Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 01 décembre 2021 - 14:31  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Street Fighter 2: The World Warrior
(Article écrit par Seb et extrait de Joystick - janvier 1993)


On a rarement vu un jeu vidéo créer un tel engouement. Depuis quelques mois, on n'entend parler que de Street Fighter 2. Depuis des mois, 50% des coups de fil que nous recevons à la rédaction concernent ce jeu. Quand va-t-il sortir, et est-ce qu'il sera bien, sera-t-il disponible sur telle ou telle bécane, y aura-t-il tous les coups, est-il rapide ?

Street Fighter 2

Street Fighter 2 tourne au phénomène de société qui a démarré avec la sortie du jeu dans les salles d'arcade, qui s'est accentué avec son adaptation sur la console Super Famicom, et qui va continuer encore longtemps, maintenant qu'il débarque sur micro-ordinateurs. Street Fighter 2 reprend un thème maintenant archi-classique dans le monde du jeu vidéo, les duels de personnages genre The Way Of The Exploding Fist et IK+ pour ne citer que les pionniers. Street Fighter 2 sur arcade a marqué les esprits grâce à sa variété et son nombre impressionnant de coups disponibles pour chacun des personnages.

Mais la version arcade disposait de six boutons différents en plus de la manette, la grande inquiétude des fans de Street Fighter 2 qui attendaient la version micro-ordinateur concernait justement ce point précis : y aura-t-il tous les coups de la version originale ? Les programmeur de Creative Materials/US Gold ont dû se battre mais ils ont réussi à les remettre tous, malgré le fait qu'une manette classique ne dispose que d'un seul bouton de tir.

Street Fighter 2

Après un écran de présentation qu'il est utile d'oublier rapidement, le joueur se retrouve devant le terrible choix des modes de contrôle. S'il décide de jouer contre un ami, il est temps de hurler dans le couloir pour appeler son petit frère ou d'aller sonner chez le voisin pour qu'il vienne se battre. Plusieurs modes de maniement au clavier sont disponibles, quatre directions et une ou deux touches d'action, au choix. Il est possible de brancher une manette normale, avec un bouton d'action, ou bien d'utiliser la manette plus une touche du clavier.

Dernier mode qui concerne moins de joueurs mais qui est peut-être le plus intéressant, Street Fighter 2 est compatible avec les manettes Mega Drive, gère deux boutons d'action en plus des directions et de leurs diagonales. Cela dit, quel que soit le mode de contrôle choisi, les joueurs auront accès à tous les coups, y compris les coups spéciaux, autre élément qui met les fans de Street Fighter 2 en transe ; ils en parlent pendant des heures durant.

Street Fighter 2

Vient alors l'écran de réglage où l'on indique si le temps est limité lors des combats, ainsi que le niveau de difficulté dans le cas d'une partie à un joueur. S'affichent alors des portraits des huit personnages disponibles dans le jeu. Chacun dispose de ses coups propres, de ses coups spéciaux, chacun a ses points forts et ses points faibles. Autre sujet de discussion pour les fans de Street Fighter 2 : savoir quel personnage est le meilleur, le plus performant. En fait, tous ont leurs avantages, et chaque joueur, selon son caractère, préférera tel ou tel personnage.

Ces huit combattants sont plus ou moins fantaisistes, plus ou moins imaginaires, et même si Ryu, Ken, Guile, Chun Li, Edmond Honda et Zangief sont des êtres comme vous et moi, on ne peut en dire autant de Blanka ou de Dhalsim, les deux phénomènes monstrueux de Street Fighter 2. Par là suite, vous vous apercevrez que tous les personnages ont un élément qui les rend inhumain, l'un jette des boules de feu, l'autre vole dans les airs en tourbillonnant ou jette des éclairs. Chaque joueur choisit son personnage et son handicap, ce qui permet de rétablir un certain équilibre quand on joue à deux et que l'un des joueurs est beaucoup plus entraîné que l'autre.

Street Fighter 2

Puis douze petits drapeaux s'affichent et les joueurs devront choisir leur lieu de destination. Cela va du Brésil à la Chine, en passant par l'Inde ou la Thaïlande. Chaque tableau dispose de décors différents et, graphiquement, ils sont plus ou moins réussis. Certains sont très beaux, d'autres bêtement moyens. Le reste n'est que furie, baston, sang sur les mains, coups de boule et ennemis allongés sur le sol. Les sprites des combattants sont d'assez bonne taille et respectent parfaitement les sprites originaux. Les animations sont rapides - les personnages répondent tout de suite aux ordres que vous leur donnez - bien qu'elles ne soient pas parfaitement fluides.

Au début, on bute un peu sur les enchaînements de coups, ils ne sont pas parfaits, mais rapidement, on oublie pour se laisser entraîner par les combats. Des défilements latéraux permettent de voir la totalité de chaque décor, quand les personnages arrivent en bordure d'écrans. Là encore, le défilement n'est pas parfait. Pas saccadé, mais disposant d'un pas trop fort.

Les combats se déroulent en deux parties gagnantes, chaque joueur a une barre d'énergie affichée en haut de l'écran et doit se débrouiller pour mettre son adversaire KO le plus rapidement possible, si l'option temps limité a été sélectionnée. Un peu déconcertant au départ, le joueur est tenté de faire n'importe quoi et d'aller dans toutes les directions pour éviter de se faire cartonner par l'ordinateur qui connait bien les coups,

Street Fighter 2

Street Fighter 2 devient de plus en plus plaisant quand on se concentre et qu'on passe du temps à s'entraîner à enchaîner les coups. Le plus intéressant étant de réussir à maîtriser les coups spéciaux des joueurs. En mode deux joueurs, l'ordinateur compte les points ; ils affichent un tableau de scores qui résument le nombre de parties gagnées ou perdues avec tel ou tel personnage. Après chaque match, l'ordinateur affiche à nouveau l'écran de sélection des personnages et vous pouvez retourner à la baston en prenant Blanka à la place de Guile, et en partant dans d'autres décors.

Le mode un joueur vous laisse le choix du personnage aussi, mais pas celui des adversaires. De façon aléatoire, vous devrez massacrer les sept autres membres de la secte Street Fighter 2, chacun disposant de son propre décor. Puis vous aurez accès à quatre autres personnages, les quatre chefs qui sont un peu la récompense du joueur performant : Balrog, le boxeur, vous attendra à Las Vegas, Vega vous déchirera la face avec ses griffes dans un bar espagnol, Sagat vous allongera avec ses techniques tirées de la boxe thaïlandaise, et enfin Mr Bison, en costume de militaire rouge et casquette sur la tête, tentera de vous écrabouiller et vous rendra fou en tournoyant dans les airs.

Trois tableaux de bonus s'intercalent entre certains niveaux où vous devrez, en un temps limité, frapper des tonneaux, une voiture ou des bidons en feu, histoire de tout casser et de marquer des points en plus.

Street Fighter 2

Côté son, Street Fighter 2 sur micro-ordinateur est assez étonnant, de nombreuses musiques, équivalentes aux compositions originales en plus ou moins accéléré, plus de nombreuses numérisations sonores. Les personnages ont leurs cris de guerre ou leurs cris de joie quand ils viennent d'allonger leurs adversaires. Tout cela ajouté aux bruitages qui accompagnent les coups portés, ou les chutes, bruitages limités mais réussis, eux aussi.

Street Fighter 2 nous a agréablement surpris. Même s'il faut oublier la version arcade qui est incomparable, cette version Amiga tient la route au moins au niveau du plaisir de jeu. Rapidement les joueurs maîtrisent les coups et s'en mettent plein la tête, le sourire aux lèvres et les yeux remplis de bonheur.

Les personnages

Street Fighter 2 Ryu : Kimono blanc, cheveux au vent, Ryu est un combattant redoutable. Pratiquant surtout le karaté, il vous balancera à travers l'écran avec ses planchettes japonaises ou hurlera Ha-Do-Ken en vous balançant une boule d'énergie.
Street Fighter 2 Ken : Très proche de Ryu, Ken a eu le même maître que lui... Sheng Long. Il dispose exactement des mêmes coups. Ces similitudes en font les deux frêres ennemis parfaits.
Street Fighter 2 Honda : Dépaysement assuré, Honda est le plus grand lutteur de Sumo de l'histoire. Honda dispose de coups spéciaux assez mortels, comme les Cent-Gifles, coups de poings ultra-rapides, ou la projection tête en avant.
Street Fighter 2 Blanka : Blanka est sorti tout droit de la jungle brésilienne. Énorme, tout vert à la Hulk, Blanka n'hésitera pas à vous sauter dessus pour vous mordre, à vous décharger 1000 volts dans la tronche grâce à son coup spécial favori.
Street Fighter 2 Guile : G.I. Américain par excellence, Guile est un ancien membre d'une troupe d'élite. Ses coups spéciaux sont assez meurtriers : Sonic Boom qui envoie de l'énergie sur l'adversaire, ou coup de flash absolument assommant.
Street Fighter 2 Chun Li : Seule femme de la compétition, Chun Li est très rapide, très vive, elle aussi est inscrite pour se venger, pour éliminer l'homme qui a tué son père. Ses nombreux entraînements lui ont permis d'acquérir une rapidité hors du commun, et ses coups spéciaux sont impressionnants : coups de pied éclairs ou coup de pied tourbillonnant.
Street Fighter 2 Zangief : Répondant parfaitement a tous les clichés qu'on nous balance quand il s'agit des Russes, Zangief est une grande brute venue de l'Est qui se bat pour son pays, patriote avant tout. Utilisant des techniques rappelant celles du catch, il vous écrabouillera au sol la tête la première ou vous collera des coups de poings en tournant sur lui-même.
Street Fighter 2 Dhalsim : Voici le personnage le plus étrange de la compétition. Dhalsim est capable d'allonger ses membres pour vous cartonner à grande distance. Absolument insupportable quand on est en face. Ces techniques, il les a acquises en pratiquant le yoga pour unir esprit et corps au-delà de la normale.

Nom : Street Fighter 2: The World Warrior.
Développeurs : Creative Materials.
Éditeur : US Gold.
Genre : jeu de combat.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7,5/10.

Les points forts :

- La variété des personnages et le très grand nombre de coups pour chacun d'entre eux, apportent énormément au plaisir de jeu et empêchent de sombrer dans la routine.
- Le programme est rapide, les personnages bougent bien et vite, ils se dépêchent d'aller cartonner leurs adversaires quand vous le souhaitez.

Les points faibles :

- Le système de gestion des disquettes n'est pas des plus performants. L'ordinateur peut vous demander de retirer une disquette, d'en mettre une autre, puis de remettre la première pour qu'il charge encore autre chose.
- Le défilement qui accompagne vos déplacements sur les côtés est loin d'être fluide, c'est assez dommage même si on l'oublie rapidement.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]