Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 20:47  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Sirius II
(Article écrit par Pierre Tiberi et extrait d'Amiga News - février 1996)


Genlock Sirius II : incrustations propres, le son bien pensé...

Comme son compagnon et indispensable TBC, il est réalisé par Electronic Design. Il n'y a vraiment rien à redire sur la qualité du produit et sur la documentation qui l'accompagne. Elle est en français, très claire, et ne passant rien sous silence.

Sirius 2

Sirius 2

Présentation

Le boîtier par lui-même présente les différentes zones ou sections de travail avec beaucoup de logique et toutes affectées de touches pseudo-sensitives très agréables à utiliser. Toutes les connexions sont sur la face arrière, ce qui dégage bien le plan de travail. L'installation du logiciel est évidente, et une disquette Scala accompagne le tout. Pour se faire la main, des exercices sont proposés dans la documentation. Les adeptes du langage ARexx seront comblés : il exécute leurs scripts.

Le raccordement à l'Amiga est sans problèmes, les câbles sont fournis (c'est le moins qu'on puisse attendre !), par contre, si le fonctionnement sur un A4000 est possible sans alimentation externe, il n'en est pas de même sur les autres modèles. Certes, on trouve partout ce genre d'alimentation, mais on aurait bien aimer la trouver dans la boîte... à ce prix-là c'eut été plus que normal... élégant même. Bref ! Heureusement, le Sirius II propose en fait bien plus qu'une capacité genlock. En effet, il prend en compte la gestion du son, le canal alpha (transparence vidéo) et le contrôle BlueBox (incrustation d'une image dans une couleur "dédiée"). Ce boîtier est plein de ressources !

Le but

Un genlock, comme chacun sait, est avant tout un mélangeur. Pour ce qui nous concerne, c'est un mélangeur qui permet de mixer image informatique et image video. Basiquement, c'est la possibilité de réaliser un générique sur des images qui défilent. On imagine facilement que pour synchroniser deux signaux, il est indispensable qu'ils aient la même base de temps. En d'autres termes, il faut et il suffit qu'ils balayent l'écran de manière identique.

Pour ce faire, le signal de référence sera pris dans le signal vidéo, qui en comporte toujours un. C'est l'Amiga qui se synchronise sur la vidéo. C'est ce qui explique qu'il faut éteindre la machine avant de brancher la source vidéo, car c'est au démarrage qu'il prendra en compte le signal de synchronisation vidéo.

Le genlock Sirius II réalise cette opération sans qu'il y ait grand-chose à lui reprocher. Des comparaisons avec une carte genlock impact vision IV24 ont été faites et il s'en sort très bien. On peut regretter cependant qu'il n'offre pas une sortie "flicker-fixer" (désentrelaceur), comme l'IV24, sachant que dans les circuits d'un genlock, le travail est à moitié fait pour en arriver là.

Sirius 2

Description

Mode "stand by"

Le genlock Sirius II a deux modes de fonctionnement : "Local" ou "Remote".
En mode Local, toutes les interventions se font sur le boîtier à l'aide des touches et/ou des curseurs. En mode Remote, l'appareil est commandé par le logiciel, double-cliquer sur l'icône Sirius-Hotkey et l'écran de contrôle apparaît. Dans un premier temps, restons en mode Local. En l'absence de signal vidéo, le genlock reste en mode Stand-by : il est transparent par rapport à l'Amiga et peut ainsi rester toujours branché.

Mode "Genlock"

Brancher une source vidéo, si possible YC, c'est toujours meilleur et démarrer l'Amiga. Les voyants "Local" et "Power" s'allument, appuyer sur la touche RVB, l'image Vidéo doit être présente derrière l'image Amiga : l'image informatique est incrustée dans l'image vidéo. Ça marche !

Maintenant, ouvrez Deluxe Paint (ou Scala). Deluxe Paint ouvre un fond d'écran à la couleur 0 : c'est le noir, en l'absence des trois composantes RVB. Par défaut, cette couleur est la couleur transparente. C'est ainsi que vous verrez la vidéo sur votre écran Deluxe Paint où vous pourrez bien sûr dessiner, taper un texte ou jouer une animation.

Voilà ! un genlock c'est ça ! Dessiner un rectangle au centre de l'écran : la vidéo est derrière (photo Gen.1). Actionner la touche "Invert" sur le boîtier ou activer l'option "Key Invert" dans l'écran "Main Control" si vous êtes en "Remote". L'image vidéo apparaît dans le rectangle : c'est une incrustation inverse (photo Gen.2).

Sirius 2

Sirius 2

Sirius 2
Gen.1

Sirius 2
Gen.2

Une remarque ici, à propos des couleurs. Chacune des composantes RVB peut varier de 0 à 255. Pour obtenir des incrustations de qualité, surtout si vous utilisez le rouge ou tout autre couleur contenant beaucoup de rouge, ne dépassez jamais la valeur de 190, car vous risqueriez d'obtenir une découpe du signal qui risque de "baver"... sur les bords !

Canal alpha

Cette appellation que l'on rencontre souvent dans le jargon de la vidéo, a trait à la transparence plus ou moins prononcée d'une couleur. Le Sirius II gère très bien ce paramètre, en mode "Remote", en ajustant avec précision la quantité de bleu au moyen du curseur de la section "Video". Pour tenter de matérialiser le phénomène de transparence, on a appliqué sous Deluxe Paint un dégradé des 16 premières couleurs de la palette par défaut, devant une image vidéo en mode "Genlock". La photo Gen.3 montre bien que certaines couleurs sont parfaitement transparentes. La photo Gen.4 a été obtenue en activant "Key Invert". Ainsi, en inversant l'incrustation, on constate que c'est bien le bleu ou les couleurs contenant beaucoup de bleu qui étaient les couleurs transparentes. Une autre utilisation possible du canal alpha est de permettre d'appliquer à l'ensemble d'une image un "filtre" coloré, qui lui donnera un aspect sépia, brun ou or par exemple.

Sirius 2

Sirius 2
Gen.3

Sirius 2
Gen.4

Sirius 2
Gen.5

Blue-Box

Cette chère Boîte Bleue qui nous permet de voir la carte de France dans le bulletin météo de la télé ! Le (la) présentateur(trice) est filmé(e) devant une toile bleue. Les pros appellent cette couleur le bleu-vidéo. C'est dans cette couleur que l'on incruste l'image météo. Le Sirius II offre cette possibilité, en "Remote" et option Blue-Box, mais ce n'est pas toujours évident. Conscient de cette délicate opération, le constructeur nous permet de définir une marge d'imprécision par action sur les deux curseurs de paramétrage Delta. Il faut systématiquement les positionner à 50% parce qu'il est très délicat de définir un bleu pur, contenant peu de composantes blanc ou noir. La fenêtre "Color" peut être promenée sur l'image et positionnée à l'endroit de la couleur d'incrustation. Ensuite, à l'aide des curseurs "RGB" et "HSV Model", on affine la transparence. Si vous avez filmé un sujet devant un bleu-vidéo, vous n'aurez aucun problème. Les réglages qu'offre le logiciel sont précis. Aussi le meilleur conseil que l'on puisse donner est de se procurer un ou deux m² de cette toile (on en trouve chez les distributeurs de "matos pro"), ne serait-ce que pour se faire la main. On vous dit volontiers qu'elle n'importe qu'elle couleur peut être choisie, il suffit de la calibrer avec les curseurs, c'est vrai, mais là je vous souhaite bien du plaisir avant d'y arriver !

Sirius 2

Ce n'est pas pour rien que cette "box" est appelée Blue ! Alors, filmez avec ce bleu-là. De plus, la boîte-bleue est un vrai jouet. Vous obtiendrez des effets surprenants du genre solarisation, détourage, etc. qui peuvent être d'un réel intérêt pour travailler une image !

Le son

Tout ou presque est permis. C'est classique mais bien pensé et donc très efficace. A noter une particularité majeure qu'est la fonction "Follow Mode". Soit en mode "Local" soit en mode "Remote", le Sirius II permet d'accrocher le son à la vidéo. Le résultat est qu'il suit automatiquement les ouvertures ou les fermetures de la vidéo sans problèmes ! La procédure est très simple à mettre en oeuvre. C'est bien, pas compliqué (BlueBox !), les incrustations sont propres et le son n'est pas laissé pour compte. C'est plus qu'un bon point. Des manques ? Oui, l'absence d'alimentation, pas de désentrelaceur, et le prix (autour de 8000 FF). C'est du bon matériel d'accord, mais la majeure partie des composants sont des intégrés vendus par milliers. Enfin, ce genlock vaut quand même qu'on y songe dans un environnement vidéo-Amiga.

Nom : Sirius 2.
Constructeur : Electronic Design.
Genre : genlock.
Date : 1995.
Prix : 8000 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]