Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 22 juillet 2017 - 12:47  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : 16 Bit Computer Fair Janvier 1991
(Article écrit par David Téné et extrait de Tilt - mars 1991)


Peu connu en France, le 16 Bit Computer Fair poursuit son petit bonhomme de chemin. Résultat : plus d'exposants et de nombreuses nouveautés. Un véritable exemple pour des salons français bien tristes en comparaison.

16 Bit Computer Fair

Moins grand que le Computer Shopper Show et résolument tourné vers l'Atari et l'Amiga, le 16 Bit Computer Fair n'en est pas moins un salon où l'on trouve de tout, à prix sacrifiés. Plus de 20 000 visiteurs se sont pressés au Novotel de Hammersmith, à Londres, du 4 au 6 janvier 1991, pour cette troisième édition.

D'entrée, on remarque que les PC prennent peu de place, que les consoles se sont infiltrées et que certains éditeurs semblent avoir choisi cette manifestation pour présenter leurs nouveautés. Ainsi a-t-on pu découvrir les versions 2.1 pour Amiga et 1.83 pour Atari ST de PageStream, nom américain de Publishing Partner Master. Selon l'importateur français, Upgrade Editions, on ne devrait avoir une mise à jour des dernières versions qu'au cours du premier trimestre 1991.

Double Click Software, connue par les Anglais pour ses logiciels distribués en shareware, lance DC Utilities pour compacter et décompacter des fichiers au format ARC, sans avoir besoin de connaître les paramètres, et compresser les programmes à 50% tout en les laissant exécutables et DC Desktop, un complément de bureau qui permet de visualiser une image, en double-cliquant dessus, de faire défiler un texte en avant où en arrière, etc. Arobace Editions se chargera de l'importation et de la traduction de ces produits.

LCL, une société spécialisée dans l'éducatif, édite deux programmes d'apprentissage de l'anglais sur Amiga et Archimedes. Ils s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux étudiants étrangers et sont accompagnés d'un manuel ainsi que d'une cassette audio. LCL n'a toujours pas trouvé de distributeur français. En attendant, vous pouvez les commander directement pour moins de 25 £ chacun.

Problème : divers produits ne sont pas importés ici

Continuons notre chemin et arrêtons-nous chez ASDE, éditeur canadien, dédié au ST. Son logiciel le plus connu - Geography Tutor - est une initiation à la géographie. C'est Ubi Soft qui le distribue en France sous le nom de Géographie . D'autre part, ASDE présente Mug Shot, un logiciel qui permet de réaliser des portraits-robots, à l'instar de Fun Face - distribué il y a plus d'un an par Human Technologies - mais plus complet. Il devrait être disponible courant février 1991 sous le nom de Portrait-Robot, toujours chez Ubi Soft.

Nous remarquons un drôle de magazine dédié à l'Amiga, JAM (Just Amiga Monthly), réalisé tout en PAO. Sous sa couverture un peu triste (noir et blanc), c'est un véritable magazine technique de quarante pages, édité par Jeff Walker un ancien d'Amiga Computing.

Shareware, freeware et licenceware...

Les initiatives personnelles comme celles-ci ne manquent pas en Angleterre. On le ressent encore plus lorsqu'on observe les groupes proposant des logiciels du domaine public. Si certains sont de véritables compagnies comme Softville (Amiga, ST et PC) ou NBS (Amiga et nouvellement ST), d'autres sont dirigés à temps perdu par des lycéens. Nous avons découvert, chez The Deeper Domain, un émulateur ST pour Amiga et même une société allemande. Manfred Carle, y exposait.

16 Bit Computer Fair Janvier 1991
De nombreux logiciels du domaine public

Signalons également l'apparition d'une nouvelle catégorie de logiciels, distribués par les groupes de domaine public : le licenceware, mélange entre freeware et logiciels à prix budget. Les logiciels sont vendus à très bas prix (3 £ la disquette) et les droits sont reversés à l'auteur. Vous avez le droit de les copier et les donner à vos amis, comme pour le freeware, mais pas de les vendre. Sur ST, le créateur s'appelle Budgie, et Polly Soft se charge de l'Amiga.

Matériels

Côté périphériques, Protar expose ses disques durs pour Amiga, ST et PC dont la capacité s'étend de 20 à 440 Mo (!), KCS, son Power PC Board et Compulink, son câble pour ST, qui n'existait jusqu'à présent qu'en version Amiga et STE. Je rappelle qu'il permet de connecter un ou deux casques au ST.

Enfin, la société américaine Talon est le distributeur exclusif des souris-scarabées de New Idea. Fonctionnant sur Amiga et ST, elles sont d'un style très réussi et munies de microcommutateurs pour les boutons. Cette société propose également Omniswitch pour ST, un boîtier qui comporte des sorties pour le son et vidéo composite, pour moniteurs monochromes et couleurs, et deux autres pour lecteurs externes. Deux boutons permettent de choisir alternativement entre chaque moniteur et de donner la priorité à l'un des deux lecteurs externes.

Côté jeux, l'atout console

Dans le domaine ludique, on remarque que le jeu est plus présent sur consoles que sur micros, les Anglais ayant une préférence pour les utilitaires et, en particulier, pour le domaine public en ce moment. On s'arrachait les nouveautés pour Super Famicom (Final Fight et Gradius III) et pour la Mega Drive (Darius Ringside Angel, Aleste, Wonder Boy III).

Sur Game Boy, une multitude d'accessoires nous sont proposés allant de la mini-mallette au sac de transport en bandoulière, en passant par les loupes pour écran ! Quant à la société Smash 16, elle vend, pour 5 £, un nombre impressionnant de jeux budget pour micro qu'elle réédite elle-même. Parmi ceux-ci, des produits Infogrames âgés de moins d'un an...

Conscients de leurs succès, les organisateurs ont prévu de renouveler ce salon tous les six mois. Ainsi, le quatrième 16 Bit Computer Fair aura lieu du 12 au 14 juillet 1991, toujours au Novotel de Hammersmith. Rendez-vous est pris...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]