Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 00:53  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : Les shoot'em up Amiga en 1995/1999
(Article écrit par Christophe Simon et extrait d'Amiga Chapter One - novembre 2007)


Voilà qui marque la "fin" de l'exploitation commerciale de notre machine préférée, ou tout du moins de Commodore. Ce que l'on peut rajouter, c'est que les shmups n'ont pas cessés de sortir avec la faillite de Commodore et la "mort" de l'Amiga (Classic tout du moins). La preuve...

Mortal Weapon

En 1995, Magic Image, une équipe de développement polonaise, sort Mortal Weapon, un shmup horizontal entièrement repompé sur Project-X, mais en moins bien. Graphiquement, Mortal Weapon n'est pas mauvais, mais on sent bien que c'est une équipe amateur qui est derrière ce projet car la conception de l'ensemble est plutôt naïve, même si ça tient la route tout de même.

Concernant l'aspect sonore du jeu, l'ensemble est correct, la musique d'intro est sympa et les bruitages durant le jeu plutôt convaincants. L'animation est sans faille et la maniabilité est bonne, par contre la difficulté est clairement a-bu-sée. Pour survivre plus d'une minute, il faut connaître sur le bout des doigts chaque motif d'attaque des ennemis, sinon, y survivre en esquivant tient lieu de l'exploit. Dommage, car sans cette difficulté harassante, Mortal Weapon aurait pu être un jeu très sympathique à jouer...

Mortal Weapon
Mortal Weapon - une bêbête sympa à détruire

Mega Typhoon

En 1996 sort Mega Typhoon, un shmup vertical développé par Nordlicht EDV Service. Proche d'un manic shooter arcade, Mega Typhoon propose de l'action frénétique dans des décors qui n'ont jamais défilé aussi vite et de manière aussi lisse.

Les ennemis virevoltent ou fondent sur vous, des boss gigantesques vous canardent et vous obligent à slalomer comme des dingues entre leurs boulettes atomiques. Du jamais vu, à mon avis, sur Amiga, en terme d'action pur et dur. Malheureusement, la vitesse à un prix, aussi le jeu manque un peu de couleurs, dommage... Il n'empêche que Mega Typhoon est LE shmup vertical arcade de l'Amiga. A tester d'urgence !

Mega Typhoon
Mega Typhoon - pas assez de couleurs,
mais les sensations de l'arcade sont là !


XP8

La même année sortait XP8, un jeu développé par Weathermine et édité par Effigy. Bourré de qualités graphiques évidentes, XP8 bénéficient d'un double portage ECS/OCS et AGA. La version AGA testée est haute en couleur et propose un défilement vertical très fluide, ainsi qu'un défilement horizontal très réactif. Les ennemis sont superbement animés et chaque niveau s'apparante à une mission durant laquelle vous devrez remplir différents objectifs.

On regrettera cependant que lorsque l'écran est chargé de sprites ou lorsqu'un boss fait son apparition, l'animation tende à ralentir dramatiquement, pénalisant ainsi l'action. On regrettera également que le jeu ne soit graphiquement pas plus original et revisite pour l'énième fois un thème spatial connu de tous. Un jeu à découvrir pour sa réalisation soignée, mais qui ne laissera pas de souvenirs indélébiles dans vos mémoires...

XP8
XP8 - bien réalisé, mais pas original pour deux sous

Outliner

La même année, l'Amiga 1200 accueille Outliner, un shmup multidirectionnel haute résolution (640x512), évoquant les premiers jeux tel Asteroids (1979). Outliner est particulièrement bien animé et l'action est "non-stop", mais mis à part les quelques traits qui se battent en duel sur l'écran et deux ou trois bruitages inconsistants, il n'y a rien d'autre. Pour jouer à Outliner, il faut vraiment avoir envie de faire un gigantesque bond dans le passé vidéo-ludique.

Outliner
Outliner - haute résolution

Wendetta 2175

Conçu en 1997 par l'équipe hongroise de Vortex Design, Wendetta 2175 fut leur seul jeu mais quel jeu ! Ce shoot'em up fonctionne sur CD32 ou bien sur Amiga AGA doté d'un lecteur de CD. Il propose un bon défi pour un ou deux joueurs.

Alors que la plupart des autres jeux du genre se cantonnent à un seul type de défilement, Wendetta 2175 ose en afficher des très différents. On passe ainsi du classique défilement horizontal dans le premier niveau, à des déplacements en profondeur (style Space Harrier) et des tunnels 3D spectaculaires, genre Super Stardust. L'ambiance sonore est particulièrement réussie avec des musiques très bien rythmées alors que les graphismes se laissent bien regardés. Le seul point d'ombre vient en fait de l'armement de votre vaisseau, vraiment trop pauvre.

Wendetta 2175
Wendetta 2175 - changement de vue à chaque tableau

Powder

Avec Powder sorti en 1998 (mais le développement remonte à 1989 !), les Italiens de Five Stars VG Studio vous invitent à faire parler la poudre. En quelques lignes, Powder c'est : une animation brillante, deux parallaxes, des dizaines d'ennemis et des tonnes de boulettes à l'écran, une action frénétique et des boss hyper coriaces ; que demander de mieux...

On pourra cependant regretter que le jeu n'affiche pas plus de couleurs, cela nuit quelques fois à la lisibilité de l'action. Mais rassurez-vous, on peut largement passer outre ce petit défaut, tant Powder en a dans le ventre. A noter que vous avez également la possibilité de changer de vaisseau et donc de type d'armement en cours de niveau en utilisant le second bouton. Powder est définitivement ce qui se rapproche le plus sur Amiga d'un manic shooter arcade, toute proportion gardées évidemment.

Powder
Powder - les boss vous canardent sans complexe

Starbirds

Toujours en 1998, les amigaïstes qui ont conservés leur machine préférée, malgré la chute de Commodore, seront une nouvelle fois gâtés avec la sortie de Starbirds, un magnifique shmup horizontal se jouant sur plusieurs écran de haut. Affichant une centaine de couleurs grâce à l'utilisation en parallaxe de fond d'un beau dégradé qui permet de nettement trancher avec l'action du premier plan, Starbirds dispose d'un défilement différentiel fluide et de musiques entraînantes.

En outre, votre vaisseau est muni d'un système d'armement bien sympathique car double : d'une part, en appuyant à répétition sur le bouton feu, vous déclenchez votre arme principale (un tir frontal) que vous pouvez modifier en récupérant l'option qui vous intéresse et d'autre part, en laissant le doigt appuyé vous pouvez utiliser une arme alternative (tir haut/bas, missiles à tête chercheuse, double tir arrière, etc.) que vous pouvez également échanger en cours de partie et qui permet la plupart du temps d'atteindre des ennemis que l'arme principale ne peut, elle, atteindre. Au final, Starbirds est un excellent jeu qui, en son temps, a permis de prolonger le culte de l'Amiga chez les passionnés et nous fait le même effet encore aujourd'hui.

Starbirds
Starbirds - beaux dégradés

T-Zer0

Développé par Clickboom, T-Zer0 sort en 1999 sur Amiga. Exploitant au mieux les capacités des dernières "grosses" configurations à base d'Amiga, T-Zer0 est fait pour en mettre plein la vue dès les premières secondes et jusqu'à la fin. Shmup horizontal dans la grande tradition "old school", T-Zer0 s'inspire ouvertement de Project-X et propose des graphismes fins et colorés et une animation sans faille, le tout, ponctué de scènes cinématiques agréables.

T-Zer0
T-Zer0 - Project-X n'a qu'à bien se tenir !


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent : 1994]