Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 21 octobre 2014 - 07:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Shufflepuck Cafe
(Article écrit par David Brunet - juillet 2007)


Les années 1980 ont été riches en création de jeux vidéo. De très nombreux styles ont été inventés dont celui qui nous concerne avec Shufflepuck Cafe : le Air Hockey.

Shufflepuck Cafe

Présentation

Shufflepuck Cafe est une simulation sportive reprenant le concept du Air Hockey, une activité bien connue des amateurs de cafés ou de salles de jeu. Ce jeu a été édité sur Amiga par Brøderbund Software en 1989.

La version d'origine a été réalisée en 1988 sur Macintosh (graphismes en noir et blanc). Conçu par Christopher Gross, Shufflepuck Cafe fut ensuite porté sur les plates-formes de l'époque Amstrad CPC, Atari ST, MS-DOS, NES et donc Amiga.

Le Air Hockey se joue avec des raquettes avec lesquelles vous devez renvoyer un palet dans le camp adverse. Quand votre adversaire ne rattrape pas le palet, vous marquez un point et le match est gagné au bout de 15 points. Shufflepuck Cafe aurait pu être une simple simulation de Air Hockey mais l'ambiance particulière du jeu le rend très prenant. Vous entrez dans un café style Star Wars où se fait entendre un brouhaha qui couvre les airs jazzy du pianiste. La table de jeu est envahie de différents personnages originaux avec lesquels il est possible débuter une partie (jeu simple ou championnat).

Shufflepuck Cafe

Shufflepuck Cafe

Tout se manie à la souris. Le contrôle de votre raquette se fait dans toute la largeur de la table mais seulement sur une petite zone devant lui (zone quadrillée). Les coups possibles permettent des amorties, des multiples rebonds, des tirs en force, etc. A noter aussi que lorsque le palet atteint la limite de la table (et donc qu'un point est marqué), une image de vitre cassé apparaît, accompagné d'un joli bruit de bris de verre.

Les personnages

Vous avez le choix entre neuf opposants de force inégale.

Shufflepuck Cafe Bejin : Bejin est le seul personnage féminin. Cette princesse dispose de pouvoirs psychiques lui permettant de déplacer le palet sans le toucher. Elle émet également un son lors de son service, mais grâce à ce son, les habitués pourront savoir si elle prépare un service croisé ou non. Bejin cligne de l'oeil lorsqu'elle marque un point et écarte les bras pour laisser apercevoir sa poitrine lorsque la partie est finie.
Shufflepuck Cafe Biff : Biff Raunch est une brute et a mauvais caractère. C'est en fait le boss et fait naturellement partie des personnages les plus difficiles à vaincre. Son service est très rapide.
Shufflepuck Cafe DC3 : c'est le serveur du bar mais il peut constituer un adversaire. A la base, il est mou et ses coups sont faciles à déjouer. En fait, il sert d'entraînement puisqu'en appuyant sur la barre d'espace, on peut modifier ses caractéristiques. Il ne participe pas au tournoi.
Shufflepuck Cafe Eneg : c'est un extraterrestre ayant l'apparence d'un cochon et vêtu d'un uniforme militaire. Il ricane/se moque souvent au court de la partie. Il fait partie des durs à battre à cause de son service rapide et difficile à anticiper.
Shufflepuck Cafe Lexan : ce gentleman-lézard tient toujours à la main une coupe de champagne qu'il boit à chaque point marqué. Mais à force de boire, l'alcool fait son effet et il devient alors très nul. Par contre, on est, au début, surpris par son excellent niveau.
Shufflepuck Cafe Nerual : ce personnage cache son visage derrière une capuche. Il a un jeu atypique : il vous renvoi vos coups de la même façon que vous. Attention car parfois, le coup renvoyé est en plus fort. Une tactique pour le battre : lorsque vous amortissez un palet, retapez le d'un coup sec avant que celui-ci ne dépasse la zone quadrillée. Nerual ne réagira pas.
Shufflepuck Cafe Skip : Skip est un jeune humain, c'est d'ailleurs le plus jeune de la bande. Avec ses lunettes à la Harry Potter, il a un jeu passif facile à battre. C'est le plus faible des adversaires.
Shufflepuck Cafe
Vinnie : il s'agit du vétéran du Shufflepuck, il garde toujours son sang froid malgré des grognements lorsqu'il perd un point. Ces coups sont modérés (vitesse et angle) et il se présente comme un adversaire d'un niveau moyen.
Shufflepuck Cafe Visine : si petit que seule une partie de sa tête dépasse de la table. Il fait bougé son palet dans tous les sens, ce qui provoque des coups imprévisibles mais souvent peu dangereux. De plus, il éclate en sanglot lorsqu'il perd un match. Adversaire facile à battre.

Quoi d'autre ?

Avec les premiers personnages, on joue sans vraiment de difficulté particulière. Par contre, quand on arrive à Lexan on est surpris par la rapidité et la quasi-impossibilité de lui marquer un point. Heureusement, Lexan boit à chaque point marqué et il sera beaucoup plus battable au fil de la partie. Ensuite, la difficulté monte en flèche à partir d'Eneg, et c'est à ce moment-là que le jeu devient un vrai challenge.

Le fait d'affronter des personnages très différents au cours du championnat fait que le jeu n'est pas vraiment répétitif contrairement à ce qu'un tournoi de Air Hockey supposerait. De plus, vos adversaires ont chacun des mimiques qui égayent les parties : quand on ne les connaît pas, on s'attarde souvent pour les découvrir.

Enfin, sachez qu'il est possible de configurer la taille de la raquette, pour la rendre plus ou moins large. Il y a aussi un mode de jeu avec obstacle : un mur est alors placé au centre de la table, ce qui rend ardues les attaques. Le mur peut aussi être mobile.

Shufflepuck Cafe

Du côté technique, la qualité graphique n'est pas au rendez-vous et les possibilités de l'Amiga n'ont pas été utilisées (il s'agit d'une conversion je le rappelle). Les graphismes se focalisent sur trois éléments : la table, vos adversaires et le palet. Le décor reste ainsi le même d'une partie à l'autre. Par contre, les quelques bruitages sont bien réussis surtout ceux en relation avec les mimiques des personnages.

En plein dans le mille

Shufflepuck Cafe a réussi un coup de maître : réaliser une simulation de jeu de palet sans être rébarbative ou répétitive. Le choix parmi des personnages très variés et les mimiques amusantes vous divertiront sans aucun doute. Pour aller plus loin dans la simulation, il y a toujours les parties contre DC3 qui vous permettront d'essayer de nombreuses possibilités de jeu (difficulté, taille des raquettes, mur,...). Les critiques viennent principalement de la difficulté élevée (à partir du cinquième personnage), l'impossibilité d'y jouer à deux (en coupant l'écran en deux, cela aurait été très sympthique de pouvoir se mesurer à des "vrais" humains) et un domaine graphique trop peu travaillé. En bref, Shufflepuck Cafe est un bon jeu pour les mordus de réflexes et d'arcade.

Nom : Shufflepuck Cafe.
Développeurs : Broderbund Software.
Genre : arcade/sport.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS avec 0,5 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7/10

Les points forts :

- Les personnages différents.
- Les parties contre DC3 sont personnalisables.
- L'originalité.

Les points faibles :

- Niveau graphique un peu léger et le décor ne change jamais.
- Pas de jeu à deux.
- Difficulté élevée pour quelques personnages.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]