Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 10:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Tracon 2
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - mars 1993)


La société américaine Wesson International est peu connue en Europe mais elle propose quelques jeux sur Amiga. Après Moonbase: Lunar Colony Simulator, voici un autre titre relativement original, une simulation de trafic aérien.

Tracon 2

La nuit venait de tomber sur le secteur ORD, couvrant une zone allant de Northbrook à Joliet. A peine installé devant l'écran du radar, j'eus la désagréable sensation que cette nuit serait cauchemardesque. Il est vrai que j'avais configuré le TRAfic-CONtroler en conséquence, aussi, je ne m'affolai pas lorsqu'un Piper entra dans ma zone, comme en témoignait l'écho radar. Après avoir lu, sur le côté de l'écran, DPA I-MXT, j'en déduisis qu'il venait de décoller du petit aéroclub de Du Page, dépendant de Kantakee et désirait se rendre à Chicago-Midway.

Après avoir cliqué dans le coin de l'écran afin de lui faire savoir que ma tour le prenait en main, je lui intimai l'ordre de continuer au cap 140 en vol rectiligne. La voix numérisée du pilote m'informa qu'il avait bien reçu les instructions "Pshh... Flight at one thousand feet... crr... crr... Over". Calme, comme le nécessitait ma fonction, j'aiguillai dans la foulée un 747 vers Chicago O'Hare et mis en attente un Cesna désireux de se poser à Joliet. Le temps de donner une autorisation de décoller a un autre Boeing, et je goûtai aux joies de la simulation de tour de contrôle, admirant la barre du radar tournant inexorablement au-dessus de la carte en fil de fer vert du plus bel effet et me félicitant d'avoir, pour m'entraîner, joué le scénario de démo accompagné d'une cassette audio livrée avec le logiciel.

Tracon 2

C'est à ce moment que les choses se précipitèrent : alors qu'un orage commençait à couvrir le secteur Sud-Est de mon cadran, au Sud de Chicago, un appareil venu de l'Est apparut à l'écran, tandis que retentissait un appel aussi numérisé qu'angoissé : "Learjet N123-DV... crrr... Emergency... Mayday... Psss... crrr... Low on fuel". Il allait falloir agir vite et sûrement. Mentalement, je me repassai le film des évènements précédents et analysai la situation. Dans l'idéal, le Learjet aurait dû être dérouté vers la piste 315 de Chicago mais inutile d'y penser, le Boeing venant de décoller n'aurait pas le temps de se dégager.

Tracon 2

Au sud, l'orage menaçait. Un moment, je pensai l'envoyer au Sud-Ouest vers Joliet mais, là non plus, pas de possibilité. Mon Cesna tournait au-dessus de la balise VOR en attente de se poser. Je déroutai alors le Cesna en question vers Du Page et repris contact avec le Lear : "Mayday... Engine run out!". Bon, il allait falloir trouver une piste dans les environs immédiats. Je lui indiquai alors Clow, un petit aérodrome perdu dans la campagne et, tout en espérant que le Lear ait assez de longueur de piste pour atterrir, je repris contact avec le Cesna. Après lui avoir fait faire une boucle assez haut pour qu'il ne vienne pas mordre le couloir du Lear, je l'envoyai visiter la piste 24 et lui indiquai la fréquence de la tour de Kantakee qui réglerait la manoeuvre d'approche.

C'est à peu près à ce moment que j'appris que le Boeing décollant de Chicago venait de percuter le Piper en provenance de Du Page, volant beaucoup trop au nord... L'écran de l'Amiga afficha alors mon score : un conflit, un écrasement, deux atterrissages réussis et quatre morts (les Boeing sont plus solides que les Piper !). Puisque cette version Amiga permettait, contrairement à Tracon PC, de voler également en Europe, je décidai de m'entraîner dans la région de Londres.

Tracon 2

Pour ce qui était de l'option permettant de gérer un appareil tournant sous Flight Simulator, connecté à ma machine au moyen d'un modem ou d'un null modem et piloté par un ami, on verrait plus tard. N'empêche, le graphisme sobre mais efficace, les voix numérisées et les commandes à la souris ou au clavier m'avaient fait oublier que tout cela n'était qu'un jeu. A l'occasion, il me faudrait essayer un vol Paris-Munich, afin de voir le Mont St Odile d'un peu plus près...

Nom : Tracon 2.
Développeurs : Wesson International.
Éditeur : Wesson International.
Genre : simulation de trafic aérien.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]