Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 août 2014 - 22:24  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Warzone 2100
(Article écrit par David Brunet - juin 2007)


Présentation

Warzone 2100 Warzone 2100 est un jeu de stratégie temps réel développé par Pumpkin Studios en 1999. D'abord commercialisé pour Windows et Playstation par Eidos Interactive, le jeu est devenu un logiciel libre en décembre 2004 avec la mise à disposition de son code source sous licence GPL. C'est l'un des tous premiers RTS en 3D.

La version ici testée a été compilée pour MorphOS par Fabien Coeurjoly. Depuis 2004, le code source de Warzone 2100 a été nettoyé et le jeu légèrement amélioré par rapport à la version originelle commerciale. Warzone 2100 nécessite obligatoirement une carte graphique 3D (avec les pilotes adéquats) et la bibliothèque PowerSDL. Il faudra également 200 Mo de mémoire libre et un processeur à 300 MHz minimum.

L'exécutable MorphOS et les données du jeu sont disponibles sur fabportnawak.free.fr/misc/warzone2100-2.0.8_rc1.lha. L'installation est toute simple, il suffit de désarchiver le Lha là où vous voulez. Cette version est complète mais il faut mentionner qu'il y a tout de même quelques limitations comme l'absence des cinématiques et le mode multijoueur en réseau pas encore au point.

Guerre high-tech

Tout se passe en 2100, 15 ans après une guerre qui a ravagé toute la Terre. C'est un futur dans un style "haute technologie" triste et froid où il faut rebâtir un nouveau monde.

Warzone 2100
Partir à la conquète des ressources

Le menu principal vous propose de jouer les campagnes (pour un total de trois : alpha, bêta, gamma), de tenter des missions personnalisables ("Skirmish"), de vous entraîner afin de bien prendre en main le jeu ("Tutorial") ou bien de se lancer dans des missions multijoueurs ("Multi-Player"). Mais comme dit précédemment, le mode multijoueurs ne fonctionne pas.

Les éléments dans Warzone 2100 semblent a priori classiques dans un jeu de stratégie : construction de la base (via des véhicules de construction), des puis pour augmenter les crédits, des usines pour produire les véhicules, le centre de recherche, etc. Mais on a la surprise de découvrir quelques faits plus ou moins uniques : d'abord, vous gardez l'état de votre base et de vos unités d'une mission à l'autre, si bien qu'il faut essayer d'être au mieux à la fin d'une mission pour ne pas gâcher la réussite de la prochaine. Ensuite, c'est vous qui concevez vos véhicules pièce par pièce (moteur, carlingue, armes,...) ce qui laisse à votre imagination la possibilité de construire des milliers de véhicules différents comme des radars amphibies, des unités lasers rapides, des objets volants étranges, etc. La recherche est ainsi un élément très présent dans le jeu. N'hésitez donc pas à construire plusieurs bâtiments de recherche pour accélérer l'amélioration de votre technologie.

Warzone 2100
Le menu de conception

Dans beaucoup de RTS les objectifs de mission sont répétitifs. Or, avec Warzone 2100, finies les missions où l'on doit encore et toujours "détruire l'ennemi". La variété des objectifs est un des points qui démarque ce jeu de ses compères du même genre : rapatrier des unités, espionner, voler des technologies, résister à une vague d'attaque, construire une base dans un secteur donné, etc. Les missions, qui suivent le fil du scénario, sont entrecoupées de cinématiques qui ne sont malheureusement pas affichées. On se contente alors de lire le texte descriptif (en anglais uniquement).

La difficulté semble bien dosée et n'est pas forcément progressive. Il n'est pas rare de vaincre sans mal, mais d'un autre côté, on peut aisément se faire ratatiner dans certaines missions. Et attention en cas d'échec, car on ne recommence pas la mission : le jeu nous propose uniquement de charger la précédente sauvegarde, c'est-à-dire que si vous oubliez de sauver régulièrement la partie, vous pouvez vous retrouver avec une vieille sauvegarde où il faudra refaire des heures de jeu...

Warzone 2100
Attaque d'un petit avant-poste

Outre cette longue campagne, Warzone 2100 a un mode "Skirmish" assez attrayant. Dans ce dernier, vous pouvez jouer dans des missions totalement personnalisées : nombre d'adversaires (de un à sept), choix de la carte, alliance possible ou non, niveau de la technologie, etc. C'est d'ailleurs ici que l'on s'aperçoit de l'immense possibilité offerte en matière de technologie avec près de 200 éléments à rechercher.

Enfin, le jeu lui-même apporte son lot d'innovations comme les déplacements réalistes des unités, la présence de différents climats (même si ce n'est pas très spectaculaire et que cela n'a aucune incidence sur le jeu) ou encore un système d'expérience pour les unités en fonction du nombre de victimes. On voit que les développeurs se sont creusés la tête pour se démarquer des autres RTS.

Des couleurs et des notes

Comme Warzone 2100 est en 3D, la jouabilité peut dérouter au départ. Il suffit alors de lancer le tutoriel afin de mieux connaître comment le jeu se manie. En effet, en plus des traditionnels défilements horizontaux et verticaux, la 3D permet de zoomer ou de tourner le point de vue à loisir, comme dans Earth 2150. Ces modifications de vue se font via le pavé numérique et/ou avec le bouton droit de la souris.

Warzone 2100
Votre base avec le transporteur

Le jeu date déjà de plusieurs années et on ne peut pas dire que les graphismes soient géniaux. On a affaire à de la 3D assez simpliste et peu détaillée. Certains éléments du décor sont même très laids (cratères, mines antichars, bâtiments civils,...) ou trop "cubiques". J'ai malgré tout apprécié les explosions et les tirs de missiles qui illuminent l'entourage. En fait, le manque de détail a un avantage : celui de rendre le jeu fluide même dans des hautes résolutions sur PowerPC G4 (1024x768 ou 1280x1024) et de tourner correctement sur G3.

Le domaine sonore demeure correct. Les musiques, au format OGG, sont peu rythmées voire reposante, ce qui tranche avec le type de jeu plutôt vif et guerrier. Il y a aussi de nombreux bruitages qui, finalement, ne sont pas mal du tout et très réalistes. Sans oublier une voix féminine qui ponctue l'action en nous prévenant si un ennemi nous attaque ou bien quand une production est prête. L'un des seuls reproches vient du niveau sonore trop fort des derricks : on a l'impression de n'entendre qu'eux ! Mais heureusement, le volume sonore entre voix, bruitages et musiques est paramétrable à tout instant. L'autre reproche est que l'activation des bruitages a tendance à geler le jeu, on est donc obligé de les supprimer pour pouvoir continuer sa partie.

Victoire finale

Warzone 2100 est assez peu connu et c'est pourtant un jeu remarquable. Grâce à plusieurs modes de jeu et un nombre considérable d'unités et d'éléments de recherche, Warzone 2100 possède une durée de vie assez intéressante. L'équipe de développement a vraiment bien travaillé pour nous offrir un jeu innovant tout en conservant les meilleures idées des autres jeux du genre. Finalement, on se fait rapidement à la vue en 3D et on prend vite nos repères. Le niveau technique n'est pas à la hauteur du reste mais demeure tout à fait acceptable, et comme le jeu est Open Source, rien n'interdit une amélioration de ce côté là dans les prochaines versions.

Nom : Warzone 2100.
Développeurs : Pumpskin Studios, Warzone Resurection Project.
Genre : Stratégie.
Date : 2007 (original : 1999).
Configuration minimale : MorphOS 1.x, processeur à 300 MHz, 200 Mo de mémoire, carte graphique 3D.
Licence : GPL.

NOTE : 8,5/10

Les points forts :

- Variété des objectifs.
- La conception modulable des unités.
- Plusieurs éléments innovants.
- Gratuit.

Les points faibles :

- Certains graphismes pauvres.
- On ne recommence pas la mission en cas d'échec.
- Une adaptation pas encore complète (manque des cinématiques, mode multijoueurs,...).
- Plantages avec l'activation des bruitages.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]