Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 avril 2017 - 14:31  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Utilisation et configuration de RC-FTPd
(Article écrit par Jérôme Chappuis - février 2005)


RC-FTPd, mais c'est quoi donc ça ?

Il s'agit tout simplement d'un serveur FTP, c'est-à-dire qu'à l'inverse d'un client comme AmiTradeCenter, c'est un programme qui vous permettra de transformer votre Amiga préféré en serveur FTP de manière à offrir des fichiers à d'autres personnes. Cela peut également s'avérer utile pour accéder à son propre micro lorsque l'on n'est pas chez soi.

L'auteur est Robin Cloutman, un programmeur anglais déjà connu pour des extensions pour AmIRC et Magellan. Vous pouvez le contactez sur www.rycochet.com/contact.php ou sur ICQ (13463163). Vous pouvez aussi visiter son site : www.rycochet.com. Même si la dernière version 2.74 date de 2002 sachez qu'il travaille actuellement sur une version 3.0 qui sera une grosse évolution. Son développement a pris pas mal de retard suite à un plantage de disque dur dans lequel il a perdu les sources de la V2.74 et aussi du fait qu'il soit désormais papa. Néanmoins, il ne pense pas s'arrêter à une simple version Amiga mais souhaite fournir la prochaine version sur de multiples plates-formes, dont l'Amiga Classic, AmigaOS 4, MorphOS, Linux et Windows.

Généralités

Le logiciel est shareware au prix de 20 USD (environ 16 euros), néanmoins l'auteur conseille actuellement aux gens d'attendre la V3 pour s'enregistrer. D'ailleurs, un fichier-clé est généreusement fourni dans l'archive de la version 2.74. En effet, il pensait livrer la version 3 beaucoup plus rapidement, et avait décidé de faire don d'une clé pour l'ancienne version. L'enregistrement pour la V3 sera modulable selon la version souhaitée : par exemple 20 USD pour une licence mono-machine/mono-utilisateur jusqu'à 500 USD pour une licence multisite avec géociblage automatique et balance de serveurs. Cela signifie par exemple qu'un utilisateur pourrait se connecter sur Aminet France et recevoir le fichier voulu d'Aminet USA si le logiciel détecte que cela s'avère plus rapide. L'archive est disponible sur Aminet (aminet.net/comm/tcp/rc-ftpd.lha - 110986 octets) ainsi qu'un catalogue français réalisé par ATO : aminet.net/comm/tcp/rc-ftpd_loc.lha - 82148 octets). Il est aussi possible de récupérer sur le site de l'auteur une archive contenant différents exécutables compilés pour 68020, 68040 et 68060 : rc-ftpd_cpu.lha.

L'écran principal

Créé sur Amiga Classic, RC-FTPd fonctionne donc aussi sous MorphOS et probablement sous AmigaOS 4. Il suffit d'avoir au minimum 2 Mo de mémoire, AmigaOS 2.1+, MUI 3.8 et votre pile TCP-IP préférée. Le programme peut être lancé aussi bien depuis un Shell que par son icône. Actuellement aucun réglage d'icône n'est utilisé, tout se configure par les préférences internes du logiciel. Vous trouverez dans l'archive une documentation anglaise au format AmigaGuide. L'interface graphique est donc réalisée sous MUI, assez en vogue actuellement. Les pros de l'ARexx apprécieront le fait qu'il soit également accessible par un port. Le programme est on ne peut plus simple, il se présente donc comme une seule fenêtre divisée en trois.

RC-FTPd 2.74

Le volet Server vous indique le nombre d'utilisateurs connectés et le taux de transfert courant. Vous pouvez aussi ouvrir ou non l'accès à votre site FTP grâce au menu déroulant qui va bien. Un bouton vous permet également d'accéder aux réglages comme nous le verrons plus loin.

Le volet Users vous montre toutes les connexions en cours (nom des utilisateurs, nom des fichiers en cours de transfert...). Vous pouvez également agir ici sur une connexion précise, par exemple pour déconnecter un utilisateur, abandonner un transfert, etc.

Le dernier volet, Stats, vous offre trois compteurs de statistiques que vous remettrez à zéro quand bon vous semble. Cela est utile pour vous donner une idée de l'utilisation de votre site (nombre de personnes qui se sont connectées, volume envoyé/reçu...).

Quant au menu, il ne propose que trois choses : "Réglages", "Configuration MUI" et "Quitter" !

Configuration

Attaquons-nous aux réglages, vu que c'est là que tout se joue. Les préférences sont enregistrées dans un fichier texte nommé "ftpd.config" sauvé dans ENV: et EnvArc:. En accédant aux réglages, on se retrouve avec une nouvelle fenêtre composée de huit onglets, mais pas de panique, c'est vraiment simple, seuls trois servent réellement (ils sont marqués d'un *).
  • Informations : juste quelques renseignements à lire.
  • Utilisateurs (*) : la liste des utilisateurs, mots de passe et droits d'accès.
  • Groupes (*) : la liste de vos répertoires et leurs droits d'accès.
  • Général (*) : divers.
  • Fermé : texte montré quand votre site est inaccessible.
  • Politesse : texte apparaissant à la première connexion.
  • Bienvenue : texte envoyé à la reconnaissance d'un login/password.
  • Au revoir : texte envoyé à la déconnexion.
Note : ces différents textes peuvent être agrémentés de champs spéciaux comme détaillé en dessous de leur fenêtre de saisie. Par exemple $u sera remplacé par le nombre d'utilisateurs actuellement connectés.

Réglages/Général

Cet onglet vous permet de régler tout un tas de détails :
  • Port : mieux vaut le laisser à 21 mais il reste modifiable.
  • Affichage : permet de masquer différents type de fichiers, comme les icônes .info par exemple.
  • Anonyme : en cochant ceci vous autorisez la connexion des "anonymes", méfiance.
  • Nbr utilisateurs : limite le nombre d'accès simultané, utile pour éviter d'écrouler la bande passante de chacun.
  • CPS Max : limite le taux de transfert, pas de limitation si vous mettez zéro. Utile pour se garder un peu de réserve pour naviguer !
  • Délai : temps au bout duquel un utilisateur inactif est éjecté.
  • Noop : si vous choisissez de cocher cette case, les utilisateurs ne pourront plus rester connectés s'ils sont inactifs trop longtemps.
  • NoPASV : en cochant ceci vous limiterez l'accès à votre serveur. Cela augmente la sécurité au détriment des fonctionnalités.
  • Message auto. : active l'envoi automatique de messages.
  • Commentaire auto : ajoute en commentaire des nouveaux fichiers le nom de l'expéditeur.
  • Journal : utilise un journal pour enregistrer les événements.
  • Séparé : si ceci est coché vous aurez différents journaux possibles, un par utilisateur.
  • Short Number : utilise ko/Mo/Go plutôt qu'uniquement "octets" pour l'affichage.
Réglages/Groupes

C'est ici que l'on va pouvoir définir le coeur du site, c'est-à-dire quels répertoires vont être accessibles aux utilisateurs. Vous devez commencer par ajouter ici un répertoire "racine", pour cela, dans "Alias" mettez simplement le caractère "/" et dans "Chemin" indiquez le chemin d'accès complet, par exemple "HD1:Internet/ftp". C'est ici que viendront les utilisateurs se connectant sans préciser de sous-répertoire. Il est important de savoir que vous pouvez vous créer une structure de répertoires totalement différente pour votre site que celle présente sur votre disque dur. Par exemple, nous pouvons ajouter maintenant le répertoire "HD1:GFX/Images/Raytracing" en précisant comme alias "/3D". Les utilisateurs se connectant verront alors dans le répertoire racine un sous-répertoire nommé "3D" alors que réellement ce n'est pas un sous-répertoire. On peut continuer ainsi en ajoutant par exemple "HD1:LightWave/pictures" avec comme alias "/3D/LWave", cela semblera donc donner :
ROOT
  |
  |-- 3D
       |
       |-- LWave

Une fois que tous les répertoires voulus sont implémentés, il vous faut en définir les droits. Vous avez seize catégories de droits possibles, elles sont représentées par les caractères de 0 à F. Pour chacune de ces catégories vous pouvez activer ou non :
  • accès en lecture.
  • accès en écriture.
  • effacement.
  • accès aux sous-répertoires.
Je vous conseille de réfléchir aux différentes catégories que vous souhaitez faire, seize ne seront probablement pas suffisantes pour en affecter une différente à chaque utilisateur. Donc choisissez de regrouper les utilisateurs en plusieurs groupes, comme par exemple :
  • 0 = droits minimaux.
  • 1 = famille simple.
  • 2 = famille écriture.
  • 3 = collègues.
  • 4 = Amiga.
  • 5 = musique.
  • ...
  • F = vous-même, droits complets.
L'ordre croissant ici n'est pas important, il est juste conseillé de classer un peu pour s'y retrouver. Ensuite, pour chacun des répertoires que vous avez ajouté précédemment, indiquez pour les seize catégories (de 0 à F) les droits voulus.

RC-FTPd 2.74

Dans cet exemple vous voyez que les utilisateurs qui seront classés en catégorie 1 auront accès à la racine et au répertoire "photos" en lecture seule. Les autres répertoires ne leur seront pas visibles. Un utilisateur en catégorie 2 aura les mêmes droits avec, en plus, l'écriture pour ces répertoires, etc. Il ne reste alors plus qu'à définir dans l'onglet suivant quelle catégorie de droits vous souhaitez donner individuellement à chaque utilisateur.

Réglages/Utilisateurs

Ici on liste tous les utilisateurs dont vous souhaitez créer un compte. Pour cela, il leur faut un nom d'utilisateur et un mot de passe. On peut aussi définir le nombre maximum de connexions simultanées, ce qui évite aux utilisateurs de télécharger cinquante fichiers à la fois et d'écraser la bande passante. Si vous avez demandé précédemment dans "Général" un journal, vous pouvez définir ici individuellement par utilisateur le niveau d'informations enregistrées, allant de rien jusqu'à tout.

Donc commencez par saisir la liste de vos utilisateurs, ensuite vous leur affecterez leurs droits. Nous retrouvons pour cela nos seize colonnes de 0 à F. En cochant d'une croix une de ces colonnes vous donnez à l'utilisateur sélectionné les droits correspondants.

RC-FTPd 2.74

En reprenant notre exemple, nous voyons que Toto n'a que les droits de la catégorie 0, c'est-à-dire qu'il verra simplement la racine et le répertoire photos, sans pouvoir y écrire. Pour Freddy, il aura tous les droits des catégories 0, 3 et 5. Jchap a, quant à lui, la totalité des droits, de 0 à F. On voit donc qu'un utilisateur n'est pas limité à une seule catégorie de droit, on peut lui en mettre plusieurs. Dans ce cas pour un répertoire donné ce sera le droit le plus élevé qui sera retenu. Toujours dans notre exemple, notre ami Freddy qui a les catégories 3 et 5 aura accès à Job (grâce à la catégorie 3) ainsi qu'à l'écriture en racine (grâce à la catégorie 5).

Bon j'arrête là avant de trop vous embrouiller. Cela peut sembler confus à la lecture mais en testant par vous-même cela viendra très vite. Le mieux est de pratiquer un peu en vous connectant vous-même sur votre propre site pour tester vos réglages.

Pour conclure

Voici donc un logiciel plus que prometteur. Au final, il s'avère très simple d'utilisation même si au départ les réglages groupes/utilisateurs déroutent un peu. Il s'avère très stable ici malgré les quelques hits sous MorphOS (et peut-être aussi sous AmigaOS 4). Si vous rencontrez quelques problèmes, essayez ces astuces :

1) Problème avec MUI après avoir modifié les réglages -> Faire "avail flush".
2) Les modifications ne sont pas prises en compte -> Quitter et relancer le programme.
3) Instabilité, surtout avec d'autres programmes MUI -> Dupliquer les classes MUI dans le répertoire de RC-FTPd.

Le logiciel est lancé en permanence chez moi, via la WBStartup, et cela fonctionne très bien. Le tout est de s'arranger pour qu'il ne se lance qu'une fois la pile TCP-IP activée. Si vous avez l'ADSL, alors RC-FTPd est votre ami.

Vivement la version 3 qui s'annonce encore plus prometteuse !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]