Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 17 septembre 2014 - 21:33  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AbiWord 2.5.1 sous X11/AmigaOS 4
(Article écrit par Mathias Parnaudeau - mai 2007)


X11 et AbiWord sur Amiga

J'aurais attendu la sortie du paquetage fournissant AbiWord pour enfin tester X11 sur Amiga alors que cela existe depuis des années. Était-ce la peur de tomber sur une usine à gaz ou tout simplement l'inutilité supposée de la chose, idée renforcée par le constat que personne ne l'utilisait jamais ? Car c'est un fait, X11 et son utilisation sur Amiga furent méconnus ou au moins nébuleux jusqu'à ce que le projet ne soit remis au goût du jour avec une adaptation sur AmigaOS 4 (nommée Cygnix), que l'on doit à Edgar Schwan.

Qu'est-ce que X11 ?

Créé il y a plus de 20 ans, X11 est un système de gestion de l'affichage utilisé sous Unix/Linux. Une de ses particularités est qu'il est basé sur un concept client/serveur fonctionnant... en réseau ! Cela paraît incroyable pour nos machines individuelles mais à l'époque le réseau était déjà très utilisé avec un serveur central administré et des clients légers appelés terminaux X. Cela pourra rappeler des souvenir de fac à certains. :)

A noter toutefois que concernant X11, on pourrait se tromper sur la nature de ce client et de ce serveur. Les clients sont les applications utilisant ce protocole X et qui sont éventuellement sur un ordinateur serveur. Et les serveurs X se trouvent sur autant de terminaux connectés et répondent aux requêtes concernant l'affichage, l'écran, les événements du clavier ou de la souris,...

X11 est une couche basse du système et ne définit aucun style graphique, rôle qui incombe aux gestionnaires de fenêtres et environnements graphiques. Il permet juste de communiquer sur les fenêtres, les couleurs, etc.

De nouvelles perspectives

Ce qui a fait le plus de bruit autour de X11 sur AmigaOS 4 fut l'arrivée récente du traitement de texte AbiWord. Il s'agit d'une application conséquente et elle touche à un domaine où l'on n'a pas vu d'évolution depuis Wordworth, Final Writer et AmigaWriter ; hormis bien sûr la vraie-fausse sortie de Papyrus. Pour accéder à tout ça, il faut récupérer sur OS4Depot.net les archives "x11.lha" et "x11-update.lha" pour X11 ainsi que "abiword.lha" (et "abiword-update.lha" datée du 23 avril 2007). Attention, c'est du lourd ! Le tout taquine les 140 Mo ! Heureusement, l'installation est bien guidée et se passe sans problèmes. C'est peut-être déjà une première raison pour laquelle le projet a été bien accueilli. S'il fallait modifier plein de scripts et de fichiers de configuration, il serait resté au placard, là où il était toutes ces années.

Pour lancer AbiWord, il faut exécuter le script contenu dans les répertoires "Software/AbiWord-2.5.1" et... attendre ! Sur mon AmigaOne, cela prend 6 à 8 secondes pour que l'environnement s'affiche totalement et quelques secondes de plus pour qu'AbiWord apparaisse. La première fois, j'ai cru qu'il ne se lançait pas ! Cela a pris presque une minute et demie mais heureusement ça ne s'est pas reproduit. La lenteur était de toute façon une crainte mais à l'usage, c'est très utilisable et l'angoisse est vite dissipée. Même le navigateur web fourni et utilisé pour afficher la documentation s'ouvre quasiment instantanément. Et la navigation sur le réseau est aussi surprenante : je ne m'attendais pas à pouvoir naviguer sur Amiga Impact, Obligement ou aMiGa=PoWeR (voilà, tout le monde est content) ! Je n'ai pas insisté trop avec le navigateur mais on m'a indiqué qu'il était instable, contrairement à AbiWord.

Traitement de texte moderne

Intéressons-nous donc pleinement à AbiWord (retrouvez-le sur www.abisource.com). De quoi est-il capable ? Ce logiciel multiplate-forme est plus léger qu'OpenOffice tout en rendant la totalité des services courants qu'on peut attendre au quotidien : édition de texte, gestion des tableaux, des images, importation des fichiers Word, utilisation des polices du système, etc. AbiWord peut également réaliser des tâches plus exigentes comme l'exportation en (x)HTML avec CSS, la gestion des révisions, l'écriture de texte bidirectionnel ou encore l'épellation.

Abiword Abiword

Après le démarrage, j'ai pu tester toutes ces fonctionnalités... et sans occasionner de plantage ! Cela m'a donné une impression de sérieux et j'ai été agréablement surpris, pensant que ça serait peut-être un portage à la va-vite. J'ai ainsi manipuler en toute tranquillité :
  • La saisie de texte avec modification de taille, de couleur.
  • L'insertion d'images suivie d'une modification de leur taille dans le document.
  • L'ouverture de documents Word qui semblent fidèles.
  • La manipulation de tableaux, de boîtes de textes,...
  • La consultation de l'aide en ligne... qui appelle un navigateur avec lequel on peut naviguer sur Internet.
  • Le chargement et la sauvegarde de fichiers qui se font directement dans les partitions et répertoires de l'Amiga.
  • Le fonctionnement du menu contextuel sous le pointeur souris.
L'utilisation de X11 ne bloque en rien l'utilisation de l'AmigaOS 4, le changement d'écran fonctionne parfaitement (quoique avec Amiga-M, un "M" est écrit dans la zone de saisie) et il est possible d'utiliser les deux en même temps. En plus de ce qui est cité ci-dessus, AbiWord propose des fonctionnalités intéressantes et originales :
  • Google Search qui effectue par exemple une recherche sur un mot dont vous ne connaissez pas le sens.
  • La traduction Babelfish pour passer son texte dans une autre langue.
On constate que ces services en ligne étendent le fonctionnement traditionnel des dictionnaires, correcteurs, traducteurs,... qui relevaient auparavant d'outils internes. J'ai juste noté un problème sur les caractères accentués.

L'interface est en anglais mais on peut changer cela en utilisant les variables d'environnement suivantes avant le lancement du logiciel :

set LANG save fr
set LANGUAGE save fr

Pour l'instant, il y a un problème et des chaînes sont tronquées. L'auteur est au courant. Au passage, il répond aux courriels et connaît bien son affaire. De même, l'aspect peut être changé : par défaut le style est celui de Mac OS X mais un thème AmigaOS 4 est déjà sorti ("aosx11-theme.lha" sur OS4depot). Je ne l'ai pas essayé mais les copies d'écran visionnées sont du plus bel effet.

Concernant la vitesse, elle est correcte pour la saisie, le déplacement dans les menus. Le défilement est un peu décevant mais reste utilisable. Ces points ne brillent d'ailleurs pas particulièrement sous Linux.

Enfin, le copier/coller est possible via les menus. Les raccourcis clavier ne fonctionnent pas avec les touches Amiga mais l'auteur indique qu'il faut utiliser les touches Strg, par exemple Strg + C pour copier. Le problème c'est que je n'ai pas réussi à trouver l'équivalent de ces touches, il se pourrait que ce soit spécifique aux claviers allemands...

Concernant la gestion du presse-papier entre l'AmigaOS 4 et X11, ça ne fonctionne pas encore de manière naturelle mais il existe une solution : le script "Insert_AmigaTextClip0.rexx" pour insérer le contenu du presse-papier dans AbiWord. Choisissez "Scripts..." dans le menu "Tools" et sélectionnez le script ARexx indiqué ci-dessus dans le répertoire "Scripts". Validez et le contenu du presse-papier apparaît dans la feuille de texte. L'auteur améliorera ça, il sait ce qu'il y a à modifier dans GTK.

Un vrai succès

Malgré des points d'améliorations (localisation imparfaite, raccourcis clavier inopérents, temps de chargement éventuel du logiciel et autres détails), l'arrivée d'AbiWord est une belle surprise qui nous permet enfin d'accéder à un traitement de texte moderne (et à d'autres logiciels à venir) tout en continuant d'utiliser l'AmigaOS. L'auteur connaît les lacunes et pour certaines a déjà mis en place des paliatifs. Il offre un bon support et est réaliste sur ce qu'il est possible d'obtenir ou pas. La compatibilité avec Word est une des raisons qui a marginalisé l'Amiga, c'est désormais un mauvais souvenir. Et la gestion du format OpenOffice représente une garantie pour l'avenir.

Des mauvaises langues disent qu'un serveur X existe depuis des années. Il faut constater que ce n'était pas utilisé mais depuis peu, des arguments sont arrivés pour changer cela. X11 s'avère être une opportunité pour combler un manque. Si AbiWord et quelques autres applications peuvent nous aider et éviter de redémarrer sous Linux ou Windows,... tant mieux ! Cela va dans le bon sens et le travail d'Edgar Schwan est à saluer. L'intégration va s'améliorer de manière à utiliser AbiWord comme s'il s'agissait d'une version AmigaOS 4 traditionnelle.

Nom : AmiWord 2.5.1 (sous X11).
Développeurs : AbiSource Development Team.
Genre : traitement de texte.
Date : 2007.
Configuration minimale : AmigaOne, AmigaOS 4.
Licence : GPL.

NOTE : 8/10

Les points forts :

- Traitement de texte moderne.
- Gestion des formats Word et Open Office.
- Utilisation des polices du système et accès aux partitions Amiga.

Les points faibles :

- Les raccourcis clavier ne fonctionnent pas avec les touches Amiga.
- La relative lenteur, notamment sur le défilement des pages.
- Les défauts de jeunesse (localisation, gestion du presse papier,...).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]