Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 11:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Dans les coulisses du développement d'Uridium 2 (sixième partie)
(Article écrit par Derek De La Fuente et extrait de Joystick - mars 1993)


Décembre, deuxième semaine

Cette semaine, mon objectif principal était d'améliorer toutes les armes d'Uridium 2. Une nouvelle torpille est maintenant intégrée dans le jeu ; j'ai donc deux armes qui peuvent affecter les blocs destructibles du décor. Toutes les armes touchent les vaisseaux volants et les véhicules sur la surface du sol. Cela encouragera le joueur à changer d'arme pour atteindre des cibles spécifiques. Le ioniseur tire maintenant un gros rayon, plus lent que les deux rayons plus fins précédents, ce qui le différencie davantage des lasers. Le tir à tête-chercheuse est plus intelligent, il touchera plus facilement des cibles en mouvement ; l'autre était un peu trop lent quand il s'approchait de son objectif.

J'ai aussi modifié le nombre d'armes qui peuvent être tirées quand le bouclier de protection du joueur est activé. Je tenais à limiter le nombre d'objets à dessiner pendant que le bouclier était présent à l'écran, celui-ci devenant un sprite énorme. Je peux gagner du temps en faisant clignoter le bouclier sans arrêt, chose possible uniquement quand les animations sont en 50 images/seconde, la vitesse étant proche du temps de décodage de l'oeil humain. Avec des vitesses d'affichage inférieures, l'effet devient atroce et supportable pendant de très courtes périodes. Cet effet de clignotement est tout à fait approprié à un bouclier de protection.

Uridium 2

J'ai une nouvelle série de graphismes pour les vaisseaux de la flotte ennemie dessinée par Mr. Rushbrook. Je l'ai installée dans le jeu et ai rajouté toutes les ombres des bâtiments qui s'élèvent du sol. Le Manta devra les éviter s'il s'approche trop près de la surface du vaisseau géant qu'il attaque. Le premier problème que j'ai rencontré avec les structures qui se dressent de la surface du sol, était qu'elles arrivaient trop vite, et que, même avec leur ombre derrière eux, le joueur n'avait pas le temps de les identifier pour les éviter. Bien sûr, voler à toute vitesse n'est pas ce qu'il y a de mieux à faire quand il y a du danger, mais c'est tellement tentant quand on sait que le programme peut aller à grande vitesse. Deux choses ont été faites pour corriger ce problème : premièrement, les bâtiments sont marqués par des rayures très visibles et des marques clignotantes et deuxièmement, la vitesse maximum a été légèrement ralentie.

J'ai aussi agrémenté la carte avec des lanceurs de mines et avec des tourelles laser. Cela anime grandement le jeu, et je peux enfin tester l'efficacité des armes du vaisseau Manta, le vaisseau dirigé par le joueur. Actuellement, toutes les vagues d'ennemis laissent une option d'arme différente derrière elles, je peux donc tout tester tranquillement.

Décembre, troisième semaine

Uridium 2 vient d'atteindre une crise, le programme plante sans arrêt sans aucune raison apparente, je n'ai fait qu'ajouter de petites routines mineures. Je dépasse la capacité mémoire, notamment à cause du grand tampon mémoire de la carte du jeu qui mémorise les objets destructibles déjà explosés par le joueur. Je n'ai pas autant de mémoire libre que je pensais au départ. Actuellement, toutes les données sont stockées non compactées, elles prendront donc beaucoup moins de place dans la version finale mais il est hors de question que je les compacte durant les phases de développement, je devrais les recompacter à chaque petite modification, ce qui est une perte de temps énorme. Peut-être devrai-je récupérer une extension d'un demi-méga pour l'A500+ sur lequel je développe Uridium 2 ? Pour l'instant, je ne peux développer sur Amiga 1200 à cause du port cartouche qui a été retiré, ma trousse de développement en a besoin. Je suis sûr que ce nouveau port PCMCIA est tout à fait efficace, mais il n'accepte pas ma cartouche.

Je passe le restant de la journée à jouer avec les couleurs, pas avec des feutres, on m'a planqué ma belle boîte, mais en convertissant les couleurs RVB en couleurs HSV. La plupart des circuits de l'ordinateur travaillent avec des couleurs RVB, en spécifiant le pourcentage de rouge, de vert et de bleu afin d'obtenir la couleur désirée. Quand on balance des effets comme le fondu au noir, il suffit de calculer le pourcentage de chaque élément qu'il faut baisser et de réactualiser les couleurs envoyées aux circuits. C'est idéal pour les fondus au noir ou au blanc, mais je voudrais fondre doucement d'une couleur à une autre, par exemple du rouge au vert. En utilisant les pourcentages de façon classique, le fondu va du rouge brillant au vert brillant. Le système HSV est plus efficace, chaque couleur est définie par sa teinte, sa saturation et sa luminosité. J'ai réalisé la routine de conversion de couleurs RVB en HSV en créant des tableaux de couleurs avec Deluxe Paint et en les analysant avec mon programme.

La partie la plus difficile à programmer, dans cette routine, était le fondu entre deux couleurs HSV différentes. La table des couleurs est circulaire, il y a donc deux moyens d'arriver d'une couleur à une autre, un chemin long et un plus court. Le programme doit déterminer quel est le plus court chemin pour que le fondu soit le plus fin possible. Je suis un peu daltonien, il était donc difficile pour moi de distinguer tous ces jaunes et ces verts qui me semblaient tous identiques.

Décembre, quatrième semaine

Cette semaine a démarré avec le repas de Noël de Graftgold et s'est terminée avec le pot de Noël de Graftgold, avec juste un peu de programmation entre les deux. J'espère que tout le monde a passé un bon Noël et je souhaite que l'année 1993 sera encore meilleure que l'année 1992, pour tous.

Janvier, première semaine

Bref, revenons à nos moutons, Uridium 2 en est maintenant à une phase où nous réfléchissons beaucoup à son sujet. Je ne suis pas sûr de l'efficacité du mode où l'on contrôle un robot. La plupart de ceux qui ont joué au jeu disent que l'action y est moins intense, qu'elle baisse d'un cran. Je suis en train de chercher d'autres types de sous-niveaux. Je dispose maintenant d'un troisième graphiste, Simon Sheridan, qui travaille sur une nouvelle flotte de vaisseau. La plupart des éléments de décors sont maintenant terminés. Nous avons une idée très claire de l'aspect qu'auront tous les vaisseaux, tous les véhicules, pour chaque niveau.

La plupart des musiques et des effets sonores sont déjà réalisés, ce qui est plutôt inhabituel à ce stade du développement ; d'habitude, cela vient tout à la fin. Mais Jason Page, le musicien, a été plus rapide, il s'est défoncé.

Uridium 2

Maintenant que toutes les tâches principales du programme sont prêtes, qu'il ne me reste plus qu'à placer les différentes armes, à les régler, continuer à écrire un compte rendu comme nous le faisons depuis six mois deviendrait répétitif et ennuyeux. Vous avez donc la dernière partie de mon journal de bord devant les yeux. Ce qui signifie qu'il y aura encore pas mal de surprises entre la version actuelle d'Uridium 2 et la version finale, qui devrait sortir, en principe, dans peu de temps. Je vous remercie donc d'avoir suivi l'évolution du jeu jusqu'à maintenant ; je me suis, la plupart du temps, beaucoup amusé à écrire tout cela. J'espère que je rencontrerai de nombreux lecteurs dans les prochains salons prévus cette année.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent]