Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 24 mai 2017 - 00:27  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Windows NT sur Amiga ?
(Article écrit par Bruce Lepper et extrait d'Amiga News - février 1993)


Windows NT est un nouveau système d'exploitation 32 bits pour la famille des compatibles PC qui deviendra peut-être un jour un véritable concurrent pour AmigaOS. Commodore le sait, et selon nos sources, il serait déjà en négociation avec Microsoft, l'éditeur de Windows NT, pour un projet de transfert du système sur Amiga.

Windows NT (New Technology) n'est pas une énième version de MS-DOS. C'est un système multitâche et multi-utilisateur avec interface réseau incorporée et une gestion de la mémoire qui tire vraiment profit des possibilités des processeurs 32 bits. La version bêta ressemble par son interface graphique à Windows, et les millions d'utilisateurs existants de Windows ne seront pas dépaysés. Mais ce nouveau système ressemble surtout à AmigaOS par son vrai multitâche, et il est bien possible que les amigaïstes aussi vont se mettre à Windows NT comme un canard à l'eau.

Les plus

Des petits détails comme une gestion dynamique de la priorité des tâches sont bien agréables pour l'utilisateur. La tâche courante devient automatiquement prioritaire, et le système fera en sorte qu'elle ne soit pas ralentie par des tâches de fond. Il sera peu probable qu'une tâche boguée plante tout le système.

Ce système est beaucoup plus propre à programmer que MS-DOS. En fait, il émule MS-DOS quand il a besoin de le faire. En théorie, les programmes MS-DOS tourneront sans problèmes mais il y a actuellement des problèmes de compatibilité. De plus, les programmes développés sous Windows NT vont pouvoir tourner (avec cependant moins de fonctionnalités) sous l'actuel Windows grâce à un logiciel développé par Microsoft. Pour l'animation, un pilote universel permettra aux logiciels d'utiliser différentes configurations, dont les cartes de compression de données en temps réel qui permettront des animations convenables.

Les moins

Évidemment, il n'y a pas que des avantages :
  • Le déplacement des fenêtres est légèrement moins rapide avec un 386 que sur un Amiga 1200, et les fabuleux "écrans" de l'Amiga qui se lèvent et se baissent aussi facilement que les feuilles de papier sur votre bureau sont absents...

  • Windows NT requiert au moins 8 Mo de mémoire (selon certains développeurs, il lui faut 14 Mo), environ 20 Mo de place sur le disque dur, et au minimum un processeur 386 (mais des configurations pareilles seront bientôt données en cadeau quand vous achèterez un baril de lessive...).

  • Les logiciels "créatifs" sur PC sont encore chers. A ce jour, par exemple, le seul programme abordable de création 3D sur PC est Volumm 4D, les autres coûtent plus de 15 000 FF...

  • Il arrive avec un retard de six ou sept ans après l'Amiga, qui propose presque toutes ses qualités à partir d'une ROM de 512 ko et trois disquettes de 800 ko. Small is beautiful, et on pourrait ajouter que les petits objets résistent le mieux !

  • En retard, également, vis-à-vis du nouveau système que préparent IBM et Apple. IBM laisse tomber sa vieille femme Microsoft, devenue beaucoup moins "micro", sinon moins "soft" avec le temps, et se laisse séduire par la jeune pomme, avec laquelle il prépare un nouvel enfant qui, comme Windows NT, aura toutes les caractéristiques d'AmigaOS et sûrement d'autres encore. Le grand atout de ce futur système IBM-Apple sera de tourner sur un matériel dessiné dans les années 1990.

  • En retard, enfin, avec les prévisions de Microsoft, qui n'arrête pas de repousser sa date de sortie.
La caractéristique la plus significative de Windows NT est sa portabilité. Microsoft a quand même prévu le remplacement de cette vieille bête qu'est le PC avec quelque chose de plus moderne, que ce soit le bébé infâme PC-Mac ou même toute une collection de plusieurs rivaux. La puissance toujours croissante à la disposition de l'informatique permet des émulations de tout genre, émulations en pure programmation logicielle qui tournent aussi vite que les systèmes originaux. On est loin du vieux programme Transformer de Commodore qui métamorphosait un Amiga en un PC il y a déjà six ou sept ans. Ça marchait, mais c'était beaucoup plus lent que les PC de l'époque.

L'idéal est de créer un système coucou capable de déposer son oeuf dans l'ordinateur du voisin et d'utiliser les ressources du voisin pour grandir. C'est pourquoi Windows NT comporte un noyau d'interface-ordinateur ("hardware-dependant kernel") qui est réduit à un strict minimum. C'est l'oeuf du coucou. Il a déjà été déposé dans deux ou trois obscurs systèmes professionnels en plus du PC, et il s'y porte très bien !

Et pourquoi pas dans l'Amiga ? Commodore est en fait très bien placé avec un matériel déjà amorti et bien distribué mondialement qui a fait ses preuves en matière d'hospitalité, accueillant les bras ouverts presque tous les systèmes du monde, du Spectrum jusqu'à Unix. Aucun autre ordinateur n'a su faire autant, et aucun autre ordinateur n'a su émuler l'Amiga. Selon des sources Commodore, il serait possible de porter Windows NT sur l'Amiga dans un an. Mais attention ! Il faudrait un Amiga avec processeur 68040 ou plus.

Cela nous amène au sujet du prochain microprocesseur de Motorola, le 68060 (il n'y aura pas de 68050, comme ça, nous allons plus vite que la concurrence, n'est-ce pas ?). D'après Motorola, il aura plus de deux millions de transistors, sera cadencé à 50 et 66 MHz, et fournira environ 3,5 fois la performance d'un 68040 à 25 MHz. Les premiers échantillons seront fournis cette automne, et la production débutera au printemps 1994. Et nous voilà encore trois fois plus rapide, de quoi faire tourner Windows NT deux à cinq fois plus vite qu'un 386 de nos jours (selon l'efficacité du portage et l'utilisation que l'on fait du jeu de composants Amiga).

Conclusion

L'arrivée imminente de Windows NT est la preuve qu'AmigaOS et le matériel Amiga étaient bien conçus dès le départ. Le nouveau bébé de Microsoft, avec son vrai système multitâche et multi-utilisateur, et son petit prix pour le matériel de base, a le potentiel de devenir le concurrent le plus redoutable qu'AmigaOS ait connu. A Commodore de profiter des atouts qui lui restent pour continuer d'évoluer l'Amiga en une gamme d'ordinateurs bon marché et agréables à utiliser qui pourront gagner sur le terrain "familial", tout en avalant ces monstres bizarres qu'il n'arrête pas de trouver sur son chemin et qui ressemblent de plus en plus à... lui-même.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]