Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 06 août 2020 - 20:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Sierra On-Line, dix ans et toutes ses dents
(Article écrit par Bô TGV et extrait de Joystick - juillet 1990)


Dix ans déjà que Sierra On-Line fait les meilleurs jeux sur micro-ordinateurs ! Loin de se pencher sur un passé nostalgique, l'éditeur californien prépare l'avenir.

Rappelez-vous 1980. C'était la grande époque des jeux d'aventure entièrement en mode texte. Pas un graphisme. Rien que des questions et des messages. Cette année-là apparut Mystery House, le premier titre de Sierra On-Line. La fenêtre du haut montrait un appartement avec de murs, des portes, des fenêtres et des escaliers seulement suggérés par des traits. De la technique fil de fer gaie comme des barbelés. En dessous, quatre lignes de texte étaient réservées pour les causeries avec la machine. Personne n'en voudrait plus aujourd'hui, mais c'était une révolution. Pensez-donc ! Du texte et graphisme !

Mystery House
Mystery House

Dix ans ont passé. Analyseurs syntaxiques, intelligence artificielle, icônes, etc. ont donné au jeu d'aventure une dimension nouvelle. Ray-tracing et calculs vectoriels apportent de plus en plus de réalisme. On est encore loin cependant du cinéma. Les techniques qui s'en rapprochent le plus sont encore réservées à des monstres gavés de giga-octets et de MIPS (millions d'instructions par seconde) et dont les minutes de fonctionnement se calculent en milliers de francs. Pourtant, les équipes se préparent : un jeu d'aventure monopolise déjà les compétences de quinze, vingt, voire davantage d'auteurs, de scénaristes, de graphistes, de programmeurs...

Confiant en l'avenir comme seuls les Américains savent l'être, Sierra On-Line prépare l'avènement du jeu à grand spectacle, sans pour autant oublier le présent avec les séries des "quêtes" dont la plus connue, King's Quest, a dépassé le million d'exemplaires. King's Quest V, dernière en date de la saga du roi Graham, comptera plus de dix méga-octets de données. Une version CD-ROM sera disponible avec plusieurs heures de conversation numérisée. "Dans un avenir peut-être pas si lointain, on parlera à l'ordinateur qui répondra. Ce seront de véritables conversations d'homme à machine", affirme Kirk Green, le directeur des relations publiques de Sierra On-Line. "Une disquette ne peut recevoir que dix secondes de voix numérisée, mais un CD peut en stocker dix heures !". En attendant de savoir écouter, l'ordinateur ne sait que parler, ce qui est déjà très impressionnant.

Sur le plan graphique, King's Quest V a été soigné, avec des graphismes superbes, dignes des miniaturistes du Moyen-âge. Sierra On-Line, qui ne laisse rien au hasard, tient à ce que ses jeux soient des spectacles complets. Et si la technologie va trop vite, Sierra On-Line fait carrément subir un ravalement de façade à ses grands sucés, King's Quest I par exemple et Mixed-up Mother Goose (un jeu pour enfants). Les graphismes de ces deux jeux ont été entièrement refaits et la bande sonore revue. Mother Goose "new look" est l'exemple de ce à quoi tendent les jeux Sierra On-Line : un recours de plus en plus rare au clavier, des icônes très intuitives et l'utilisation intensive de la voix de synthèse.

Space Quest IV est en chantier. Dans ce jeu, on quitte la digne chevalerie des King's Quest pour un voyage dans l'espace des plus délirants. Jugez-en vous même : Roger Wilco, le héros un peu looser de la série, rentre enfin au bercail. Mais c'est sans compter avec la redoutable Police des Séries qui, comme son nom ne l'indique pas, n'est qu'un ramassis d'assassins déterminés à mettre un terme à la saga des Space Quest. Aidé par les Chéries Latex d'Estros et les Éventreurs du Temps, Roger devra répondre à des questions saugrenues du genre "qui a bien pu créer une histoire aussi loufoque ?" pour échapper à l'anéantissement.

Space Quest IV
Space Quest IV

On redevient sérieux avec Hero's Quest II qui se déroule dans les terres arides d'Arabie. Sous-titré "Trial by Fire" ("l'épreuve du feu"), il est la suite du remarqué "So you want to be a Hero" ("Alors comme ça, on veut jouer les héros ?") qui a atteint le score honorable de cent mille ventes en six mois. Le joueur peut désormais être un guerrier, un magicien ou un voleur. Il va de soi que ce choix crucial détermine le déroulement du jeu ; on peut aussi reprendre les personnages créés lors du premier épisode. Longue vie à eux car la série en comportera quatre, ce qui leur promet moult avatars et résurrections. Dans cette seconde mouture, le système de combat a été amélioré et les interactions entre personnages ont été enrichies.

Obéissant toujours à loi des séries, Firehawk est le second épisode des Thexder, une création japonaise de Game Arts qui a passé des accords avec Sierra On-Line. Quatre années se sont écoulées depuis la dernière invasion des extra-terrestres. Ils reviennent en force et il faudra réussir neuf missions pour en venir à bout. Le personnage principal est doté d'une tenue de combat transformable (eh oui, comme les Transformers de la télé) qui le change en avion, en robot, en vaisseau spatial, etc. Onze musiques accompagnent le jeu.

Oil's Well a été un des premiers jeux de Sierra On-Line sur Apple II : il s'agit de diriger un forage dans des galeries infestées d'Oozies, des sales bestioles qui - gnap ! - bouffent les tuyaux. Restait à renouveler le principe. Sierra On-Line a opté pour des animations style dessin animé que n'aurait pas désavoué Tex Avery.

Oil's Well
Oil's Well

Keeping Up With Jones est un simulateur de réussite personnelle, l'american way of life mis à la portée de tous. L'aventure n'est autre, en effet, que l'existence quotidienne. Quotidienne mais pas grise : il faudra affronter les réalités de la vie (emploi, courses en ville, factures, problèmes de voisinage ou relations avec les collègues de travail) afin d'atteindre le but suprême qui régit l'Amérique : vivre riche et heureux, l'un allant d'ailleurs rarement sans l'autre. Très réaliste, Keeping Up With Jones a recours à des acteurs réels numérisés qui parlent et vaquent à leurs occupations.

Lié à Sierra On-Line, Dynamix met la dernière main à des jeux qui marqueront la rentrée. Red Baron, d'abord. Il s'agit d'une simulation de vol du célèbre Fokker DRI triplan du baron Manfred von Richthoffen. Les zincs de l'époque n'étant pas des monstres de vitesse, c'est sur l'atmosphère que Dynamix insiste, avec numérisations à l'appui pour rendre l'impression des films d'actualité de l'époque. L'effet est saisissant et l'identification avec les aviateurs encore plus prenante qu'aux commandes d'un chasseur à réaction.

Dans le même esprit, Heart Of China est un jeu d'action et d'aventure qui se déroule dans la Chine tourmentée des années 1930 en passant aussi par la Turquie et le Népal. Aidé par Chi, un maître ninja, il faudra découvrir les ravisseurs d'une riche héritière américaine. Les tableaux méritent vraiment le nom de tableau. Il s'agit en effet de véritables toiles peintes par des graphistes qui ont pour une fois délaissé les pixels pour revenir au pinceau. Chaque scène est agrémentée d'animations. C'est ainsi que dans un paysage de bord de mer, les vagues déferlent sur la plage tandis que des mouettes glissent longuement dans le ciel en poussant des cris.

Heart Of China
Heart Of China

Même recours aux numérisations dans Rise Of The Dragon. Détective privé du XXIe siècle (ce n'est pas si loin), il faudra débrouiller une énigme dans une ville peu avenante et combattre dans des séquences d'arcade.

Belle rentrée en perspective et joyeux Noël anticipé puisque les Space Quest, King's Quest, etc. sortiront à ce moment-là. Les esprits chagrins objecteront toutefois que le savoir-faire de Sierra On-Line et de Dynamix n'est accessible qu'à ceux qui manient correctement l'anglais. Un succès comme les divers Quests serait encore amplifié pour peu que chacun y ait accès. L'antique Mystery House avait d'ailleurs été traduit et on ne peut que regretter que cette décision ne soit pas devenue une règle. Il semble bien que les Américains, qui jusque-là pensaient que le français n'est qu'une langue strictement familiale, aient pris conscience de son importance et, corrélativement, de la faible diffusion de l'anglais dans la France profonde. Kirk Green nous a assurés que, dès l'an prochain, de nombreux jeux seraient traduits : "Par la suite, nos jeux auront de moins en moins recours à la saisie de texte. L'interactivité par cliquage sera généralisée".

Le dialogue par synthèse vocale étant la suite logique, verrons-nous bientôt le jeu d'aventure tellement cinématographique qu'à terme, il sera doublé en français ? Sûrement. Comme les Majors Companies d'Hollywood qui envisageaient la diffusion de films toujours plus somptueux dans un maximum de pays, Sierra On-Line prépare les plus grands jeux pour le plus grand nombre. La plupart des jeux présentés sortira d'abord sur PC (avec CD-ROM parfois, écran VGA 256 couleurs, États-Unis oblige) puis sur Amiga et Atari ST, et même Macintosh. Et les machines 8 bits ? C'est une question à la Space Quest qui ferait bien rigoler les Américains.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]