Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 01:15  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Sam440ep-Flex
(Article écrit par Anton Preinsack et extrait d'Amiga Future - février/avril 2009)


Note : traduction par Vincent Bouvelle.

Une soeur pour la Samantha : la Sam440ep-Flex

Juste avant le bouclage, nous avons reçu un nouveau matériel compatible AmigaOS 4 de chez ACube : la Sam440ep-Flex. Nous pouvons donc tester cette nouvelle carte mère avant sa sortie officielle et vous dire quelles sont les différences avec la Sam440ep et ce qu'elle apporte de nouveau à l'Amiga.

Ce paquet de "Bella Italia" ne contient pas que la carte mère, mais aussi une carte graphique PCI (ATI Radeon 9250/128 Mo) ainsi que deux barrettes de mémoire de 512 Mo. Nous voici donc devant une première différence avec la Sam440ep : la Sam440ep-Flex peut aller jusqu'à 1 Go de mémoire (512 Mo pour la Sam440ep).

Bonne conception

Même la forme a changé : la Sam440ep-Flex, comme son nom l'indique, est au format FlexATX. Elle est toujours compacte puisqu'elle mesure 17x21,6 cm, et est donc un peu plus large que la Sam440ep (17x17 cm). Ce surplus d'espace permet d'accueillir trois ports PCI, dont un réservé à la carte graphique. En effet, la Sam440ep-Flex est maintenant dépourvue de puce graphique intégrée. La puissance de la carte est par contre inchangée : un processeur PowerPC 440ep à 667 MHz, comme pour la Sam440ep. ACube va cependant livrer des versions à 800 MHz qui sont en fait des cartes à 667 MHz surcadencées. De même, la puce sonore ainsi que les connexions externes n'ont pas changé (voir liste des spécifications, plus bas). La Sam440ep-Flex coûte environ 450 euros (TVA comprise), comme la Sam440ep, mais attention, la carte graphique et la mémoire ne sont pas incluses et devront donc être ajoutées à votre panier.

Sam440ep-Flex rev1 Sam440ep-Flex rev2
La carte Sam440ep-Flex en rev1 (ici en test) et en rev2

Liste des caractéristiques
  • Format FlexATX (216x170 mm).
  • Processeur SoC 440ep de chez AMCC (667 et 800 MHz).
    • Contrôleur mémoire DDR 266.
    • Contrôleur PCI.
    • Contrôleur de mémoire Flash.
    • Contrôleur USB 1.1 hôte et USB 2.0 périphérique.
    • Deux ports Ethernet 10/100 Mbit/s.
    • Un port série (gestion jusqu'à quatre).
    • Deux interfaces I2C (Inter Integrated Circuit).
    • Interface SPI (Serial Peripheral Interface).
    • Un port GPIO 64 broches (General Purpose Input/Output).
  • Deux bancs mémoire DDR (1 Go maximum).
  • Contrôleur USB 2.0 OHCI/EHCI NPX.
  • Audio 5.1 Cirrus Logic CS4281 et codec Realtek ALC655.
  • Quatre ports Serial ATA Silicon Image.
  • Pont PCI à PCI Pericom 8150B.
  • FPGA Lattice XP avec connecteur E/S 80 broches.
  • Un port PCI 32 32 bits, 66 MHz.
  • Deux ports PCI 32 bits, 33 MHz.
  • Un port Mini PCI 32 bits, 33 MHz en option.
  • Horloge RTC avec batterie.
  • Un module ZigBee en option.
  • Firmware U-Boot 1.3.1.
Schéma de la carte :

Schéma
Schéma

J1 : connecteur d'alimentation ATX.
J2 : panneau de connecteurs pour le boîtier (1 et 2 pour la LED du disque dur, 3 et 4 pour la LED de l'alimentation, 5 et 6 pour le bouton de mise en marche, 7 et 8 pour le bouton de réinitialisation).
J4 : connecteur d'extension pour le FPGA.
J7 : GPIO.
J8 : JTAG (processeur).
J9 : JTAG (FPGA).
J10 : bus I2C.
J11 : bus SPI/I2C.
J12 : port d'extension audio.
J13 : sortie audio Jack.
J14 : entrée audio CD/DVD.
J15 : ports Ethernet.
J16 : port série.
J17 : port USB interne (OHCI).
J18 : port USB externe EHCI/OHCI.
J19 : port USB interne (EHCI/OHCI).
J20 : port SATA (disque dur).
J21 : port SATA.
J22 : port SATA.
J23 : port SATA (CD/DVD).
U3 : port PCI à 66 MHz.
U28 : port PCI à 33 MHz.
U32 : port PCI à 33 MHz.

On se bricole un Amiga

Après cette première impression générale, nous avons bien sûr voulu tester cette carte et donc construire un système complet. Nous allons d'abord trouver un boîtier pour la carte. La meilleure solution est d'utiliser un boîtier ATX. Cette petite carte serait un peu perdue dans une tour moyenne (midi), alors autant économiser de l'argent, d'autant plus que nous avons suffisamment de place pour y ajouter des lecteurs. Au cas où vous ne l'auriez pas encore fait, après l'installation de la carte mère, vous devrez lire la documentation fournie. Tous les branchements et les différents cavaliers y sont très bien décrits. Avec cette notice, vous trouverez donc tout ce qu'il faut pour brancher votre Sam440ep-Flex, de la connexion de l'alimentation, du bouton de réinitialisation à l'activation des différentes diodes.

Lecteur cherche connecteur

Pour connecter vos lecteurs à la Sam440ep-Flex, il est important de jeter un coup d'oeil dans le manuel, puisque des connecteurs SATA(1) sont réservées pour le disque dur et le lecteur CD/DVD (J20 et J23, dans cet ordre). Si vous ne respectez pas cet ordre, vous ne pourrez pas lancer l'installation d'AmigaOS 4 à partir du CD. Vous disposez au total de quatre connecteurs SATA. Dans notre cas, nous utilisons un graveur de DVD SATA (GH22NS40 de chez LG Electronics) et un disque dur SATA HD322HJ F1 de chez Samsumg d'une capacité de 320 Go qui ont tous deux été détectés sans problèmes.

Sam440ep-Flex rev1

AmigaOS 4.1 devient flexible

Tous ceux qui attendaient la Sam440ep-Flex avec impatience vont être heureux, car la version "Sam" d'AmigaOS 4.1 fonctionne également sur la Sam440ep-Flex. On peut donc penser que la Sam440ep-Flex sera également livrée avec AmigaOS 4.1.

Mais revenons à notre test : une fois allumée, la Sam440ep-Flex démarre directement sur le lecteur DVD et nous pouvons déjà voir l'image de démarrage d'AmigaOS 4.1 sur notre écran. Une fois que le démarrage du système à partir du CD est terminé, l'installation de celui-ci est aussi facile que sur AmigaOne ou Sam440ep. Au bout de 25 minutes, l'installation est terminée et notre Sam440ep-Flex démarre sans problèmes le Workbench d'AmigaOS 4.1 directement à partir du disque dur.

Premiers regards sur AmigaOS 4.1 sur Sam440ep-Flex

La première impression d'AmigaOS 4.1 sur une Sam440ep-Flex est très agréable : bien que ce soit un processeur embarqué, l'interface utilisateur répond au doigt et à l'oeil et ce, malgré les nouveaux effets de transparence. L'impression de vitesse est aussi bonne que sur AmigaOne XE ou Pegasos II, bien que ces deux derniers soient supérieurs en terme de puissance de calcul. D'une part, cela s'explique par le fait que la dernière version d'AmigaOS 4.1 est moins gourmande en ressources et d'autre part, par la Sam440ep-Flex elle-même qui présente de très bonnes performances globales, grâce à un débit mémoire rapide et une très bonne interface SATA.

Deuxième partie du test

Depuis notre premier test de la Sam440ep-Flex, la situation a évolué : la machine est disponible depuis peu et une variante à 800 MHz va voir le jour (NDLR : une autre version à 733 MHz, et avec bus système à 147 MHz au lieu de 133 MHz est aussi disponible). C'est donc le moment idéal pour tester cette Sam440ep-Flex et l'opposer à tous les autres systèmes à base d'AmigaOS 4.1 dans une grande confrontation de divers tests !

Comme je vous l'avais déjà indiqué dans la première partie du test, AmigaOS 4.1 donne une bonne impression de performance sur la Sam440ep-Flex (ce qui était d'ailleurs déjà le cas sur la Sam440ep). Je pense que malgré son processeur embarqué, cette carte mère tout droit venue d'Italie est suffisamment puissante pour répondre à nos besoins quotidiens comme la navigation sur Internet, les courriers électroniques, ou la bureautique ; et les possesseurs de Sam440ep me le confirmeront. Cela s'explique d'une part par AmigaOS 4.1, très léger et peu gourmand en ressources, mais aussi aux composants de la carte en elle-même. La performance globale d'un système ne se définit pas simplement à la puissance du processeur, car elle dépend d'autres facteurs comme la vitesse de la mémoire ou les caractéristiques du disque dur.

Ma première impression était-elle la bonne ?

Pendant ces dernières semaines, cette impression positive a en tout cas été confirmée. J'ai eu l'occasion de mettre à l'épreuve ce duo Sam440ep-Flex/AmigaOS 4.1 et je n'ai jamais eu l'impression de me retrouver face à un système lent. Que ce soit sur le net avec OWB, pour lire mes courriels avec SimpleMail ou faire de la bureautique avec AbiWord et Gnumeric sous AmiCygnix, ma Sam440ep-Flex a fait sagement tout ce que je lui demandais, sans pour autant finir sur les genoux. AmiCygnix est très gourmand, c'est pourquoi vous devrez le démarrer sans passer par l'environnement Cygnix (vous trouverez un guide d'installation sur ce lien : www.amigafuture.de/kb.php?mode=article&k=3169), dans le cas contraire, le système sera très lent.

Vous pourrez également lire des DVD en plein écran. J'ai observé quelques saccades sur certains DVD, mais cela doit être dû à DvPlayer, qui n'est pas encore optimisé pour le processeur 440ep de la Sam. Les applications vraiment très gourmandes comme les portages SDL d'applications Linux, ou les applications qui effectuent énormément de calculs arriveront quand même à mettre notre Samantha à mal.

C'est parti pour la confrontation !

Nous n'allions pas nous contenter de notre simple impression subjective. C'est pourquoi nous avons élaboré quelques tests de performances pour tester et comparer la Sam440ep-Flex avec tous les autres systèmes à base d'AmigaOS 4.1. Cette confrontation oppose notamment le Pegasos II, l'AmigaOne XE G4, l'AmigaOne G3-SE, le MicroA1, la Sam440ep et bien entendu, notre Sam440ep-Flex. La nouvelle variante à 800 MHz de cette carte mère n'était malheureusement pas encore disponible. Nous avons donc estimé les résultats de cette variante plus rapide à partir du modèle à 667 MHz.

Au programme : en guise de test processeur, nous avons mesuré le temps de conversion d'un fichier MP3 de 3,2 Mo au format RIFF-Wave. Nous avons fait la moyenne de plusieurs conversions. Cette conversion a été faite avec "AmiSoundEd". Les tests graphiques ont été réalisés avec "Cube", un programme d'évaluation MiniGL sur des profondeurs d'écran de 16 et 32 bits, et nous avons retenu la moyenne des mesures. Nous avons aussi mesuré les performances du disque dur avec "SCSISpeed" ; nous avons additionné tous les résultats (lecture et écriture) et le résultat retenu en est la moyenne. A ce sujet, je voudrais remercier Trevor Dickinson pour son soutien, sans lequel je n'aurais jamais pu réaliser ces tests. Trevor est l'auteur de nombreux articles que je vous recommande absolument. Un grand merci également à Johan Samuelsson pour m'avoir fourni d'autres résultats de tests.

Comme pour tout test d'évaluation, les résultats sont à prendre en considération avec prudence et ne sont donnés qu'à titre indicatif. En ce qui concerne les Sam440ep et Sam440ep-Flex, il n'y a toujours pas de version définitive d'AmigaOS 4.1 et on peut encore s'attendre à de nouvelles optimisations pour ces processeurs. Il en est de même pour les applications développées sur AmigaOS 4.1 : tout d'abord, le nouveau SDK d'Hyperion est disponible depuis quelques mois, il est donc possible de produire un code optimisé pour la Sam440ep, et il faut donc s'attendre à ce que les développeurs optimisent leurs applications AmigaOS 4.1 pour la Sam dans un proche avenir. Pourtant, on peut parfaitement comparer les systèmes et se donner une impression sur leurs performances globales. C'est parti pour ce comparatif !

Hors compétition : les performances de la RAM

Nous n'avons pas testé les performances de la RAM, vous trouverez suffisamment de comparatifs à ce sujet sur le Net, comme par exemple sur amigans.net/modules/news/article.php?storyid=129.

En résumé, on y raconte que tous les modèles de Sam ont de très bonnes performances mémoire, grâce à leur contrôleur mémoire DDR266 intégré qui laisse l'AmigaOne loin derrière et remet même le Pegasos II en place. Nous avons nous-mêmes confirmé ces résultats par le programme "Steam-Memspeed".

Test n°1 : performance du processeur

Ce premier test va permettre d'en venir directement au fait et de répondre à une question qui revient souvent sur les forums ou sur le courrier des lecteurs des magazines : comment se comporte le processeur de la Sam, processeur issu du domaine de l'embarqué, en comparaison aux processeurs PowerPC plus généralistes tels que les G3 ou les G4 ?

Le processeur 440ep, fabriqué sous la licence IBM/AMCC, a surtout été développé pour des applications industrielles et se caractérise par une très faible consommation d'énergie (seulement 3,5 W à 533 MHz) et par sa robustesse. Le processeur de la Sam n'a donc pas non plus besoin de refroidissement actif, ce qui permet un gain de place important et un silence de fonctionnement. D'un autre côté, le 440ep ne dispose pas de cache de niveau 2, et est proposée à une vitesse maximale de 667 MHz. Le nouveau modèle Sam440ep-Flex à 800 MHz (NDLR : et également à 733 MHz) utilise(nt) aussi un processeur à 667 MHz surcadencé par ACube, après des tests poussés, et sera vendu avec une garantie complète. Cette variante à 800 MHz se passe également de ventilateur.

Mais comment la 440ep se débrouille-t-elle avec des calculs gourmands ? Dans notre test pour le processeur, le G4 à 1 GHz du Pegasos II est en tête, et, à notre grande surprise, suivi de l'AmigaOne XE et du MicroA1. La Sam440ep-Flex à 667 MHz est à égalité avec l'AmigaOne G3-SE. La performance du 440ep, dans sa variante 667 MHz, correspond à celle d'un processeur G3 à 600 MHz. La Sam440ep-Flex avec ses 800 MHz vient par conséquent (par estimation) dans la lignée d'un G3 avec un peu moins de 700 MHz et est environ 20% plus rapide qu'un MicroA1.

Sam440ep-Flex

Test n°2 : performance graphique

Un test graphique dépend naturellement de la carte graphique utilisée, et il est de ce fait difficile de mesurer avec précision les performances d'un système graphique. A vitesses égales, les cartes graphiques (comme par exemple la Radeon 9250) n'ont pas les mêmes performances, notamment lorsqu'elles proviennent de fabricants différents ou qu'elles ont été assemblées avec des qualités de mémoires différentes. Pour que notre test soit vraiment précis, il aurait fallu que nous montions la même carte graphique sur chacun des systèmes, ce qui est techniquement impossible. Cependant, pour la Sam440ep-Flex, l'AmigaOne G3-SE et le Pegasos II, nous avons utilisé le même type de carte graphique (ATI Radeon 9250), tantôt en version AGP et tantôt en version PCI (pour la Sam440ep-Flex). Étonnament, la Sam440ep avec son ATI Radeon Mobility M9 et ses 64 Mo de mémoire se retrouve devant le Pegasos II et l'AmigaOne XE, ce qui prouve que les cartes graphiques intégrées à la carte mère ne sont pas forcément plus lentes.

La Sam440ep-Flex, avec sa carte PCI, finit dans la moyenne, devant le MicroA1 et sa carte Radeon 7000 intégrée. Hors compétition, nous avons aussi testé l'AmigaOne G3-SE avec sa carte ATI Radeon 7000 (qui finit en dernière position).

Sam440ep-Flex

Test n°3 : le disque dur

Encore une fois, un test rigoureux aurait exigé d'utiliser le même disque dur sur chacun des systèmes, mais c'était techniquement impossible, car les Sam n'ont pas le même type de contrôleur. La Sam440ep et la Sam440ep-Flex disposent d'une interface SATA1 qui doit être techniquement plus rapide que le contrôleur IDE des autres systèmes AmigaOS 4.1. C'est pourquoi nous avons opposé un PegasosII (avec disque dur Western Digital de 500 Go) à une Sam440ep (Seagate de 500 Mo) et le résultat a confirmé notre supposition : la vitesse moyenne est de 89 Mo/s pour la Sam440ep contre 58 Mo/s pour le Pegasos II.

Sam440ep-Flex

Et le gagnant est...

Si on résume nos résultats, la Sam440ep-Flex finit derrière le MicroA1 en terme de puissance de calcul, mais finit clairement devant lui en terme de performance globale, et le dépasse largement en vitesse graphique, de disque dur et de mémoire. Dans la catégorie "Vitesse de calcul", l'AmigaOne XE et le Pegasos II sont en tête avec leur processeur G4, et sont à égalité avec la Sam440ep-Flex pour la performance graphique, tandis que la Sam440ep a une carte graphique intégrée étonnamment rapide, et finit de justesse devant la Radeon 9250 du Pegasos II. En terme de performance mémoire et disque dur, l'AmigaOne XE et le Pegasos II ne peuvent que s'incliner face à la Sam.

Recommandations ?

Finalement, nous ne saurions trop vous recommander la Sam440ep-Flex comme système pour AmigaOS 4.1. Cette carte est aussi solide que la Sam440ep, qui est très bien conçue et n'a aucun bogue connu. Certes, le processeur 440ep a été développée pour le domaine de l'embarqué et sa vitesse de calcul ne peut rivaliser avec celle des processeurs G4 de l'AmigaOne XE et du Pegasos II, et pourtant, avec une bonne performance globale, cette Sam440ep(flex) peut largement répondre à tous vos besoins quotidiens comme la navigation sur Internet, le courrier électronique et la bureautique. Celui qui a besoin de plus de puissance de calcul pourra essayer de se trouver un Pegasos II ou un AmigaOne XE, mais il devra le faire sans aucune garantie matérielle, ni aucune assistance, alors qu'à ce prix, il pourra trouver une Sam toute neuve, et qui plus est, garantie.

Alors, Sam ou Sam ?

Avec toutes les cartes mères Sam, vous avez l'embarras du choix : l'offre va de la Sam440ep toujours disponible et à différentes fréquences d'horloge (à partir de 533 MHz), jusqu'à cette nouvelle Sam440ep-Flex à 800 MHz. La Sam440ep séduit avec des dimensions très compactes, une carte graphique intégrée efficace et représente le premier choix, pour celui qui a besoin d'un système Mini-ITX qui ne prend pas beaucoup de place et fonctionne sans ventilateur. La Sam440ep-Flex n'est pas aussi compacte et n'a pas de carte graphique embarquée, mais offre plus de possibilités d'évolution (carte graphique PCI au choix, jusqu'à 1 Go de mémoire, et trois ports PCI) et plus spécialement la variante à 800 MHz qui est plus puissante. Quiconque aurait besoin d'AmigaOS 4.1 doit a tout prix saisir cette occasion, car comme l'expérience nous l'a montré, il n'est pas évident qu'un nouveau matériel pour AmigaOS 4 ne voie le jour.

Caractéristiques des systèmes testés

Voici les caractéristiques des machines utilisées pour les tests (processeur/vitesse en MHz, carte graphique)

Pegasos II (G4 à 1000 MHz, Radeon 9250).
AmigaOne XE (G4 à 800 MHz, Radeon 9250).
AmigaOne G3-SE (G3 à 600 MHz, Radeon 7000).
MicroA1 (G3 à 800 MHz, Radeon 7000).
Sam440ep (440ep à 667 MHz, Radeon Mobility M9).
Sam440ep-Flex (440ep à 667 MHz, Radeon 9250 PCI).

Liens

Steam_Memspeed
www.os4depot.net/index.php?function=showfile&file=utility/benchmark/stream_memspeed.lha.

AmiSoundED
www.os4depot.net/index.php?function=showfile&file=audio/edit/amisounded.lha.

MiniGLCube
os4depot.net/index.php?function=showfile&file=utility/benchmark/cubebm.lha.

SCSISpeed
os4depot.net/share/utility/benchmark/scsispeed4.zip.

ACube
www.acube-systems.biz.

Nom : Sam440ep-Flex.
Constructeur : ACube.
Genre : carte mère.
Date : 2009.
Prix : 369 euros HT (carte mère/667 MHz), 399 euros HT (carte mère/800 MHz), 499 euros HT (configuration complète).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]