Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 29 mars 2017 - 09:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Explications de la startup-sequence d'AmigaOS 1.2
(Article écrit par Jean-Pierre des Gourous et extrait d'A-News (Amiga News) - juillet 1988)


Nouvel épisode de la vie tortueuse et mouvementée d'un amigaïste perdu dans l'immensité d'une fenêtre CLI. Nous allons cette fois essayer de former nos premières startup-sequence ou "batch" (séquence de commandes exécutables). Je vous rappelle encore une fois que vous devez travailler sur une copie de sauvegarde de votre Workbench.

Commençons par étudier en détail la séquence de démarrage de votre Workbench et effacer à votre convenance les lignes inutiles.

La commande "Ed s/startup-sequence" éditera ce fichier dans une fenêtre de l'éditeur. Mais plutôt que de bloquer votre CLI, préférez taper "Run Ed s/startup-sequence", cela lancera le programme Ed dans une tâche séparée, vous laissant la possibilité d'utiliser la fenêtre CLI cachée derrière. Il paraît que nous possédons une machine multitâche, autant en user et en abuser, dans la limite des stocks (de mémoire) disponibles.

Dans la fenêtre d'édition, la combinaison de touches "Ctrl-B" (Control B) effacera toutes les lignes jugées non indispensables.

La startup-sequence 1.2 sur Amiga 2000

Voici, ligne par ligne, les commandes que vous avez sur votre écran si vous possédez un A2000 :

BindDrivers

Cette commande fait reconnaître à l'Amiga vos extensions matérielles.

Assign WB: sys:

Ici on définit le disque Workbench comme étant le "device" système.

IF EXISTS sys:s/JH0

On teste l'existence du fichier "JH0" dans le tiroir "S".

echo "Initializing Janus ...*N"

Affichage du message dans le cas où le test a marché.

Wait 25

On se repose (attente) 25 secondes mais l'Amiga continue à bosser.

Echo "Mounting Janus Hard Disk*N"
DJMount

Initialisation du nouveau périphérique : le disque dur.

IF EXISTS JH0:

Si le test précédent a fonctionné, alors le device JH0 existe.

Assign WB: JH0:

On lui assigne le Workbench.

Echo "Transferring control to JH0: *N"

C'est-à-dire que tout ce qui était cherché sur le Workbench, sera maintenant cherché sur le disque dur.

ELSE

Dans le cas où le test a échoué.

Assign WB: sys:

On réassigne la disquette Workbench comme disque système.

EndIF

Fin du premier test.

EndIF

Eh oui, gagné ! Fin du deuxième test.

AddBuffers WB: 30

Ajoute 30 tampons mémoire pour accélérer les opérations (lecture, copie...) du disque.

CD WB:

On se positionne sur la racine de l'arbre ("root directory" du Workbench).

IF Exists WB:c

Test de l'existence du répertoire C.

Assign c: WB:c

On l'assigne sur la disquette.

EndIF

Fin du test.

IF Exists WB:s

Idem pour tous les répertoires suivants : "S", "T", "L", "Libs", "Devs", "Fonts".

Assign s: WB:s
EndIF
IF Exists WB:t
Assign t: WB:t
EndIF
IF Exists WB:l
Assign l: WB:l
EndIF
IF Exists WB:libs
Assign libs: WB:libs
EndIF
IF Exists WB:devs
Assign devs: WB:devs
EndIF
IF Exists WB:fonts
Assign fonts: WB:fonts
EndIF
Assign sys: WB:

Travail terminé, on rend la main au Workbench.

IF Exists WB:System

On teste l'existence du répertoire "System". Idem pour "Utilities" et "PC".

Assign System: WB:System

On l'assigne sur la disquette.

Path add System

L'AmigaDOS ira faire un tour dans ce tiroir lorsqu'il cherchera une commande.

EndIF

Fin du test.

IF Exists WB:Utilities
Assign Utilities: WB:Utilities
Path add Utilities
EndIf IF Exists WB:PC
Path add WB:PC
EndIf
Assign WB:

Liste de toutes les assignations actuelles.

Dir RAM:

Liste du contenu du RAM Disk, qui doit être vide, mais l'utilité est surtout de créer une icône pour le RAM Disk.

Path RAM: add

On rajoute le RAM Disk au chemin à parcourir.

failat 30

Gestion et continuation en cas d'erreur.

SetMap f

Clavier français. Ici, Setmap suffit, car on a précédemment fait un "Path add" sur le tiroir "System".

LoadWb

Qu'est-ce qu'elle fait celle-là déjà ? Ah, oui, elle charge l'environnement (Workbench).

EndIf
Endcli > nil:

Mission accomplie. Fermeture de la fenêtre AmigaDOS (idem pour CLI, évidemment) et redirection des éventuels parasites dans le périphérique nul.

Le message "CLI TASK 1 ENDING" est redirigé dans les choux ! Ce "> nil:" est facultatif, mais ca fait tellement plus pro !

La startup-sequence 1.2 sur Amiga 500

Bon, voyons la séquence de l'A500, à première vue plus simple.

echo "A500 Workbench 1.2 F Version 33.56 23-APR-87*N"

Affichage du message de bienvenue, avec numéro de version et date.

BindDrivers

Reconnaissance d'un environnement matériel tel qu'une extension mémoire...

If Exists sys:system

Test de l'existence du répertoire "System".

Path sys:system add

Ajout au chemin de recherche.

EndIf

Fin du test.

If Exists sys:utilities

Idem pour "Utilities".

path sys:utilities add
endif
Dir RAM:

Lecture du disque RAM et création de son icône.

Path RAM: add

Ajout de la RAM au chemin.

SetMap f

Clavier français.

Addbuffers df0: 20 ; this uses up about 10K of memory, but improves disk speed

Comme le monsieur vous l'a dit, cela bouffe 10 ko, mais après ça "speede un max". En réalité, création d'un plus gros tampon mémoire où le DOS ira chercher si la commande invoqué n'a pas déjà été stockée par une exécutiion antérieure.

LoadWb

Chargement du Workbench.

failat 30

Gestion des erreurs, par exemple la startup continue même si vous ne possédez pas d'horloge. Sans "failat", vous obtiendrez un message d'erreur, et le DOS vous rendrait la main.

SetClock >NIL: Opt load

Si vous possédez une extension mémoire avec horloge interne, cette commande a pour effet de mettre le système à l'heure de l'horloge. Attention au nouveau virus.

Date

Affiche la date actuelle, normalement celle de l'horloge si elle est là.

endcli > nil:

Fin des opérations et disparition de la fenêtre AmigaDOS.

Ce fichier peut être lancé soit en redémarrant, grâce à son nom bien particulier, soit comme toute autre procédure grâce à la commande "Execute". "Execute S/startup-sequence" relira votre fichier et exécutera séquentiellement tous les ordres jusqu'à la fin ou jusqu'à ce qu'une erreur (telle que commande ou fichier absent ou mal écrit) se produise. Pour revérifier, le plus simple consiste à taper les commandes en mode direct dans le même ordre jusqu'à trouver l'erreur.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]