Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 juillet 2017 - 16:47  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Shadow Fighter
(Article écrit par Human Ktulu et extrait d'EmuNova - novembre 2007)


Introduction

Développé par N.A.P.S. et édité en 1995 par Gremlin, ce jeu de baston de type manga met à l'honneur notre machine fétiche. Terminés les Street Fighter douteux, les Body Blows ennuyeux et les Mortal Kombat mort-moi-le-noeud, Shadow est là et ça va faire mal.

Shadow Fighter

Shadow, le côté obscure de la Force

Dans le style arcade/baston inutile de s'attendre à un scénario révolutionnaire. Alors faisons simple : Shadow, le big boss des arts martiaux, a viré mauvais et il va falloir lui coller une pastille histoire de lui remettre un peu les idées en place. Plus facile à dire qu'à faire !

Un grand tournoi est donc organisé, tous les grands champions connus ou inconnus vont devoir s'affronter afin de déterminer quel est celui ou celle qui aura les meilleures chances de vaincre le mystérieux Shadow.

Que le volontaire fasse un pas en avant

J'ai connu ce jeu en démo de couverture sur le célèbre magazine Amiga Concept. A l'époque, l'équipe de rédaction a été largement enthousiasmée par ce jeu, d'autant qu'il fonctionne parfaitement sur un A500 de base pour sa version ECS. On ne pouvait qu'espérer une version AGA qui décoiffe un bon coup notre bon vieil A1200, compagnon de toujours.

Pour décoiffer, il décoiffe : un choix de 18 combattants (dont deux non jouables mais pouvant être débloqués via codes de triche) aux caractéristiques variées qui évoluent dans 14 niveaux originaux. Ajoutez à cela des musiques rythmées et des bruitages bien choisis, le produit final se révèle très attractif.

Shadow Fighter

Un coup de maître

Pour son premier jeu, N.A.P.S. propose donc un programme de grande qualité. Les graphismes typés manga sont de toute beauté, autant pour les personnages que pour les décors. Pourtant en regardant de près, on peut remarquer que les personnages se décomposent de quelques images seulement. C'est là tout le génie des développeurs, puisque malgré tout, ils ont réussi à préserver une excellente illusion de mouvements dans les coups et les postures. Les niveaux sont, quant à eux, presque tous dotés d'un arrière-plan en parallaxes qui restitue des magnifiques paysages, depuis le sommet de l'Everest jusque dans la forêt amazonienne. Mais il suffit de comparer les versions ECS, AGA et CD32 pour se rendre compte des sacrifices qui ont dû être consentis pour tourner parfaitement sur chacune de ces machines.

Au niveau de la musique, elle s'intègre parfaitement à l'ambiance du jeu. Pourtant en regardant de près, on peut remarquer que les modules ne sont composés que de deux canaux audios, les deux autres canaux étant réservés à la gestion des bruitages. Il est étonnant de penser que la puce audio n'ait pas été entièrement exploitée alors que les puces graphiques l'ont été.

Shadow Fighter

L'oubli de ces menus défauts est heureusement en grande partie gommé grâce à une jouabilité exceptionnelle qui maintient le joueur en halène durant tout le combat. Contrairement à ces contemporains, tous les coups sont facilement accessibles depuis une manette à un seul bouton. Un choix qui déplaira peut-être à ceux qui ont besoin de 10 boutons et d'une combinaison de 50 mouvements pour lancer un coup spécial. Avec Shadow Fighter la gymnastique est d'autant plus facilitée qu'une combinaison de coups spéciaux peut être utilisée avec pratiquement tous les personnages, seul son effet diffère. En tout et pour tout, il y a quatre combinaisons spéciales à maîtriser, sachant que l'une d'elles se limite à appuyer plusieurs fois sur le bouton le bouton "feu".

Des règles de jeu équitables

Il faudra tout de même un certain apprentissage avant d'entamer le scénario en mode difficile. D'autant que c'est la seule manière de combattre Shadow et de voir une cinématique de fin.

Shadow Fighter

Mais Shadow Fighter recèle un système de combat particulier qui donne le plus souvent avantage au joueur le plus entreprenant, et pas forcément celui qui attend patiemment une faute de son adversaire. En d'autres termes, un coup porté sera efficace en fonction de sa rapidité, de sa puissance, mais aussi selon le mouvement de l'adversaire. Une attaque simultanée des deux combattants aura pour effet d'infliger des dégâts soit à un seul attaquant, soit aux deux ! De plus, les attaques spécifiques peuvent très bien être arrêtées par un simple coup. Une subtilité supplémentaire : s'il est facile de se protéger simplement en reculant, il est également possible de contourner cette protection pour porter un coup dévastateur. Par exemple, on peut tenter d'attaquer les jambes d'un combattant qui se protège ou se "glisser" derrière lui pour le frapper. Des attaques rapides sont aussi très efficaces lorsque vous évitez un combo, le temps que l'adversaire termine son geste, même si son attaque a échoué. Il y a donc une alternative à la "protection" de base, si bien que le jeu gagne en dynamisme. De plus, la manche peut se terminer en match nul, il est alors recommencé.

Shadow Fighter

Enfin, selon les personnages, on prendra plaisir à mettre au point des enchaînements mortels à l'aide de coups simples et de coups plus puissants. Le plus jouissif reste d'infliger à votre adversaire une série de coups qui l'étourdit, le laissant sans aucune défense momentanée en plus d'un joli bonus. Des bonus qui peuvent faire exploser le score en fonction de vos exploits.

Les combattants

En principe, il n'y a pas de combattants meilleurs que d'autres, mis à part Shadow lui-même (chacun de ses coups de base à la puissance d'un coup spécial !). Seulement certains sont plus faciles à prendre en main que d'autres, de plus votre manière de jouer - votre style - influencera beaucoup le choix de votre personnage. On peut définir trois classes de personnage : ceux qui sont meilleurs au corps-à-corps, ceux qui attaquent à distance et enfin ceux qui mêlent un peu les deux techniques.

Shadow Fighter Voici le punching-ball d'entraînement. Adversaire idéal pour s'entraîner, il se défend très bien et concentre ces attaques sur des coups de moyenne et de longue portés. Il est possible de jouer avec cette "chose" si le fait d'avoir des moignons à la place des bras et un manche à balai en lieu et place des jambes ne vous handicape pas. Ou alors pour humilier votre adversaire...

Difficulté IA : Faible.
Stratégie : Défensive.
Prise en main : Facile (il faut utiliser les codes de triche pour l'utiliser).

Shadow Fighter Slamdunk n'est pas à sous-estimer. Il est très rapide et ces attaques sont efficaces aussi bien à courte qu'à longue portée, en l'air et au sol. Cependant, il est très prévisible et donc le meilleur moyen de le mettre KO est de contrer une de ces attaques et de contre-attaquer tant qu'il est vulnérable. Sa grande taille peut aussi l'handicaper contre certains adversaires. Ce personnage est très jouable avec des coups spéciaux très accessibles pour le joueur. Ce qui le rend d'autant plus intéressant.

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter Electra est un des personnages les plus maniables du jeu. Pourtant l'IA va toujours privilégier son coup spécial électrique qu'il faut à tout prix éviter. Elle a également tout ce qu'il faut pour infliger de lourds dégâts au corps à corps avec des enchaînements dévastateurs. Elle maîtrise, de plus, particulièrement bien les coups aèriens. La difficulté pour le joueur sera d'activer son coup spécial électrique.

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Attaques distantes.
Prise en main : Moyenne.

Shadow Fighter Soria ne posera pas beaucoup de résistance, cela étant principalement dû à une IA pas suffisamment développée. Bien que ces coups soient puissants, il est très prévisible et pas très rapide. Par contre, il sera beaucoup plus intéressant pour le joueur puisqu'il excelle dans les enchaînements de coups au corps-à-corps. Ces attaques à distances complètent son arsenal ce qui le rend efficace contre presque tous les autres personnages.

Difficulté IA : Faible.
Stratégie : Attaques distantes.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter La difficulté de cette rencontre va dépendre du combattant que vous avez choisi. Pour Yurgen, un personnage maniable et agile sera plus efficace pour éviter ces coups spéciaux qu'il utilise presque exclusivement de manière défensive. Si vous arrivez à vous glisser derrière lui, vous verrez que c'est un assez mauvais combattant en corps-à-corps. La prise en main de ce personnage n'est pas évidente du fait que ces coups spéciaux sont difficiles à enchaîner.

Difficulté IA : Moyenne.
Stratégie : Défensive.
Prise en main : Difficile.

Shadow Fighter Cody est aussi intéressant à rencontrer qu'à utiliser. Il est très versatile et s'adapte à toutes les situations, ce qui en fait un adversaire sérieux. Il est toutefois assez prévisible et engage rarement des enchaînements. Il est très facile à prendre en main, c'est avec lui que j'ai réussi la première fois à terminer le jeu.

Difficulté IA : Moyenne.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter C'est loin d'être le personnage le plus puissant, mais c'est un des seuls pouvant vous griller un tiers de votre vie avec son coup spécial. Et sa capacité de téléportation le rend d'autant imprévisible. Néanmoins, au corps-à-corps il n'est pas très efficace. Mis à part la téléportation, tous les coups de Fakir sont relativement faciles à prendre en main, si vous appelez jouer le fait de rester dans votre coin à balancer combo sur combo.

Difficulté IA : Moyenne.
Stratégie : Défensive.
Prise en main : Moyenne.

Shadow Fighter Ce personnage souffre d'une IA déplorable, tout simplement parce qu'il est uniquement efficace en corps-à-corps. Alors pourquoi s'obstiner à lui faire des attaques distantes ? Bref, lâchez vous, faites en de la pâté, c'est du tout cuit. Par contre, Top Knot est certainement beaucoup plus intéressant à jouer si vous cherchez la difficulté. Je suis parvenu à mettre au point un enchaînement de trois attaques qui provoque à coup sûr un étourdissement si l'adversaire ne s'est pas protégé. Il est par contre très démuni devant les combattants jouant exclusivement une stratégie défensive.

Difficulté IA : Nulle.
Stratégie : Attaques distantes.
Prise en main : Moyenne.

Shadow Fighter Avec Electra, c'est la plus agile de tous les combattants, elle est efficace dans tous les cas qui se présentent. Son IA est bien développée ce qui la rend très intéressante à combattre. Je l'ai également beaucoup appréciée pour sa capacité d'esquive et sa rapidité même si la puissance des coups est plus faible que d'autres personnages. Mais cette faiblesse est largement compensée grâce à une capacité spéciale qui lui permet de porter un coup critique malgré la défense de ces adversaires, un véritable passe-muraille. Avec de surcroît une prise en main aisée, il est possible de faire des enchaînements de coups spectaculaires. Voilà ma préférée !

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter Lee Chen est réduit par l'IA à utiliser régulièrement son coup spécial, ce qui le rend à chaque fois vulnérable si vous l'évitez. Il a pourtant de quoi donner du répondant en corps-à-corps ! Ce personnage est très facile à prendre en main et se révèle même très efficace une fois acquit la maîtrise de quelques enchaînemants. Avec bien entendu son coup spécial pour parachever le travail.

Difficulté IA : Moyenne.
Stratégie : Attaques Distantes.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter Ce qui rend dangereux Tony, c'est sa capacité à enchaîner son coup spécial avec une attaque flamme. Il ne faut pas hésiter à lui rendre la monnaie de sa pièce si on veut espérer le mettre à terre. Quelle que soit la classe du personnage qu'on utilise pour le combatte, il faut surtout éviter de lui laisser toutes les initiatives. Bien que son coup spécial soit difficile à activer, en corps-à-corps il a de quoi faire de beaux enchaînements.

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Moyenne.

Shadow Fighter Kury n'est rien de moins que le légendaire "Big Foot". Ces attaques sont donc très primaires et "rentre dedans", il possède peu d'attaques différentes mais elles sont toutes très puissantes. En d'autres termes, il suffit de bien se protéger et la victoire est assurée. Jouer avec ce balourd n'est pas très intèressant, néamoins tous ces coups sont facilement exploitables.

Difficulté IA : Faible.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter Salvador est un dangereux adversaire, néanmoins certaines lacunes de l'IA le rendent vulnérable. Sa maniabilité et sa puissance le rendent extrêmement efficace dans les enchaînements. Je le conseille aux débutants pour sa prise en main facile.

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter Yarado est un personnage emblématique de Shadow. Mais inutile de se laisser impressionner, il est très prévisible ce qui rend la plupart de ces attaques complètement inefficaces. Le jouer est par contre bien plus intèressant, ces capacités spéciales sont très utiles pour contourner les défenses de l'adversaire. Avec un enchaînement de coups rapides, le résultat est mortel. Cependant, son coup spécial électrique est difficile à lancer.

Difficulté IA : Faible.
Stratégie : Attaques distantes.
Prise en main : Moyenne.

Shadow Fighter Okura est là pour casser votre élan et rien d'autre. Il est encore plus dangereux que Yurgen puisqu'il a également une panoplie de coups très efficaces en corps-à-corps. De plus, il utilise un sabre ce qui lui permet d'atteindre un adversaire éloigné. Bref, pour espérer l'abattre, je conseille de lui opposer Manx ou Electra qui pourront le frapper quand il est vulnérable, juste après un de ces coups spéciaux. Le jouer est horrible puisque ces principaux coups ne sont pas facilement exploitables et encore moins ces enchaînements. Avis aux joueurs expérimentés...

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Défensive.
Prise en main : Difficile.

Shadow Fighter Voilà sans doute le combattant le plus difficile avant Shadow. Cette demi-portion a le chic pour se faufiler au travers de vos coups, rendant une partie de votre arsenal complètement inefficace. Pour couronner le tout, il est capable de faire des enchaînements dévastateurs qui réduiront votre vie à peau de chagrin, voire vos crédits. Il peut bien sûr se révéler tout aussi dangereux entre vos mains.

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Facile.

Shadow Fighter Dernier rempart entre Shadow et vous, le combat n'est pas dépourvu d'intérêt. Krhome utilise, en effet, ses caractéristiques très particulières au combat ce qui le rend très dangereux. Il est très rapide, esquive la plupart de vos attaques et il est même capable de vous infliger des dégâts alors que vous vous protégez. Bref, cette fois pour vaincre il faut donner tout ce que vous avez. Il est possible d'utiliser ce personnage, cela dit il n'est pas si évident à contrôler. Avis aux spécialistes...

Difficulté IA : Dangereuse.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Moyenne.

Shadow Fighter Cette fois, ça ne rigole plus, vos genoux vont claquer, vos mains vont trembler et votre vie sera dégommée en trois secondes. Ne pleurez pas, il n'y a que 16 combats avant d'affronter Shadow. :-)

Difficulté IA : Mortelle.
Stratégie : Variable.
Prise en main : Moyenne (il faut utiliser les codes de triche pour l'utiliser).

Les combats seront donc beaucoup influencés par la classe des combattants, si ces deux attaquent à distance alors le jeu risque de devenir une guerre de positions où l'un et l'autre vont envoyer des coups spéciaux ou attendre une faille dans la défense de l'adversaire. Je ne vous cacherai pas que certains de ces combats peuvent être monotones. Dans les autres cas de figure, le joueur pourra utiliser ses techniques favorites de combat. Après tout, seule une technique sans faille peut venir à bout de Shadow. ;)

Conclusion

Shadow Fighter est un des jeux mythiques de l'Amiga, et restera probablement un des meilleurs jeux de combat. Il aurait cependant gagné à être porté sur d'autres plates-formes afin de montrer qu'il est possible de réaliser un tel jeu avec une prise en main facile sans pour autant négliger le style et la technique.

Site officiel : www.napsteam.com/shadowf.htm

Nom : Shadow Fighter.
Développeurs : NAPS.
Éditeur : Gremlin.
Genre : jeu de combat.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 9/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]