Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 23 août 2017 - 19:23  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Vidéo - enregistrer les images Amiga
(Article écrit par Jean-Luc Faubert et extrait d'Amiga News - juin 1992)


Un lecteur nous écrit :

"Faisant un peu de vidéo, je fais des intros, etc. avec l'Amiga 500. Je rentre l'image venant de l'Amiga par la prise RCA du magnétoscope. En effet, je me sers de la sortie monochrome de l'Amiga. Si je branche la prise Péritel (sortie Amiga) sur la prise Péritel de mon magnétoscope, cela ne fonctionne pas. Pourtant c'est un magnétoscope PAL/SECAM. Auriez-vous une idée simple pour que je puisse enregistrer mes images Amiga en couleur sur mon magnétoscope ? [Bernard Courtial 71200 Le Creusot].

De nombreux lecteurs comme Bernard nous ont écrits pour nous décrire leurs problèmes d'enregistrement ou leurs difficultés à assimiler le vocabulaire vidéo : à quoi sert un genlock, un codeur ? Quelle différence entre VHS/8mm/SVHS/Hi8 ? PAL, SECAM, NTSC ?...

Nous allons essayer de répondre simplement à vos interrogations, pour que vous arrêtiez de vous ronger les ongles et d'engraisser les marchands de potions antimigraines.

Standard et format

Il existe trois principaux standards de codage de la couleur en télévision : NTSC, PAL, SECAM. Le standard National Television System Commitee est le premier standard de codage qui a vu le jour. C'était en 1954 aux États-Unis. Il est aussi utilisé au Japon, au Canada et au Mexique. Le standard SEquence de Couleurs Avec Mémoire est un procédé français utilisé outre l'hexagone, en Afrique francophone, dans les pays du Moyen-Orient et ceux d'Europe de l'Est. Le standard Phase Alternative Line, qui est le plus répandu, a été mis au point en Allemagne et adopté par tous les autres pays n'utilisant pas le NTSC et le SECAM. Pour ses qualités de codage et de manipulations d'images le PAL est aussi utilisé en France par les professionnels et sur de plus en plus de matériel grand public.

Le format grand public le plus utilisé, à ce jour, est le Video Home System (300 millions d'appareils dans le monde). Depuis l'apparition des caméscopes, d'autres formats ont vu le jour tel que le 8mm et le VHS-C (compact). Si le 8mm est d'une meilleure qualité que le VHS, le VHS-C n'apporte rien de plus si ce n'est la possibilité d'utiliser du matériel plus léger. Deux autres formats commencent à arriver sur le marché grand public (fortuné pour le moment) : le S-VHS et le Hi-8mm, apportant une qualité d'image deux fois supérieure. Nous passerons sous silence les formats dits professionnels (U-matic, BVU, Betacam, 1 pouce, numérique).

En résumé, j'espère que vous aurez compris que le standard vidéo dépend du pays où l'on habite et le format du budget que vous êtes prêt à investir dans un équipement vidéo.

Composite et composantes

Un signal vidéo est constitué par les informations concernant la luminance (Y), la chrominance (C) et la synchronisation. On appelle luminance ce qui traduit les variations d'intensité lumineuse de chaque point formant l'image. La chrominance est tout simplement ce qui appartient aux couleurs proprement dites, teinte et saturation, indépendamment de la luminance. Le signal de synchro véhicule les informations permettant la synchronisation (qui l'eût cru) entre l'émetteur et le récepteur. Ces trois signaux peuvent être transmis et enregistrés séparément dans les systèmes dits composantes ou rassemblés en un signal unique dit composite.

Le tableau ci-dessous schématise la correspondance entre les différents formats disponibles et leur façon de traiter les signaux.

vidéo Amiga

Sachez qu'il existe plusieurs systèmes dits composantes mais cet article s'adressant aux néophytes, je ne vais pas "vous prendre la tête" avec des détails techniques. Une seule chose est à retenir : un enregistrement en composantes est nettement supérieur en qualité qu'un enregistrement en composite. Ne soyez donc pas étonné si vos enregistrements vidéo en composite ont beaucoup moins de "pêche" que l'image que vous voyez sur l'écran de votre Amiga.

L'enregistrement de l'image Amiga

Après cet aperçu technique rapide, je vais répondre à la question qui vous préoccupe tous : comment enregistrer sur support vidéo grand public l'image Amiga ? L'Amiga délivre en sortie deux types de signaux vidéo : l'un en composante (sortie moniteur), l'autre en composite (absent sur l'A3000).

La sortie vidéo composite est le connecteur Cinch, référencé selon les modèles : vidéo (A1000), mono (A500 et A500+), comp (A600), mono vidéo (A2000 et A2500). Le gros avantage de cette sortie c'est qu'elle vous permet d'enregistrer directement l'Amiga sur un magnétoscope travaillant en composite (voir tableau) sans aucune interface. L'inconvénient, sauf pour l'A1000 et l'A600 où elle est en couleur, c'est que cette sortie est en noir et blanc.

Si vous ne possédez pas un A1000 ou un A600 vous devez donc pour enregistrer vos images en couleur acheter une interface qui va transformer votre signal vidéo composante Amiga en un signal enregistrable par votre magnétoscope. Vous avez le choix entre deux interfaces : un codeur ou un genlock.

Le codeur qui est le moins cher des deux (environ 1500 FF) vous permet d'enregistrer uniquement l'Amiga. Le genlock (à partir de 2300 FF) est, quant à lui, un terme générique qui réunit dans un même boîtier un codeur et un incrustateur (et d'autres fonctions selon les modèles) vous permettant d'enregistrer soit l'Amiga seul, soit un mélange d'images vidéo et Amiga. A vous de choisir selon vos besoins.

Conclusion

Cet article s'adressant aux lecteurs utilisant du matériel vidéo grand public, j'ai volontairement passé sous silence les détails trop techniques. Le but n'est pas en effet, de faire un cours de vidéo mais de répondre aux interrogations dont vous nous faites part dans votre courrier. J'espère avoir répondu à l'attente du plus grand nombre.

vidéo Amiga
Schéma de principe pour un enregistrement couleur


[Retour en haut] / [Retour aux articles]