Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 30 septembre 2020 - 06:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Super Skweek
(Article écrit par Olivier Kaa et extrait de Joystick - novembre 1990)


Depuis le premier succès de Skweek, Loriciel voit la vie en rose.

Super Skweek

Super Skweek n'est pas à proprement parler la suite du jeu de réflexion/plates-formes Skweek, mais plutôt un nouveau défi avec le même personnage. Bien sûr, Skweek n'est pas une lumière, et depuis ses premières aventures, il n'a pas évolué. Je veux dire par là qu'il passe toujours son temps à repeindre les décors en rose. Ce qui est devenu d'ailleurs un grave problème chez Loriciel, car Dom Dom, le testeur du dit éditeur, se promène constamment avec un pot de peinture à la main, et il passe une couche de rose sur tout ce qui ne l'est pas déjà (ça fait trois fois de suite qu'il me repeint des pieds à la tête, ça me coûte une fortune en teinturier cette affaire).

Super Skweek

Donc, vous l'avez compris, le scénario est le même que la dernière fois, vous devez balader Skweek sur toutes les dalles de tous les tableaux pour leur faire changer de couleur. Quelques améliorations sont toutefois à noter, d'abord il y a deux niveaux dans chaque tableau, et un tas d'options lui sont accessibles. Ainsi, Skweek pourra récolter des thunes pour aller dans une boutique, et acheter treize tirs différents, et sept bonus lui permettant d'aller plus vite, de se rendre invisible, de repeindre des zones entières de cases sans bouger un orteil, etc.

Avant de vous lancer dans la folle mission de tout repeindre en rose, vous devrez d'abord choisir l'île sur laquelle commettre vos méfaits. Il y en a cinq mais trois seulement sont accessibles directement. Les îles portent respectivement le nom de Welcome Island, Pagalalos Island, Krokotoa Zonguldok Island et Vocifera Island. Si les noms de ces îles sont fous, leurs décors et leurs habitants ne le sont pas moins, et Skweek devra zigzaguer entre les voleurs de thunes, les ennemis monstrueux et autres horreurs.

Super Skweek

Une nouveauté intéressante : la vision en zoom arrière hyper-rapide du tableau dans lequel on arrive, avec un gros plan sur une partie du sol dessiné avec des pixels géants, qui rapetisseront jusqu'à former le tableau final. Lorsque Skweek tuera un ennemi, ce dernier laissera derrière lui une pièce, que je vous conseille de récolter. Pour atteindre les zones en hauteur, vous devrez passer sur les cases marquées d'un "UP".

Vous avez la possibilité de jouer à deux, en promenant vos bestioles dans le même tableau, et en choisissant de vous entraider ou de vous combattre, selon votre humeur. Vous dirigez les Skweeks à la manette, en passant simplement sur les cases pour les voir devenir rose, et en appuyant sur "feu" pour tirer sur vos ennemis, si toutefois vous êtes en possession d'une arme. La grande nouveauté surtout se sont les Sktweekettes, que notre héros pourra reluquer en réussissant les premiers tableaux. En tout, 220 tableaux différents sont à repeindre, avec de plus en plus d'ennemis au fur et à mesure que vous avancez, et en plus la possibilité de créer ses propres tableaux grâce à un éditeur adéquat.

Super Skweek

Les graphismes de cette nouvelle aventure des "petites boules de poils" (c'est à ça que ressemble un Skweek) ressemblent beaucoup à la première, autrement dit c'est bourré de couleurs chatoyantes et de personnages dessinés avec humour. Et en plus d'être mignons et marrants, les personnages se déplacent rapidement sur un décor qui défile dans huit directions, avec une fluidité impeccable. De l'humour, il y en a aussi dans le son, avec des numérisations lançant des "miam" quand il becte un truc, et des "aïe" quand il tombe d'une zone en hauteur. Mais contrairement à la première version, il n'y a point de musique, ce qui est bien dommage.

Amusant et captivant, Super Skweek vous fera passer des heures de folie à tout repeindre. Et si vous vous sentez la furieuse envie de changer les murs de votre chambre de couleur, ne vous inquiétez pas, c'est arrivé et d'autres avant vous. Sacré Dom Dom. Ce jeu fait partie des nombreux dérivés de Pac-Man mais dépasse d'une tête tous les autres grâce à son originalité et à son humour.

Nom : Super Skweek.
Éditeur : Loriciel.
Genre : jeu de réflexion/plates-formes.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 199 FF.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]