Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 14 décembre 2017 - 18:01  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : Les simulations de football de 1989-1990
(Article écrit par Alain Huygues-Lacour et extrait de Tilt - juillet 1990)


Le Mundial bat son plein et ceux qui se sentent une âme de tifoso rêvent naturellement de rejouer le match du jour sur leur micro. Mais, entre Italia 1990 (US Gold), World Cup Soccer: Italia'90 (Virgin), Italy 90 (Code Masters), Manchester United (Krisalis), Player Manager (Anco) et l'icontoumable Kick Off Extra Time (Anco), quelle simulation choisir ? Vaut-il mieux un jeu rapide, style arcade, un jeu plus subtil, faisant appel à la stratégie, ou faut-il attendre la sortie de la demi-douzaine de logiciels prévus pour la fin de l'année ?

Simulations de football

Les simulations de football arrivent en force à l'occasion de la Coupe Du Monde. Les nombreux amateurs de ce sport ne sauront plus où donner de la tête, d'autant plus que de nombreux programmes sortiront dans les mois à venir. Cet article devrait vous permettre de faire le point sur les nouveautés, qui ont pour noms Italy 1990, Italia 1990, Manchester United, Player Manager et World Cup Soccer. Il faut préciser que Manchester United et Player Manager sont plutôt des programmes de stratégie qui vous proposent de diriger une équipe pour la mener à la victoire. Il est toutefois possible de les mettre en compétition avec les autres programmes de ce comparatif dans la mesure où ils comportent de véritables matchs, qui se jouent de manière traditionnelle.

Aux côtés de toutes ces nouveautés, nous avons choisi de présenter un programme plus ancien. Il s'agit de Kick Off Extra Time, le disque de données de Kick Off, qui est un classique incontournable. Les auteurs des différents programmes testés ici prétendent égaler (et même dépasser) la fameuse jouabilité qui a fait la gloire de Kick Off.

La retransmission des matchs

Traditionnellement, les matchs de foot sur micro ou sur consoles étaient représentés de côté, en vue plongeante. Mais, depuis le succès de Kick Off, un nouveau standard s'est imposé et, à l'exception de Manchester United, tous les programmes de ce comparatif l'ont adopté : terrain vu de dessus et disposé verticalement (et non horizontalement).

La seconde grande innovation de Kick Off est le scanner qui permet de connaître précisément la position de tous les joueurs sur le terrain. Une trouvaille fondamentale qui permet de mieux construire son jeu et de faire de longues passes qui ne doivent plus rien au hasard. Comble du raffinement, il est possible d'augmenter ou de diminuer la taille de ce scanner sur l'écran. En revanche, les joueurs sont représentés par des sprites de petite taille, ce qui n'est guère flatteur, mais on est tellement pris par l'action que l'on n'y fait même plus attention. De plus, cela présente l'avantage d'offrir un bon équilibre entre la taille des joueurs et celle du terrain, ce qui n'est pas toujours le cas dans les autres simulations de foot.

Kick Off fait l'impasse sur les effets spectaculaires, au profit de la jouabilité, mais personne ne devrait s'en plaindre.

Simulations de football
Kick Off Extra Time

Italia 1990 s'inspire de la simulation-référence au niveau de la représentation du terrain, mais hélas le résultat est loin d'être aussi réussi. Des joueurs, visiblement handicapés, sautillent maladroitement après la balle. C'est un tableau pathétique et il suffit de contempler ce désastre quelques instants pour perdre toute envie de faire une partie. Ce jeu ne propose aucune mise en scène particulière durant le match et, indiscutablement, les programmeurs de Code Masters ne se sont pas cassé la tête.

World Cup Soccer utilise le standard Kick Off, mais les joueurs sont plus grands. Cela serait plaisant si le terrain n'était aussi minuscule par rapport à la taille des joueurs. On a l'impression de le traverser en quelques enjambées. On regrettera également l'absence de scanner, ce qui nuit à l'intérêt du jeu. En revanche, World Cup Soccer présente une innovation intéressante au niveau de la présentation : lorsqu'un joueur s'approche des buts de l'adversaire, on passe à une scène en 3D fort réussie. Cette scène est assez bien rendue, que vous dirigiez le tir d'un attaquant ou que vous preniez le contrôle du gardien de but. A part cela, le seul effet spécial repose sur la présence d'une fenêtre dans laquelle le visage de l'arbitre apparaît, mais cela relève du gadget et n'apporte rien de plus au match.

Italy 1990 conserve le standard Kick Off pour la représentation. Là encore, les sprites sont plus gros, mais cette fois, la proportion entre la taille des joueurs et celle du terrain est nettement mieux respectée. Hélas, comme dans ce dernier, le scanner est absent, ce qui ne vous aide pas à construire votre jeu. En revanche, les corners ou les dégagements du gardien sont représentés de manière fort agréable et les scènes de pénalties en 3D sont très réussies.

Manchester United est le seul programme de ce comparatif qui ne s'inspire de la présentation de Kick Off. C'est un foot "à l'ancienne" : terrain horizontal et action vue de côté. Mais, cette fois, on dispose d'un scanner indiquant la position des joueurs sur le terrain, ce qui est très appréciable. A part cela, Manchester United ne présente ni effets spéciaux, ni cadrages différents. Il y a bien un "replay" en ralenti après chaque but, mais ce n'est qu'un gadget constitué d'images numérisées (de médiocre qualité) et non pas de l'action réelle.

Player Manager reprend exactement la présentation de Kick Off ou, plus précisément, c'est Kick Off intégré dans une simulation de gestion d'équipe.

Simulations de football
Player Manager

Le réalisme des matchs

Kick Off est une simulation très complète : coups francs, pénalties, cartons jaunes, blocage de la balle, tacles, effets, différents tirs de corners, etc. A l'exception des hors-jeu, toutes les règles du football sont strictement respectées. Vous pouvez choisir votre formation et même adopter différentes tactiques. Et puis, contrairement à ce qui se fait généralement dans ce type de programme, la balle ne vous suit pas systématiquement, comme si elle était collée à votre pied, mais vous dribblez de manière très fidèle.

Kick Off offrait déjà un réalisme inégalé dans une simulation de foot mais, avec Extra Time, de nouveaux facteurs interviennent encore. Tout d'abord, les matchs se déroulent sur cinq types de terrains différents (terrains détrempés, en gazon artificiel, etc.), ce qui influe sensiblement sur le comportement de la balle et parfois même des joueurs. D'autre part, il peut y avoir du vent durant un match et il faut en tenir compte, principalement lorsque vous faites un tir en hauteur. En ce qui concerne la gestion des joueurs, le principe général reste le même, mais il a été encore affiné.

Il est vraiment difficile d'aller plus loin dans le réalisme tout en conservant une prise de main aisée. En cela, le jeu est remarquable. On joue sans problème dès la première partie et c'est là une des grandes forces de ce programme. Bien sûr, il faudra jouer de nombreuses parties avant de maîtriser parfaitement toutes les possibilités, mais cette aisance viendra progressivement.

Italia 1990 ne s'embarrasse pas de réalisme : ni tacles, ni coups francs, ni pénalties, pas de chutes... Heureusement qu'il y a des buts, sinon on ne s'apercevrait même pas que l'on joue au football. D'autre part, on ne peut pas vraiment dire que l'on dispose d'une large panoplie de coups : on appuie sur le bouton et tout est dit. Italia 1990 est un programme de foot des plus primaires ; vous n'avez même pas le choix entre plusieurs formations.

Simulations de football
Italia 1990

World Cup Soccer n'est pas une simulation particulièrement réaliste. Le terrain est trop petit et, surtout, les coups disponibles ne sont guère nombreux. Contrairement aux autres simulations de foot, vous ne contrôlez pas systématiquement le joueur qui se trouve le plus près du ballon. Le changement de joueur ne se faisant pas automatiquement, vous devez appuyer sur le bouton pour prendre le contrôle du joueur le plus proche du ballon, ce qui est assez déconcertant lors des premières parties. D'autre part, vous n'avez pas la possibilité de choisir une formation ou une tactique, ce qui est dommage.

Le principe de passer à une vue des buts en 3D lors des attaques est assez discutable au niveau du réalisme. Cependant cette formule est intéressante lorsque vous contrôlez le gardien, car vous voyez arriver l'attaquant et si vous avez de bons réflexes vous parviendrez à intercepter la balle. Au niveau du gardien de but, c'est le procédé le plus réaliste pour une simulation. Mais à l'inverse, en ce qui concerne l'attaque, cela ne tient pas debout. En effet, il n'est absolument pas possible de marquer un but de loin, car il faut s'approcher suffisamment du gardien pour passer à cette scène en 3D et tenter un tir.

D'autre part, cette scène est particulièrement arbitraire dans la mesure où seuls le gardien de but et l'attaquant y participent. Cela signifie qu'une fois qu'un attaquant approche des buts, plus aucun défenseur ne peut intervenir, ce qui est totalement délirant et frustrant. Cela fausse tout le jeu, d'autant plus que le terrain est si petit qu'il suffit de faire quelques pas en partant du centre pour passer à cette scène, avant que les défenseurs aient eu l'occasion de tenter quelque action que ce soit. World Cup Soccer tire plus vers l'arcade que vers la simulation et le réalisme n'est pas le point fort de ce programme.

Dans le cas de Manchester United, il est indiscutable que le réalisme est surtout dans la gestion de l'équipe. Toutefois, le déroulement des matchs est satisfaisant, bien qu'il n'apporte aucune innovation. Les tirs sont plus ou moins longs selon la durée de l'appui sur le bouton et il est possible de tacler. Il y a également des coups francs et des pénalties, ainsi que des corners que vous pouvez envoyer dans la direction de votre choix. Avant de commencer un match, vous pouvez choisir, parmi de nombreuses formations, celle qui vous convient. Dans chaque équipe, la vôtre et celle que vous affrontez, les joueurs ne se comportent pas tous de la même manière. Ils sont plus ou moins rapides selon leur classement, leur forme physique, etc. Cela est très sensible en cours de match et il convient d'en tenir compte. Tout cela offre un niveau de réalisme satisfaisant, surtout si l'on tient compte du fait qu'il ne s'agit pas vraiment d'une simulation.

Simulations de football
Manchester United

Player Manager présente un réalisme saisissant, tant en ce qui concerne les matchs que la direction de l'équipe. Les matchs reprennent absolument toutes les caractéristiques du Kick Off original (sauf les améliorations de Extra Time), avec quelques petites innovations, notamment pour ce qui est des tacles et des coups retournés. Mais ce qui est vraiment nouveau, c'est l'option qui vous permet de livrer un match de manière traditionnelle (c'est-à-dire en passant d'un joueur à l'autre), ou bien de contrôler un seul joueur tout au long du match. Cette nouveauté fort intéressante va indiscutablement dans le sens du réalisme. Bien sûr, comme dans Kick Off, vous avez le choix entre plusieurs formations et vous pouvez utiliser l'une des nombreuses tactiques disponibles. Vous ne pouvez en utiliser que quatre lors de chaque match, mais vous avez à votre disposition la possibilité d'élaborer de nouvelles tactiques et de les sauvegarder.

Le management

Le management n'est présent que dans Manchester United et Player Manager. Les autres jeux sont de simples simulations de football. Toutefois, Italy 1990 présente quelques tentatives dans cette direction. En effet, avant chaque match de la Coupe Du Monde, vous formez votre équipe en choisissant parmi les joueurs disponibles. Pour faire votre choix, vous disposez d'un certain nombre d'informations sur chaque joueur. Bien sûr, cela ne change rien au fait qu'Italy 1990 ne peut prétendre rivaliser avec les simulations de management, mais cela n'est pas inintéressant.

Manchester United est une simulation de management très complète, qui tient vraiment compte de tous les éléments ayant une influence sur le déroulement d'une saison. Lorsque vous sélectionnez votre équipe avant chaque match, vous disposez d'un grand nombre d'informations concernant chaque joueur, ainsi que d'un classement remis à jour en permanence. Le classement est établi en fonction des caractéristiques d'un joueur et il est sans cesse modifié en fonction de sa forme physique, de ses blessures éventuelles, ainsi que de l'efficacité de l'entraînement qu'il effectue. Hélas, il arrive fréquemment que certains joueurs soient indisponibles, ce qui est particulièrement gênant la veille d'un match difficile. Certains peuvent avoir été blessés lors d'un match et peuvent être indisponibles pendant un temps assez long. D'autres joueurs peuvent avoir été suspendus, ce qui peut également durer quelques semaines et cela ne facilitera pas les choses.

N'oubliez surtout pas que, pendant le match, chaque joueur se comporte en fonction de sa forme. Vous devez donc adapter l'entraînement à chacun, en fonction du poste que vous comptez lui confier. Mais faites bien attention, car si un joueur s'améliore à chaque séance d'entraînement, il risque de s'épuiser ou même de se blesser si vous forcez la dose. En ce qui concerne les matchs, vous pouvez soit y participer, soit assister à la rencontre, sans y prendre part. Bien entendu, vous pouvez acheter ou vendre des joueurs. Vous disposez d'une liste de transferts qui comporte les noms des joueurs mis en circulation par leurs clubs, ainsi que le prix demandé. Vous pouvez faire une proposition légèrement inférieure et il est possible qu'elle soit acceptée, mais ne rêvez pas, les meilleurs joueurs coûtent fort cher. L'aspect management de Manchester United est une réussite totale et les amateurs seront séduits par sa richesse et son réalisme.

Player Manager présente également une simulation de gestion aussi complète que réaliste. Avant chaque match, vous sélectionnez les membres de votre équipe à l'aide des informations qui vous sont fournies. Certains joueurs peuvent être indisponibles, à la suite d'une blessure ou d'une suspension. En ce qui concerne l'entraînement, sa principale utilité consiste à élaborer de nouvelles tactiques. Contrairement à Manchester United, vous ne pouvez choisir qu'un type précis d'entraînement pour chaque joueur. Chaque joueur restera donc toujours dans sa catégorie de départ. Vous avez la possibilité d'imposer un entraînement supplémentaire à l'ensemble de votre équipe, mais n'en abusez pas. A l'inverse, vous pouvez offrir une pause à vos joueurs, ce qui est bon pour le moral.

Simulations de football
Player Manager

Si vous ne désirez pas participer au match, vous pouvez visualiser la rencontre en temps réel ou en accéléré, ou bien vous contenter de prendre connaissance du résultat. Quant aux transferts, ils sont encore mieux conçus que ceux de Manchester United. Vous avez accès à une liste des joueurs disponibles et vous pouvez leur faire des propositions, en fonction des sommes que la trésorerie met à votre disposition. Mais surtout, vos joueurs peuvent demander d'eux-mêmes leur transfert en cours de saison, ou lorsqu'ils arrivent en fin de contrat. Dans ce cas, vous devez leur faire des propositions pour les retenir. Vous pouvez également proposer une nouvelle évaluation d'un joueur, à la hausse ou à la baisse. Cela peut être très utile pour tenter de conserver un joueur qui a demandé son transfert, ou encore pour vous débarrasser de ceux qui ne vous intéressent pas.

Autre élément très intéressant : à n'importe quel moment vous pouvez savoir ce que le club pense de vous. Cela est important, car n'oubliez pas que, si vos résultats ne sont pas concluants, vous pouvez être remercié à n'importe quel moment.

Un ou deux joueurs

Si vous jouez seul, Kick Off Extra Time vous permet de participer au championnat, avec bien sûr la possibilité de sauvegarder votre position pour reprendre le jeu ultérieurement. Rien de nouveau par rapport à Kick Off sur ce plan, mais le championnat est passionnant. Si vous êtes deux, vous pouvez uniquement jouer un simple match, mais quel match ! La célèbre jouabilité de Kick Off vous permet de livrer des parties passionnantes, quel que soit votre niveau. Et ce d'autant plus que vous pouvez équilibrer les chances en donnant un niveau différent à chaque équipe.

Si vous êtes seul, Italia 1990 vous offre deux possibilités. La première consiste à agiter bêtement la manette pour vivre le pénible entraînement d'un joueur de football. Ce n'est pas très excitant et n'a aucune influence sur le comportement des joueurs lors d'un match. La seconde possibilité est de participer à un semblant de Coupe Du Monde, sans même disposer de la possibilité de sauvegarder sa position. Cela dit, il faut reconnaître que la coupe se déroule en quelques matchs très rapides et qu'une sauvegarde ne s'impose pas vraiment dans ces conditions.

La principale qualité d'Italia 1990 est la possibilité de jouer à deux en équipe, ou l'un contre l'autre. Mieux encore, trois ou quatre joueurs peuvent participer à un match simultanément. C'est une excellente idée, car il est très important de jouer à quatre. Cependant, il reste bien difficile de se passionner pour ce programme décevant. Rares sont les jeux qui permettent le jeu à quatre mais, dans ce cas, ce n'est pas un atout suffisant pour choisir ce jeu.

Seul World Cup Soccer vous propose également de participer à une Coupe Du Monde très simplifiée. Cela n'est guère convaincant et il n'est pas possible de sauvegarder le jeu. Mieux vaut faire des parties à deux, bien que la jouabilité discutable de ce programme n'offre pas les matchs les plus passionnants qui soient.

Italy 1990 est nettement plus agréable, que vous jouiez seul ou à deux. Dans le premier cas, vous pouvez participer à une Coupe Du Monde très crédible qui oppose toutes les équipes sélectionnées. Tout est conçu pour que l'on s'y croie : choix de votre équipe, sélection des joueurs avant chaque rencontre, tirage au sort, équipes plus ou moins fortes, sauvegarde, etc. A ce niveau-là, c'est le seul programme pour lequel l'utilisation du titre Italy 1990 se justifie. La participation à la Coupe Du Monde est indiscutablement le point fort de ce programme, qui ne manque pas non plus d'intérêt lorsque vous livrez un simple match contre un ami.

Simulations de football
Italy 1990

La jouabilité est excellente et les matchs sont passionnants dès la première partie. Bien sûr, la simulation est beaucoup moins riche que celle de Kick Off, ce qui décevra sans doute les spécialistes de ce sport, mais si vous aimez les bons jeux de football en arcade, simples et prenants, vous ne serez pas déçu.

Il est évident que Manchester United prend toute sa dimension lorsque vous jouez seul. Tout est axé sur le management de votre équipe et les amateurs du genre s'en donneront à coeur joie pendant de longues heures. C'est le type de jeu qu'il faut jouer pendant des semaines, pour en découvrir toute la richesse. Les auteurs de ce programme ont eu l'excellente idée de vous permettre de jouer à deux, en mode arcade uniquement, ce qui est unique dans ce type de simulation. Toutefois, ce titre ne peut pas rivaliser sur ce plan avec des programmes comme Kick Off et Italy 1990.

Le cas de Player Manager est encore plus simple, puisqu'il est seulement possible de jouer seul. Mais, comme dans le cas de Manchester United, le jeu est suffisamment riche pour vous retenir longtemps devant votre écran. C'est déjà très bien, si l'on considère qu'il y a deux excellents jeux sur la même disquette : une gestion d'équipe et des matchs passionnants. Il ne faut pas trop en demander.

La réalisation

Bien que les sprites soient assez petits et qu'il ne dispose d'aucun effet spécial, Kick Off Extra Time bénéficie d'une réalisation de qualité. L'animation est excellente et le jeu est un chef-d'oeuvre de précision ; une jouabilité pareille, ça ne se rencontre pas tous les jours.

En revanche, la réalisation d'Italia 1990 laisse à désirer : on déplorera le graphisme médiocre, l'animation grossière, la lenteur de jeu et j'en passe. C'est le cas typique du jeu bâclé pour sortir dans les délais. Du reste, ce n'est pas vraiment un jeu, mais une bavure qui mérite de figurer parmi les plus grands échecs de l'année. Cela est surprenant de la part de Code Masters qui nous avait offert l'excellent Advanced Rugby Simulator. Il faut reconnaître qu'Italia 1990 est un jeu "budget" très bon marché, mais même dans ces conditions, un jeu aussi inintéressant ne vaut pas la peine que l'on perde son temps à y jouer.

World Cup Soccer bénéficie heureusement d'une réalisation plus soignée, avec des graphismes et une animation de bonne facture. Hélas, il semblerait que les auteurs de ce programme aient été pris par le temps et c'est la jouabilité qui en a fait les frais. En effet, l'action est souvent très confuse et on a toutes les peines du monde à contrôler efficacement ses joueurs.

C'est Tiertex qui a réalisé Italy 1990, ce qui est un gage de qualité car ce groupe de programmeurs a depuis longtemps fait ses preuves avec Strider et Forgotten Worlds. Le résultat n'est pas décevant, car le graphisme est très soigné et l'animation excellente, avec un défilement multidirectionnel aussi rapide que fluide. Mais il est évident qu'au-delà de la qualité technique de ce programme, Tiertex s'est beaucoup préoccupé de la jouabilité, en prenant exemple sur Kick Off. Comme nous l'avons déjà dit, ce programme n'a pas la richesse ni le réalisme de Kick Off, mais il offre une jouabilité équivalente.

Simulations de football
World Cup Soccer

Il est visible que les programmeurs de Manchester United ont porté tous leurs efforts sur la qualité et le réalisme de cette simulation. Cela est bien sûr au détriment de la mise en scène du match qui n'est pas des plus spectaculaires. Toutefois, il faut considérer que la réalisation est excellente pour un programme de ce type, car bon nombre de simulations de management ne comportent que des pages de texte.

Player Manager est encore plus soigné au niveau de la réalisation puisqu'il bénéficie des matchs de Kick Off, ce qui se fait de mieux ! En revanche, les tableaux de gestion sont moins soignés que ceux de Manchester United. Ils sont clairs et pratiques, mais assez austères.

En conclusion...

Aucun de ces nouveaux programmes de football ne parvient à détrôner Kick Off, qui demeure le meilleur programme sur micro. Il est fort possible qu'il conserve son titre encore longtemps... au moins jusqu'à l'arrivée de Kick Off 2. Toutefois, Italy 1990 est un programme réussi et qui en vaut la peine, ne serait-ce que pour avoir l'occasion de participer à la Coupe Du Monde. En revanche, World Cup Soccer n'est vraiment pas très convaincant et Italia 1990 est un programme ridicule qu'il convient d'ignorer.

En ce qui concerne les simulations de gestion d'équipe, le choix est plus délicat car les deux programmes présentés dans ce comparatif sont très réussis. Si c'est le seul aspect stratégique qui vous intéresse, Manchester United présente un léger avantage sur son concurrent. En revanche, si vous recherchez un bon équilibre entre la gestion et les matchs, c'est indiscutablement Player Manager qu'il vous faut.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]