Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 février 2021 - 04:17  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Stormball
(Article écrit par Seb et extrait de Joystick - août 1991)


Un petit mélange de Tron et de Rollerball, c'est ce que nous propose Millennium avec Stormball.

Stormball

Nelson ne se sent pas l'âme d'un sportif, encore moins celle d'un tueur. Et pourtant, dans quelques minutes il va disputer son premier match de Stormball. Il faut dire que pour les nécessités du spectacle, la Ligue Internationale des Jeux Violents et Sanglants accepte n'importe qui sur ses listes. Ce matin, Nelson s'est présenté au bureau des jeux, c'est la faim qui l'a forcé. Plus de boulot, plus de bouffe, il ne restait que le vol et les braquages dans les rues, en faisant gaffe à la Police Universelle de la Mort, ou le Stormball. C'est ça que Nelson a choisi, et maintenant qu'il a sa tenue de combattant, maintenant qu'il est seul dans le couloir qui mène à l'arène, il se prend à regretter. Mais c'est trop tard.

Stormball

La voix du Commentateur Universel et Magnifique commence à monter dans les aigus, la raison de son excitation soudaine est très simple, les joueurs viennent de rentrer sur le terrain. L'un des combattants est bien connu du public, bien qu'il ne soit pas un joueur excellent, il a déjà disputé un nombre de matchs assez conséquent. Mais l'autre, son adversaire, est inconnu de tous, il fait partie de la catégorie des Mangez-moi, ceux qu'on offre en pâture aux professionnels, pour les besoins de l'audimat Universel et Holotélévisuel.

Les règles du Stormball sont très simples : sur une piste quadrillée, deux joueurs se déplacent sur des champs magnétiques. Le terrain est divisé en deux, chacun dans son camp, et les joueurs se renvoient une boule d'acier qui flotte dans les airs et rebondit sur les parois invisibles qui délimitent le terrain. Le but du jeu est de marquer un maximum de points, et pour cela il faut faire passer la boule sur certaines cases, de couleur différente, du joueur adverse. Il y a plusieurs sortes de cases : les barrières sur lesquelles il est impossible de passer, les cases de points allant de 10 à 300, les cases multiplicatrices, les cases qui annulent le score en cours de lancé, et d'autres inventions que les organisateurs rajoutent régulièrement.

Stormball

En bas de l'écran à gauche il y a les scores des deux joueurs. Le nombre qui s'affiche en gros indique les points amassés par le coup en cours, qui peut être multiplié si la balle passe sur une dalle jaune, ou annulé sur une dalle noire. Le temps restant à jouer est aussi indiqué, ainsi que l'énergie du joueur.

Il y aussi des bonus qui apparaissent de temps en temps, donnant au joueur qui les frappe avec la boule plus d'énergie, alors que d'autres paralysent votre adversaire. Les matchs de Stormball ont de beaux jours devant eux, et l'image qui vient de se fixer sur toutes les Holotélés du monde, montrant Nelson, écroulé au sol, le crâne défoncé, n'est pas là pour dire le contraire.

Stormball

Bien que l'esprit de ce jeu soit inspiré de nombreux autres logiciels dans le passé, le résultat est tout de même très original. Mais ça ne suffit pas, il faut une bonne réalisation technique. Et dans Stormball, c'est le cas, tout suit. Les graphismes sont réussis, les sprites bien animés, et la visualisation en 3D, avec les décors qui bougent, les dalles, ça, carrément superbe. Mais quand vous jouez, un problème arrive tout de suite : les murs sur lesquels vous devez envoyer la balle sont invisibles, et il est donc difficile de savoir où la balle va rebondir, ce qui complique les parties.

Des options viennent agrémenter le jeu : il est possible de s'entraîner contre un robot ou de disputer un tournoi complet, on peut créer de nouveaux terrains, ou même parier sur l'issue du match que l'on va effectuer. Dernière option : la possibilité de jouer à deux en connectant deux ordinateurs par câble null-modem interposé.

Stormball à l'air assez impressionnant à première vue, il est doté de pas mal d'options et jouit d'une réalisation très correcte. Mais les parties en elles-mêmes sont souvent confuses et limitent l'intérêt du jeu.

Nom : Stormball.
Éditeur : Millennium.
Genre : jeu de sport futuriste.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]