Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 29 avril 2017 - 19:39  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Rubrique démo de septembre 1999
(Article écrit par Laurence Faucon, Jérôme Chauvet et Benjamin Yoris et extrait d'ANews - septembre 1999)


Lors des dernières démos parties, les premières démos PowerPC ont vu le jour. On s'attendait à une débauche de vitesse, de fluidité et de créativité. Force est de constater qu'il n'en est rien, pour l'instant du moins. Les programeurs n'ont pas fini de tirer la quintessence des processeurs 68k, comme le prouvent les résultats des dernières démos compos dont vous retrouverez toutes les productions sur le CD du mois.

Mnemonics (démo 68k, par Haujobb)

On retrouve ce groupe mythique et leur personnage-logo à la première place de la Mekka Symposium. Et on se demande bien comment ils ont fait. La Mnemonics ne propose que des effets pour le moins connus. Même si c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe, il arrive un moment où on désire autre chose. Au menu donc : objets bizarroïdes en phong et texturés, tunnels transparents en mouvement (très banal), boules rebondissantes en bump. La plupart des scènes sont en 2x2, ce qui nous ramène quelques années en arrière. Côté 2D, retouche de photo de la chanteuse de Skunk Anansie et quelques dinosaures assez réussis. Rien de bien folichon toutefois pour une première place.

Ride (démo 68k, par Skarla)

Voilà la démo qui aurait dû arriver en tête de la compétition. Et ce n'est pas parce qu'elle vient de France, mais tout simplement parce que le code est exemplaire. Ça commence très fort avec une balade dans des tunnels complexes à la Quake, avec un design soigné, qui s'avèrent en fait être les entrailles d'un vaisseau spatial. Testée sur 68040/25 MHz, la démo est correcte mais c'est surtout sur 68040 que l'on voit l'incroyable travail d'optimisation de Jamie : si on n'est pas à 25 fps, on n'en est franchement pas loin. On arrive sur une scène avec les classiques "patatoïdes" de belle taille en phong, texturés,etc. Enfin, on retourne dans le vaisseau pour une visite dans la salle des machines et un passage au travers d'énormes ventilateurs. Dommage que les graphismes 2D, bien qu'acceptables, ne soient pas à la hauteur. A noter aussi l'absence d'effets d'apparition ou de scénario. Mais ceci n'enlève en rien au côté exceptionnel du moteur 3D, qui espérons le donnera lieu à d'autres productions plus soignées.

Smoke Bomb (démo 68k, par Ozone)

Une troisième place qui sent bon le prix d'originalité, tant cette démo ne brille pas par ses performances techniques mais plutôt par son thème : la lutte anti-tabac ! Grâce à des enchaînements d'images, d'animations et de musiques groovy on a droit à des parodies de Camel, Marlboro et MacDo. Une démo agréable qui se laisse regarder avec plaisir et surtout qui change en ces temps de débauche technique.

Vertus (démo 68k, par Potion)

On change de démo party et on se retrouve à l'Astrosyn 99 qui s'est déroulée en Pologne. La démo gagnante est là aussi encore une 68k. Notons qu'elle peut se lancer en 1x1 ou 1x2 au choix, grâce à un joli menu en bump. Puis la démo attaque par un objet en "wireframe" mais avec des halo lumineux à chaque extrémité. On enchaîne avec une scène 3D avec un puits et des panneaux contenant les crédits. Si la fluidité est au rendez-vous, ce n'est pas le cas pour l'aspect graphique. Le reste est somme toute classique, on remarquera une bonne utilisation d'effets lumineux lors du décollage d'un vaisseau et l'apparition de deux petits Roswell (c'est à la mode, voir la Gender Bender...). La fin est à la fois trop longue et bâclée, on ne comprend pas tout et il manque de la pertinence dans les enchaînements. Cette production a tout de même remporté plus de suffrages que sa concurrente directe, tournant sur PowerPC.

Gender Bender (démo PowerPC et 68k, par Total Vision)

Voilà une nouvelle démo utilisant l'interface Virtual Arts 3D (VA3D) de Venus Arts. Elle permet d'utiliser le processeur PowerPC ainsi que les cartes graphiques Amiga, ce qui donne un programme respectueux du système, parfaitement multitâche et adapté à tout type de machines (PowerPC, 68k, AGA, CyberGraphX...). De plus, le son est joué à travers AHI, mais dans la présente démo, un problème de sons parasites lors du mixage s'est fait ressentir. Malgré ces caractéristiques alléchantes, Gender Bender ne décroche que la seconde place et force est de constater que l'on n'a pas droit à la vitesse que l'on pouvait espérer du couple PowerPC/CyberGraphX.

En comparaison, la Ride de Skarla sur 68060 est bien plus fluide et optimisée, les effets de lumière en moins il est vrai. Dans Gender Bender on a donc droit à une balade dans le "garage" d'un petit Roswell embarquant dans sa soucoupe, à grand renfort d'effets d'éclairage. Puis, les ombres de deux jeunes filles se mettent à bouger sur un mur texturé, le tout en flou de mouvement. La démo se lançant également en AGA (HAM 6 ou 8), nous avons voulu voir la différence de rapidité : incroyable, en AGA la démo s'avère mieux tourner que sur le Permedia 2 de notre BVision ! C'est assez aberrant mais c'est comme ça. A voir donc de préférence en NTSC HAM qu'en BVision 320x240 15 bits !

Dark Sides Of A Brain (démo exclusivement PowerPC/Warp3D, par CdBS Software)

Et oui, c'est une première, voilà enfin une démo PowerPC utilisant l'accélération 3D du Permedia 2 au travers de Warp3D. Le code est signé Morb, les graphismes 3D Toxn, Troll, OneVision, la 2D Sylve, le son Tideaf et Rafo. La démo attaque par des crédits marrants : des visages en assemblage de sphères en Gouraud présentent les crédits. Puis on attaque avec le scénario délirant de cette démo : un petit bonhomme à casquette entre dans une église étrange, avec pour idole une canette de Coca Cola ! Il se retrouve ensuite dans une obscure crypte, où plusieurs enclumes se mettent à le poursuivre. Le bonhomme ne trouve rien de mieux qu'un vaisseau à la WipEout pour fuir et finalement se crasher avant de se faire écraser par une enclume encore plus grosse.

On notera au passage la musique assez expérimentale qui change à coup sûr de la techno habituelle. Cette démo, peut être réalisée un peu trop vite, promet néanmoins de belles choses à l'avenir. Le moteur est prêt, mis à part quelques rares ralentissements, il ne demande plus qu'à être exploité. CdBS signe là sa première production qui a obtenu une belle 4e place à la VIP près de Lyon, face à des démos PC, il faut le souligner.

Gender Bender

Gender Bender

Dark Sides Of A Brain


[Retour en haut] / [Retour aux articles]