Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 26 juin 2017 - 07:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Window Maker 0.51
(Article écrit par Georges Tarbouriech et extrait d'Amiga News - mars 1999)


Pour commencer : dans la série "j'aime l'Amiga, j'aime NextStep et je me soigne en téléchargeant comme une bête", présentation de Window Maker 0.51 sur l'Amiga.

C'est encore un gestionnaire de fenêtres (windows manager) à l'aspect Next, mais vous verrez que ça ne s'arrête pas là. Ensuite, nous attaquerons NextStep "revival", vous comprendrez vite pourquoi. Enfin, nous aborderons l'Amiga, le vrai, le seul, en un mot l'actuel (si, si, il existe encore) ; il ne faudrait pas grand-chose pour... qu'il rajeunisse !

Window Maker
Préférences de la souris sur NextStep

Window Maker

Ce gestionnaire de fenêtres vient de passer d'un coup de la version 0.20 à la 0.50. Pas le temps de souffler que la 0.51 est déjà là ! Contrairement à ce qu'on pourrait penser, cela n'a rien d'une révolution. Il s'agit surtout de l'amélioration de ce qui existait déjà. Mais il faut quand même ajouter une information de taille : Window Maker fait maintenant partie intégrante du projet GNUstep. En clair : le jour où le projet sera achevé, ça va faire mal !

Où le trouver ?

Vous pouvez télécharger le produit en allant sur le site de Window Maker à l'adresse : www.windowmaker.org histoire de lire tout ce qui est bon à savoir et de lancer le téléchargement à partir du lien "download" qui envoie sur le site FTP de Window Maker. Si vous n'aimez pas la lecture, rendez-vous directement sur : ftp://ftp.windowmaker.org.

Ceci dit, nous sommes en France et il existe un miroir à l'adresse : ftp://ftp.ensm-ales.fr/pub/mirrors/ftp.windowmaker.org. L'archive ne pèse que 1,5 Mo. Profitez-en pour récupérer le fichier nommé windowmaker.data.tar.gz. Il vous faudra aussi télécharger la bibliothèque libProplist. Auparavant, elle faisait partie de l'archive wmaker, maintenant elle en est séparée, GNUstep oblige. A savoir : la bibliothèque sera utilisée aussi bien par Gnome, par exemple, que par Window Maker.

Window Maker
Le gestionnaire de fichiers OffixWMfiles sur Linux i386 en 16 bits

Pour quelle plate-forme ?

Je dirais bien "toutes"... En vrac, Window Maker fonctionne sur pratiquement toutes les distributions Linux (Red Hat, Slackware, Debian...) aussi bien pour i386, Alpha, PowerPC, m68k, et sur un grand nombre d'Unix commerciaux tels que Solaris (2.5, 2.6, 2.7), SCO, SGI Irix, HP-UX, AIX...

Window Maker
Window Maker sous Solaris 2.6 avec CDE

Vous avez besoin de X11R6, des programmes autoconf (2.12), automake (1.3) et libtool (1.2). Il vous faut également lex (ou flex) et yacc (ou bison). Enfin, fortement recommandé, procurez-vous les bibliothèques "graphiques" si vous souhaitez que Window Maker gère les images aux formats TIFF, PNG, JPEG, GIF et bien sûr XPM. Si vous possédez la Red Hat 5.1 pour l'Amiga, elles sont sur le CD. Si vous avez installé Gimp avec toutes les options, elles sont déjà sur votre disque.

Comment l'installer ?

Comme d'habitude, décompressez l'archive par un "tar zxvf". Vérifiez que vous possédez toutes les bibliothèques nécessaires ainsi que les utilitaires destinés à faciliter le travail. Pour cela, lisez les fichiers "INSTALL" et "README". Si vous avez Red Hat, installez les RPM nommés "devel" pour les bibliothèques graphiques (JPEG, TIFF, XPM...). Ensuite, un petit "./configure" et un "make" pour compiler le tout. Pour finir un "make install" et le tour est joué. Je ne continue pas plus loin, vous n'avez qu'à lire la doc !

Si, quand même : installez d'abord la bibliothèque libProplist. C'est évident, mais sait-on jamais ?

Window Maker
Préférences de la souris sur Window Maker Amiga

Quoi de neuf ?

Pour ceux qui connaissent, rien de flagrant par rapport à la version précédente, sinon la gestion plus élaborée de KDE et surtout de Gnome et OpenLook. Par contre, à l'utilisation vous remarquerez une nette amélioration des performances si vous comparez à d'autres gestionnaires de fenêtres tels que "fvwm" (que je jette en premier après toute installation !) ou "AfterStep" (qui ressemble de moins en moins à NextStep). C'est flagrant sur des machines lentes comme la mienne ; je précise pour ceux qui n'auraient pas lu les chapitres précédents : un 68030 à 25 MHz et 16 Mo de mémoire.

Ce progrès s'explique par le fait que cette application possède ses propres bibliothèques et, qu'en plus, elles sont particulièrement bien écrites. Je devrais ajouter "comme d'habitude" ! Si parmi vous certains utilisent les produits à tendance "Next", vous aurez remarqué que depuis quelques versions, les configurations ont changé. Elles passent par un répertoire GNUstep afin d'homogénéiser la gestion de tout ce qui se rattache de près ou de loin au projet du même nom.

La configuration du "dock" est relativement évidente et simple. Il suffit de glisser l'icône de l'application vers le dock et c'est tout. Si l'application n'a pas d'icône, un clic sur le bouton droit sur la fenêtre de la dite application ouvrira un menu vous permettant d'accéder à une nouvelle fenêtre de propriétés.

Dans le menu "Attributs", vous pourrez modifier les options telles qu'activer une icône au démarrage. Au prochain lancement, le programme affichera son icône et vous n'aurez plus qu'à le glisser vers le dock. Si l'icône ne vous plaît pas, encore un petit coup de bouton droit sur l'icône du dock, sélectionnez la rubrique "Settings" du menu et choisissez une nouvelle icône.

Pour le reste, vous bénéficiez de "Préférences" à la Next. Petite particularité pour les menus : il en existe deux sortes. Le menu par défaut est au format texte et n'est pas gérable par les préférences. L'autre menu disponible se nomme "plmenu" (avec différentes traductions, plmenu.fr par exemple). Si vous remplacez le précédent par celui-ci, votre menu devient entièrement paramétrable depuis les préférences. Vous pouvez également activer le "plmenu" directement depuis les préférences. Toutefois, la gestion des menus est un peu boguée. Les différentes rubriques ont une fâcheuse tendance à se dédoubler. Le remède : éditer le fichier manuellement !

Rassurez-vous, le problème est déjà peut-être résolu.

Window Maker
Le superbe FTP Igloo

Les "plus"

Vous disposez déjà d'un grand nombre d'applications qui vont du gestionnaire de fichiers au courrier électronique en passant par toute une quantité d'outils en tout genre. Donc, à vous les téléchargements, les compilations et le plaisir de voir fonctionner le résultat sur votre Amiga, côté Linux, of course.

Point important : Window Maker est très versatile et sera capable de faire fonctionner les applications de votre environnement ; même des applications CDE, c'est dire ! Le gag, c'est qu'elles plantent moins sous Window Maker que dans leur environnement natif ! (sous Solaris 2.6 par exemple...).

Sur le site de Window Maker vous trouverez un tas d'applications intéressantes. Autre moyen indispensable, la visite du site "linuxapps" qui vous renvoie vers les sites aptes à vous fournir ce que vous souhaitez. Une mine d'or ! L'adresse : www.linuxapps.com. Truc : penchez-vous sur tout ce qui commence par "wm" ou "WM".

Last but not least, rien ne vous empêche d'installer l'environnement Gnome. Je vous promets qu'il y a de quoi faire mais ça vaut vraiment la peine. Petit conseil, attendez la version 1.0, on y est presque (0.99.8 au moment où j'écris). Attention toutefois aux nouvelles bibliothèques nécessaires à Gnome, gtk et glib. On en est aux versions 1.16 et ces bibliothèques sont utilisées par Gimp (par exemple) en version 1.0.6. Ne "jetez" pas ces dernières, Gimp ne fonctionnerait plus.

Alors, bien sûr, je pourrais épiloguer sur le sujet pendant des heures mais je préfère vous "livrer" quelques photos d'écran et vous laisser le plaisir de la découverte.

Nom : Window Maker 0.51.
Développeurs : Window Maker Developers.
Genre : gestionnaire de fenêtres.
Date : 1999.
Configuration minimale : Amiga sous Linux, avec 68020, 16 Mo de mémoire, carte graphique.
Licence : GPL.
Téléchargement : www.windowmaker.org.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]