Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 20:29  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mai/juin 2007
(Rubrique écrite par David Brunet - juin 2007)


- Justice : les dessous de l'affaire Amiga Inc./Hyperion

Après qu'Amiga Inc. ait attaqué Hyperion en justice, les réponses de la cour de l'État de Washington étaient attendues. Des informations intéressantes concernant les faits des deux sociétés ont émergées [document]. En voici un résumé repris du travail préliminaire de Mickaël Pernot du site Amiga Impact :
  • On apprend par exemple que Ben Hermans avait contacté Amiga Inc. en 2004 via courriel afin de faire un procès à Genesi/bPlan/MorphOS, dans le but de bloquer ce concurrent et faire perdre quelques deniers à Genesi (lire ce document page 8 pour en savoir plus).
  • Bill McEwen annonce que Marvell (qui a racheté le secteur des processeurs pour l'embarqué à Intel) est intéressé par AmigaOS 4 (ce document, page 4).
  • Dans ce même document, Bill McEwen confit qu'il a trois plates-formes possibles PowerPC pour AmigaOS 4 : la Sam440ep d'ACube, une carte embarquée de Freescale (à base de G4 7447A à 867 MHz) et une carte à base de G5. Le but est de faire deux machines, une d'entrée de gamme à 300 $ et une autre plus grosse à 1000 $. Les frères Frieden penchent plutôt pour un système à base de CELL.
  • On y apprend que Bill McEwen a proposé 2 millions de dollars mi-2006 à Hyperion, dont une grosse partie pour les frères Frieden, afin que ces derniers intègre une seule et même équipe, celle d'Amiga Inc. (page 6).
  • Sony aurait approché Amiga Inc. pour avoir AmigaOS sur la PlayStation 3.
  • IBM et Nokia ont demandé à voir une démonstration d'AmigaOS 4.
  • ACube a payé pour que le portage d'AmigaOS 4 soit fait sur Mac mini G4 en plus du portage sur la carte Sam440ep (lire ce document page 16, 19 et 20, les courriels datés de novembre et décembre 2006, entre Bill McEwen et Nicola Morocutti de Virtual Works, une des trois sociétés à la base d'ACube Systems). Ce projet secret porte le nom de "Moana".
Le 6 juin, Hyperion s'est défendu et on peut retenir les faits suivants de ce document.
  • On y apprend qu'Amiga aurait versé 40 000 dollars à Hyperion (dont 25 000 dollars pour le rachat des sources) et n'aurait jamais rien eu en retour. Hyperion aurait également essayé d'élargir ses droits en négociant directement avec ACube (c'est en tout cas ce que dit l'avocat d'Amiga Inc.) afin de compenser la défection d'Eyetech.
  • D'après l'avocat de la défense, Amiga Inc. Washington n'a pas consenti à transmettre à KMOS (alias Amiga Inc. Delaware) l'accord le liant à Hyperion. Toutefois, l'avocat d'Amiga Inc. souligne que dans plusieurs documents Hyperion semblait reconnaître son transfert...
  • L'avocat d'Hyperion a ensuite insisté sur le fait qu'Amiga Washinghton était non solvable en 2004, ce qui transférait de fait tous les droits à Hyperion et à Eyetech.
  • Enfin, KMOS aurait accepté de payer Hyperion 1000 dollars chaque semaine de développement effectuée (8 jours pour être précis), ce qui expliquerait les 40 000 dollars dont on parle ci-dessus. De plus, selon l'avocat d'Hyperion, ces derniers auraient investi près de 1,1 million de dollars pour le développement d'AmigaOS 4.0, système qui est sorti pour lui en 2004, alors que selon l'avocat du plaignant, il ne s'agissait que d'une version bêta réservée aux développeurs, pointant également les mises à jour successives sorties pour arriver à la version "Final Update" en décembre 2006.
  • Quant à l'offre de deux millions de dollars faite par Amiga Inc. à Hyperion, il ne s'agissait pas de racheter le code source, comme le laisse sous-entendre l'avocat de la défense, mais d'acquérir tous les droits que détenaient Hyperion.
Le juge a clos les débats en conseillant aux deux parties de trouver un terrain d'entente.

La demande préliminaire d'Amiga Inc. a ensuite été rejetée par le juge [document] :
  • La demande préliminaire d'Amiga Inc., celle d'avoir les sources d'AmigaOS 4.0 immédiatement, a été rejetée par la cour de Seattle qui préfère ne pas favoriser l'une des deux parties avant le véritable jugement.
  • Il apparaît, pour le juge, que le transfert des droits et notamment du contrat sur le développement d'AmigaOS 4 d'Amiga Inc. Washington à Amiga Inc. Delaware n'est pas clairement établi.
  • De plus, il semblerait bien que McEwen ait reconnu l'insolvabilité d'Amiga Inc. Washington lors du procès qui l'opposait à Thendic en août 2003, ce qui, si cela est avéré, donne le droit aux partenaires AmigaOne de développer, utiliser, modifier et vendre AmigaOS 4 sous la licence "AmigaOS". Cependant, cette clause pourrait ne pas jouer si Hyperion avait connaissance des difficultés d'Amiga Inc. Washington lors de la signature du contrat.
  • Quant au paiement des 25 000 $ pour les sources (paiement qui devait s'effectuer dans la limite de 6 mois après l'achèvement du développement d'AmigaOS 4), il y a un désaccord sur la date de l'achèvement (décembre 2004 pour Hyperion, date qui serait en fait la sortie d'une version bêta pour Amiga Inc.) donc ce paiement ne serait pas, selon Hyperion, pour les sources mais serait en fait pour régler des "factures autres".
Comme aucun des faits cités ci-dessus n'a pu être clairement établi, et notamment le transfert du contrat, le juge préfère conserver le "status quo" afin d'éviter des pertes de droits irréparables avant le jugement.


- Flextronics rachète Solectron

Flextronics International, premier sous-traitant américain en électronique, a annoncé l'achat de son concurrent Solectron pour 3,6 milliards de dollars. Pour rappel, en 1995 et 1996, Solectron était le sous-traitant d'Amiga Technologies qui produisait les cartes mères d'Amiga et faisait l'assemblage des composants puis des unités centrales. La nouvelle entité réalisera un chiffre d'affaires annuel de plus de 30 milliards de dollars et emploiera dans les 200 000 personnes. A la suite de l'opération, Solectron deviendra une filiale de Flextronics [www.flextronics.com].


- Switcher3D : un Workbench en 3D !

Suivant la mode des bureaux en 3D style Beryl, Tuomas Hokka nous a pondu un programme permettant quelques effets 3D pour le Workbench. Son nom : Switcher3D. Les effets, gérés par Warp3D, peuvent par exemple montrer toutes vos fenêtres en tant que miniatures ou passer d'un écran à l'autre avec une animation 3D. Des captures d'écran sont visibles ici. Le programme est disponible pour AmigaOS 4 : [Switcher3D.lha]


- Nouveau nom pour AROS

Selon Aaron Digulla, initiateur du projet Open Source AROS, le nom "Amiga" a été supprimé du nom "AROS" (Amiga Research Operating System) à cause des démêlés juridiques opposant Amiga Inc. et Hyperion. Ainsi, AROS signifie désormais "AROS Research Operating System" ou "AROS Research OS". Bien entendu, le projet visant à créer un système Amiga Open Source et multiplates-formes continue, ce n'est que le nom qui change.


- Pigdin pour AmigaOS 4/X11

Edgar Schwan a publié une première version de Pidgin 1.5.0 pour l'environnement Cygnix X11 sur AmigaOS 4. Pidgin (anciennement appelé "Gaim") est un logiciel de communication via Internet. Il reconnaît de nombreux protocoles :
  • AIM / ICQ
  • Gadu Gadu
  • Groupwise
  • IRC
  • Jabber
  • MSN
  • Napster
  • Rendezvous
  • Trepia
  • Yahoo
  • Zephyr

- Retour des coupons Amiga

Les membres du Club Amiga ont reçu un courriel de la part d'Amiga Inc. leur précisant qu'ils auraient bientôt droit à la ristourne de 50 $ promise en juin 2002 par Bill McEwen. Les personnes intéressées par l'AmigaOne et AmigaOS 4 pouvaient se procurer pour 50 $ un coupon leur permettant d'avoir, lorsque les produits sus-cités seraient disponibles, une réduction de 50 $, un T-shirt, voire un système AmigaOne/AmigaOS 4 complet et un voyage en Floride ou à Hawaï (au cas où les ventes d'AmigaOne auraient dépassé 50 000 unités).


- Le Power Design annoncé

Amiga Inc. et ACK Software Controls ont conjointement annoncé les détails de la future plate-forme Amiga nommée "Power Design". Pour un prix estimé à environ 1500 $ sans l'écran et une disponibilité prévue pour la fin de l'année 2007, le Power Design offre les spécifications suivantes :
  • Processeur PA6T-1682M de chez PA Semi (bicoeur 64 bits, fréquence de 2 GHz).
  • Facteur de forme ATX.
  • Quatre emplacements mémoire DDR2.
  • Un port PCI Express x16.
  • Un port PCI Express x2.
  • Un port PCI Express x1.
  • Un port PCI 32 bits.
  • Six ports USB 2.0.
  • Deux ports Ethernet gigabit.
  • Deux ports UART (série...).
  • Une EEPROM de 8 Mo pour le firmware U-Boot.
  • Quatre ports IDE SATA II (basés sur le circuit Silicon Image SiI3132).
  • Conforme à la norme RoHS.
On ne peut cependant pas occulter deux interrogations importantes : quel système d'exploitation tournera dessus ? (Amiga Inc. n'a pas AmigaOS 4 pour le moment, et AmigaOS 5 n'existe toujours pas). Et comment ACK Software Controls va faire pour créer cette machine ? (ACK a annoncé plusieurs projets matériel -PowerVixxen, etc.- depuis des années sans jamais arriver à en finir un seul...).


- Amiga Inc. et Kent : gros doutes

Le journal Seattle Times a publié un intéressant article à propos d'Amiga Inc. et de sa volonté de parainer le stade de Kent. Le journal affiche ses doutes sur la crédibilité d'Amiga Inc. à cause de son passé trouble et de ses promesses non tenues. L'auteur de l'article est passé dans les bureaux de la société et n'a trouvé que deux personnes (Bill McEwen et un employé) entourées de cartons et de "vieux ordinateurs". McEwen a justifié les difficultés passées par le non-paiement de certains investisseurs. On apprend aussi que Bolton Peck, ex-employé de chez Amiga Inc., a été mis en faillite personnelle et qu'il réclame 80 000 $ de la part de son ancien employeur. Selon Peck, Bill McEwen est bien meilleur commercial que gestionnaire, et ajoute qu'il a surestimé ses capacités.


- Vulcan Software en partenariat avec Amiga Inc.

Amiga Inc. a annoncé, le 23 mai, qu'un accord a été trouvé avec Vulcan Software en vue de recommercialiser certains jeux Amiga Classic de ce dernier pour les marchés Windows ainsi que d'autres machines. Les jeux en question sont Final Odyssey, Genetic Species, Hillsea Lido, Jet Pilot, The Strangers, Time Keepers, Time Keepers Expansion Disk, Tiny Troops et Uropa 2. Ils n'ont pas été recompilés pour Windows mais fonctionnent à partir de l'Amiga Classic Game Player, un émulateur Amiga multiplates-formes développé par Amiga Inc. et basé sur une version d'UAE. Les jeux sont proposés à petits prix (4,99 à 9,99 dollars) sur le magasin en ligne d'Amiga Inc.


- Présentation de MorphOS 2.0

La dernière présentation en date de MorphOS a eu lieu en mai dernier en Pologne, lors de la conférence Amimajówka 2007. L'un de ses développeurs, Jacek "Jacadcaps" Piszczek, a montré quelques avancées de la version 2.0, notamment la pile TCP/IP (avec son interface) et des effets graphiques de transparence pour les fenêtres du bureau. Ces effets étant gérés directement par la carte 3D. Notez enfin que la présentation a été réalisée sur un Efika 5200B à 400 MHz [www.ppa.pl/party/fotki/index.php].


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Artway 2007 Invite, invitation AGA par Artway.
  • VVG Intro, démo PowerPC/RTG par Team PowerAmiga.
  • Broken Eyes, démo 64 ko AGA par V-Nom.
  • Major Fuckup, intro AGA par Traktor.
  • Versus #5, diskmag OCS par Nukleus et Void.
  • Fem, démo OCS par Laxative Effects.
  • Creampie, diaporama AGA par Traktor.
  • Skoog, démo OCS par Traktor.
  • Solskogen Invitation 2001, invitation AGA par Spaceballs.
  • Jurassic Pack #17, diskmag AGA par Moods Plateau et Scarab.
  • Stuffage, démo 64 ko AGA par Da Hinurit.
  • Grep Green 2007 Invitro, invitation AGA par Traktor.

- Tao en difficulté

Selon le service d'actualité The Register, la société Tao Group a connu des difficultés financières qui l'ont amené à vendre sa propriété intellectuelle à Cross Atlantic Capital Partners, un fond d'investissement américain. De plus, selon un commentaire d'un lecteur, toujours dans The Register, on apprend que des ingénieurs de Tao n'étaient plus payés dès 2004, ce qui confirme que les difficultés financières dataient depuis quelque temps. Tao Group était le partenaire stratégique d'Amiga Inc. pour le système AmigaDE.


- ACK Software Controls, roi du vaporware ?

ACK Software Controls est, depuis avril 2007, le partenaire d'Amiga Inc. en vue de créer une nouvelle machine Amiga. Mais des doutes de plus en plus marqués apparaissent concernant le sérieux de cette entreprise.

ACK est en fait une société unipersonnelle composée par son gérant : Adam Kowalczyk. Connu pour avoir lancé des projets matériels par le passé, Adam Kowalczyk, n'a jamais été capable d'en finir un. Les cartes Powervixxen LT/TL développées depuis 2004 et annoncées en prototype pour le premier trimestre 2005 (et en production pour janvier 2006) n'ont jamais été terminées. Aucune démonstration n'a eu lieu, Adam Kowalczyk repoussant sans cesse les dates de production, ou trouvant toujours une excuse pour ne rien montrer. Et cela se poursuit avec le projet des modules processeur : aucune démonstration malgré les annonces et aucun signe que le développement soit en cours.

Cela nous amène à mai 2007 où Adam Kowalczyk prétendait que les systèmes dédiés aux développeurs pour sa machine d'entrée de gamme seraient disponibles. Or, cette annonce n'a pas eu de suite. Un membre du forum d'Amigaworld.net a même compilé les annonces d'ACK Software Controls : c'est édifiant.

Amiga Inc. a donc signé avec une entreprise au sérieux très douteux (calendrier et annonces farfelues) et à la compétence incertaine (rien n'est sorti). La machine d'entrée de gamme prévue pour cet été et le Power Design prévu pour la fin de l'année risquent fortement de ne pas être au rendez-vous. On aimerait tous se tromper au sujet d'ACK mais l'histoire de l'Amiga, avec ses innombrables erreurs, semble se répéter...


- L'Efika passe à 99 $

La carte mère Efika 5200B, conçue par bPlan, coûte dorénavant 99 $ (75 euros) sur le site de Genesi. Autrefois à 199 $, cette baisse était prévue depuis son lancement en décembre 2006. La réduction du prix vient de la baisse de coût de production : l'Efika 5200B est maintenant produite en Chine. Rappelons que cette carte devrait accueillir MorphOS 2.0 quand celui-ci sera terminé.


- Les cracktros à l'honneur

L'équipe de a1k.org a mis en place un nouveau projet de site Web autour des cracktros : www.cracktros.org/. Une cracktro (ou crack intro) est une séquence d'introduction ajoutée dans un logiciel déplombé, et visant à informer l'utilisateur sur les personnes qui ont réussi à supprimer la protection du programme. Le site propose des captures d'écran, des informations et le téléchargement de nombreuses cracktros Amiga.


- KDH ferme ses portes

Le revendeur allemand KDH Datentechnik annonce l'arrêt de son activité en matière de vente de produits Amiga. KDH était l'un des deux plus gros revendeurs allemands avec Vesalia.


- ACube Systems et le projet Phoenix

ACube Systems a communiqué le 18 mai 2007 à propos de son rapprochement avec le projet Phoenix :

"Bassano del Grappa - Italie - 18 mai 2007 : le projet Phoenix et Acube Systems Srl sont heureux d'annoncer leur coopération."

"Le projet Phoenix est une équipe sans but lucratif constituée de développeurs Amiga dont l'objet est de réaliser le portage sur AmigaOS 4.0 d'applications et de jeux libres ou abandonnés. Les projets en cours incluent Firefox, Emperor, VLC, Transmission et d'autres encore."

ACube Systems, dans son effort continu de soutenir la communauté et les développeurs Amiga, fournira à l'équipe des environnements SVN et des machines de développement si besoin est." "L'équipe est en train de réunir des sources d'applications Amiga abandonnées et de logiciels libres pour les convertir sur AmigaOS 4. Les conversions seront gratuitement mises à disposition de la communauté Amiga. Si vous êtes un développeur et si vous voulez rejoindre l'équipe du Projet Phoenix contactez-nous à "andrea AT amigasoft POINT net" et nous vous donnerons toutes les informations nécessaires pour rejoindre l'équipe."


- Jabberwocky 1.7

Après plusieurs versions 1.6 bêta, Jabberwocky 1.7 arrive enfin dans les chaumières. Jabberwocky est un logiciel de messagerie instantanée pour AmigaOS 3.x, AmigaOS 4 et MorphOS. Il utilise des modules serveur pour accéder à différents réseaux de messagerie tels qu'AIM, ICQ, MSN et Yahoo. Les modifications par rapport à l'ancienne version portent surtout sur des corrections de bogues et des optimisations qui devraient rendre le logiciel plus stable [jabberwocky.amigaworld.de/].


- ACube répare les cartes processeur

ACube avait annoncé, en février dernier, qu'ils mettraient en place un service de réparation des cartes processeur pour AmigaOne et Teron. Aujourd'hui, l'information est confirmée puisque les premières cartes réparées viennent d'être envoyées aux clients. Notez que la réparation n'est que pour les processeurs G4 [www.acube-systems.com].


- Burnit 3 en vraie-fausse vente

Le logiciel de gravure BurnIT 3 est-il en vente ? On aurait pu le croire en visitant le site de Vesalia, mais la confirmation a tardé à arriver. En effet, ce logiciel qui est "quasiment fini" depuis plus de 2 ans a été ajouté dans la boutique en ligne du revendeur allemand. Mais les auteurs de BurnIT 3 ont démenti et voilà que notre bon vieux logiciel devra encore attendre avant d'être proposé au public.


- Fin du RC5-72

Le concours RC5-72 du site Distributed.net s'est officiellement arrêté au début du mois de juin. Le RSA Labs qui a lancé le défi, en 1997, de casser des clés de protection 56 bits avait renouvelé ses défis avec une taille de clé plus grosse : 64 bits (qui a été trouvée) et 72 bits (qui ne verra donc pas le jour). Ainsi, les gains pour les éventuels gagnants ne seront pas accordés. Par contre, le projet OGRp2, lui aussi visant à casser des clés, continue.


- Actualité Amiga en flux audio

Le 27 mai 2007, Rich Lawrence et Sean Fitzgerald ont lancé un balado sur l'actualité Amiga. Nommé "Amiga Round Table" ou "ART" pour les intimes, il s'agit d'un flux audio diffusé sur Internet traitant de l'Amiga et tout ce qui tourne autour. Le premier épisode avait deux invités, Jerry Withers et Tony Telarico. Les sujets traités étaient les suivants :
  • Le procès Amiga Inc./Hyperion.
  • L'annonce d'ACK Software Controls pour le nouvel Amiga d'entrée de gamme.
  • AROS supprime "Amiga" de son nom.
  • DiscreetFX à propos de l'achat d'Amiga Inc.
  • La 10e édition de l'AmiWest.
  • Formation d'un nouveau groupe d'utilisateur Amiga en Californie du sud.
  • Annonce de collaboration entre Phoenix Project et ACube.
  • Discussion avec Jerry Withers.
  • Tony Telarico explique comment tuer un Amiga.
Le flux est récupérable sur www.amigaz.org/. Une version en MP3 est téléchargeable sur Aminet.


- Blender s'améliore

Guillaume Roguez a publié les versions 2.43 et 2.44 de Blender, logiciel de modélisation 3D. Ces nouvelles versions, natives MorphOS, apportent quelques outils supplémentaires comme le "Mesh Sculpt" ou bien encore le "Retopo". Elle ajoute aussi l'utilisation des codecs vidéo de FFmpeg pour l'importation et l'exportation, les images et le son peuvent être sauvés et chargés, l'activation du moteur de jeu et la gestion SSS (subsurface scattering, notamment utilisé pour faire des textures semi-transparentes) [yellowblue.free.fr/blender/].


- ANAIIS, l'USB pour les anciens

Gilles Pelletier a mis en ligne ANAIIS, une nouvelle pile USB. ANAIIS est l'acronyme de "Another Native Amiga IO Interface Stack" et est spécialement dédié pour les Amiga Classic. Cette pile USB a de faibles besoins et fonctionne sur les Amiga équipés d'un 68000, de ROM 1.3 et d'une carte USB style Highway. ANAIIS sait gérer certains concentrateurs, les souris, les claviers et les imprimantes. Une petite interface permet de contrôler la pile, qui reste également contrôlable via le Shell (usbstart, usbreset, usbstop). Pour envoyer des fichiers à votre imprimante, il faudra utiliser la commande "usbprint ". Pour le moment, ANAIIS n'est pas encore résident, ne survit pas au redémarrage et un grand nombre de jeux ne doivent pas fonctionner avec cette pile USB. Il vous faut donc conserver vos clavier et souris d'origine [aminet.net/driver/other/anaiis.lha].


- WinUAE 1.4.2

L'émulateur Amiga Classic pour Windows, WinUAE, passe en version 1.4.2. Celle-ci apporte notamment les nouveautés et modifications suivantes : émulation 68030 et 68060 (avec FPU, 68060.library requis), sélection du type de FPU 68881/68882, ajustement de la brillance globale, contraste et gamma, filtre style TV PAL (avec ajustement de la brillance, contraste, gamma, niveau des lignes noires, flou et bruit) et amélioration de la compatibilité de l'émulation CDTV [www.winuae.net/].


- Mise à jour du SDK de MorphOS

Le SDK de MorphOS a été mis à jour, le 16 mai 2007, sur le site MorphOS Developer Connection. Ce travail, réalisé par Sigbjørn Skjæret et Gunther Nikl, concerne GCC ainsi que les "binutils" et propose de nombreuses corrections et ajouts. Concernant les "binutils", cette version voit l'ajout d'une instruction additionnelle et la correction de problèmes sur les "libiberty build". Quant à GCC, la construction multilib de libgcc.a, la construction de libiberty et la vérification des arguments -mcpu= ont été corrigées. Désormais, GCC empêche l'utilisation du "pic-mode" sous MorphOS. Les macros C++ C99 ont été activées, le correctif Debian libstdc++ a été ajouté ainsi que les backports de Franz Sirl. Enfin, la gestion des arithmétiques 64 bits spécial PowerPC a été ajoutée.


- Hatari 0.95

Une nouvelle version de Hatari, l'émulateur Atari, est disponible pour AmigaOS 4. La grosse nouveauté de cette version est un début d'émulation possible de l'Atari TT et du Falcon [os4depot.net/share/emulation/computer/hatari.lha].


- Warzone 2100

Fabien Coeurjoly a porté le jeu de stratégie temps réel Warzone 2100 pour MorphOS. Ce jeu de guerre en 3D a été développé par Pumpkin Studios et a été édité par Eidos sur PC en 1999 et sur PlayStation en 2001. Son code source a été libéré en décembre 2004. Les données du jeu sont également disponibles librement, l'archive contient tout ce qu'il faut pour jouer, mis à part les pistes audios et les vidéos [fabportnawak.free.fr/misc/warzone2100-2.0.6.lha].


- Le jumeau VNC

Sébastien Gréau propose une mise à jour de TwinVNC, son client VNC, un logiciel qui permet de prendre le contrôle à distance d'un ordinateur. Cette version 0.8b, dispose des améliorations suivantes :
  • L'apparition d'une option de lissage logiciel en mode "vue retaillée", disponible en RTG ou non, le résultat étant très convenable en AGA.
  • L'ajout d'une option NODISPLAY qui permet de stopper l'affichage côté client pour limiter les charges processeur du client et du serveur quand l'écran serveur est à portée de vue.
  • Le cryptage du mot de passe pour les inconditionnels de la sécurité.
  • La sauvegarde des options sous forme d'icône projet agrémenté des tooltypes TwinVNC.
  • De nouveaux catalogues : italien, espagnol, allemand et russe.

- Passe de 10 pour ScummVM

ScummVM arrive en version 0.10.0. Cet interpréteur de jeux (autrefois réservé pour les jeux d'aventure, mais actuellement ouvert à d'autres genres) apporte la gestion des jeux suivants : Touché: The Adventure of the Fifth Musketeer, Future Wars, Gobliins 2, Goblins 3, Ween The Prophecy, Bargon Attack et Nippon Safes, Inc. ainsi que les jeux avec moteur AGI (The Black Cauldron, Donald Duck's Playground, Gold Rush, King's Quest 1 à 4, etc. [www.scummvm.org/].


- Amiga.de à vendre

Le site Web Amiga.de, qui a été pendant des années le portail allemand d'Amiga Technologies/Amiga International, est en vente. Durant les dernières années, il renvoyait sur le site officiel de l'Amiga, amiga.com. Le propriétaire actuel, la société Tapon del Darien LLC, a ses bureaux enregistrés à Panama City.


- Projets abandonnés chez Proost Software

Le 22 mai 2007, une jeune société du nom "Proost Software" annonçait le développement de "Zombies : Doomsday", un jeu d'action en 3D pour AmigaOS 4 et MorphOS. Deux semaines plus tard, cette même société se ravisait en déclarant que le portage sur systèmes Amiga de son jeu était abandonné. La raison principale venant des difficultés techniques rencontrées : Zombies : Doomsday est créé avec le logiciel FPSCreator, sous Windows, qui utilise DirectX 9. Ils déclarent dépendant être en discussion avec les développeurs d'un autre jeu d'action en 3D qui "serait bien meilleur que Zombies". Ils annoncent enfin le portage de Racer, une simulation de courses automobiles créée par Cruden Software, sur AmigaOS 4 [www.proostsoftware.com/].


- ACube Systems partenaire d'AMCC

Le 19 mai 2007, le fabricant italien ACube Systems, a annoncé qu'il avait été choisi par AMCC pour devenir une partenaire ("System Board Partner"). AMCC est un constructeur de circuits et processeurs de la famille des PowerPC. C'est "une reconnaissance importante du travail fait jusque-là par ACube Systems et de la qualité de la carte Sam440ep" a déclaré la société italienne [www.acube-systems.biz].


- Session IRC avec Bill Buck

Une session IRC avec Bill Buck a eu lieu le 3 juin 2007 sur le canal #amiga du serveur EFNet. Peu de choses nouvelles ont été révélées. Voici un résumé de la session :
  • Genesi n'a qu'un rôle promotionnel avec MorphOS.
  • MorphOS sera bien porté sur Efika 5200B.
  • Le marché de l'Efika 5200B est à la fois ciblé sur les linuxiens, les amigaïstes et d'autres personnes.
  • L'Efika 5200B n'a que 128 Mo de mémoire car 512 Mo aurait été trop cher.
  • La puce MPC5121 sera la base du futur Efika. Il s'agira d'un Efika avec puce graphique intégrée.
  • Une version de l'Efika 5200B avec carte graphique XGI semble être prévue.
  • Un portage de l'AmigaOS 4 sur Efika 5200B est possible, mais pas sans l'accord de Hyperion.
  • Freescale est un mécène pour le projet Efika 5200B. Il a acheté des centaines de cartes pour les développeurs.
  • Le portage de MorphOS sur Efika 5200B a été rendu possible grâce à un paiement de Genesi à l'équipe MorphOS.
  • PA Semi (fabricant de processeurs) est un client de Genesi.
  • Les projets de cartes mères à base de 8641D et 970MP sont suspendus.

- Réunion de l'équipe Amiga originelle

Une grande partie de l'équipe Amiga originelle (celle conceptrice de l'Amiga 1000 en 1985) s'est réunie le 24 juin 2007 à l'occasion du mariage de Dale Luck, l'une des membres de l'équipe. L'événement s'est tenu au Pulgas Water Temple et une photo a immortalisé l'instant. On y retrouve au premier plan et de gauche à droite : Glenn Keller (Paula) et Dave Needle (Agnus). Et au second plan : Carl Sassenrath (Exec), Dale Luck (bibliothèque graphique), Sam Dicker (son), RJ Mical (Intuition), Bob Burns (impression et périphériques d'entrée) et Hedley Davis (représentant Commodore).


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 03/04 2007] / [Période suivante : 07/08 2007]