Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 26 mars 2017 - 12:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : rendre un programme AmigaBasic auto-amorçable
(Article écrit par Jean-Marc et extrait d'A-News (Amiga News) - novembre 1988)


N'importe quel programme en AmigaBasic peut démarrer automatiquement à l'allumage de la machine. Il suffit d'éditer (avec "Ed") les dernières lignes de s/startup-sequence ainsi :

loadwb
amigabasic MonBeauProg
endcli

Quand l'AmigaDOS exécute cette série de commandes, il charge et démarre l'AmigaBasic (à condition que l'interpréteur figure bien sur la même disquette, évidemment) qui à son tour charge et fait tourner le programme "MonBeauProg". CQFD.

En pratique

C'est bien joli, mais comment s'y prendre, pratiquement ? En effet, cela ne suffit pas. Pour bénéficier d'une disquette de travail en AmigaBasic, il faut qu'elle soit amorçable ("bootable"), avec startup-sequence, clavier français (j'y tiens !), possibilité d'utiliser le CLI el le Workbench, BitMap library complète, tous les devices (série, parallèle, narrator, clavier, etc), toutes les polices de caractères, bref, le mouton à cinq pattes. C'est possible !

Une solution consiste à faire d'abord une copie du Workbench 1.2 et, armé de la souris, faire un premier ménage grâce au sous-menu "discard". Vider les tiroirs "Demos", "Utilities", "Expansion" et les fichiers "Dock" et "Preferences", puis les effacer. Ouvrir le tiroir "System" puis effacer "GraphicDump", "IconEd", "Say".

Ouvrir une fenêtre CLI. Effacer dans le répertoire "C" les commandes que vous n'utilisez pas dans l'environnement Basic ("BindDrivers", "ChangeTaskPri", "DiskChange", "Edit", "Mount" et d'autres si vous y avez convenance). Dans le répertoire "Devs/Keymaps" effacer tous les fichiers à l'exception de celui que vous utiliserez ("f", voire "usa0", on n'est pas des sauvages). Dans "Devs/Printers", effacer tout sauf le pilote imprimante que vous aviez fixé dans Preferences. Garder tout le reste, il y a largement la place sur la disquette pour l'interpréteur AmigaBasic et plusieurs programmes.

Copier l'AmigaBasic depuis la disquette Extras 1.2, ainsi que le tiroir "FD 1.2", indispensable pour accéder aux bibliothèques.

Frapper "Ed S/startup-sequence dans un CLI. Effacer toutes les lignes devenues inutiles. Il doit rester le lot suivant :

Programme AmigaBasic auto-amorçable

(On n'est pas obligé de recopier les commentaires)

Sauvegardez cette nouvelle séquence (avec les touches "Esc-X"). Vous voici à la tête d'une vraie disquette Basic.

Lancement

Insérez-la dans le lecteur DF0:, appuyez sur "Ctrl-Amiga-Amiga" (on intitule cela "réinitialiser"). Après quelques secondes de patience, sous vos yeux éblouis, apparaissent la fenétre principale BASIC et la fenêtre "List", prêtes à recevoir vos ordres !

Si vous lancez la commande "System" depuis Basic, la startup exécute la commande "endcli" et vous renvoie au Workbench. Le tiroir "Empty" que vous avez gardé servira à ranger vos programmes géniaux et les bitmap. Vous pourrez le renommer.

Astuce

Allez, tiens, sans supplément de prix, A-News (Only A-News makes it possible !) vous offre une petite astuce qui donnera à votre programme BASIC un aspect franchement pro. Vous voulez interdire à quiconque d'examiner "MonBeauProg" après un autodémarrage. Fastoche. Effacez les menus et servez-vous de l'event-trapping "On Break" (AmigaBasic Manuel page 8-96) qui empêche l'utilisateur d'interrompre le programme avec les touches "Ctrl-C". Essayez l'exemple suivant, vous verrez :

Programme AmigaBasic auto-amorçable

Tous les menus BASIC sont effacés et vous ne pouvez utiliser l'option "Stop". "On Break" vous envoie à la routine "Fin:" lorsque vous utilisez la combinaison "Ctrl-C" dont "Break On" permet la détection. Impossible donc d'interrompre le programme ni avec la souris ni avec le clavier. Heureusement, ce programme de démonstration offre une sortie de secours qu'il contrôle ! Sans sortie de secours l'utilisateur n'a pas d'autre issue que de réinitialiser son Amiga (niark niark niark !).

Pire encore (hé hé !). Remplacez "Stop" par "System" dans l'exemple et supprimez la commande "Loadwb" dans la startup-sequence. La touche "Q" vous offre un splendide écran Workbench totalement inutilisable ! Ce qu'on peut être canaille tout de même !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]