Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 01:03  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Replay
(Article écrit par Ludovic De Grave - août 2012)


En février 2010, une vidéo sur YouTube fit le tour des forums Amiga. Elle montra le développement en cours d'une nouvelle machine, compatible Amiga, dérivée du Minimig, le premier ordinateur FPGA du monde Amiga. Jakub Bednarski avait réussi à implémenter de nouvelles fonctions (AGA et autres) dans le noyau du Minimig sur la carte Replay, une carte que Mike Johnson était en train de concevoir.

Après des remous et des retards dans la production (réalisée en Chine), la carte Replay a pu arriver au compte-gouttes chez les clients à partir de la fin de l'année 2011. En France, on a dû attendre un peu plus, mais elle est enfin là...

Premières impressions, un retour aux sources

Waouh, quand je l'ai aperçu la première fois, c'était une démonstration chez le revendeur NGI (New Gen Informatique) dont Laurent "Faranheit" Zorawski était gérant, une très belle pièce qui m'a tout de suite fait envie. Un rêve se réalisait, retrouver mon 1200 en version Minimig, que du bonheur.

Tout de suite, on me fait remarquer que cette version ne dispose que d'un 68020, mais ce petit appareil possède 2 Mo de mémoire Chip et 8 Mo de mémoire Fast, que la vitesse du lecteur de disquette peut être accélérée, que l'on peut monter quatre lecteurs de disquette virtuels, que l'on peut adjoindre également deux images virtuelles de disque durs et que la machine est évolutive (une carte fille 68060/USB/Ethernet/Micro SD est prévue pour courant 2012). :)

Ni une ni deux, je plonge et je passe commande. Je n'ai plus qu'à patienter jusque très récemment (mars 2012) pour la livraison de ma machine... je suis tout gets lors de la réception. Merci à Laurent Zorawski pour la livraison et à Mike Johnson pour sa création.

Caractéristiques de la carte mère

Voici les caractéristiques matérielles de la carte Replay :
  • Un FPGA Xilinx Spartan3E 1200 avec 1,6 million de portes (simulation du processeur 680x0, de l'OCS/ECS/AGA, etc.).
  • Un contrôleur système ARM.
  • 64 Mo de Mémoire SDRAM DDR2 (le firmware actuel reconnaît 12 Mo répartis ainsi : 2 Mo de Chip, 8 Mo de Fast, 1,5 Mo de Slow et 0,5 réservé au Kickstart).
  • Deux prises manette DB9.
  • Une sortie vidéo composite.
  • Une sortie vidéo S-Video.
  • Une sortie DVI.
  • Une entrée clavier PS/2.
  • Une entrée souris PS/2.
  • Une sortie audio Jack.
  • Lecteur de cartes SD/SDHC.
  • Un port USB 1.1.
  • Un bouton multifonction (pour affichage du menu OSD).
  • Un port JTAG.
  • Un port série RS232.
  • Un port d'extension pour carte fille.
Replay

Descriptifs de la bête après déballage

Et hop, je passe chercher le colis et je branche en arrivant à la maison, avant tout je regarde l'intérieur de mon petit boîtier que Laurent s'est amusé à monter. Mais que contient donc notre petite boîte noire ?

Replay

Les vis enlevées, je m'intéresse au petit morceau de carte imprimée. Oh mais, tiens, c'est tout rikiki : eh bien si l'A1200 avait été aussi petit, cela nous aurait facilité la vie pour les rassemblements Amiga dit donc. Bon, assez parlé, un peu d'action.

Replay

Premier coup d'oeil sur la configuration du panneau arrière, hmm, bien fini tout cela, parfaite intégration des sorties dans une très belle petite plaque en aluminium, on remarque deux prises souris/manette de la bonne époque, une sortie composite, une sortie S-Video, une sortie vidéo DVI, une entrée clavier et souris PS/2 (vais encore en ch...r pour trouver du PS/2, mais bon), une sortie audio, un bouton de réinitialisation en bas à gauche et... une parfaite petite entrée pour carte SDHC. Ça commence bien, le tout étant parfaitement intégré dans un mini boîtier AOpen en excellent état.

Replay

On remarque la finition jusqu'au mode de "push" IN/OUT de la carte SDHC, ceci permet une entrée et une sortie facilitée de la carte (pour information, cette carte a été configurée au préalable pour stocker les Kickstart nécessaires au bon fonctionnement de l'appareil, je ne vais pas m'attarder sur ce point de configuration mais il est effectivement nécessaire de positionner sur la carte SDHC (ou SD) les fichiers de démarrage, les Kickstart afin de faire démarrer la machine.

Replay

Nous tournons la bête sur le côté et nous voyons un peu mieux l'intérieur, on voit parfaitement la carte SDHC et un port série se trouvant sur l'intérieur de la machine. Bon, ce n'est pas forcément esthétique mais c'est ainsi, rien n'empêche de positionner une sortie vers l'extérieur pour les bricoleurs bien évidemment.

Ah tiens, mais oui, le voilà le port d'extension pour la carte fille juste derrière le port série... c'est donc ici que viendra se clipser la carte fille 68060 dans le futur (je l'attends celle-là, je l'attends ;)).

Dans le fond on voit également le branchement d'une prise Molex de +5 V pour alimenter la configuration en énergie... ouah ça consomme un Amiga dit donc... je vais enfin pouvoir faire des économies de courant, chouette.

Replay

Allez, demi-tour gauche !

Replay

Tiens, c'est bien pensé, une amélioration notoire par rapport au Minimig, c'est bel et bien l'interrupteur, pour ceux qui ont ou ont eu un Minimig, c'était le principal défaut. Eh oui, il n'y avait pas de bouton On/Off, Mike Johnson y a pensé, que du bonheur ;)). De plus, ce n'est pratique pour celui qui n'intégrera pas la carte dans une tour, il peut ici y brancher une alimentation secteur et couper le jus via cet interrupteur. Bien joué !

Replay

Une des petites options qui s'imposait d'elle-même, c'est le petit adaptateur permettant le branchement d'une alimentation ATX ou Micro ATX. Voilà, c'est fixé et branché... comme ça je peux allumer et éteindre la Replay avec un joli bouton sur la façade du boîtier, c'est tout de même plus mieux, non ?

Bon, on referme le tout, on vérifie les branchements et on allume le machin.

Replay

Tiens, bizarre, on est obligé de brancher le clavier sur la souris et la souris sur le clavier. Bon, c'est un détail, apparemment le fabricant aimait bien mixer les couleurs, ce n'est pas grave, on s'y fait. ;)

Mon petit clavier compatible PS/2 Logitech branché...

Replay

...et ma machine prête à décoller !

Replay

Oh c'est beau ! Hein c'est beau ? J'en ai profité pour brancher ma vielle manette Mega Drive, histoire de bien faire mon kéké.

Le démarrage

Voyons voir si la carte réagit vraiment comme un A1200. Démarrage en laissant enfoncer les deux boutons de la souris...

Replay

Oh, et le menu "display options" ?

Replay

Eh eh, tiens j'ai déjà vu ça quelque part... bon on tente le "boot options"...

Replay

Bien, bien, tout semble coller... je vais donc démarrer en mode AmigaDOS juste pour voir...

Replay

Eh bien ça passe encore... Pas moyen, pour le moment, de le contrarier. Ok, Ok, on va sûrement lui trouver un défaut non ? Je presse les touches "Ctrl+Alt+Alt-GR" et on redémarre le truc bidule... C'est reparti pour quelques secondes d'attente, enfin juste le temps de le dire et c'est déjà redémarré...

Replay

Le beau Workbench 3.1, c'est de la balle. Je suis actuellement en PAL 50 Hz, je vais donc voir quels sont les modes vidéo compatibles de base, ouvrons les préférences.

Replay

Nous avons le mode Multiscan Productivité qui était utilisé sur le moniteur Microvitec, si je ne m'abuse.

Replay

Un mode DBLPAL haute résolution sans scintillement, très bien, très bien, ça évitera d'avoir les yeux qui clignotent tout seul après 15 minutes de jeux ;).

Réglages

Voyons voir s'il est bien le successeur du Minimig, c'est la touche F12 qui va le prouver... on arrive dans le menu de configuration, exactement comme le Minimig.

On peut paramétrer en mode PAL les "scanlines" (bon, faut pas faire attention à la photo, elle est royalement pourrie, il faut le dire, on voit plein de lignes de balayage mais c'est principalement du à ma prise de photo pourrie, il faut avouer ;)) :

Replay

La possibilité de choisir le processeur : 68020, 68EC020, 68010 et 68000. La fréquence peut aller de 7 à 99 MHz :

Replay

Le mode graphique : AGA, ECS ou OCS, le mode PAL ou NTSC :

Replay

La taille de la mémoire Chip. Tiens, de la Slow et de la Fast, et le Kickstart nécessaire :

Replay

Le nombre de lecteurs de disquette, la vitesse des lecteurs de disquette virtuels, le nombre de disques durs virtuels également :

Replay

Et finalement les disquettes :

Replay

Avec un défilement de droite à gauche des plus joli et pratique pour lire le titre à rallonge des fichiers ADF :

Replay

Tests de quelques applications

Je réalise un test applicatif simple, le chargement de Directory Opus 5, histoire de voir s'il plante comme sur AmigaOS 4.1 sur mon Pegasos II.

Replay

On va maintenant se tenter une petite partie de Super Stardust AGA, juste pour voir si l'AGA n'est pas là que pour faire joli.

Replay Replay

Autre tentative, Breathless. Ce jeu d'action 3D était plutôt destiné aux 68040/68060 à sa sortie. Ici avec la Replay, c'est une horreur : lent et surtout, ça plante à tout va, que ce soit en mode 68020, 68EC020, version disquette ou disque dur.

J'en ai aussi profité pour tester un jeu incontournable : Slam Tilt, un jeu de flipper en AGA. Et là, encore pire, bogues graphiques à souhait, les menus des flippers n'apparaissent pas, la barre de sélection non plus. Au niveau des menus et les couleurs, on se croirait sur de l'EGA. En bref, une amélioration notable est à faire au niveau de la compatibilité pour ces deux bons jeux...

Je vais maintenant tester une petite démo, Kreijsi réalisée par Candle...

Replay

Et bien ça marche nickel et le son est une petite merveille.

Pour terminer ces tests logiciels, voici un aperçu de la compatibilité de quelques jeux en vrac :

Nom
Compatibilité
Observation
Apidya ECS Oui
Battle Squadron ECS Oui
Apidya ECS Oui
Breathless AGA Non Chargement, puis gèle au début du jeu
Deluxe Galaga AGA Oui
Disposable Hero ECS Oui
Dune 2 ECS Oui
Fears AGA Non Charge correctement. Durant le jeu, l'écran est divisé en quatre verticalement, ce qui rend le jeu injouable
Gloom Deluxe AGA Oui
Jim Power ECS Non Il ne se lance pas
Jim Power ECS (WHDLoad) Non Gros bogues graphiques, mauvaises couleurs pour le fond, enemis invisibles
Pinball Dreams ECS Oui
RoboCop 2 OCS Oui
Star Trek 25th Anniversary AGA Non Il ne se lance pas
Apidya ECS Oui
Star Trek The Game AGA Oui
Star Wars: The Empire Strikes Back OCS Oui
Strip Pot AGA Non Bogue graphique avec les couleurs, et les images ne sont pas affichées correctement
Subwar 2050 AGA Non Bogue graphique avec les textes
Summer Camp ECS Oui
Super League Manager AGA Oui
Super Loopz AGA Non Bogue graphique et gèle lors du premier tableau
Super Methane Brothers CD32 AGA Oui
Super Pengo Twins AGA Non Pas d'affichage graphique, juste le son
Super Stardust AGA Oui Bogue graphique dans la page des meilleurs scores
Super Street Fighter 2 The New Challengers AGA Oui Bogue avec le personnage Dhalsim mais qui disparaît quand on joue
Turrican ECS Oui
Turrican 2 OCS Oui
Turrican 3 ECS Oui
Twintris OCS Non Guru Meditation lors du chargement
Twintris OCS (WHDLoad) Oui Petit bogue audio, petit crash quand on appuis sur le bouton pour forcer une pièce à descendre
Volfied OCS Oui
XP8 AGA Non Redémarrer après le menu de sélection pour démarrer le jeu

Performances

Pour mesurer les performances d'un Amiga Classic (et de ses clones FPGA maintenant), rien ne vaut un bon vieux SysInfo. J'ai donc lancé SysInfo depuis la carte Replay configurée en 68020, avec et sans cache :

Replay

Replay

Avec le cache activé, la différence est flagrante, on passe de 3,15 à 8,4 MIPS. Avec l'option "prefetch", on est à plus ou moins 10 MIPS, ce qui n'est pas trop mal. Cependant, gros défaut, le système est instable avec le cache activé. L'équipe de développement est au courant de cette lacune et travaille à la rectifier. Je conseille donc de désactiver le cache pour les jeux (mieux vaut être stable) et éventuellement l'activer pour le travail sur Workbench (ici avec DOpus 5, j'ai pu compresser/décompresser des fichiers sans problèmes, SysInfo non plus ne plante pas avec le cache activé.

Conclusion sur ce petit bijou

Après ces petits tests, je reste ébahit devant tant de progrès, la miniaturisation d'un Amiga 1200 avec toutes ses fonctionnalités en mieux, la suppression de ses contraintes physiques et matérielles, sa grande compatibilité avec maintes applications Workbench, et la simplicité de configuration du Minimig. C'est une très belle prouesse technologique qui me confère une vraie sensation d'Amiga entre les mains, ça faisait longtemps que j'en bavais, même mon Pegasos ne m'avait donné telle satisfaction, j'étais obligé de passer par UAE afin d'exécuter les applications natives 68xxx.

Le point noir actuel est sans doute la compatibilité AGA très moyenne. Comme vous avez pu le voir, pas mal de jeux AGA posent encore des problèmes. A l'avenir, l'auteur devrait proposer un nouveau firmware permettant de régler des problèmes d'incompatibilité et de lancer plusieurs coeurs, notamment un pour l'Atari ST. La carte 68060/Ethernet/USB/Micro SD est également en cours de conception. La carte Micro SD sera utilisée comme disque dur directement, pour ne plus avoir à gérer des fichiers HDF (disque dur virtuel).

Pour tous les amoureux de l'Amiga, ce petit prodige est à conseiller, alors n'hésitez pas, commandez-en un pour Noël ou la Saint-Nicolas si, comme moi, vous êtes belge (commande possible de la carte seule chez Mike Johnson et du boîtier et/ou carte seule chez Laurent Zorawski).

Un grand amigalement vôtre à tous.

Nom : Replay.
Constructeur : Mike Johnson.
Genre : carte mère/ordinateur.
Date : 2011.
Prix : environ 300 euros pour la carte seule.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]