Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 mars 2017 - 14:37  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Utilisation de XAD et Voodoo-X
(Article écrit par Laurent Stephanoni - septembre 2005)


- Rah, mais quelle galère, je n'arrive plus à retrouver la ligne de commande pour désarchiver cette archive toute fraîche ! Si seulement on avait une belle interface !
- Bin, Voodoo-X !
- Euh, le vaudou, c'est pour se venger de son prof de maths, pas pour extraire des fichiers !
- Roh, l'autre, le naze ! Tu ne connais pas la bibliothèque XAD et son interface officielle, Voodoo-X ! Bouh, le has-been !

Si vous vous êtes reconnu dans un des deux formidables comédiens qui ont gentiment interprété ce paragraphe d'introduction, alors, vite, lisez la suite !

Présentation de XAD

Vous connaissez bien les datatypes ? C'est vraiment un concept très intéressant : une pièce logicielle centrale qui contient l'ensemble des méthodes de base, complétée par autant de pièces logicielles que de formats de fichier gérés. Un logiciel qui utilise la pièce logicielle centrale gère du même coup, et sans contrainte, l'ensemble des formats installés. Le système XAD, c'est à peu près la même chose, mais appliqué aux archives, et uniquement pour l'extraction de fichiers ! Merci Dirk Stoecker !

La bibliothèque XAD fournit une interface de programmation standard pour lire les informations contenues dans les archives, et pour en extraire des fichiers. Tout autour se trouvent une cinquantaine de clients (internes ou externes) qui sont autant de formats d'archive gérés. Si un logiciel exploite les fonctionnalités de la XAD, il reconnaît du même coup une cinquantaine de formats d'archive différents, sans que son développeur ait à se creuser la tête ! Mais je le répète encore une fois, cette merveilleuse bibliothèque ne fonctionne que pour l'extraction !

Parmi les formats reconnus, on aura les classiques Lha, Lzx, Rar, Zip, GZip, Ace, Cab, Tar (très sympa, associé à GZip), et même du StuffIt (format courant sur Mac) mais aussi d'autres moins courants, comme le RPM, les données ".PAK" pour Quake, et même les fichiers mailbox d'Outlook Express 4.

Et ce n'est pas tout ! XAD gère les images de disques. Vous pouvez extraire directement vos ADF ou DMS sur une disquette, et encore plus fort, XAD permet aussi d'extraire les fichiers contenus dans ces images !

Bref, n'en jetons plus, il vous le faut...

Présentation des outils en ligne de commande

Par défaut, XAD est distribué sous la forme d'un paquetage complet pour chaque processeur (68000, 68020, 68060) comprenant :
  • Un script Installer très facile,
  • La bibliothèque xadmaster.library, qui va dans Libs:,
  • Les clients par défaut, qui vont dans Libs:xad/,
  • Une documentation en AmigaGuide très simple, mais en anglais (une documentation en français est disponible séparément),
  • Une flopée d'outils en ligne de commande, qui vont dans C:.
Quoi, vous croyez avoir rêvé ? Non, j'ai bien dit ligne de commande... Après tout, Lha était en ligne de commande, non ? En plus, elles sont toutes simples ces lignes de commande, et plus besoin d'apprendre une ligne par désarchiveur. Et puis, je vous réserve le meilleur pour la fin.

Les commandes fournies sont au nombre de 8 :
  • Exe2arc, qui convertit une archive exécutable (souvent auto-extractible) en archive normale.
  • Xad2lha, qui transforme n'importe quelle archive reconnue par XAD en Lha,
  • XadLibInfo, qui fait le détail de votre installation de XAD,
  • XadList, qui remplace la commande "list" et donne des informations en plus sur les fichiers archivés,
  • XadUnDisk, qui permet de retransférer une image de disque sur une disquette,
  • XadUnFile, qui est la commande principale de XAD. Elle permet de lister le contenu des archives, les extraire, comme un désarchiveur classique, tel Unzip ou Unlzx, sauf qu'elle gère tous les formats d'archive connus par XAD,
  • XadUnFileM, qui réalise la même opération pour les archives réparties sur plusieurs fichiers, par exemple les Rar,
  • XadUnTar, qui réalise à peu près la même chose, mais en se focalisant sur les archives Tar compressées.
Penchons-nous maintenant un peu plus sur les deux commandes principales, XadUnFile et XadUnDisk.

1. Pour lister le contenu d'une archive, tapez dans un Shell :

XadUnFile donnees:archive.lha LIST

Vous pouvez compléter ces informations en ajoutant un VERBOSE, et voir les bits de protection des fichiers à l'aide d'un SHOWPROT.

2. Pour extraire le contenu d'une archive, tapez :

XadUnFile archive.zip chemin:vers/un/répertoire/

Vous pouvez modifier le comportement par défaut en forçant l'écrasement d'un fichier s'il existe déjà dans le répertoire destination à l'aide d'OVERWRITE, et demander à ce que XAD vous consulte pour la création des répertoires avec ASKMAKEDIR. Vous pouvez aussi lui dire d'oublier l'arborescence des fichiers et des répertoires à l'aide de NOTREE.

3. Pour réécrire une image de disque (compressée ou non) sur une disquette fraîchement insérée dans DF0:, tapez :

XadUnDisk archives.dms DF0:

4. Pour extraire les fichiers d'une image de disque au format DOS, non compressée, tapez :

XadUnFile archives.adf RAM: DISKIMAGE

Utilisez DISKARCHIVE quand il s'agit d'une image de disque compressée, telle une archive DMS.

Bon, je vois à votre regard courroucé que vous ne supportez pas les lignes de commandes ? Bon, c'est là que Voodoo-X intervient (qui a dit "enfin" ?).

Présentation de Voodoo-X

Voodoo-X est l'interface utilisateur officielle pour la bibliothèque XAD. Grâce à elle, vous pourrez naviguer directement dans les archives, extraire tout ou partie d'une archive, le tout à la souris ! Elle nécessite MUI et trois classes MUI externes à installer avant toute utilisation. L'installation de Voodoo-X en elle-même est franchement simple : vous mettez son répertoire où vous voulez, et c'est tout !

Voodoo-X, se promenant dans une archive

La prise en main est plutôt immédiate. Pour charger une archive, le gadget de sélection de fichier en haut à gauche sera plus qu'utile, sauf si on se souvient qu'on est sur Amiga et qu'un joli glisser/déposer de l'archive dans la fenêtre de Voodoo-X suffit. Ouais, la classe.

Au milieu de la fenêtre s'affichera le contenu des archives, avec leur arborescence, et vous pouvez alors naviguer directement dans l'archive, sans l'avoir extraite !

Cela vous permet par exemple de ne sélectionner que quelques fichiers pour les extraire seuls. Dans ce cas, l'option "Keep full path intact when extracting" (garder les chemins complets lors de l'extraction) dans le menu de préférence "Settings" (voir plus bas) pourra peut-être être désactivée si vous ne voulez pas retrouver une arborescence vide lors de l'extraction. De plus, en double-cliquant sur une archive qui se trouverait dans votre première archive, Voodoo-X affichera le contenu de cette nouvelle archive, et vous pourrez continuer à naviguer dedans !

Pour revenir au répertoire précédent, vous pouvez utiliser le bouton "Parent", ou bien cliquer sur la barre verticale à gauche. Pour revenir rapidement à une ancienne archive, vous pouvez aussi utiliser les flèches gauche/droite, et le bouton de liste déroulante en haut de la fenêtre.

La ligne "Dest:" sert bien évidemment à régler le chemin à utiliser pour l'extraction. Juste en dessous, une ligne nous donne tout ce qu'il y a à savoir sur l'archive actuellement ouverte.

Enfin, les boutons de la barre d'outils du bas de la fenêtre sont assez explicites, bien qu'il n'y ait pas de catalogue français : Ouvrir, Fermer, Sélectionner tout/rien/selon un filtre, Extraire tout/juste ce qui est sélectionné, Cacher la fenêtre, Fermer.

J'ai dit qu'il n'y avait pas de catalogue français, mais ce n'est pas grave, un coup dans le menu Settings/Settings, et vous pourrez régler l'apparence, mais aussi le texte des icônes de la barre d'outils dans l'onglet "toolbar". Les onglets "main" et "XAD" vous permettront de personnaliser un peu le comportement de Voodoo-X, mais il n'y a rien de bien sorcier. L'onglet "filetypes" vous permettra de régler les types de fichier, et la commande à utiliser pour lire les différents fichiers par un double-clic depuis Voodoo-X. Regardez l'exemple de Multiview et adaptez-le pour vos propres types de fichier.

Conclusion

Vous aurez bien compris, je l'espère, que l'ensemble XAD + Voodoo-X est un indispensable de tout amigaïste. Avec ce duo d'enfer, plus besoin de fouiner sur le Net pour trouver un vieux désarchiveur plus supporté et qui ne tourne plus sur les machines récentes, et plus besoin de lire trois fois une documentation austère en ligne de commande pour arriver à extraire un fichier d'une archive.

On va finir cet article par une petite série de liens. Tout d'abord, la page de l'auteur, Dirk Stoecker, www.dstoecker.de/xadmaster.html sur laquelle se trouve tout ce dont vous avez besoin pour installer XAD et Voodoo-X, ainsi que l'archive supplémentaire de documentation en français. Un guide contenant la liste des clients XAD y est aussi référencé.

Dirk Stoecker est aussi très impliqué dans la lutte antivirus sur Amiga, et XAD et Voodoo-X peuvent utiliser une bibliothèque externe destinée à détecter tous les virus Amiga connus : il s'agit de la xvs.library. Vous donner plus d'informations dessus dépasse le cadre de cet article, mais vous pourrez trouver cette bibliothèque sur le site du Virus Help Team Canada à l'adresse suivante : vht-can.shadow-realm.org/downloads.html#downloads-xvs.

Enfin, pour les plus réticents qui n'étaient pas encore au courant : la XAD n'est plus shareware, et une clé publique peut être téléchargée sur ce même site : vht-can.shadow-realm.org/downloads.html#downloads-xadmaster ou sur la page de téléchargement d'Obligement.

Plus de raison de ne pas utiliser la XAD !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]