Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 26 mai 2017 - 09:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de X-DVE 2.50
(Article écrit par Thierry Lamblot et extrait d'Amiga News - janvier 1997)


Scala méfie-toi !

Que les esprits chagrins se rassurent, l'actualité n'est pas si morose qu'on veut bien le dire du moins côté logiciel. Ce mois-ci, un nouveau programme nous vient d'Italie sous le doux nom de X-DVE 2.50. Bien que nouveau en France, il ne s'agit pas là d'une première version mais bien d'une première importation et dont la distribution sur le marché français est assurée par Vitepro.

Le concept n'est pas tout à fait nouveau puisque X-DVE permet de créer des "Digital Video Effect". J'ai autrefois utilisé un programme de ce type qui s'appelait ANIMagic mais qui avait le défaut de ne pas être très intuitif. C'est à mon avis un des aspects très positif du produit qui nous intéresse aujourd'hui : l'interface n'est pas sans faire penser à Scala mais l'utilisation s'effectue au travers de nombreuses fenêtres de requêtes.

J'ai réalisé ce test sur un Amiga 4000/040 cadencé à 25 MHz, équipé de 18 Mo de mémoire, de la ROM 3.1 et d'une carte Picasso II, le tout connecté à un écran multisync acceptant les modes Amiga et Picasso. L'utilisation d'AmigaOS 2.x ou versions supérieures est indispensable. La carte graphique optionnelle ne sert qu'à améliorer votre confort visuel dans l'éditeur, les prévisualisations et les animations étant toujours jouées en PAL (vidéo oblige).

L'installation du programme s'effectue grâce au désormais célèbre et incontournable "Installer" de feu Commodore : l'ensemble occupe environ 5 Mo sur votre disque dur. Le paquetage est relativement complet puisqu'il comprend : le programme X-DVE, des brosses et brosses animées prêtes à l'emploi, les répertoires frames, scripts et XFA où vous stockerez toutes vos créations et le répertoire "Utils" qui contient des utilitaires fort pratiques à utiliser en complément du programme principal. Nous reviendrons sur ces utilitaires un peu plus tard. Le prix : 995 FF, distribué par Vitepro.

A quoi ça sert ?

X-DVE 2.50 permet de créer des "flying logos", manipuler des brosses et des brosses animées avec une facilité déconcertante. Vous pourrez créer et éditer vos logos avec les polices se trouvant dans votre répertoire "Fonts" ou d'autres que vous pourrez éventuellement rajouter. Vous leur affecterez les attributs de votre choix (couleur, ombrage et direction, transparence, etc.).

Une fois vos logos ou brosses créés, vous reviendrez dans l'éditeur où vous leur donnerez vie un peu à la "mode Scala" en paramétrant les effets de départ et de fin. ClassX, l'éditeur de ce programme, nous a gâté car la panoplie d'effets est très importante. Ces effets sont, bien entendu, paramétrables et disposent d'une fonction prévisualisation fort agréable. A tout moment, comme pour la composition de vos logos, vous pouvez avoir une idée du résultat en faisant appel à la touche "show" pour le texte et "preview" pour les effets. Vous sauverez votre présentation sous la forme d'un script que vous pourrez recharger à votre guise.

X-DVE
Lumière

X-DVE
Memory Render

X-DVE
Palette

Les préparatifs

Vous devez choisir le mode écran à utiliser dans le sous-menu "prf" et adapter les différents réglages au projet souhaité dans le sous-menu "new" toujours dans le menu "projet". A ce stade vous sélectionnerez la résolution de l'écran (basse résolution, haute résolution ou super haute résolution), la taille de l'écran, le suraffichage et le nombre de couleurs souhaitées (jusqu'à 256 couleurs).

L'éditeur : c'est maintenant que va prendre corps petit à petit votre projet puisque vous allez déterminer les différents éléments qui vont le composer. Vous avez le choix entre le texte, les brosses, les brosses animées et deux nouveaux types d'objets : les "brosses multiples" (multi-Brush Object) et les champs étoilés (StarField Object). Après avoir cliqué sur la touche "Insère" (Ins) vous avez alors la possibilité d'éditer votre objet en réglant ses différents paramètres. Nous allons prendre un exemple concret ; le concept n'en sera que plus simple à comprendre.

Création d'un script

Après avoir réglé nos préférences en haute résolution, suraffichage, en 32 couleurs, nous cliquons sur "Text" afin de créer un objet de type texte. Dans la fenêtre de requête apparue, nous sélectionnons une police (Gill.font en 57 par exemple). Entrons un texte dans le champ prévu à cet effet ("l'Amiga à la croisée des chemins" par exemple). Le signe "" indique au logiciel qu'on doit aller à la ligne. A la façon d'un traitement de texte, vous pouvez à votre guise entrer un texte en italique ou souligné.

Vous déterminerez l'espacement des caractères, la couleur de votre texte parmi la palette à votre disposition et grâce à la fonction "attributs" (Attr) vous affecterez une ombre ou un effet 3D, un biseau à votre texte. Bien entendu, la direction et l'importance de l'effet sont entièrement paramétrable (importance, direction, etc.). A ce stade, vous avez également la possibilité d'ajouter un fond de couleur à votre texte. A tout moment, vous pouvez visualiser l'avancement de votre projet en cliquant sur la touche "show". On appréciera la richesse des possibilités offertes par le logiciel dans l'éditeur de texte.

X-DVE
Prévisualisation lampe

X-DVE
Préférences

X-DVE
Représentation graphique objet

Le reste est pas mal non plus comme vous allez le constater maintenant. Vous faites "OK" dans l'éditeur de texte et vous vous retrouvez dans l'écran principal. Avant de passer à autre chose, il est bon de savoir qu'il vous est possible de copier ou éliminer l'événement actif de votre script en cliquant sur "rep" ou "del".

De la même façon que nous venons de créer un objet de type "texte", vous pouvez très facilement créer d'autres objets : brosses ou brosses animées, etc. Il suffit de cliquer dans la cellule cyclique de façon à faire défiler le type d'objet désiré puis de faire insère "Ins". A chaque fois, une fenêtre de requête vous permet d'éditer et préparer vos objets. Il vous faut créer et paramétrer vos "événements" les un après les autres : textes, brosses, brosses animées, etc. Un double-clic sur un objet suffit pour rappeler son éditeur et modifier éventuellement les choix. Pour cet article, j'ai créé un script avec cinq textes et une brosse (un billet de 50 000 lires ; j'espère que ce ne sera pas là l'enchère finale pour le rachat de l'Amiga).

La gestion des effets

Nous débutons là la partie la plus intéressante et la plus créatrice des opérations et c'est à cet instant que vous allez faire parler votre talent. Si ce n'est pas déjà fait vous devez mettre un peu d'ordre dans votre script en plaçant vos différents événements dans l'ordre de leur déroulement. Ce n'est pas une obligation mais tellement plus pratique pour la suite.

Vous allez ensuite donner vie à vos différents objets. Vous devez effectuer un double-clic pour vous retrouver dans "l'objet setup". C'est ici que vous indiquez le "train de vie" de votre objet. Dans une petite fenêtre de requête appelé "frames", vous indiquez à quelle image il apparaît, la durée de l'effet "in", la durée de la "pause" et la durée de l'effet "out". Au fur et à mesure que vous entrez vos valeurs, le logiciel totalise et affiche la "durée" de vie de votre objet en secondes (à raison de 50 images par secondes s'il vous plaît).

Vous devez maintenant choisir les effets d'apparition (in) et de disparition (out) de votre objet. Vous n'aurez que l'embarras du choix tant la panoplie est impressionnante : quatre types d'effets. Tout d'abord, les effets 3D que vous paramétrerez soit en entrant des valeurs soit en faisant directement vos essais sur un écran de prévisualisation à la souris. J'apprécie beaucoup cette deuxième solution puisque vous pouvez déplacer sur les deux axes et même effectuer les rotations sur les trois axes. C'est un des points forts du logiciel que de permettre plusieurs méthodes pour effectuer ce type de réglages. Ce peut être aussi un excellent apprentissage pour les personnes qui souhaitent se familiariser avec la 3D (on a toujours les coordonnées à l'écran).

X-DVE
Représentation graphique script

Un second type d'effet bien connu des vidéastes puisqu'il s'agit des effets "slide". Le programme en compte une soixantaine. Si vous ne trouvez pas votre bonheur vous aurez recours aux effets "Wind". Autant vous dire qu'à ce niveau ça déménage car c'est un vent de tempête qui s'abat le plus souvent sur vos logos ou brosses (explosions, vagues et effets en tous genres).

Vous pouvez absolument tout paramétrer : de la taille des morceaux à leur sens de rotation. Il existe près de 90 effets de ce type : en modifiant les paramètres, je vous laisse imaginer les possibilités offertes. J'en finirai avec les effets en vous disant que si jusqu'à présent vous n'avez pas trouvé votre bonheur, il vous reste encore les 40 effets "Warp". Tous les styles de "tourner de page" vous sont permis et vous économiseront éventuellement les réglages des effets 3D. Vous avez les effets d'entrée et de sorite, alors il ne vous reste plus qu'à régler la "pause" : c'est la position de votre objet sur l'écran durant la période que vous avez indiqué tout à l'heure dans la fenêtre de requête "frame". Vous pouvez même faire subir une rotation à votre objet si vous ne souhaitez pas qu'il reste parallèle au plan de l'écran durant son immobilisation. Il vous est même possible d'affecter votre logo par l'ajout d'un éclairage. Une fonction de prévisualisation vous permet de rejouer l'événement ainsi paramétré.

X-DVE
Réglages effets

X-DVE
Script article

X-DVE
Fenêtre de requête "Start"

Le rendu

Vous avez tout réglé ? Parfait. Le meilleur reste à venir. Vous voilà revenu dans l'éditeur de X-DVE. Vous avez la possibilité d'effectuer une prévisualisation ; ne vous en privez pas. X-DVE vous offre même une représentation graphique du script et où vous avez encore la possibilité d'apporter la touche finale à votre script (voir illustrations). Vous n'oublierez pas de sauver le script pour une réutilisation ultérieure. Il faudra penser à modifier son script si on modifie la hiérarchie du disque dur. Tout est OK et vous allez maintenant lancer le calcul.

Vous pouvez au choix générer des images que vous reprendrez ensuite pour en faire une animation ou alors calculer directement l'animation en RAM en 16 bits ou 32 bits et que vous sauverez au format XFA. Le calcul est très rapide mais une machine puissante est toutefois plus que conseillée. Les temps de calculs voire de prévisualisation sont notablement rallongés lors de l'utilisation d'effets provoquant une parcellisation de l'image (explosion par exemple). Il a fallu environ 12 minutes à mon A4000 pour calculer l'animation ici détaillée et comptant environ 250 images mais comprenant de nombreux effets de type explosion. Cette animation pèse environ 1,7 Mo sur mon disque dur.

Les utilitaires

A quoi servirait le meilleur logiciel s'il n'y avait aucun utilitaire qui utilise les projets réalisés par lui. X-DVE est venu avec XFAPlay permettant de rejouer les animations au format Extra Fast Animation (XFA). Très pratique à genlocker puisqu'un clic de souris permet le démarrage de l'animation sur un écran vide. Un autre programme est fourni et en comblera plus d'un : il s'agit de XFA-Util. Je n'ai pas eu le temps hélas de l'utiliser mais notons au passage qu'il peut être interfacé avec ADPro ou ImageFX. Il permet les transferts suivants : IFF Frames -> XFA Anim, IFF ANIM -> XFA Anim, XFA -> IFF Frames. Voilà qui est assez complet.

Conclusion

Par sa facilité de mise en oeuvre, la qualité des animations produites, la qualité de l'interface, l'imposante palette d'effets, je peux dire que ce logiciel est un petit bijou qui comblera les vidéastes exigeants ou amateurs de présentations fluides.

J'ai constaté un petit bogue au niveau des prévisualisations dont il n'est pas toujours facile de s'échapper à moins d'en attendre vraiment la fin. On pourrait aussi rêver d'un lissage aussi parfait que Broadcast Titler mais est-ce vraiment possible sans ralentir l'ensemble ? Il faut noter qu'il est également possible d'utiliser des brosses animées et des champs étoilés. Vous pouvez ainsi faire apparaître vos logos au travers d'étoiles tout en gardant le contrôle du ciel (nombre, couleur, rotation et vitesse de déplacement des astres). Il est normalement possible de charger des séquences d'images dans un script mais je ne suis hélas pas parvenu à en charger plus d'une.

Pour conclure, je suis assez impatient de voir la prochaine version de ce programme, celle-ci étant déjà presque parfaite. Je serais presque tenté de dire qu'intégrer la gestion du son et quelques petites choses ClassX pourrait bien venir damner le pion à Scala Multimedia tant ce programme est complet et remarquable. Grâce à ce programme et bien d'autres encore (Adorage, Clarissa, etc.), l'Amiga prouve une fois de plus qu'il demeure la machine dédiée aux applications vidéo pour peu que l'on demeure en montage analogique. Mais ce type de programme constitue déjà une passerelle vers le virtuel puisque rien n'empêche de reprendre les séquences produites par X-DVE en montage virtuel sous MovieShop par exemple...

Nom : X-DVE 2.50.
Développeur : ClassX.
Genre : multimédia.
Date : 1996.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 2.0, disque dur.
Licence : commercial.
Prix : 995 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]