Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 30 mars 2017 - 00:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Killing Game Show
(Article écrit par François-Xavier Dahan et extrait d'EmuNova - mai 2004)


La sortie d'un nouveau jeu Psygnosis sur Amiga était souvent très attendue, tant les hits signés de la patte de l'éditeur à la chouette sont nombreux. C'était naturellement le cas de Killing Game Show, dont les captures d'écran de la préversion ne manquaient pas d'appâter STistes et amigaïstes.

The Killing Game Show

L'histoire

L'action se situe dans le futur, et vous êtes "l'heureux" élu destiné à participer au jeu télévisé à la mode. Un jeu très spécial puisque le premier (et unique) prix est... votre vie ! Protégé par votre armure et armé de votre laser, c'est une course contre la montre époustouflante qui débute avec chaque niveau avec un seul objectif : sortir du niveau, de préférence sur vos deux pieds plutôt que dans une caisse en bois...

The Killing Game Show

Plates-formes et labyrinthes

The Killing Game Show est un jeu de plates-formes très orienté vers le jeu de tir et l'exploration. Les vagues d'ennemis sont très nombreuses et souvent difficiles à atteindre à cause de leurs mouvements très rapides et assez imprévisibles. Autant le dire, on perdra vite de la vie parce que leur contact fait très mal. De fait, le joueur aura tout intérêt à acquérir la dextérité nécessaire à la destruction de toute une escouade d'ennemis, ce qui permet d'obtenir un maigre bonus de vie, et j'insiste sur le mot maigre. ;)

Ajoutez à cela quelques pièges bien vicelards comme ces mines sur lesquelles il faudra éviter de marcher et qui vous font rebondir... bien souvent sur une autre mine placée juste derrière... La réaction en chaîne est particulièrement nuisible pour votre matricule !

The Killing Game Show

Les niveaux sont de vrais labyrinthes de plates-formes, qui deviennent rapidement assez complexes. Débutant toujours en bas du tableau, il faudra grimper jusqu'à la sortie. Parfois, la seule façon de progresser sera l'ascension le long d'un mur, votre personnage disposant la capacité de grimper le long de ceux-ci. Évidemment tout serait simple s'il ne fallait pas retrouver des clefs permettant de désactiver des champs d'énergie bloquant le passage.

Mais ce qui fait la spécificité et la plus grosse difficulté du jeu vient du fait que vous ne pouvez pas vous permettre de prendre votre temps. En effet, le bas du niveau est rempli d'un liquide corrosif, qui se met à monter progressivement cinq secondes après le début. Tout contact avec ce liquide est immédiatement mortel et son niveau monte vite. Hors de question de traîner, une simple erreur dans votre itinéraire ou un saut raté vous faisant souvent perdre suffisamment de temps pour ne pas pouvoir vous mettre à l'abri. Du coup la pression est incessante, et trouver les clefs doit se faire rapidement.

Heureusement, des stalagmites, une fois détruits, permettent de récupérer des bonus. Ainsi on a accès à des armes variées (triple tir, rayon super large...) avec une quantité limitée de munitions ou à des bonus permettant de récupérer la moitié de sa vie ou de stopper pendant quelques secondes la montée du liquide. Les clefs permettant de débloquer le passage sont également contenues dans celles-ci.

The Killing Game Show

Très difficile

Ces bonus n'empêchent pas The Killing Game Show d'être un jeu extrêmement difficile... Les concepteurs ont laissé les crédits infinis et croyez moi, vous allez en utiliser ! En fait, la clef du succès réside en l'apprentissage des niveaux, autant au niveau du chemin à parcourir que du placement et de la trajectoire des ennemis. Tout n'est plus question que d'habileté et de rapidité. Une bonne idée, la présence d'un mode pour revoir ce qu'on a fait avant de mourir. Cela permet de mieux se rendre compte où on s'est trompé et de mieux apprendre le niveau. Une option qui sera plus qu'utile dans les niveaux avancés !

La technique

Graphismes : les graphismes sont comme d'habitude avec Psygnosis une franche réussite. Une teinte de bleu métal est largement dominante et est la marque d'identité du jeu. Les sprites, quoique relativement petits sont bien dessinés et les décors ont beaucoup de détails. Ce n'est certes pas le plus beau jeu de la boîte mais c'est très joli.

Animation : très fluide et très rapide, on ne constate pas de ralentissements. Le défilement multidirectionnel est parfaitement fluide.

Sons : malgré l'absence totale de bruitages, on a droit à une superbe musique tout à fait dans l'ambiance du jeu.

Jouabilité : les commandes, d'une grande simplicité, répondent parfaitement, ce qui est plus que bienvenu quand on voit la difficulté du jeu. Les niveaux, très complexes sont également nombreux, ce qui lui donne une grande durée de vie.

Au final The Killing Game Show aurait pu être un jeu exceptionnel. Aurait pu, s'il n'était pas si dur. On meurt énormément de fois et on passe souvent deux ou trois crédits pour passer un simple niveau, ce qui sera frustrant pour bien des joueurs, malgré les "continues" infinis. Par contre, si on passe outre cela, c'est un jeu qui devrait plaire aux joueurs d'un bon niveau car il représente un vrai défi. Les débutants seront selon toute vraisemblance rebutés dès le départ.

Nom : The Killing Game Show.
Développeurs : Raising Hell.
Éditeur : Psygnosis.
Genre : shoot'em up/plates-formes.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]