Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 20:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Réflexions sur le Zorro III et les cartes graphiques
(Article écrit par Nicolas Geley et extrait d'Amiga News - avril 1994)


Il n'est pas toujours facile de comparer les cartes graphiques 24 bits disponibles sur Amiga. Voici quelques indices pour arrêter de croire aux formules toutes faites.

Spécificité

Une des caractéristiques majeures des cartes graphiques est leur vitesse "d'affichage", c'est-à-dire, la vitesse à laquelle elles peuvent transférer des données (ici des couleurs de pixels) de la mémoire de la machine (où les images sont créées) vers celle de la carte (où elles sont affichées). Plus le transfert sera rapide et plus la carte sera "rapide", c'est-à-dire que plus son affichage réagira rapidement, plus son utilisation sera confortable.

Un des freins à la vitesse de transfert est le bus de données lui-même (par où passent toutes les informations). Les Amiga 2000 sont équipés d'un bus Zorro II. Les Amiga 3000 et 4000 sont équipés d'un bus Zorro III qui peut aussi fonctionner en mode Zorro II. Le Zorro II est capable d'une vitesse maximum de 2 Mo/s soit environ 600 milliers de pixels par seconde (kpixels/s - en parlant de pixels 24 bits). Le Zorro III, lui, sprinte à près de 8 Mo/s soit environ 1700 kpixels/s.

Les cartes graphiques Zorro II atteignent des vitesses de l'ordre de 500 kpixels/s* (Picasso II, Retina, Harlequin...). La Rainbow 3, une carte graphique Zorro 3/EGS, atteint une vitesse de 1650 kpixels/s ! Depuis quelques mois, des cartes Zorro III bien "meilleur marché" que la Rainbow 3 sont disponibles. Les cartes Piccolo et Spectrum sont bien des cartes Zorro III pourtant, lorsqu'on les essaye, elles ne dépassent pas les 600 kpixels/s. Pourquoi la Rainbow 3 est-elle monstrueusement plus rapide et pas les autres Zorro III ? Y aurait-il une différence ? Et laquelle ?

On l'oublie facilement qu'il n'y a pas que le bus qui compte, il y a aussi les mémoires ! Car les mémoires sont utilisées à la fois par le bus et le système d'affichage (on dit "le convertisseur numérique/analogique") qui convertit les couleurs des pixels en un signal et l'envoie au moniteur. Deux exemples vont éclaircir le problème.

Tout le monde peut faire le test : sur un A3000 classique, le Workbench en 4 couleurs va à une certaine vitesse. Dès qu'on passe en 16 couleurs, on s'attend bien sûr à un ralentissement puisqu'on transfert deux fois plus de données (4 bits au lieu de 2). Pourtant le Workbench 16 couleurs ralentit beaucoup plus ! Il est plutôt cinq fois plus lent que deux fois plus lent (comme il devrait l'être sur le papier). Autrement dit, quand on augmente simplement le flux de données à afficher (donc le temps de travail du convertisseur) il y a comme un goulot d'étranglement.

Évaluations

Imaginons que, sur une carte graphique (imaginaire), nous utilisions des mémoires qui permettent des accès à 10 Mo/s. Ces mémoires sont lues en permanence par le système d'affichage proprement dit qui occupe disons 80% du temps ! Les mémoires ne sont donc libres pour recevoir des données du bus que 20% du temps, ce qui donne, dans notre exemple, 2 Mo/s possible au maximum. Dans ce cas, un Zorro II permettra à notre carte imaginaire une vitesse de 500 kpixels/s et un Zorro III une vitesse de... 500 kpixels/s. Les mémoires sont donc un frein invisible mais bien réel à la vitesse de travail des cartes graphiques.

C'est pour cette raison que l'on a inventé des mémoires dites "vidéo" (VRAM)**, qui sont "à double accès", qui peuvent être utilisées en même temps par l'affichage vidéo et les accès mémoire. La Rainbow 3 (par exemple) est équipée de mémoires double accès et les Piccolo et Spectrum de mémoires classiques. Évidemment, les mémoires double accès sont nettement plus chères (au moins cinq fois !)... c'est ce qui fait que la Rainbow 3 coûte si cher et que les autres soient si "bon marché" ! C'est aussi ce qui fait que la Rainbow 3 atteint les 1650 kpixels/s quand la Piccolo ne dépasse pas les 600 kpixels.

Conclusion

Zorro III + mémoires classiques = pas aussi vite qu'on pourrait le croire. Autrement dit, pour bénéficier de toute la puissance d'une technologie, il faut toujours prendre garde à rester homogène : quand le bus est rapide, les mémoires doivent suivre.

* Les évaluations de vitesse sont faites ici par un travail effectif avec la carte graphique (en mode 24 bits, appuyez sur "Ctrl-D" dans le logiciel TVPaint, puis les chiffres 33 pour accéder à ce test de vitesse d'affichage en pixels/seconde) et non avec des boucles internes à la mémoire de la carte (où l'on obtient de super chiffres mais sans véritable rapport avec l'utilisation réelle).

** On lit souvent dans les revues "RAM vidéo" mais il faut souvent comprendre "RAM classiques utilisées pour stocker l'image vidéo affichée". Pour ne pas se tromper, il faut exiger la mention "RAM double accès".


[Retour en haut] / [Retour aux articles]