Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 octobre 2017 - 18:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Bidouille : Surcadencer un Amiga
(Article écrit par Julien Tiphaine et extrait d'Amiga News - avril 1999)


Surcadencer votre Amiga

A l'heure où l'Amiga commence à reprendre du poil de la bête, les cartes accélératrices disponibles sont de plus en plus haut de gamme. Eh oui, fini les bonnes vieilles 1230 à 50 MHz... Les cartes que l'on trouve chez tous les revendeurs sont des PowerUP. Il faut dire que Motorola vend ses 68060 très chers, ce qui se répercute sur le prix des cartes PowerPC. Le choix pour doper son Amiga est restreint : PowerPC ou rien !

Malheureusement, nombreux sont ceux qui possèdent encore des Amiga à base de 68030, 68040 ou 68060 et qui n'ont pas les moyens de verser les sommes astronomiques nécessaires à l'achat d'une PowerUP. Mais il y a une solution peu coûteuse et efficace pour redonner du "punch" à son Amiga préféré : surcadencer son processeur...

J'en vois déjà qui frissonnent de peur de griller leur ordinateur préféré. Certes, une telle pratique n'est pas à 100% sûre, comme tout d'ailleurs, mais le matériel Amiga est de très bonne qualité et accepte de tourner à des fréquences plus élevées facilement. Cependant, il faut considérer plusieurs problèmes avant de se jeter sur le fer à souder.

Les cartes mères Amiga

Là est le premier problème : du fait de son architecture tout intégrée, une carte mère est difficilement surcadençable. Celle du 1200 tourne à 28 MHz et est divisée par deux pour le 68020. Donc, pour passer le 68020 a 28 MHz, il faut passer la carte mère à 56 MHz... Autant vous dire tout de suite que les composants annexes tels la ROM, l'AGA et la mémoire Chip vont griller ! Quant aux A4000, la chose est plus aisée : la carte tourne à 25 MHz, comme le 68040. Ainsi, pour passer le 68040 à 33 MHz, il est possible de changer l'oscillateur. Cependant, comme dans l'A1200, vous pourrez rencontrer des problèmes avec les composants annexes. Et c'est la même histoire pour les A500 et A2000 !

Surcadencer
Une Blizzard 1260 avec un oscillateur carré

Quant à l'A3000, une modification est possible : on peut passer le FPU à 50 MHz. Dans tous les cas, comme vous avez pu le constater, il vaut mieux éviter de toucher à la carte mère de son Amiga. Mais il en va autrement pour les cartes accélératrices.

Surcadencer les cartes processeur

En effet, des constructeurs tels Phase 5 ou Apollo font des cartes, certes chères, mais de très bonne qualité !

Ainsi, si le 68060 des Blizzard 1260 ou des CyberStorm 060 n'est qu'à 50 MHz, c'est parce que Motorola n'a certifié son processeur que pour cette vitesse. Mais la carte de Phase 5 accepte sans broncher des fréquences allant jusqu'à 80 MHz ! Reste à savoir si aucun problème ne surviendra avec les autres périphériques... Il faut savoir que 99% des 68060 peuvent aller à 60 MHz sans problèmes.

Il faudra de toute façon ajouter un radiateur ou un petit ventilateur. Quant aux fréquences plus élevées (66, 70 et 80 MHz), cela dépend de la révision du processeur. Et là, chose bizarre, les plus résistants sont les révisions 1 ou A. Il faut savoir également qu'au-dessus de 70 MHz, le kit SCSI pour Blizzard ne fonctionnera plus.

Pour les cartes à base de 68040, le sujet est plus délicat. Effectivement, ces processeurs chauffent énormément (contrairement au 68060). Ainsi, si un 68040 à 25 MHz passe difficilement à 33 MHz, surcadencer un 68040 à 40 MHz est très dangereux, voire suicidaire pour le processeur ! Dans tous les cas, si vous surcadencez votre 68040, il faudra investir dans un ventilateur, pour éviter la surchauffe (un radiateur ne serait sûrement pas suffisant).

Quant aux cartes à base de 68030, le problème ne peut venir le plus souvent que de la carte. Et oui, ce processeur est très costaud ! Il faut savoir qu'une Blizzard 1230 peut être cadencée à 66 MHz ! (avec un système de refroidissement tout de même). Il faut prêter attention au fabricant, car si Phase 5 et Apollo font de bonnes cartes qui se surcadencent sans trop de risques, les cartes MTec ont moins de chance de supporter l'opération...

Ce que valent les 68k

Voici les vitesses approximatives mesurées en MIPS des 68030 et 68040 aux fréquences les plus courantes :
  • 68030/25 MHz : 5.
  • 68030/50 MHz : 9.
  • 68030/66 MHz : 12.
  • 68040/25 MHz : 19.
  • 68040/33 MHz : 25.
  • 68040/40 MHz : 33.
La pratique

Bon, c'est bien beau de dire que tel processeur est surcadençable, mais comment fait-on ?

Et bien sachez que cela n'a rien de bien compliqué. Sur Amiga, nul besoin de se prendre la tête avec des multiplicateurs de fréquence : tout tourne en asynchrone... Oui, oui, je sais, on va me dire "C'est quoi Asyn truc ?". Cela veut dire que chaque élément possédant une fréquence, tourne indépendamment des autres structures cadencées à d'autres fréquences.

Donc, pour en revenir à nos moutons, surcadencer un processeur sur Amiga consiste à changer l'oscillateur qui correspond au processeur (toutefois, certaines cartes comme la Blizzard 1240, ont un oscillateur deux fois plus élevé que la fréquence du processeur. En fait, dans ce cas, la fréquence de la carte est divisée de moitié pour le processeur) !

C'est là que l'on rentre dans la zone rouge : il faut manier le fer à souder afin d'enlever l'oscillateur d'origine. Cette tâche étant délicate et difficile, mieux vaut ne la faire qu'une seule fois : au lieu de souder directement le nouvel oscillateur, il est conseillé de mettre un support, lequel permettra de clipser simplement le nouvel oscillateur.

Voici comment procéder : si vous ne vous sentez pas capable de manier le fer à souder sur votre carte processeur (ça coûte cher ces bestioles-là), mieux vaut demander à un spécialiste de le faire. Sinon, vous pouvez procéder comme suit.

Prenez votre carte et fixez-là correctement, de manière à pouvoir tirer l'oscillateur tout en appliquant la panne du fer à souder. Attention ! Relevez bien le sens dans lequel est mis votre oscillateur d'origine, car il faudra mettre le nouveau dans le même sens !

Ensuite, Il faut un fer à souder très fin, car l'électronique des cartes processeur est très réduite. Appliquez délicatement le fer à souder sur chaque patte de l'oscillateur, en tirant légèrement celui-ci, afin qu'il puisse être délogé. Cependant, ne tirez pas trop fort ! Vous n'arriverez pas à l'enlever du premier coup. Il faut s'y reprendre à trois ou quatre fois pour chaque patte.

Vous pouvez également appliquer le fer avec une tresse à dessouder pour absorber la soudure. L'oscillateur sera alors plus facile à enlever, mais il faudra remettre de la soudure pour le support. Une fois l'oscillateur dessoudé, si vous n'avez pas utilisé de tresse à dessouder, mettez le support en lieu et place de l'oscillateur (pas de sens précis). Ne vous inquiétez pas s'il ne rentre pas, c'est normal : les trous se sont rebouchés.

Chauffez les quatre trous avec le fer à souder, jusqu'à ce que le support rentre. Et voilà ! Si le support bouge ou peut se retirer facilement, ajoutez un peu de soudure sur ses pattes (attention aux faux contacts !). Il ne vous reste plus qu'à clipser le nouvel oscillateur, dans le même sens que l'ancien.

Quel oscillateur choisir ?

Il faut être vigilant, car il en existe plusieurs sortes (des carrés, des rectangulaires, etc.) avec des références différentes. Le mieux est d'aller chez un spécialiste avec la pièce originale, et de lui demander un oscillateur compatible mais plus rapide. Le prix ? Pas cher mon fils... un oscillateur coûte entre 25 et 35 FF selon les magasins. A cela, il faut rajouter le prix du support, environ 15 FF, ainsi qu'un petit ventilateur ou un radiateur.

En effet, cela n'est pas obligatoire, mais pour éviter une surchauffe du processeur, il est vivement conseillé de mettre un système de refroidissement. En l'occurrence, un radiateur pour un processeur qui ne chauffe pas beaucoup, soit environ 20 FF, ou un ventilateur pour plus de sécurité, soit environ 50 FF. On peut combiner les deux si on augmente la fréquence de beaucoup (Bruce Lepper : calculez bien votre coup pour être certain que le ventilateur et/ou le radiateur tiennent dans votre machine une fois fermée).

Surcadencer à l'infini ?

Il paraîtrait qu'un processeur peut tourner à des fréquences plus élevées tant qu'il est capable de supporter la chaleur qu'il produit. Autrement dit, il serait possible de surcadencer son processeur autant que l'on veut, dès l'instant que celui-ci est assez refroidit. Il est cependant difficile de vérifier cela, car ce sont souvent les composants alentours qui grillent avant le processeur...

Attention !

Il semblerait que les cartes de Phase 5 les plus récentes soient moins facilement surcadençables du fait de composants de moins bonne qualité. La cause ? Il faut tirer les prix vers le bas pour que le marché Amiga ne sombre pas...

Pour conclure

Comme vous l'avez constaté, le surcadençage n'est pas bien difficile, ni trop dangereux. En moyenne, le coût revient à 100 FF, donc bien moins cher qu'une PowerUP ! Mais le gain de vitesse est relatif, une PowerUP apporte la puissance d'un Pentium pour les 603e, et d'un Pentium II pour les 604. A côté de cela, un 68060 à 66 MHz développe la puissance d'un Pentium 90...

Surcadencer
Ci-contre, la vitesse du 68060 en MIPS et MFLOPS
De gauche à droite, les fréquences sont de 50, 60 et 66 MHz


Bref, surcadencer, ça sert à attendre d'être riche pour s'acheter une carte PowerPC !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]