Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 19 août 2017 - 14:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de XiPaint
(Article écrit par Eric Laffont et extrait d'Amiga News - janvier 1995)


Sur notre Amiga, il existe un grand nombre de cartes graphiques aux possibilités croissantes. Les logiciels permettant d'exploiter correctement ces cartes ne sont pas légion, surtout du côté des logiciels de dessin corrects et véritablement exploitables. On connaissait TVPaint pour sa qualité et son professionnalisme, il faudra aussi maintenant regarder du côté de XiPaint pour ses idées et pour certaines de ses options vraiment utiles.

Présentation

XiPaint est en fait l'aboutissement de la version du programme de dessin délivré avec la Retina qui se nommait VD-Paint. Comme ce logiciel de dessin n'était pas vraiment terrible et plantait assez souvent, la seule alternative viable pour les possesseurs de Retina était de se retourner vers TVPaint. Diffusé et développé par MacroSystem pour la Retina, XiPaint existe aussi pour les cartes Picasso II et Graffity avec pratiquement les mêmes facilités et performances.

Livré sous forme de deux disquettes, il est pour le moment installable en anglais ou allemand via l'Installer de Commodore. Comme le logiciel vient tout juste de sortir, la seule documentation que nous ayons reçue était en allemand. Espérons qu'elle soit distribuée au moins en anglais dans le futur. Il vous faudra au moins un système 2.0 et 2 Mo de RAM pour commencer à travailler. Bien entendu, toute mémoire supplémentaire est toujours la bienvenue et allègrement utilisée par ce type de logiciel bien gourmand en mémoire vive. Un port ARexx est aussi disponible pour communiquer avec l'extérieur ou créer ses macros.

Une bonne idée...

L'idée intéressante de ce programme de dessin est de proposer le dessin dans un écran et des fenêtres comme un Workbench. L'intérêt premier de la chose est que toutes les fenêtres sont manipulables comme une fenêtre Workbench (taille, fermeture...). L'inconvénient majeur de la chose est que l'écran devient rapidement illisible dû à la quantité de fenêtres qui peut s'y trouver.

XiPaint

Un travail en 800x600, ou mieux 1024x768, ou plus si l'on possède par exemple une Retina, permet d'avoir un écran de travail plus grand et de ce fait moins encombré. Les programmeurs du logiciel ont cependant prévu des outils qui prennent une taille proportionnelle à la taille de la fenêtre dans laquelle ils se trouvent. C'est une très bonne idée, surtout si on travaille en 640x400 par exemple. Notons une particularité très intéressante pour les possesseurs de Retina : si vous utilisez un Workbench en 24 bits, le logiciel XiPaint n'ouvrira pas d'écran public, mais travaillera directement sur l'écran du Workbench. Cette option ne semble pas fonctionner avec un Workbench en 8 ou 16 bits.

Signalons aussi que le logiciel mémorise toute position et arrangement des fenêtres d'options. Bien qu'il existe une touche pour désactiver ce fait, elle n'a jamais fonctionné !? Les résolutions de travail sont sélectionnables via un programme à part. Ce programme permet toutes les résolutions offertes par les trois cartes gérées dans des profondeurs de 16 ou 24 bits. Commençons maintenant à voir le logiciel proprement dit.

Dans la pratique

La première chose à faire est d'ouvrir une fenêtre de travail en lui spécifiant la taille en x et y. Si vous possédez suffisamment de mémoire vive, l'image pourra bien entendu être plus grande que l'écran et la fenêtre de travail. Le résultat sera donc une image à l'intérieur d'une fenêtre que l'on fera défiler grâce aux ascenseurs (sliders) horizontaux et verticaux tout comme sur une fenêtre du Workbench.

XiPaint

On peut aussi charger une image directement. La fenêtre prendra donc la taille de l'image. L'intérêt de la chose devient qu'il est désormais possible de posséder plusieurs images sur un même écran de travail, chacune dans sa propre fenêtre. Chaque fenêtre possède ses propres options de travail, loupe sur une, remplissages sur l'autre, etc. On peut bien entendu transporter des options et des brosses d'une fenêtre à l'autre. Chaque fenêtre peut aussi avoir sa propre loupe d'un agrandissement et de taille différente. En fait, il faut penser que toute fenêtre à accès à toutes les options indépendamment des autres mais pouvant à tout moment échanger des informations entre elles. Cette optique de travail est un peu déroutante au début mais devient vraiment un plus avec un peu de manipulation du programme. Au point de vue des options de dessin, comme vous pouvez le voir sur les images représentant les écrans de XiPaint, tout y est.

Les fonctions de dessins sont assez performantes mais il convient de signaler que le logiciel est un peu plus lent que sur TVPaint pour ce type d'options. Bien entendu il lui manque un certain nombre de fonctions du type convolution ou des facilités de textes. Cependant, le logiciel offre des possibilités de manipulations de brosses et d'Undo/Redo illimités qui facilitent grandement la vie. Côté plantages, le problème est équivalent à celui de TVPaint : une manipulation de brosses assez intense offre quelquefois le Guru. Il faut sous XiPaint penser à vider régulièrement les brosses stockées en mémoire ou mieux le fichier d'échange (swap) sur le disque dur. Mis à part ce problème de mémoire, le logiciel semble exempt de tout autre bogue visible, si ce n'est quelques défauts d'affichages que j'imputerai plus à la Retina Z3 qu'au programme. Côté Entrées/Sorties, le logiciel utilise la multipic.library. Cela signifie qu'il est capable de sauver et charger des images : BMP, GIF, PCX, IFF Deep, ILBM, PBM, RGB8, RGBN, Vlab, JPEG, YUVN, PGM, PPM, QRT, SUNRaster.

XiPaint

Comme on peut le voir cela devrait être suffisant pour la plupart des applications graphiques. Le programme permet aussi de communiquer par son interface interne avec de nombreux autres logiciels du type AD-Pro. Il existe bien sûr aussi un port ARexx bien complet qui permet entre autres d'enregistrer automatiquement une série de macros que l'on manipule à la souris. Cette fonction sera appréciée même par les allergiques de ce langage. Pour terminer avec la description du logiciel voici ce que l'on peut en conclure.

Conclusion

XiPaint (anciennement VD-Paint) est un logiciel de dessin totalement dédié aux cartes graphiques. Pour le moment il fonctionne sur Retina Z2 et Z3, Picasso II et Graffity). Il nécessite le Kickstart 2.0 mais j'ai remarqué qu'il était plus fonctionnel et rapide sous 3.0 et 3.1. La documentation recommande 2 Mo minimum pour fonctionner, et cela marche ! Il faut dire que le logiciel utilise la RAM des cartes graphiques sur lesquelles il tourne ainsi que le fichier d'échange sur le disque dur pour les brosses.

Néanmoins, 6 Mo de RAM sont plus appropriés pour le travail intensif et ce, quelles que soient les résolutions utilisées. Sur Picasso II, le logiciel ne fonctionne qu'en 24 bits tandis que les modes 24 bits et 16 bits sont disponibles pour la Retina. Le travail en 16 bits accélère grandement la vitesse du logiciel sans pour autant perdre en qualité sur les images (anticrénelage, trame). On est tenté de comparer les possibilités du logiciel avec celui qui est son concurrent : TVPaint. Pour moi, XiPaint n'est pas encore au niveau de son grand frère. Cependant, le fait de pouvoir travailler sous un environnement de fenêtres Workbench ouvre des horizons assez pratiques. Avoir toutes ses images de travail sur un même écran, échanger directement des données entre elles, est sûrement ce qui manque à TVPaint. On peut faire une comparaison avec EGS Paint qui lui aussi travaille de la même façon. XiPaint est quand même supérieur à EGS Paint dans la plupart de ses options. Pour finir avec les comparaisons, XiPaint est d'un abord différent de TVPaint. Il est plus difficile à mettre en oeuvre et plus lourd lors des manipulations des brosses et des pinceaux de travail. Il mérite quand même le détour et pour certaines de ses options devient même indispensable.

Les images illustrant cet article en sont la preuve : comme la Retina ne possède pas encore de logiciel de capture d'écrans, j'ai dû filmer l'écran de XiPaint avec le caméscope Canon EX1 HI, puis numériser les images provenant de ce dernier et travailler un peu ces images et les brosses. Le tout avec XiPaint dans une résolution de 1280x1024 en 24 bits avec la Retina Z3 et la carte VLab en entrées Y/C. Mon impression finale est que le logiciel doit encore améliorer ses fonctions de manipulation de brosses et de texte et de palette s'il veut vraiment supplanter un programme comme TVPaint. Dans tous les cas c'est sans conteste un logiciel à posséder si vous utilisez une des trois cartes graphiques pour lequel il est adapté. Il semble logique de penser que MacroSystem proposera rapidement des adaptations pour les autres cartes graphiques du marché.

Nom : XiPaint.
Développeur : MacroSystem.
Genre : logiciel de dessin.
Date : 1994.
Configuration minimale : Amiga avec carte graphique, 68000, 2 Mo de mémoire, AmigaOS 2.0.
Licence : commercial.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]