Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 04:01  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : Tetris et ses clones de 1989/1990
(Article écrit par Jean-Loup Jovanovic et extrait de Tilt - mai 1991)


Le toujours vert Tetris fait figure de jeu d'enfant face à ses héritiers Columns, Block Out, Welltris, Klax, Pipe Mania et autres Loopz. Secouer en même temps sa manette et ses méninges pour bloquer des blocs, il y a de quoi débloquer ! Ces jeux peuvent mener à la folie. Sachez ne pas dépasser la dose prescrite...

Tetris, le précurseur

Les jeux d'action/réflexion se définissent comme des jeux de réflexion où la difficulté augmente avec le temps. Contrairement au "blitz" (partie à durée limitée) des échecs ou à des jeux comme Swap, l'accélération du jeu prend ici une importance primordiale. L'exemple de ce type de jeux est Tetris, qui a été adapté sur pratiquement toutes les machines (contrairement à ce qu'affirme la publicité, ce n'est pas une exclusivité Nintendo). Tetris est sorti de l'imagination du Russe Alexey Pajitnov qui a répandu il y a déjà quelques années une version freeware écrite en Turbo Pascal.

Ce programme, qui a eu une diffusion et un succès record sur PC, a donné lieu à la création d'un label, et Mirrorsoft, qui a détecté là un marché juteux, s'est empressé d'en acheter les droits. Bien lui en a pris : Tetris est maintenant un des principaux succès du siècle, toutes machines confondues. La version la plus récente est incluse dans Fun Pour Windows, une collection de petits programmes de jeu fonctionnant sous l'environnement graphique de Microsoft.

Bien entendu, des améliorations sont apparues. Dans cette dernière version où il est possible, par exemple, de jouer à deux, l'un contre l'autre. Chaque fois que vous faites disparaître plus d'une ligne à la fois, le même nombre de lignes (pleines de trous, bien sûr !) est ajouté au tableau de votre adversaire.

Clones et palimpsestes

Tetris a eu un succès sans précédent parmi les jeux de réflexion. Il est donc normal que les programmeurs et les éditeurs de jeux aient voulu lui donner des suites. C'est ainsi que sont apparus Columns et, la mode du 3D aidant, Block Out et Welltris. Block Out reprend fidèlement le principe de Tetris, en lui ajoutant le volume, vous manipulez des formes en 3D fil de fer dans un "terrain de jeu" quadrillé en vue plongeante. Quand les pièces s'immobilisent (en se posant sur le fond ou sur d'autres pièces), elles prennent la couleur correspondant au niveau où elles se trouvent. Le but est de remplir transversalement les niveaux, ce qui les fait disparaître.

Tetris
Tetris

Welltris est plus original (et plus difficile à décrire !). La surface de jeu est semblable à celle de Block Out, un fond entouré de quatre côtés, mais ici les pièces sont planes, à deux dimensions. Vous devez les faire glisser le long des murs pour former des lignes sur le fond. Les pièces glissent aussi sur ce fond, et vont se coller sur le bord opposé ou sur d'autres pièces si elles leur bloquent le chemin. Si une pièce ne tient pas entièrement, un "bout" en dépassera sur le mur, qui restera bloqué : il devient rouge et vous ne pouvez plus y faire glisser de pièce pendant quelques minutes.

Face aux "Tetris", se trouvent un certain nombre de jeux aux principes différents, mais qui font toujours intervenir le temps comme paramètre principal. Columns, qui existe sur Sega Master System et sur Mega Drive, est un mélange entre Tetris et Klax. Des colonnes composées de pièces de teintes différentes descendent du haut de l'écran, et vous devez les permuter pour former des lignes de même couleur, ce qui les fait disparaître. Une version freeware sur ST existe sous le nom de Coltris. Elle est superbement réalisée, pratiquement identique au jeu précédent, et tout ce que je dirais sur Columns vaudra aussi pour Coltris.

Dans Klax, vous êtes face à un tapis roulant qui transporte vers vous des briques de couleurs différentes. Il faut les disposer sur des tas de façon à obtenir des lignes horizontales, verticales ou diagonales comportant trois à cinq briques de même couleur, ce qui les fait disparaître. Chaque tas ne peut accueillir qu'un nombre limité de briques, et vous perdez quand tous les tas sont terminés et que vous ne pouvez plus poser de pièce. Vous n'avez le droit de laisser tomber que trois à cinq pièces, et vous possédez au départ trois crédits de trois vies chacun. Vous manipulez les cubes de couleur à l'aide d'une raquette qui peut porter plusieurs briques à la fois et qui vous permet de les déposer dans l'ordre inverse de celui du ramassage. Chaque niveau propose une mission différente : faire dix diagonales, obtenir 10 000 points, etc. Dans certains niveaux, les tas sont dès le début partiellement encombrés.

Contrairement aux jeux précédents qui utilisaient des formes ou des couleurs, Pipe Mania se propose de vous transformer en plombier. Des pièces de tuyauterie variées (tubes horizontaux et verticaux, coudes divers, croix...) sont disposées sur une pile au bord de l'écran, et vous pouvez les poser dans l'ordre à n'importe quel endroit du jeu. Au bout d'un moment, le circuit est alimenté, et l'eau doit pouvoir s'écouler dans vos canalisations et parcourir un certain nombre de cases qui varie en fonction du niveau.

Enfin, le dernier programme de ce comparatif est Loopz. Comme dans Pipe Mania, vous devez manipuler des tuyauteries qui apparaissent de façon aléatoire pour former des circuits fermés. Une fois le circuit terminé, les pièces disparaissent, vous laissant la place pour d'autres pièces. Une barre blanche décroît rapidement après l'apparition d'une nouvelle pièce et, si vous ne l'avez pas posée à temps, vous perdez une de vos trois vies. Bien que le temps n'ait pas d'influence directe sur les deux derniers programmes, il a une importance "de stress" suffisante pour que je les inclue dans ce comparatif.

La réalisation

Graphismes et animation n'ont dans ce type de jeux qu'une importance secondaire. Tetris, quelle que soit sa version, est, sinon beau, du moins toujours très lisible. Que vous jouiez sur Game Bay ou sur une borne d'arcade, le jeu est suffisamment prenant pour vous faire oublier les graphismes et l'animation. Les décors dont sont agrémentées certaines versions n'apportent rien de plus.

Il en va de même pour Klax : bien que moins belles, les versions Lynx, Atari ST ou Amiga sont aussi prenantes qu'en salle d'arcade.

Columns, lui aussi tiré d'une borne d'arcade, est très réussi sur Sega Master System. Il est un peu moins lisible mais sans que cela nuise réellement au jeu.

Block Out et Welltris possèdent tous deux des graphismes de qualité, ma préférence quant à la lisibilité et à la facilité de repérage allant à Welltris. En revanche, Block Out a l'avantage, sur compatible PC, de pouvoir être utilisé quel que soit l'écran, les couleurs étant remplacées, pour les affichages monochromes, par des tramages très lisibles. La 3D est excellente et le rendu impressionnant.

Welltris
Welltris

Loopz est très sobre quant à sa présentation, ce qui ne l'empêche pas d'être très agréable. Le joueur choisit entre trois musiques très réussies pour accompagner le programme.

Enfin, Pipe Mania dispose de graphismes corrects, bien que pas toujours très lisibles, certains niveaux mêlant allégrement jaune, orange et rouge...

La maniabilité

Tetris, Columns et Welltris se contrôlent avec trois touches (ou positions de la manette) seulement pour se déplacer vers la droite, vers la gauche et tourner. La barre d'espace permet, en plus, dans Tetris et Welltris, de faire tomber immédiatement une pièce, alors que dans Columns, la manette vers le bas accélère leur chute. Cette simplicité d'emploi permet de se consacrer entièrement au jeu, sans s'inquiéter des commandes.

Très simple aussi, la manipulation de Pipe Mania et de Loopz : il s'agit de jeux de construction où l'on dépose les pièces n'importe où sur l'écran. li est possible d'utiliser la manette et le clavier, mais la souris est, dans les deux cas, beaucoup plus pratique. Le bouton droit permet, dans Loopz, de tourner la pièce, le bouton gauche servant, comme dans Pipe Mania, à la déposer.

Loopz
Loopz

Block Out est la lanterne rouge de ce comparatif sur ce point : pas moins de six touches sont nécessaires pour faire tourner les pièces sur elles-mêmes, en plus des flèches du curseur qui servent à les déplacer et de la barre espace qui permet de les faire tomber. Cela fait onze touches au total, et un très solide entraînement est nécessaire pour pouvoir les manipuler correctement. Si cela reste assez simple à vitesse réduite et avec les pièces "de base", en revanche, avec les pièces complexes et une vitesse de descente élevée, ce contrôle devient la vraie difficulté du jeu et finit par nuire à la concentration.

Klax se manie très simplement à la manette. Gauche et droite vous permettent de déplacer votre raquette latéralement, "bas" accélère le tapis roulant, le bouton fait tomber la pièce du dessus s'il est actionné seul, et la renvoie s'il est actionné simultanément avec la manette vers l'avant.

L'originalité

Si l'on excepte Tetris, Welltris est sans conteste le plus novateur. La représentation dans l'espace de ces formes planes est une expérience réellement originale. Il a été créé par Alexey Pajitrov, le programmeur de Tetris, qui démontre là encore que son imagination est fertile.

Pipe Mania, Loopz et Klax, même s'ils utilisent des principes astucieux, sont moins dépaysants. Pipe Mania n'est en fait qu'un jeu de construction en temps limité, mais propose néanmoins quelques nouveautés : des objets bloquent la construction de votre canalisation, des réservoirs vous permettent de gagner quelques secondes sur la progression du liquide, il est possible d'utiliser des "portes" pour passer d'un côté à l'autre de l'écran, etc.

Pipe Mania
Pipe Mania

Former des circuits dans Loopz n'est pas non plus très original, et leur disparition rappelle fortement Tetris. Le mode imposé (il est expliqué plus loin) est, en revanche, plus inattendu.

Klax, malgré la qualité de sa présentation, ressemble beaucoup aux jeux de cubes de notre enfance, auxquels s'ajoutent heureusement les combinaisons et le contrat à réaliser. C'est le seul, parmi tous les jeux présentés, pour lequel le but change à chaque niveau.

Bien que dérivant de Klax et de Tetris, Columns propose des stratégies très différentes, et ne peut certes pas être traité de plagiaire. Le fait que les pièces tombent toujours en colonnes verticales de trois couleurs force à une attention soutenue : une fausse manoeuvre et on arrive vite en haut de l'écran.

Block Out est le seul à manquer réellement d'originalité. Il ne s'agit que d'un Tetris 3D, sans aucune autre modification. Certes, il est possible de redéfinir le nombre de lignes et de colonnes, certes de nouvelles pièces font leur apparition, mais le principe est strictement le même. Étant donné la qualité du modèle, il est difficile de considérer cela comme un véritable défaut, mais des stratégies supplémentaires auraient renouvelé l'intérêt de jeu.

La chance

De la chance dans des jeux de réflexion ? Mais oui ! Et Tetris est le premier à posséder cette caractéristique. En effet, il arrive fréquemment que les pièces qui arrivent ne soient pas celles dont vous avez besoin. Cela peut être dramatique si vous avez formé une colonne vide, et qu'il n'apparaît qu'une succession de "S" et de "Z" ! En fait, cette participation de la chance n'est qu'apparente. On apprend, avec l'entraînement, à ne pas laisser de colonne vide, et à prévoir des emplacements possibles pour toutes les pièces.

Idem pour Block Out dont le principe est le même. Il faut savoir prévoir à long terme, et ne pas se jeter sur les dispositions trop "évidentes".

Block Out
Blocl Out

Klax est plus complexe. Il est possible de faire des combinaisons dans toutes les directions et de "renvoyer" des briques, pour en changer l'ordre. Ajoutez à cela qu'à chaque nouvelle partie les couleurs arrivent dans la même séquence, et vous aurez un jeu où la chance n'intervient pratiquement pas.

Columns propose un nombre très important de combinaisons, d'où la chance n'est pas absente. Si aucune des couleurs qui arrivent ne correspond à celles du sommet de votre pile, vous perdez la possibilité d'atteindre certaines cases. De plus, quand les lignes formées disparaissent, les pièces qui les surplombent découvrent d'autres combinaisons. Comme dans Tetris, il faut prévoir à longue échéance, ce qui est très difficile dans ce jeu !

Loopz, selon le mode de jeu, peut ou non faire intervenir la chance, les modes standards (A et B) étant les plus aléatoires, le jeu imposé (mode C) demandant surtout sens de l'observation et mémoire.

Pipe Mania et Welltris laissent très peu de place au hasard. Si on ignore quelles sont les pièces qui arrivent, les possibilités pour les disposer sont si nombreuses qu'il est rare de ne pas pouvoir les placer "intelligemment". Seule compte la rapidité de réaction, le hasard ne sert ici qu'à augmenter le côté "improvisation". Pipe Mania a peut-être un petit avantage en ce domaine sur Welltris, car on voit les cinq prochaines pièces, ce qui permet de programmer ses actions.

Les options

L'une des qualités principales d'un jeu de réflexion est la possibilité de régler la difficulté en fonction de nos performances. Tetris est sans doute le moins bien loti. Il est possible, sur la majorité des versions, de choisir la vitesse de début et même, dans certains cas, de commencer une partie avec un certain handicap, mais cela n'apporte rien au jeu et ces options ne seront en général pas utilisées. On joue à Tetris, un point c'est tout. Comme je vous l'ai signalé précédemment, l'option deux joueurs de la version Windows apporte un réel plus puisque vous pouvez gêner la progression de votre adversaire. Les parties à deux sont passionnantes et se terminent souvent par de véritables duels.

Block Out est entièrement paramétrable : vous pouvez choisir librement la taille de la grille (de 3x3x6 à 7x7x18), la vitesse de chute est réglable très finement et trois jeux de pièces sont disponibles. Les plus simples (basic set) correspondent à celles de Tetris, les plus complexes sont... extrêmement complexes (et surtout particulièrement difficiles à placer). Il est ainsi possible de choisir entre un jeu très facile ou d'une difficulté infernale, avec toutes les combinaisons intermédiaires que vous pouvez désirer.

Columns est très sobre, les deux joueurs simultanés sont indépendants et ne se gênent pas. Les autres options correspondent à celles de Tetris (vitesse, hauteur de début...).

Columns
Columns

Pipe Mania propose deux niveaux plus un mode "entraînement". De plus, il est possible de jouer simultanément à deux, chaque joueur possédant sa pile de formes, le but étant de s'entraider pour finir le niveau. Un système de codes permet de recommencer aux niveaux où vous êtes déjà arrivé.

Welltris, outre les habituels réglages de vitesse et de niveau, dispose d'un mode spécial où les pièces se cassent en arrivant en bas de la grille de jeu si elles sont à cheval sur deux côtés. Cela change quelque peu la stratégie du jeu, et accentue l'originalité de ce programme.

Loopz dispose de trois types de jeux différents. Le mode A correspond au jeu de base : les pièces apparaissent de façon aléatoire et vous devez les faire disparaître pour pouvoir continuer à jouer. Dans le mode B, vous avez en plus un bonus chaque fois que vous videz entièrement l'écran, bonus qui croît au fur et à mesure que le temps passe. Le mode C correspond aux imposés en patinage : une forme est affichée par le programme. Il manque plusieurs pièces, à vous de reformer un circuit fermé. Il est possible de jouer à deux en duel, mais sur le même terrain, et deux niveaux de difficulté sont disponibles.

Klax propose, au début du jeu, de choisir son niveau de jeu parmi trois. Cette option unique se présente tous les dix niveaux, et permet aux spécialistes du jeu de progresser rapidement sans avoir besoin de refaire chaque niveau. C'est le programme le moins paramétrable de ce comparatif. Il aurait été agréable de disposer d'un système de codes pour accéder aux niveaux déjà terminés.

La complexité

Tetris doit en grande partie son succès à la simplicité de son mécanisme : former des lignes horizontales qui disparaissent. Il est frappant de remarquer que tous les jeux de réflexion qui s'en inspirent en ont augmenté très fortement la complexité.

Block Out est le plus proche de Tetris et le plus simple. Il étend seulement le but de son modèle à une surface, en ajoutant une dimension au jeu. Le repérage se fait très aisément. Le jeu reste très facile d'approche malgré la complexité des commandes et même s'il peut être délicat de se représenter plusieurs étages en relief.

Welltris, en revanche, garde la formation de lignes comme objectif. Ces lignes peuvent être réalisées horizontalement ou verticalement, et la stratégie est bien plus complexe que dans Tetris. La clarté de la représentation n'évite pas une certaine désorientation face au mécanisme du jeu, faire "glisser" les pièces le long des murs et déterminer leur point de chute nécessitant une certaine habitude.

Columns paraît plus simple que Tetris : les groupes de trois couleurs restent verticaux pendant leur descente. Cette première impression est fausse, car la permutation des couleurs permet de nombreuses combinaisons, et la nécessité d'anticiper les manoeuvres complique fortement le jeu.

Klax a l'immense qualité d'avoir un principe aussi simple que Tetris. Les briques qui tombent sont plus faciles à manipuler que les formes complexes des autres jeux, et la multiplicité des combinaisons ne se développe pas aux dépens de la maniabilité. Ce n'est pourtant pas un jeu facile. Réaliser vingt diagonales ou vingt-cinq lignes horizontales est très délicat. Il faut réagir très vite et ne pas hésiter à réaliser des lignes verticales pour faire de la place, même si ce sont des diagonales qui vous sont demandées.

Klax
Klax

Loopz est facile au début, mais la difficulté croît rapidement. Au fur et à mesure que vous jouez, le temps qui vous est imparti pour poser chaque pièce diminue, et il est très difficile alors de ne pas faire d'erreur. C'est un programme simple mais les formes que vous devez élaborer deviennent très rapidement complexes...

L'intérêt

Il est difficile de parler de l'intérêt de Tetris, plébiscité comme aucun autre jeu ne l'a été. Son succès tient à la fois à la simplicité de son principe, à la complexité de sa stratégie et à la courte durée de chaque partie. En dépit de ses options limitées et de son manque de variété, chaque partie est différente, les situations ne sont jamais les mêmes. Les versions successives ont apporté quelques modifications qui à l'usage se sont révélées sans utilité. "L'original", qui a été programmé en Pascal et qui utilise les caractères graphiques IBM est tout aussi passionnant. Tetris est sans conteste le meilleur jeu d'action/réflexion !

Parmi les autres, Welltris a ma préférence. Le principe de Tetris a été repris mais sa complexité en a été amplifiée. Ce programme est un superbe casse-tête, digne de son grand frère et qui montre qu'il est encore possible de créer des jeux originaux.

Klax est lui aussi très réussi, à la fois simple et très agréable à jouer. Mon seul regret est que les conversions soient si fidèles à l'original et qu'aucune modification n'y ait été apportée. Sa conversion sur la console Lynx est un modèle du genre, les graphismes sont fins et le bruit des briques qui roulent sur le tapis augmente à leur approche. Superbe !

Columns est passionnant, bien que plus répétitif et moins varié que Welltris ou que Klax. Il est indispensable aux possesseurs de la Sega Master System, pauvre en jeux de réflexion. Cette console est l'une des rares machines à ne pas disposer de sa version de Tetris. Les ataristes ont la chance d'avoir ce jeu gratuitement sur leur machine, puisque Coltris, sa copie conforme, est dans le domaine public (il a été réalisé par des Allemands, en GFA Basic 3.0). Cette version propose même plusieurs formes pour les pièces les gemmes de couleur du jeu original, des formes variées (cerises, chaussures, etc.) et même les dominos de Tetris !

Loopz est très prenant, et ses trois jeux différents permettent de renouveler son intérêt. Il est moins connu mais plus intéressant que Pipe Mania, qui, malgré son originalité et la qualité de sa réalisation, manque à mon goût de variété : les niveaux se suivent et se ressemblent. Cela ne l'empêche pas d'être un très bon jeu, il est simplement un degré en dessous de Tetris ou de Welltris.

Block Out, enfin, est le moins intéressant du lot. Sa réalisation est irréprochable, la 3D très bien maîtrisée mais le jeu manque de punch et on a vraiment l'impression de retrouver un Tetris "recarrossé". Quelques parties suffisent à en faire le tour, malgré le nombre important d'options.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]