Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 25 septembre 2017 - 02:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Utilité des cartes accélératrices
(Article écrit par Laurent Fabre et extrait d'Amiga News - juin 1989)


La mode actuelle est aux cartes accélératrices, et à toute autre forme de débauche de bits et d'octets. J'aimerais beaucoup vous entretenir des tenants et aboutissants de cette démarche.

Qui n'a pas déjà frémi à l'idée de doter sa machine de ces super puces répondant aux doux noms de 68010, 68881 et autre 68030 ? Tout ceci sans parler des Obese Agnus et autre Buster constitutifs du nouveau jeu de puces destiné à équiper les 500 et 2000B. Il faut toutefois être réaliste, pour l'utilisateur moyen toutes ces puces et même l'ECS (Bruce Lepper&nbp;: il s'agit du nouveau Enhanced Chip Set) ne vous seront que rarement utiles ! Il en est sûrement qui me traite déjà de dégénéré défaitiste mais soyons honnêtes, combien d'entre vous ont développé leurs propres logiciels ? Et combien d'entre vous utilisent quotidiennement un programme du type Pro Page ou Sculpt 4D ?

Force est de constater que la puissance de calcul fabuleuse que peuvent nous apporter ces composants est rarement nécessaire à l'amigaphile moyen. Quand on sait que pour l'instant un couple 68020/68881 revient au mieux à 4000 FF plus le prix de la carte sur laquelle ils viendront s'enficher, il vaut mieux évaluer ses besoins.

Un cas particulier est celui de la carte accélératrice de CMI dont le rôle est de doubler la fréquence de travail du 68000 (à 14 MHz) et d'offrir une interface avec le 68881 qui est, rappelons-le, un coprocesseur arithmétique. Cette carte est relativement peu onéreuse mais elle a légèrement tendance à désynchroniser cette belle horloge qu'est l'Amiga. Autant dire que cette carte restera la solution coprocesseur du pauvre. Je n'invente rien, le tuyau vient de CMI. Donc une solution pour les amoureux de la bidouille dont je suis.

Les plus fidèles lecteurs d'A-News doivent se rappeler que j'avais indiqué la possibilité d'insérer un processeur 68010 en lieu et place du 68000 (Frédéric Autechaud et d'autres gardent des souvenirs plus cuisants de les montages maudits). Le 68010 est, en effet, compatible broches à broches avec le 68000. Le gain de vitesse vient du fait que les instructions du 68010 ont été optimisées par rapport à celles du 68000 ainsi que de diverses dispositions internes. Là aussi, si vous n'écrivez pas de programme spécifiquement pour le 68010, le gain se situera aux alentours de 15 à 25%, voire 30% exceptionnellement, soit en gros du même ordre qu'avec notre bon vieux 68000 cadencé à 14 MHz.

Pour les 68020 et 68030, les choses se compliquent. Ces deux processeurs sont présentés en boîtier fakir en raison du grand nombre de signaux supplémentaires qu'ils offrent. Ces deux processeurs sont des vrais 32 bits à l'encontre des 68000 et 68010 qui sont eux des 16/32 bits. Il faut comprendre par là que, si ces derniers calculent effectivement sur 32 bits, ils ne communiquent avec le monde extérieur que sur une largeur de 16 bits. Concrètement, pour lire un mot-long en mémoire, ces deux processeurs doivent s'y prendre en deux fois. Par contre, les 68020 et 68030 possèdent un bus données d'une largeur de 32 bits donc tous les accès effectués sur une mémoire appropriée seront deux fois plus rapide. 100% de gain net !

Il fallait remarquer l'expression "mémoire appropriée" dans le paragraphe précédant pour gagner le droit de relire l'article. En effet, toute la mémoire de l'Amiga, y compris celle des cartes d'extension, est conçue pour être adressée sur une largeur d'un mot, soit 16 bits. Sur toute l'étendue de cette mémoire, les 68020 et 68030 devront donc s'y prendre à deux fois comme tout le monde pour lire et écrire. Argh ! Horreur ! A peine 40% de gain en vitesse... Mais non, rajoutez donc quelques milliers de francs pour... disons deux Mo de mémoire 32 bits et hop, votre Amiga arrache tout. Tant que vous y êtes, achetez donc la version spéciale pour 68020 du programme que vous comptez utiliser.

Voyons maintenant pourquoi j'ai voulu vous parler du "Nouveau Chip Set" dans le chapitre puces exotiques. Pour l'instant, aucun programme n'utilise les modes améliorés de l'ECS. Le seul intérêt que vous en retirerez sera donc de disposer d'un Mo de mémoire Chip. Ah la joie de charger deux fois Deluxe Paint... Plus sérieusement l'ECS deviendra intéressant à acheter sous peu, disons pour Noël, monsieur Commodore le prévoit dans les magasins pour cette date. Actuellement, les développeurs le touchent à 800 FF. Comptez donc un peu plus de 1000 FF plus 4000 FF de moniteur type VGA ou BiSync pour avoir accès aux modes étendus. J'ai essayé le 1084, il n'accroche plus rien là...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]