Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : Les solutions graphiques sur Amiga 1200
(Article écrit par Julien Tiphaine et extrait d'ANews - décembre 1999)


Même si l'A1200 permet d'accéder à de plus puissants processeurs que celui d'origine avec les 68060 et autres PowerPC, il possède tout de même un handicap de taille comparé aux Amiga 2000, 3000 et 4000 : il n'a pas d'autre bus d'extension que son port ventral et son port PCMCIA.

Certains sont tentés de dire "et alors ? Je n'ai besoin que d'un nouveau processeur moi !".

Oui mais voilà, même avec un PowerPC à 240 MHz, ou même les futurs PowerPC G4, l'affichage se fait toujours par l'AGA, réputé pour sa lenteur. Il est de plus assez limité dans les résolutions si l'on ne possède pas d'écran multisynchro (comme les 1438 d'Amiga Technologies, ou le modèle 1960 de feu Commodore). Tout n'est pas perdu bien sûr, il y a toujours moyen de bricoler l'Amiga ! Voici quatre solutions et demi, avec leurs atouts et leurs contraintes.

Les bus Zorro

Les Zorro II

Les premières cartes ayant vu le jour sont l'extension Zorro II, proposé par RBM et celle de MicroniK.

RBM a cependant arrêté sa production. Les deux produits nécessitent, vous vous en doutez, que votre A1200 soit monté en tour. Ils se connectent sur le port ventral de l'A1200, et proposent un report de celui-ci, afin de pouvoir mettre une carte accélératrice. Pour chacun, une tour spécifique est nécessaire.…Eh oui vous l'avez deviné, il faut une tour RBM pour le Zorro II RBM, et une tour MicroniK pour le Zorro II MicroniK (attention au nouveau Infinitiv 2, l'ancien bus Zorro II ne peut être installé).

Sachez néanmoins qu'en bricolant un peu, on peut les mettre dans n'importe quel boîtier tour. Il suffit de faire les trous nécessaires en façade, et de bricoler un support, afin que la carte fille ne tienne pas uniquement par sa connexion. Bref, rien de bien méchant pour l'instant.

Onboard
Onboard 1200, le bus Zorro II de chez RBM

Côté logiciel, aucune installation nécessaire : le bus étant le standard de l'Amiga, l'OS reconnaît les bus directement. On peut y connecter presque toutes les cartes Zorro II, initialement conçues pour les A2000 et A3000/A4000. Presque ? Oui, car certaines cartes, comme la carte son Prelude, font exception.

Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les cartes graphiques. Là, aucun problème, elles sont toutes compatibles (les cartes qui, à ma connaissance, fonctionnent sont les Picasso II, II+ et IV, la CyberVision 64 et la 64/3D. D'autres fonctionnent sûrement très bien, mais je ne peux hélas pas le confirmer). Le seul véritable inconvénient, c'est la relative lenteur du bus Zorro II, qui permet un taux de transfert de hmm...… 3,5 Mo/seconde ! Du coup, même une Picasso II+ et à fortiori, une CV64//3D ou une Picasso IV sont vraiment freinées et ça se sent. En fait, si le Workbench reste en 256 couleurs, c'est tout de même incomparable avec l'AGA. Au-delà, c'est-à-dire en 15/16/24 bits, le Zorro II montre de grosses limites et les rafraîchissements de l'écran sont assez lents.

Pour ce qui concerne la 3D et plus particulièrement les moteurs graphiques qui nécessitent un taux de transfert élevé entre le processeur et la puce graphique, comme Doom, Heretic, un petit détail est à préciser. En effet, au-delà d'un 68040 à 40 MHz, l'accès à la mémoire Chip est plus rapide que l'accès à une carte Zorro II. Dans ce cas seulement et sur des écrans 8 bits uniquement, l'AGA serait plus rapide. "Serait", parce que les conversions "chunky to planar" prennent du temps, qui peut être utilisé pour faire autre chose de plus utile sur un écran chunky et qu'il existe des exceptions notables, comme les moteurs qui utilisent Warp3D (étonnamment rapide sur Zorro II).

Un dernier point en ce qui concerne les bus Zorro II MicroniK : certaines versions proposent des ports SIMM. Attention cependant : c'est un peu de la poudre aux yeux. Le Zorro II ne peut adresser que 8 Mo plus 2 Mo éventuels d'entrées/sorties. Donc si vous avez une carte graphique avec 4 Mo de mémoire, il ne reste plus que 6 Mo adressables. Si vous ajoutez une carte son avec 2 Mo, il ne restera plus que 4 Mo, etc. Autant vous dire tout de suite qu'il est impossible de mettre de grosses barrettes SIMM, vous l'aurez compris. De plus, mis à part pour un 68000, les extensions mémoires sur bus Zorro II sont trop lentes pour le processeur et ralentissent donc légèrement la machine.

Les bus Zorro III

Longtemps, on a entendu que ce type de bus était impossible à élaborer pour les A1200. Pourtant, il existe aujourd'hui. MicroniK est le seul à en proposer et malheureusement les prix s'en ressentent.

Z2i
Z2i de MicroniK

Il faut être vigilant avec ces bus : les premières versions ont souvent causé la mort de cartes mères d'A1200 avec des fumées, tantôt blanches, tantôt grises. Les versions plus récentes ne posent apparemment plus de problèmes. Méfiance donc si vous prenez de l'occasion. En termes de compatibilité, ces bus Zorro III se comportent comme les Zorro II : tout est géré de manière transparente par l'OS (en partie par la ROM). Par contre, on notera deux grandes différences : d'une part, le taux de transfert est d'environ 8 Mo/s. D'autre part, la présence d'un port processeur d'A4000 permet de connecter une carte accélératrice pour A3000/A4000 (ex : CyberStorm MkIII).

Ceci procure un avantage de taille, vous pouvez choisir votre type de carte : celles pour A1200 ou celles pour A4000/A3000. Cependant, si vous optez pour une carte A1200 (ex : Blizzard, Apollo 12xx, etc.), les ports Zorro III ne proposeront qu'une vitesse de Zorro II. Néanmoins, après test, l'affichage avec une carte d'A1200 + carte graphique et bus Zorro III sera plus rapide qu'avec un bus Zorro II.

Toutefois, si vous voulez vraiment profiter de la vitesse du bus en mode Zorro III, il vous faut impérativement une carte processeur d'A3000/A4000. Et là attention les yeux, ça décoiffe, fini l'AGA, il vous paraîtra d'une lenteur !

Le revers de la médaille, c'est que malgré la transparence de la gestion de ces bus, il se trouve que les caches processeur des cartes Phase 5 se désactivent automatiquement au démarrage. Si vous êtes équipés d'une CyberStorm, il faudra installer quelques correctifs (set060ns, etc.). Tous ces correctifs sont ajoutés au détriment parfois de la stabilité. A part ça, cette solution est gage de puissance sans carte PowerPC. Ainsi un A1200 + Zorro III + CyberStorm + CV64/3D, par exemple, vous apportera le confort d'un A4000 au niveau de la rapidité.

Le gros avantage des bus Zorro (II ou III) MicroniK est la possibilité d'avoir le même port vidéo que sur les Amiga 4000 en clipsant trois petits bouts d'électronique sur la carte mère du A1200 (attention, la version 1.0 de l'option vidéo MicroniK nécessite une soudure, mais elle n'est plus vendue depuis longtemps).

A quoi ça sert ? Eh bien à utiliser un doubleur de fréquence quand on a une carte graphique (entre autres). Et cela est plutôt indispensable, car c'est la seule manière d'afficher sur un moniteur SVGA les écrans d'origine de l'Amiga (PAL ou NTSC), initialement prévus pour un affichage sur une "télé".

En cas d'absence de doubleur, il faudra deux moniteurs : un SVGA relié à la carte graphique, et un autre (une télé ou un moniteur dans le style des 1083, 1084, etc.) relié à la sortie vidéo de l'Amiga. Autre solution : un moniteur multisynchro et un boîtier de commutation. Dans tous les cas, les modes d'écrans Amiga sont obligatoires pour les jeux (plus pour les jeux récents), les démos et le menu de démarrage.

Quant aux doubleurs de fréquence, conçus spécialement pour l'A1200, ils ne permettent pas de mixer leur sortie avec ceux d'une carte graphique ! Il faut donc toujours deux moniteurs à moins de disposer d'un moniteur à deux entrées (?). Les seules cartes graphiques proposant, à ma connaissance, en option ou en standard un doubleur de fréquence ou un désentrelaceur sont les CyberVision (64 et 64/3D) et la Picasso IV.

Les solutions propriétaires

Le bus Atéo et sa Pixel64

"Inventés" plus récemment par l'entreprise française Atéo Concepts, l'AtéoBus est une sorte de bus ISA permettant un taux de transfert théorique de 10 Mo/s. Théorique parce que malheureusement nous n'avons pas eu la possibilité de mesurer par nous-mêmes le débit réel.

AtéoBus
L'AtéoBus

Contentons-nous donc provisoirement de ce débit théorique donné par Atéo, qui semblerait donc plus rapide que le Zorro III. Les Bretons ne se sont pas arrêtés là, une carte graphique, la Pixel64 (Cirrus Logic GD5434 et 2 Mo) a été créée.

On serait presque tenté de dire "mais c'est mieux que le Zorro III ça !". Oui, pour les diverses cartes qu'Atéo conçoit (ports série, carte son, SCSI, réseau...) et pour leur prix (bien moins chères que les cartes Zorro). Mais comme solution graphique, même si le bus est rapide, la seule carte graphique (la Pixel64) n'est pas des plus avancées.

Cette solution apporte quand même des performances agréables, procure une bonne souplesse au Workbench et permet au maximum une résolution en 24 bits de 800x600.

Contrairement au Zorro II, les modes 16 bits ne seront pas "lents" et l'AGA ne sera jamais plus rapide, puisque le taux de transfert de l'AtéoBus est relativement élevé. De plus, un module 3DFx a été annoncé pour la Pixel64, ce qui la rend tout de suite plus intéressante. :)

D'un autre côté, cela fait plus d'un an et demi qu'Atéo Concepts doit sortir un doubleur de fréquence dont on a à l'heure actuelle aucune nouvelle... Résultat, impossible de mélanger le signal de la Pixel64 avec le signal vidéo de l'Amiga, il faut donc deux moniteurs. Dans le cas contraire, on se passera du menu de démarrage, des démos, etc.

BlizzardPPC et BVision

Plus récemment, avec les cartes PowerUP de Phase 5, il est possible d'utiliser le bus propriétaire de la carte PowerPC pour y insérer la BVision, carte graphique 3D équipée du processeur Permedia 2 et de 8 Mo de mémoire. Cette solution est celle qui apporte le plus de puissance. Le bus des BlizzardPPC fournit près de 100 Mo/s théoriques. La rapidité du Permedia 2 est exploitée et les résolutions possibles sont excellentes.

Lorsque les jeux et logiciels utiliseront Warp3D, cet ensemble sera totalement exploité. Malheureusement, quelques petits problèmes subsistent : une surchauffe des BlizzardPPC à 200 et 240 MHz équipées de la BVision, entraînerait des plantages. Il faut donc ajouter un ventilateur... Comment ? Et bien tout simplement en bricolant, pour changer un peu. :)

Il vous faudra donc trouver un emplacement dans la tour permettant de fixer un ventilateur en direction de l'ensemble BlizzardPPC/BVision. De plus, tout cela consomme pas mal d'énergie, énergie qui n'est pas fournie en quantité suffisante par le "port" ou connecteur interne de l'A1200. Une nouvelle "bidouille" est alors nécessaire : il faut fournir du courant à la Blizzard par la prise d'alimentation du lecteur de disquette de la carte mère de l'A1200. La fameuse prise se trouve dans tous les magasins informatiques. Rien ne vous empêche de prendre le câble de l'A1200 d'origine. Troisième et dernier problème : eh oui, tout comme l'AtéoBus, il n'y a pas de possibilité de mélanger le signal vidéo de l'Amiga avec celui de la carte graphique. Pas de doubleur de fréquence ou de désentrelaceur. Il n'y a même pas d'entrée prévue à cet effet sur la BVision.

Le futur

A l'heure où vous lisez ces lignes, les cartes PowerPC G4 de Phase 5 seront peut-être déjà sorties (NDLR : les cartes de Phase 5 sont reportées). Sinon, avec un peu de patience et un bon budget, vous pourrez vous offrir la solution la plus rapide. Les cartes PowerPC G4 proposent un bus mini-PCI pour y mettre entre autres, une carte graphique : la CyberVision NG (16 ou 32 Mo et lecture DVD à pleine vitesse). Et là, même l'AtéoBus, les Zorro III ou la BlizzardPPC font grise mine à côté du taux de transfert du PCI. Qu'en sera-t-il exactement du mini-PCI ?

N'oublions pas que Phase 5 a annoncé un prix d'environ 4250 FF pour ses cartes PowerPC G4 à 300 MHz et 1200 FF pour la CyberVision NG. Soit un total d'environ 6000 FF avec de la mémoire SDRAM.

En conclusion : que faut-il faire ?

Nous avons fait le tour des solutions graphiques pour A1200, il ne reste plus qu'à choisir.…Si vous avez un petit budget, il va falloir prendre soit l'AtéoBus plus Pixel64, soit une carte avec bus Zorro II plus une carte graphique. Mieux vaut privilégier l'AtéoBus, moins cher et plus rapide pour les écrans 16 bits et les jeux (excepté si vous achetez une Picasso IV avec les Zorro II). Avec un budget un peu plus important, vous aurez le choix entre BlizzardPPC + BVision, ou bus Zorro III + carte graphique + carte processeur d'A4000.

La deuxième solution, plus chère, vous offre la possibilité de mettre un doubleur de fréquence et toutes les cartes Zorro qui existent pour Amiga, tandis que la première limite la possibilité d'extension. Enfin, si vous êtes "riche" et patient, attendez les cartes PowerPC G4 et un peu de SDRAM. :)

Attention, je n'ai traité ici que des "solutions" pour améliorer la sortie graphique de l'A1200 et non des moyens d'étendre son A1200. Bien sûr, rien ne vous empêche par exemple, de mélanger cartes PowerPC + BVision + Zorro III ou AtéoBus pour les autres extensions. Maintenant, reste à savoir si tout cela peut cohabiter sans griller la carte de l'A1200 ou sans planter le système toutes les vingt secondes.

Remerciements à : Courriol Sarah, Truffier Alain (pour la démo des Zorro III + CV64/3D) et à Guillaume Maillard (pour les tests et l'aide apportée sur l'AtéoBus + Pixel64).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]