Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 13 décembre 2017 - 04:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de ScripIt 1.20
(Article écrit par Cédric Beust et extrait d'A-News (Amiga News) - juin 1990)


ScripIt, pour automatiser tout ce que vous faites à la souris

ScripIt est un mini-langage écrit par Khalid Aldoseri qui possède une puissance extraordinaire. En deux mots, il permet d'automatiser tout ce que vous pouvez imaginer faire avec le clavier et la souris, et même plus.

Fonctionnement

Dans sa version simple, on peut utiliser "recorder". Ce programme une fois lancé enregistre toutes vos actions (clavier, sélection de menu ou de gadget, déplacement de fenêtre, etc.) et les stockent dans un fichier qui est en fait un source ScripIt.

Une fois l'enregistrement terminé, il suffit d'exécuter ce fichier via ScripIt pour voir reproduites toutes les actions que vous avez effectuées.

Ce simple aspect (déjà vu dans des utilitaires DP) peut déjà rendre d'inestimables services (par exemple lancer automatiquement à partir du Workbench un programme qui se trouve enfoui dans plusieurs répertoires qu'il vous faut bien évidemment ouvrir). Mais contrairement à ce que vous pouvez penser, la vraie puissance de ScripIt commence là.

Le langage

Ce source est bien entendu lisible et peut être remanié pour diverses retouches. Le langage lui-même est désarmant de simplicité. En gros, il concerne quatre domaines : fenêtres, atelier, graphiques et console.

L'élément-clé du langage est la sélection d'une fenêtre sur laquelle on va travailler. Cette sélection peut se faire sur de multiples critères : son nom, un de ses menus, un de ses gadgets, etc. (pour peu que ce critère soit unique, bien sûr). Par exemple...

select window WordPerfect

...va rendre active (au sens de ScripIt) la fenêtre dans laquelle je suis en train de travailler. Il est ensuite possible d'utiliser les commandes d'exécution pour par exemple simuler la sélection d'un menu :

menu special macro define

Il suffit de donner le nom du menu principal, suivi du sous-menu et éventuellement d'un autre sous-menu. On peut de la même façon activer un gadget (qu'il soit de type booléen, chaîne ou proportionnel).

J'ouvre ici une parenthèse pour parler d'une des commandes qui est distribuée avec ScripIt : lister. Sans argument, elle donne la liste de tous les écrans et fenêtres en cours. Puis on peut l'appeler avec un nom de fenêtre pour avoir des renseignements plus précis. C'est ainsi qu'on arrive à déterminer tout ce qu'il est possible de sélectionner, avec entre autres le numéro d'identification d'un gadget.

ScripIt
Lister en action

Afin de faciliter la prise en main, on peut appeler ScripIt avec comme seul argument "*", ce qui a pour effet de passer en mode direct. On peut alors entrer des commandes et observer immédiatement leur résultat. Cela est très pratique quand on a besoin de tâtonner pour connaître certaines coordonnées, par exemple. Car il est naturellement possible de simuler un clic d'un bouton de souris, son déplacement, ou la conjonction de tout ceci.

Exemples

Un exemple d'application ultra-simple mais cependant primordial pour certains Amiga qui sont pilotés par des consoles distantes : la suppression de boîtes de requêtes. Comment un utilisateur pourrait-il annuler une boîte de requêtes s'il n'est pas à côté de la souris ? Certes, il existe des utilitaires (genre Killreq) mais ceux-ci n'englobent jamais la totalité des boîtes de requêtes. Quoi de plus expéditif que de faire croire à l'ordinateur que l'utilisateur a véritablement déplacé le pointeur sur la boîte "Cancel" et pressé le bouton ?

Une seule instruction Scripit suffit à cela (LMB x,y: bouton gauche de la souris) et l'auteur a même prévu un petit utilitaire pour rendre exécutable un script ScripIt.

ScripIt
Ce script ScripIt charge Professional Draw puis crée une nouvelle page

Autre exemple d'application : créer des démonstrations de logiciels n'ayant pas d'interface ARexx. Rien de plus facile que de montrer les différentes possibilités d'un logiciel comme Deluxe Paint ou encore Professional Page. Je suis sûr qu'en cherchant un peu, vous trouverez facilement un exemple de programme que vous utilisez régulièrement et que vous commencez toujours à utiliser en faisant des redimensionnements d'écran, initialisation de certains paramètres, chargement d'un certain fichier, etc. (en supposant que ce programme n'ait pas d'interface ARexx, une fois encore). Pas vrai ? Si tel est bien le cas, vous avez tout intérêt à vous tourner vers ScripIt.

Conclusion

Je m'aperçois que j'en ai déjà beaucoup dit mais que ce n'est rien en comparaison de ce qui reste. En résumé :
  • Les fonctions Workbench permettent de déplacer, sélectionner, ouvrir, glisser/déposer... des icônes simplement par leur nom.
  • Les fonctions consoles permettent d'écrire dans la console (même les chaînes formatées à la "printf" sont gérées).
  • Les fonctions graphiques enfin autorisent à l'utilisateur de dessiner des carrés, cercles, lignes, textes (avec n'importe quelle police de caractères) n'importe où dans n'importe quelle fenêtre...
Je finirai en ajoutant que ScripIt possède une interface ARexx et des fonctions qui y sont spécifiques, les structures de contrôle d'un véritable langage structuré (if, while et même l'horrible goto), la gestion des expressions, et... et... et j'arrête là, c'est promis !

Nom : ScripIt 1.20.
Développeurs : Khalid Aldoseri.
Genre : outil pour script/automatisation.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : freeware.
Téléchargement : Aminet.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]