Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 13 décembre 2017 - 21:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Ultimate Super Skidmarks
(Article écrit par David Brunet - août 1998)


Ultimate Super Skidmarks Voici la troisième et dernière version de ce célèbre jeu de véhicule vue de haut. Créé par l'une des rares sociétés Amiga de Nouvelle Zélande, Acid Software, ce troisième volet ne trahit pas la solide réputation de ses prédécesseurs.

Une histoire de Skidmarks

Au départ, Acid Software voulait réaliser un jeu en Blitz Basic, leur propre langage de programmation, pour démontrer les possibilités de celui-ci pour des programmes tels que des jeux. L'équipe d'Acid Software réussit son pari et lance, en 1993, le premier Skidmarks : succès phénoménal, la fluidité exemplaire et la maniabilité sans faille est au niveau des autres jeux de qualité de l'Amiga. Arrive ensuite Super Skidmarks (version AGA de Skidmarks, avec des graphismes en 256 couleurs) et enfin, Ultimate Super Skidmarks, avec tout un tas de nouveautés que nous verrons plus loin.

Pour ceux qui ne connaissent pas, la série des Skidmarks fait partie des jeux de course de référence sur Amiga. Vous dirigez un véhicule dans des circuits en 3D isométrique sur lesquels vous êtes confrontés à un nombre variable d'adversaires (de zéro à huit). Vous pouvez participer à une course seule ou bien à différents championnats ayant leurs propres circuits et adversaires. L'un des nombreux avantages est que l'on peut jouer jusqu'à quatre humains sur le même ordinateur ou par réseau null modem, ce qui provoque des parties endiablées.

Plus de moelleux

Le support est maintenant exclusivement sur CD, et pour cause, le contenu dépasse les 90 Mo. Mais le jeu en lui-même n'a pas vraiment changé, Ultimate Super Skidmars reprend les caractéristiques des Skidmarks précédents. Les circuits, par exemple, sont toujours sans bonus ou accélérateurs, la seule façon d'aller plus vite que ses adversaires étant simplement de suivre la meilleure trajectoire. Par contre, on retrouve avec joie la maniabilité légendaire des véhicules avec leurs dérapages (qui laissent des traces sur la route, d'où le nom du jeu) et leur conduite aisée en toute circonstance. Il y a aussi les options diverses et fortement sympathiques pour accroître la durée de vie du jeu comme la possibilité de parcourir les circuits dans le sens inverse (on double donc le nombre de circuits) et la présence des caravanes (la jouabilité s'en trouve modifiée car la caravane ayant tendance à ne pas avancer et à vous empêcher de tourner). En bref, on n'a pas changé un concept qui a fait ses preuves.

Du côté des nouveautés on notera plusieurs points intéressants : le mode huit joueurs a été amélioré (gestion de la haute résolution, meilleures connexions...), l'intelligence artificielle a été revue (mais ce n'est pas encore transcendant), un convertisseur d'objet Imagine à fait son apparition (afin de créer vos propres véhicules avec ce raytracer), les images de titre sont nouvelles tout comme les bruitages. Mais le gros "plus" de cette version est sans doute la multitude de véhicules, allant des classiques formule 1 et scooters, aux plus étonnants hélicoptères et vaisseaux spatiaux. Chacun ayant sa propre vitesse, il faut donc bien choisir son bolide si vous souhaitez gagner :-) (mais une option pour rendre tous les véhicules égaux est activable).

Ultimate Super Skidmarks Ultimate Super Skidmarks

Sur le CD, vous aurez droit à quatre Skidmarks de thèmes différents :
  • Super Skidmarks : 5 Mo, c'est le jeu original de 1995, sans modifications.
  • FarmYard : 14 Mo, les bruitages et les musiques sont tirés du farwest.
  • Super Silly Skidmarks : 26 Mo, les véhicules sont délirants (banane, ballon, vers tirés de Worms et même des chiottes, histoire de faire chier tout le monde) et les bruitages sont complètement débiles !
  • Super Skidmarks+ : 30 Mo, c'est la version suprême, elle regroupe tous les véhicules existants à ce jour (plus de 60) et une belle panoplie de circuits.
Du point de vue technique, Ultimate Super Skidmarks ne demande qu'un lecteur de CD et un disque dur. Il est peu gourmand en ressources puisqu'un 68000 et l'ECS suffisent pour avoir une animation fluide. L'affichage en 256 couleurs et le mode haute résolution nécessiteront tout de même l'AGA et un 68020. Cette amélioration graphique n'est cependant pas exceptionnelle, on a déjà vu plus beau pour du 256 couleurs. Le jeu est également très stable (aucun plantage n'est à signaler sur les centaines de parties lors de nos tests), il peut s'exécuter depuis le CD ou le disque dur et il quitte proprement (il retourne au Workbench).

Le dernier de la série

Pour les fanas de Skidmarks en particulier, ou de jeux de course vue de dessus en général, Ultimate Super Skidmarks est un jeu à posséder. Il offre une qualité technique très convenable et des heures de bonheur à conduire tous les véhicules sur tous les circuits.

Malgré tout, j'attendais un peu mieux de la part d'Acid Software, ce troisième volet de la série est plus un gros disque d'extensions qu'une véritable suite. Il manque surtout à ce jeu un éditeur de circuits et des bonus pendant la course. Le reste est d'un niveau très correct eu égard à son prix (seulement 150 FF).

Nom : Ultimate Super Skidmarks.
Développeurs : Acid Software.
Genre : jeu de course.
Date : 1997/1998.
Configuration minimale : Amiga ECS, 68000, lecteur de CD, 1 Mo de mémoire.
Configuration souhaitée : Amiga AGA, 68030, lecteur de CD, 4 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 159 FF.

NOTE : 8/10.

Les points forts :

- Beaucoup de circuits et de véhicules.
- Quatre thèmes différents.
- Compatible avec de petites configurations.
- Exécutable depuis le CD.
- Prix modéré.

Les points faibles :

- Pas de réelles nouveautés.
- Toujours pas d'éditeur de circuits.
- Graphismes AGA peu convaincants.
- Il manque des bonus durant le jeu pour égayer les parties.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]