Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 30 avril 2017 - 05:19  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Réseau Amiga/PC via Samba
(Article écrit par Gilles Morain et extrait d'Amiga News - octobre 1997)


Non, il ne s'agit pas de la danse brésilienne, mais d'un ensemble de programmes permettant de partager disques et imprimantes avec des machines sous Windows, OS/2 et d'autres machines possédant Samba.

Samba

Le coeur de Samba est un serveur SMB qui fournit les services d'impression et de gestion de fichiers à des clients SMB (Windows 95...). Il gère NetBIOS, ce qui permet de naviguer dans les disques des machines du réseau (par exemple avec le "voisinage réseau" de 95 et NT). De plus, il comporte un client SMB "à la FTP" pour accéder aux ressources (disques et imprimantes) d'un PC depuis les autres machines.

Matériels et logiciels requis

Pour le faire tourner, vous aurez besoin d'un Amiga 68000+/2.04+ avec carte Ethernet (PPP/SLIP sont possibles, mais bon...), AmiTCP ou AS225 R2, les bibliothèques ixemul et ixnet (les deux en v45.0+, sur Aminet dans dev/gcc), Samba bien sûr (Aminet, dans comm/net) ainsi que la connexion à un réseau Ethernet évidemment.

Le réseau qui tourne chez moi est constitué d'un A2000/030 à 25 MHz doté de 9 Mo de mémoire avec carte Ethernet Hydra et AmiTCP, d'un A3000/040 à 25 MHz doté de 24 Mo de mémoire avec carte Ethernet A2065 et AmiTCP, d'un Pentium 150 avec 32 Mo de mémoire sous NT 4.0 Workstation et Windows 95 avec une carte Ethernet 3Com Etherlink III 3C509, le tout étant relié par du câble coaxial.

Exemple d'utilisation

Mon utilisation est limitée au transfert de fichiers entre les différentes machines (pas de partage d'imprimante), mais je transfère des dizaines de mégaoctets sans difficulté d'un coup de souris dans l'Explorateur de Windows et croyez-moi, c'est nettement plus souple que de faire du FTP !

Configuration

La configuration de l'ensemble est assez simple : une fois la configuration Ethernet-TCP/IP effectuée sur les différentes machines (lorsque vous pouvez les "pinger" entre elles), placez tous les fichiers de l'archive Samba dans un répertoire "AmiTCP:samba" (ce n'est pas une obligation).

Il faut ensuite rajouter quelques lignes à certains fichiers d'AmiTCP :
  • A la fin du fichier AmiTCP:db/inetd.conf, ajouter "netbios-ssn stream tcp nowait root AmiTCP:samba/bin/smbd smbd".
  • A la fin de AmiTCP:db/services : "netbios-ssn 139/tcp" et "netbios-ns 137/udp".
  • A la fin de AmiTCP:db/passwd : "pcguest|*|586|99|Samba guest|SYS:|noshell".
  • A la fin de AmiTCP:db/group : "guest|*|99|pcguest".
  • Dans AmiTCP:bin/startnet, juste avant le lancement de inetd, rajouter "run <>NIL: AmiTCP:samba/bin/nmbd <>NIL: nmbd -D -n A3000", où A3000 est le nom que vous donnez à la machine.
Assurez-vous qu'une assignation TMP: existe bien, smbd en a besoin. Assignez ETC: à AmiTCP:db dans s:user-startup. Installez ensuite les bibliothèques ixemul et ixnet dans libs:. Il ne vous reste plus qu'à éditer samba/lib/smb.conf. Je n'ai personnellement modifié que très peu de choses : dans la section "; Identification", j'ai (très originalement) mis "workgroup = WORK-GROUP" et "server string = Amiga 3000".

De plus, comme je suis le seul utilisateur du réseau, j'ai configuré le partage des disques de la manière la moins contraignante possible, en utilisant le "virtual root device" : il suffit de monter ce volume (qui correspond au "/" Unix), et tous les volumes de l'Amiga sont automatiquement visibles y compris RAM:.

Cette configuration s'effectue à la fin du fichier smb.conf, où le volume [All] est comme suit : "valid users = pcguest" ; "path = / " ; "read only = no" ; "public = yes" ; "browsable = yes" ; "writeable = yes" et tous les autres volumes sont en commentaires. On peut faire mieux comme politique de sécurité, je vous l'accorde, mais cela me suffit amplement pour mon usage personnel.

Résultat

La configuration est maintenant terminée, si vous lancez startnet sur l'Amiga, celui-ci devrait maintenant apparaître dans le voisinage réseau du PC (Cf. image 1).

Samba !
Image 1

Pour finir sur une note d'espoir : l'image 2 est le résultat obtenu lorsqu'on demande les propriétés de l'Amiga dans le voisinage réseau. Je savais bien que l'Amiga avait toujours une longueur d'avance sur le PC !

Samba !
Image 2


[Retour en haut] / [Retour aux articles]