Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:03  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : SuperPic
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - novembre 1990)


Numériseur couleur temps réel doublé d'un genlock, SuperPic offre des performances (et un prix !) professionnelles. Très simple d'emploi, il n'existe qu'en PAL, mais dans toutes les résolutions de l'Amiga, même en HAM. En définitive, c'est un excellent produit, sauf le prix. J'achète si je gagne au loto !

SuperPic

Installation

SuperPic est un numériseur couleur temps réel doublé d'un genlock fonctionnant sur Amiga. L'appareil se présente sous forme d'un boîtier assez volumineux. L'installation ne pose aucun problème particulier. Il suffit de relier le premier câble au port parallèle de l'Amiga, le second câble au port moniteur de l'ordinateur, et de rebrancher le câble moniteur sur la prise correspondante située à l'arrière du boîtier. Ce branchement ne doit bien entendu s'effectuer qu'avec les deux appareils hors tension, sous peine d'endommager l'Amiga et/ou SuperPic. Il ne reste plus qu'à alimenter SuperPic à l'aide du transformateur fourni et à connecter la source vidéo à l'entrée "video in" (prise cinch) du boîtier. Ce câble n'est pas fourni mais se trouve ou se fabrique aisément.

Caractéristiques

SuperPic travaille en standart PAL, ce qui est un peu dommage, le standard français étant le SECAM. Toutefois, les caméscopes 8 mm vidéo se multiplient (ils sont en PAL eux aussi). De plus, vous pourrez toujours numériser un signal SECAM, avec seulement une perte des couleurs. La troisième solution consiste à utiliser un transcodeur SECAM-PAL, avec toutefois une certaine perte de qualité de l'image. De plus, cet appareil est difficile à trouver dans le commerce.

SuperPic travaille dans toutes les résolutions de l'Amiga, jusqu'à la haute résolution entrelacée (640x512). La configuration de base nécessite un minimum d'un Mo de mémoire. Si vous désirez travailler en haute résolution et/ou en mode entrelacé, il vous faudra accroître la capacité mémoire du SuperPic comme de l'Amiga. SuperPic travaille indifféremment en mode 32 couleurs classique, en mode HAM standard ou amélioré (4096 couleurs simultané) ou en monochrome (64 niveaux de gris).

Réglages

Avant la première numérisation, il est important de procéder à quelques réglages. Un sélectionneur vous permet de changer l'affichage du mode Amiga, au mode "Framestore" (pour numériser les images), en passant par le mode (vidéo pour observer directement sur votre écran le rendu de la source vidéo). Sélectionnez tout d'abord le mode vidéo et réglez caméra et éclairage pour obtenir la meilleure image possible. Le réglage de l'éclairage est capital, car c'est lui qui conditionnera la qualité de la numérisation.

Basculez maintenant le sélectionneur sur "Framestore" et manipulez les différents boutons de réglage de la luminosité, du contraste et de la saturation des couleurs jusqu'à l'obtention d'une image de qualité. Vous n'aurez par la suite qu'à procéder à de petites retouches pour les images s'écartant trop de la moyenne.

Super images

La touche "Z" (en fait la touche "W" car le clavier est configuré en QWERTY), gèle l'image en mouvement provenant du caméscope et la touche "I" la transfère dans la mémoire de l'ordinateur. Vous pouvez maintenant revenir en mode Amiga. Au bout d'une trentaine de secondes, l'image apparaîtra en 4096 couleurs. L'énorme avantage de SuperPic face aux autres numériseurs couleur du marché est de n'avoir pas à passer par trois filtrages rouge-vert-bleu. Outre le fait que la numérisation couleur temps réel devient possible (les autres comme Vidi-Amiga par exemple travaillent sur des images mobiles en monochrome mais nécessitent une image fixe pour obtenir une image couleur), le procédé est beaucoup plus simple et la qualité de numérisation est déjà surprenante en basse résolution.

SuperPic
Résultat d'une numérisation

Un certain nombre d'options logicielles complètent les capacités de SuperPic. Vous disposez de quatre banques mémoire pour stocker vos images avant de les sauvegarder sur disque. Cette sauvegarde s'effectue au format IFF (le format universel de l'Amiga) en mode compacté ou non ou au format RAW. Il est d'ailleurs possible de ne sauvegarder qu'une zone sélectionnée l'image.

Le menu "Pictures" gère les transferts d'une image entre slots, écran et SuperPic. L'option "multicapture" ne s'adresse qu'à des images fixes. Elle permet d'effectuer jusqu'à huit captures de la même image réduisant ainsi le bruit de fond vidéo et améliorant du même coup le rendu de l'image. En revanche, le temps de traitement est plus long et peut atteindre plus d'une minute et demie, ce qui reste d'ailleurs raisonnable. Les images monochromes disposent de toute une série de traitements d'image : réglage du contraste et de la luminosité, déparasitage de l'image, réglage de la gamme et de la courbe des gris, modification de netteté, réduction du nombre de plans pour gagner de la place mémoire, etc.

Le genlock

Passons maintenant au genlock. La commutation doit s'effectuer avant la mise en route de l'Amiga. Dans le cas contraire, le manuel signale que vous risquez de vous retrouver devant un Guru Meditation (le plantage de l'Amiga). Grâce au genlock, vous pourrez mélanger l'affichage de l'Amiga avec une image vidéo pour incruster par exemple un graphique ou faire du titrage et enregistrer le tout sur un magnétoscope PAL.

La visualisation en cours de travail peut s'effectuer, au choix, sur le moniteur ou sur un autre écran, via la sortie vidéo composite (PAL encore une fois) de SuperPic.

Conclusion

SuperPic est donc un superbe produit donnant d'excellentes numérisations couleur capturées en temps réel. Certes, son prix le réserve à un usage professionnel. Mais, outre la qualité obtenue, il économise l'achat d'un filtre électronique et d'un genlock, ce qui le rend finalement moins onéreux qu'il n'y paraît.

Nom : SuperPic.
Constructeur : JCL Business Systems.
Genre : genlock/numériseur.
Date : 1989 ?
Prix : 8895 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]