Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 19 février 2018 - 12:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de CD en vrac de la période 1994-1995
(Article écrit par divers auteurs et extrait d'Amiga News - avril 1995)


Les révolutions qui aident l'Amiga

La révolution grandissant des CD apporte beaucoup de possibilités à l'Amiga. Les lecteurs de CD sont dorénavant abordables, et surtout, la production d'un CD ne nécessite pas beaucoup d'investissement, sauf en heures de travail. Les heures de travail, c'est souvent la ressource le plus abondant chez les amigaïstes.

Une fois créé, un CD est facile à réproduire et à distribuer. Ces petits disques avec leur énorme capacité (environ 600 Mo) sont de surcroît legers et résistants. C'est le support idéal pour le monde du domaine public, un monde particulièrement actif en ce qui concerne l'Amiga. Et c'est également le support idéal pour les oeuvres synthétiques crées sur Amiga, oeuvres qui n'ont jamais pu prendre leur essor par le passé en l'absence d'une façon de les distribuer. Vu le temps nécessaire pour sauvegarder une seule image de qualité sur une disquette, et le temps ensuite nécessaire de la lire, la majorité des enthousiastes de l'image n'insistaient pas trop.

Maintenant, le CD (par exemple le double CD Fish bimestriel) est un moyen de communication très démocratique entre amigaîstes au niveau mondial. C'est essentiel vu la vitesse de rétrécissement des acteurs commerciaux autour de la machine. Le projet annoncé ce mois-ci pour le dévelopement d'un nouveau système Amiga par la communauté internationale de développeurs, s'il s'avère sérieux, sera grandement facilité par les possibilités offertes par le CD (et également, bien sûr, par l'autre grande révolution du moment, la communication instantanée entre individus partout par le biais de l'Internet).

Les quelques pages qui suivent n'ont pas d'organisation particulière, et les CD testés ne sont pas les seuls ni forcément les meilleurs en vente actuellement. Les noms des fournisseurs ne sont pas à prendre à titre autre qu'indicatifs, car le marché du CD est en pleine expansion.

Si vous n'avez pas encore investi dans un lecteur de CD, nous vous conseillons de franchir le pas le plus tôt possible. Bien sûr il existe des CD qui font instantanément regretter leur achat, mais en général les CD permettent ni plus ni moins une nouvelle possibilité d'épanouissement individuel.

3D/vidéo/polices de caractères

Texture Heaven 2 (par Lucas Janin)

Ce CD contient 180 images de textures au format vidéo, qui peuvent être utilisées comme placages dans des logiciels d'images de synthèse, mais elles ne sont malheureusement pas prévues pour être utilisées en répétition. Elles ont été conçues surtout pour des fonds pour la réalisation de vidéos ou de bornes interactives. Elles sont disponibles sur le CD en plusieurs formats, 752x480 (NTSC) en HAM8, JPEG, IFF24, FrameStore, PXC et en 752x576 (PAL) seulement en IFF24. Ces images sont de bonne qualité et peuvent agrémenter vos réalisations. Mais, en les regardant de près, on peut s'apercevoir que toutes les images ont été réalisées par Essence et Forge... D'ailleurs, un grand nombre des images sont des attributs fournis dans le paquetage d'Apex... Je conseille donc aux personnes qui veulent réaliser elles-mêmes des fonds, d'acheter Essence car elles pourront faire exactement ce qu'elles veulent. Mais ce CD permettra aux personnes qui n'ont pas la patience, le temps ou l'argent, d'utiliser des fonds variés pour leurs créations.

Prix : 670 FF (Someware)

Texture Heaven

Texture Heaven

Amiga Desktop Video CD (par Lucas Janin)

Une fois de plus, la société Almathera se fait remarquer par ce CD de qualité qui comprend pas moins d'une quarantaine de Mégaoctets d'objets 3D dans les formats Imagine, LightWave et Sculpt, un nombre impressionnant de polices de caractères (bitmaps, couleurs et Abobe Type 1), de nombreux utilitaires DP à orientation graphique (fractales, 3D, traitement d'images, afficheurs d'images, etc.), un certain nombre de clip-arts et environ 200 images pour agrémenter vos réalisations dans divers formats (JPEG, 16, 64 et 256 couleurs en IFF bien sûr). Pour permettre une utilisation plus aisée de ce CD, DirWork (version 1.62 domaine public) a été fourni.

J'ai personnellement apprécié les nombreuses données pour Imagine (objets, textures algorithmiques, utilitaires, listes de diffusion, polices Adobe Type 1). Il manquerait un index de toutes les données de ce disque (Images, polices...), et si tous les CD étaient aussi bien conçus que Aminet 3 et 4...

Prix : 199 FF (Phoenix DP, FDS).

Nexus Pro (par Lucas Janin)

Ce CD contient 300 images pour faire des fonds pour Scala MM, par exemple. Ces images sont disponibles en plusieurs formats (GIF et IFF 256 couleurs et JPEG). Pour la grande joie des vidéastes européens, les images se trouvent en résolution PAL (768x566). Pour plus de facilité, des index des images ont été fournis. Les images ne sont pas toutes numérisées. Une grande partie des images "orig" sont numérisées avec une qualité douteuse... Par contre, les autres sont très bonnes. Pour le même prix, vous avez pas moins de 450 polices domaines publiques et 70 échantillons audio et musiques qui bouclent. Quelques utilitaires du domaine public sont aussi compris (classer en trois types : général, graphique et startup). Pour résumer, un CD utile pour les fonds numérisés.

Prix : NC (Phoenix DP)

Nexus Pro

Amiga Raytracing 2 (par Lucas Janin)

Ce disque, consacré à l'image de synthèse, comprend environ 350 images de provenances diverses : Amiga bien sûr, mais aussi d'autres machines, Atari TT, PC (3D Studio, Vidi, POV), Mac (Stratavision), Silicon (Wavefront)... Un certain nombre d'objets et de polices objets se trouve aussi sur ce CD dans de nombreux formats (Imagine, Caligari, Cinema 4D, DXF, LightWave, Real 3D, Sculpt et Reflection (1.6 et 2.0)). Une centaine de polices vectorielles Adobe sont présentes sur ce disque pour les logiciels de synthèse qui les utilisent. Un total de 250 placages pour égailler vos réalisations 3D. En résumé, un CD intéressant mais il y a comme souvent trop de choses intéressantes pour le remplir...

Prix : 199 FF (Phoenix DP)

Amiga Raytracing

Imagine 3.0 Enhancer CD-ROM (par Lucas Janin)

Un CD de faible contenance (180 Mo) mais on peut apprécier la qualité de son contenu. En effet, de nombreuses, données pour Imagine : objets, attributs, "fonts objets", images, "mappings" et des "animations mappings". Les objets sont très bien réalisés. Ils sont prés à afficher sur Amiga et PC. Vous pouvez juger de la qualité sur les images. C'est l'exemple type du disque de qualité mais pas totalement rempli. Je préfère cela au remplissage à tout prix...

Prix : 519 FF (Phoenix DP)

Imagine 3.0 Enhancer CD-ROM

LightROM Volume 1 (par François Gastaldo)

Fred Fish et sa société "Amiga Library Service" ont entrepris de se diversifier un peu. Ce CD est une compilation de toutes les données et programmes en libre distribution (domaine public ou shareware) disponibles pour les logiciels d'image de synthèse en général, et LightWave en particulier.

Les tiroirs "Imagine", "Sculpt" et "Geo" contiennent des objets 3D. Les fichiers Sculpt, un peu vieux, ont le mérite d'être lisibles directement par LightWave 3.5. Le tiroir "DEM" contient une grande variété de paysages.

Le tiroir "Images" contient des images qui peuvent servir de fond, ou de placage, ou à n'importe quoi d'autre. Le tiroir "Textures" contient, lui, des images plus spécifiquement destinées à être appliquées à la surface d'un objet (mapping).

Le répertoire "Lightwav" côtoie des objets de très bonne qualité, et ce n'est pas tout ! On y trouve aussi des scripts ARexx pour modeler et le layout, des utilitaires de création d'objets (création de ciel étoilé, de fontaines de particules, etc.) des démonstrations de logiciels commerciaux (Sparks, Vertisketch, etc.), un répertoire contenant plus d'une centaine de surfaces, toutes les archives de la liste de diffusion LightWave, des polices 3D, des cartes et sûrement d'autres choses que je n'ai pas encore découvertes... Et il ne faut surtout pas oublier que toutes les scènes ou objets sont directement utilisables depuis le CD. Pas besoin d'assignation ou autres tracasseries.

LightROM

LightROM

LightROM

Le premier volume de LightROM est, selon moi, un complément à côté duquel un utilisateur de LightWave ne devrait pas passer. Son utilisation pour Imagine est plus sujette à caution, bien que, par rapport à beaucoup de CD consacrés à la 3D, il s'élève au-dessus du lot. C'est l'un des rares où la priorité a été donnée à l'utilisation et non aux belles images déjà toutes faites.

Le fait de pouvoir utiliser ce CD sur PC ou SGI est, à mon avis, un plus non négligeable, car les difficultés de qui-vous-savez nous obligent de plus en plus à travailler en coopération sur de telles machines.

Prix : 319 FF (Phoenix DP, FDS)

Graphismes

The Fractal Pro Image Library Volume 1 (par Lucas Janin)

Amateur de fractales, ce disque vous est destiné, un total de 350 Images dans plusieurs formats (IFF 24 bits, HAM6, IFF, GIF 256 couleurs et BMP 24 bits). Elles peuvent être visualisées de façon automatique sur l'Amiga en HAM ou IFF ou sur une carte graphique (OpalVision, FireCraker, Retina et IV24). De nombreux DEM pour Vista ou Scenary sont aussi présents sur ce CD. En bref, c'est un CD qui intéressera les passionnés de fractales en tous genres.

Prix : NC (Megagen)

Fractal

SuperCliparts PCX (par Lucas Janin)

Sous ce nom trompeur, ce CD contient 4000 cliparts très moyens qui sont prévus pour PC. Je conseille de laisser ce CD chez votre revendeur. Vous ne vous en porterez que mieux... D'ailleurs, allez plutôt chez votre marchand de journaux. Certaines revues pour moins de 30 FF vous offrent ce même type de CD.

Prix : 195 FF (Micro Application)

Giga Graphic (quatre CD) (par Joachim Bergot)

Ce coffret nous vient tout droit d'Allemagne et comprend quatre CD remplis de graphismes et de numérisations en HAM8. Les thèmes abordés sont extrêmement vastes et divers. Nous y trouvons aussi bien des numérisations haute résolution de paysages, animaux, personnages célèbres, etc., que des images de synthèses, textures ou encore des planches de sprites animés et "prêts à l'emploi"... En fait, Mirko Geuther, réalisateur de cette compilation, semble avoir rempli ces quatre CD avec tout ce qu'il a pu trouver dans les collections domaine public, les serveurs et sites Internet dédiés PC, Mac et autres, ce qui nous donne au final un ensemble d'images des plus hétéroclites, que ce soit au niveau des thèmes ou de la qualité, bien que cette dernière soit plutôt bonne en moyenne. Mais quoi qu'il en soit, il serait étonnant que vous ne trouviez pas l'image que vous cherchez dans ces quelque 2 Go de données (un peu plus de 10 000 images). D'autant plus que l'index est très bien fait (planches 640x512 HAM8 ou 16 couleurs présentant chacune 20 images miniatures avec le nom (quoi de plus normal ?), ainsi que la spécification au niveau de la taille, ce qui est très agréable).

Giga Graphic

Points positifs : l'index, la diversité des images.
Points négatifs : cette diversité justement puisqu'elle n'est pas organisée. Tous les textes sont en allemand. Il serait peut-être temps que les CD venus d'outre-Rhin contiennent au minimum une petite traduction ne serait-ce qu'en anglais...

Prix : 339 FF.

Ultimedia (par Alain Piednoël)

Voici un coffret de deux CD très prometteur car sur la jaquette on peut lire "Amiga CDROM - Commodore, Pictures, Textures, Backgrounds, Anims, Tools, 100 Mo Sounds", le mot magique Multimedia... Insérons le premier CD... 439 Mo, un répertoire "Tools" et un répertoire "Data". Un petit coup d'oeil au fichier "Read.me" pour apprendre que le matériel fourni est soumis à un copyright et que toute utilisation commerciale doit faire l'objet d'un accord écrit. On y lit également que les auteurs conseillent 3D Studio pour construire ses propres animations. Cela commence bien.

Le répertoire "Tools" contient 20 Mo d'utilitaires du DP :
  • Six utilitaires pour écouter les CD audio dans le répertoire "CDPlayer".
  • Trois datatypes dans le répertoire DataTypes.
  • 28 utilitaires pour visionner des images ou des animations notamment sur la carte Picasso dans le répertoire "Grafik".
  • 19 utilitaires pour écouter des sons ou des modules dans le répertoire "Sounds".
  • Cinq utilitaires pour visionner des animations dans le répertoire "AnimPlayer".
  • 19 utilitaires divers pour gérer des images et des sons dans le répertoire "SonsTiges".
Bref, une bonne compilation d'utilitaires "multimédia" du DP.

Le répertoire "Data" est divisé, quant à lui, en trois répertoires : "Anims" (154 Mo), "Pictures" (111 Mo) et "Wave_Sounds" (170 Mo).

Le répertoire "Anims" contient une centaine d'animations aux formats FLI et FLC du monde PC... pas une animation Amiga. Les animations en 256 couleurs sont non visualisables sur les Amiga ECS. Ce sont en grande majorité des animations du type mouvement perpétuel en 3D.

Le répertoire "Pictures" est divisé en trois répertoires : "Fotos", "Ray" et "Textures". Dans le répertoire "Fotos", les images (photos) sont classées par thèmes (animaux, paysages, véhicules...) et sont toutes au format GIF. Dans le répertoire "Ray", on trouve des images 3D également au format GIF. Dans le répertoire "Textures", des photos "textures" au format GIF sauf une trentaine d'images au format LBM. La plupart des numérisations se sont apparemment mal passées car la balance des composantes RGB n'est pas égale : les images ont beaucoup trop de rouge ou trop de bleu. Il faudra donc les corriger avant de pouvoir les utiliser.

Ultimedia

Le répertoire "Wave_Sounds" contient, quant à lui, une soixantaine de modules au format WAVE du monde PC. La qualité de ces derniers est acceptable. Pour le reste, c'est une question de goûts.

Le second CD Ultimedia (463 Mo) est quasiment identique, le même répertoire "Tools" (avec les mêmes utilitaires), le même répertoire "Data" avec les répertoires "Anims", "Pictures" et "Wave_Sounds". Dans le répertoire "Anims", toujours pas une animation Amiga mais des animations aux formats FLI et FLC. Dans le répertoire "Pictures", les mêmes répertoires "Fotos", "Ray" et "Textures" avec toujours des images/photos au format GIF sauf une cinquantaine d'images LBM dans le répertoire "Textures". Toutes ces images ont, elles aussi, un problème de composition RGB avec un manque de vert évident. Enfin, dans le répertoire "Wave_Sounds", des modules au format Wave du monde PC.

Voici donc un double CD Amiga contenant 90% de données provenant du monde PC ! Inutilisables sur les Amiga non-AGA (sans carte graphique additionnelle et hormis les modules), ces deux CD sont à mon avis, plus une vitrine de ce que peut faire un PC, qu'une compilation de données à insérer dans une application multimédia Amiga. Dieu merci, j'ai encore un Amiga (sourire). Malgré tout, le prix de ce double CD est assez petit pour que l'on puisse se laisser tenter.

Prix : 239 FF (Phoenix DP)

Lechner Coll 1 (par Alain Piednoël)

Ce CD entièrement dédié aux animations et aux images Amiga contient 243 Mo de données. Il est divisé en cinq répertoires dont voici le contenu :
  • Dans le répertoire "BilderUndAnims" (93 Mo) on trouve plus de 400 images et animations. Ces dernières sont reparties dans des répertoires à thèmes : transitions, fantaisies, Best of, boulevard, titrage video, etc. Exploitables sur tout Amiga, les images et animations sont chargeables, par exemple dans Deluxe Paint. On peut donc les triturer à loisirs. Leur qualité visuelle et artistique est assez bonne dans l'ensemble.
  • "Buchdisks" (3,5 Mo) contient des images, des animations et des objets pour VideoScape et Sculpt 3D. L'ancienneté des applications gérées rend un peu obsolète le contenu de ce répertoire.
  • Dans le répertoire "VGLFonts" (2,4 Mo) on trouve des polices de couleurs, animées ou non, vectorielles ou non, spécialement développées pour le titrage vidéo.
  • "GrandCanyon" (142 Mo) est, quant à lui, rempli par les images (16 couleurs, 256 couleurs et 24 bits) et les animations (16 couleurs et 256 couleurs) d'un vol virtuel dans la vallée du Grand Canyon. Ces données ont été calculées avec Scenery Animator. Le DP nous offre maints et maints exemples de ce type d'animations, ce qui relègue ce répertoire au rang de démo sans grand intérêt.
  • Le répertoire "Viewtek" contient tous les fichiers Viewteck au grand complet.
Malgré le peu de couleurs de toutes ces données (un simple Amiga ECS suffit à visualiser la quasi-totalité des données fournies), ce CD constitue une compilation intéressante où le graphiste et le vidéaste amateur trouveront matière pour agrémenter leur production.

Prix : 240 FF (Phoenix DP)

Référence

Insight Technology (par Alain Piednoël)

Ce CD a été conçu par feu Commodore pour le CDTV et la CD32. Malgré tout, il est entièrement utilisable sur tout Amiga doté d'un lecteur de CD. Commodore avait bien compris ce que devait être un CD multimédia ! Sons, images, animations, interactivité sont au rendez-vous. Ce CD date de 1993, bien avant la vague dévastatrice des CD multimédia sur les autres plates-formes que l'on a connues l'année dernière...

Insight

Insight Technology se propose d'expliquer simplement, comment fonctionnent certaines technologies de ce siècle : le sous-marin, la bombe atomique, le téléphone sans fil, l'aspirateur, les robots, les hélicos, une centrale atomique, etc. Après un double-clic sur l'icône de l'application, un premier écran s'ouvre. Sur cet écran, on peut accéder aux sujets proposés grâce aux boutons "Topic" (accès à la liste des sujets), "Browse" (pour visionner les sujets comme on feuillette un livre), et "Index" (pour accéder aux sujets suivant l'index proposé). Deux autres boutons sont présents dans cet écran : "HelpTour" donnant accès à une aide pour manipuler l'application et "Credits" listant les auteurs du produit. En cliquant sur le bouton gauche de la souris on confirme son choix, et en cliquant sur le bouton droit, on sort de l'écran courant. Cliquons sur le bouton "Topics" : la liste des sujets disponibles apparaît sur un nouvel écran.

Il suffit de déplacer la souris pour se déplacer dans la liste, et de cliquer sur le bouton gauche de la souris pour sélectionner un sujet. Une fois le sujet choisi, un nouvel écran s'ouvre. Il est divisé en trois zones. La première est la zone texte, où une explication simple mais détaillée, est fournie sur le sujet sélectionné. Comme le texte n'apparaît pas entièrement à l'écran, il faut se servir des boutons pour le faire défiler. La seconde zone en haut à droite, donne accès à une image ou une animation détaillant schématiquement l'objet décrit. Enfin, la troisième zone en bas à droite, donne, quant à elle, accès à un diaporama d'images commentées par un discours sonore. Ce dernier est parfois agrémenté d'une petite animation vidéo en 1/4 d'écran. Pour changer de sujet il suffit de cliquer sur le bouton droit pour revenir à la liste, ou de cliquer sur les boutons de type magnétoscope.

Bien que le CD soit américain à la fois sur ses textes et ses discours sonores, il est suffisamment clair pour que l'on puisse saisir l'essentiel des explications fournies. Ce CD est exemplaire. Vive le multimédia !

Prix : 399 FF (Phoenix)

Jeux

CD Gamer (par Joachim Bergot)

Tout d'abord, saluons l'excellente initiative de certains organismes domaine public qui importent depuis quelque temps en France les CD de la revue "Amiga CD32" (groupe anglais Future Publishing qui édite aussi Amiga Format, Amiga Shopper, etc.). Ce mensuel, si vous ne le connaissez pas encore ou si le nom n'évoque rien pour vous, est consacré à la console CD32, et propose chaque mois un "CD Gamer" présentant des démos jouables des jeux prévus ou étant sortis sur cette machine. Pour le moment, la collection compte sept volumes qui ne coûtent que 49 FF chacun. Quand on connaît l'obstination de certains éditeurs à ne sortir que des "daubes" pour la console Amiga, il va sans dire que ces CD représentent un excellent moyen de ne pas se faire piéger par des pubs trop alléchantes ou des tests bâclés (comme Rise Of The Robot pour n'en citer qu'un...).

Réseaux

Aminet Set 1 (par Joachim Bergot)

Nous attendions le volume 5 des Aminet avec autant d'impatience que le numéro 8 des CD Fred Fish, mais ceux-ci sont arrivés trop tard à la rédaction au moment du bouclage. Aussi c'est un "collector", parvenu, lui, deux jours avant le bouclage, que nous avons testé. Et quel collector : quatre CD contenant la quasi-intégralité du site depuis sa création, il y a environ trois ans, soit approximativement 4 Go, environ 12500 archives ou 4000 disquettes si vous préférez. Comme pour les Aminet 3 et 4, l'accès aux fichiers est extrêmement simplifié grâce à la présence d'un index AmigaGuide permettant une recherche soit par nom, catégorie ou encore ancienneté... La "navigation" est vraiment très agréable et à tout moment, on peut avoir un descriptif complet de l'archive ainsi que son décompactage automatique dans le RAM Disk (ou ailleurs : tout est paramétrable au sein d'un petit programme "Prefs Aminet" !).

Organisation des CD d'Aminet:
CD - Répertoire - Taille - Fichiers - Catégorie

1 Dev:          141 Mo        800        Developpement, programmation
1 Util:         103 Mo       1800        Utilitaires divers
1 ---           238 Mo        ---        Nouveautés depuis Aminet #4

2 Gfx:          134 Mo        900        Logiciels graphisme, conversion, etc.
2 Pix:          337 Mo       1100        Images et animations
2 Text:          87 Mo        500        Utilitaires Texte, polices, etc.
2 Docs:          39 Mo        400        Documents, aides, tests, débats, etc.

3 Demo:         336 Mo        900        Démonstrations
3 Game:         160 Mo       1000        Jeux
3 Comm:          86 Mo       1100        BBS, terminaux, communication, etc.
3 Hard:           6 Mo        100        Bidouilles, plans matériels, etc.

4 Biz:          63 Mo        300        Domestiques, bureautique.
4 Disk:         12 Mo        200        Utilitaires, disque/disque dur
4 Misc:        109 Mo        500        Divers
4 Mods:        358 Mo       2700        Modules Ptk, Med, etc.
4 Mus:          29 Mo        200        Utilitaires musique
L'organisation des données a été encore ameliorée et nous avons maintenant de nouveaux thèmes dans la majorité des catégories (comme des classements par styles pour les modules (piano, techno, slow, etc.) ou encore par logiciel (Imagine, Real 3D etc., dans le répertoire Pix:) etc.).

Points positifs : tout !
Points négatifs : j'en cherche encore !

A posséder absolument, même si vous possédez déjà les précédents volumes puisqu'en bonus nous trouvons sur le premier CD l'intégralité des nouvelles archives étant apparues sur Aminet depuis la sortie du numéro 4. Vraiment superbe et indispensable.

Prix : 239 FF (Phoenix DP)

CD allemands

La folie furieuse sur le salon de Cologne, c'était les CD et ayant acheté un lecteur, je n'ai pu échapper à la contagion. J'en ai acheté de toutes les couleurs, on m'en a offert à tester pour vous, d'où cet article et depuis mon retour, je n'arrive pas à faire le tour de toutes ces richesses.

De tous, mon préféré est sans conteste et à tous les niveaux Aminet Share 4, mais tous ont quelque chose à offrir. Les anglo-canado-américains, vous les connaissez déjà. Par contre, je doute que beaucoup d'entre vous connaissent ceux qui suivent. En espérant que vous y trouverez quelque manne, en voici l'essence.

Best Of Amiga Plus No. 1 (par Jac Pourtant)
  • 40 démos de programmes professionnels : Adorage, ADPro, Amiga-Guide, AmiWrite, Beckertext II, Caligari 2, CanDo, ColorFontEd, DigiBooster Pro 2, Diavolo, Documentum, DynaCadd, ExpertDraw, KidPix, MainActor, Mand2000, Maxon Cad 2, Maxon Cinema 4D, Maxon Magic, Maxon Tools, Maxon Twist, Maxon HotHelp, MicroDot, Multiterm Light, PageStream 2.2, PowerFonts, Real 3D 2, Reflections 2, SIGMAth, Sky II, TruePaint, TS-Morph, TurboCalc, Wordworth 2.
  • 171 animations (100 Mo) de qualité (dont une de 8 Mo et plus de 3500 images : ChessKiller...) FLI/FLC avec des visionneurs pour Picasso, Merlin, Retina, Retina II, plus AmiFlick et MainActor1.0.
  • Toutes les photos de presse de SeaQuest.
  • Le guide SeaQuest, pour les malades de la saga.
  • 36 images professionnelles gagnantes à des concours (dont le superbe robot de Kolodziejczik).
  • Les meilleures images de synthèse du concours mensuel d'Amiga Plus.
  • La version intégrale de Personal Paint 4.0.
  • Les disquettes (non compressées) Fred Fish de 600 à 1000.
  • Le programme RDS pour réaliser soi-même des stéréogrammes.
  • 25 jeux et démos de jeux.
  • Un répertoire "c" bien plein.
  • Cinq utilitaires : AIBB 6.5, BildGrabber, DiskSpeed, SysInfo et RSCP (RawSpeed Controller Performance).
Prix : 20 DM (ICP GmbH & CO. KG)

Amiga CD Vol. 1

C'est le premier CD d'Amiga Magazin. Je trouve qu'il est dommage qu'ils se soient concentrés sur le graphique. Voilà plus de deux ans qu'ils sortent chaque mois quatre ou cinq disquettes de domaine public inédites qu'on ne peut obtenir que par correspondance. Il aurait été intéressant de les regrouper sur un CD. Peut-être est-ce prévu ? Toujours est-il que ce CD regorge d'images et d'animations provenant des concours annuels organisés par la revue. Je ne suis pas peu fier d'y découvrir pas moins de cinq oeuvres personnelles.

En voici le détail :
  • 445 Mo d'animations superfluides au format SSA provenant du concours 94.
  • 261 Mo de graphiques en IFF des années 1992-1993, 59 de 1994.
  • Un ensemble de visualisation SSA et ViewTek pour DCTV, FC-24, IV-24, Retina, Picasso, EGS et Opal.
  • 152 Mo d'animations FLI/FLC avec MainActor, Flip et AmiFlick.
  • 58 Mo de photos en GIF d'animaux, de fonds d'écrans, de plages, de décors monumentaux, de vues d'Espagne, de fleurs, de paysages, de marines, de couchers de soleil, de pauses nocturnes sur autoroute et de véhicules.
  • 156 Mo d'images de synthèse, provenant il est vrai, de 3D Studio.
  • 39 Mo de textures en vrac (sans noms spécifiques, genre IMG0025.GIF) aux formats GIF et ILBM.
  • 170 Mo de sons au format WAVE avec un lecteur inédit. Drums, Beat, Films, Funky, RockPop, Romantique, Espace, Techno et Vacances en sont les différents répertoires.
  • 5 Mo d'utilitaires de son et musique.
  • 2 Mo de lecteurs d'animations, de lecteurs de CD, de datatypes, d'utilitaires graphiques, d'utilitaires de son et de divers.
Prix : 19,80 DM (Magna Media)

Ultimedia 2 (par Jac Pourtant)

A peu près la même composition. Notons beaucoup de textures de roches intéressantes dans le répertoire "Ray" et encore d'autres dans le répertoire "Textures", pour ce deuxième d'une série qui est bien partie bien qu'un peu orientée sur l'amigaïsation de réalisations graphiques et sonores réalisées sur des plates-formes différentes pour ne pas dire concurrentes. Cela a au moins le mérite de s'informer sue ce qui se fait sous d'autres cieux, autres dieux, autres yeux. J'espère que quelqu'un quelque part s'occupe de la réciproque.

Prix : renseignements chez Media Team

SAAR - AMOK (par Jac Pourtant)

SAAR est la plus prestigieuse collection de DP allemand et bien qu'on y trouve inévitablement beaucoup de vieilles connaissances, on parvient à y dénicher des merveilles dont certaines sont à présent commercialisées. AMOK risque peu d'intéresser les Français, puisqu'il s'agit d'une série spécialisée dans les langages Modula-II et Oberon largement ignorés chez nous. Dommage, car il y a là aussi une véritable mine d'or tant au point de vue des modules que des compilations. La série SAAR est représentée de la disquette 1 à 630, la série AMOK de 1 à 97.

Prix : 39 DM (Media Team)

Imagine CD (par Jac Pourtant)

Des cartes d'altitudes sans grand intérêt, des attributs qu'on trouve ailleurs, 100 superbes paysages il faut l'avouer, deux images de réalisation de qualité moins qu'amateur, une énorme quantité d'objets d'une pauvreté décourageante, quatre cartes de réflexion, quatre-vingts textures moyennes, quatre textes intéressants en anglais sur les "brushmaps", les détails, le verre et les textures et six démos HamLab, Splitter, ISL, Pongo, Vertex et View. Enfin, c'est plus de la quantité que de la qualité.

Prix : 48 DM (TGV-CVS)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]