Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 29 juin 2017 - 12:47  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Race Trace
(Article écrit par Éric Laffont et extrait d'Amiga News - mars 1992)


Avec Race Trace, RGB Software nous propose le plus complet des logiciels de vectorisation disponibles sur Amiga. A part quelques utilitaires de conversion du domaine public ou l'utilitaire Trace contenu dans Professional Draw, aucun ne proposait vraiment le contrôle de la vectorisation. Race Trace tente de combler ce vide. C'est là une très bonne alternative qui ne manquera pas d'intéresser toute personne utilisant la PAO ou adepte de l'image de synthèse.

Race Trace

Le logiciel

Tout d'abord, notons que ce logiciel est disponible sur tous les micro-ordinateurs : Amiga, Mac, PC et ST. C'est un point intéressant si ce logiciel devient un standard ou si son format spécifique de sauvegarde fait école. Le logiciel côté Amiga se compose d'une disquette et d'une documentation fort bien présentée, le tout en anglais.

Le premier menu rencontré nous propose deux choix : soit de charger un fichier au format Race Trace, soit une image IFF au format 320x256 en 32 couleurs. C'est ici le seul point noir du programme. La résolution de 320x256 est un peu limite pour une vectorisation vraiment précise des contours d'un caractère par exemple, et les "escaliers" restent visibles dans le produit fini. Il y a la possibilité de retravailler les points à l'intérieur de Race Trace, mais cela est long et fastidieux.

Race Trace

Enfin, comme nous le signale la documentation, les versions ultérieures du logiciel permettront de charger les images en haute résolution ou en HAM. Pour le moment, il n'en demeure pas moins que Race Trace reste le seul à proposer une réelle conversion des couleurs en vectorisation.

Nous chargeons donc une image standard du genre Deluxe Paint et le logiciel commence son travail. Les 6 bits plans de l'image (32 couleurs) sont effectivement conservés, c'est une heureuse surprise. L'autre bonne surprise c'est que le logiciel nous propose maintenant des outils de travail pour modifier et améliorer notre image désormais vectorisée.

Un écran d'information nous indique tout ce que nous devons savoir sur nos composantes de l'écran. Le logiciel ne servirait à rien si la sauvegarde n'était pas à la hauteur de ce que nous venons de voir jusque-là. Ici aussi on est gâté. La fenêtre de requête de sauvegarde propose pratiquement tous les types de sauvegarde possibles sur Amiga. Outre la sauvegarde pour les logiciels de 3D du moment (Sculpt, Real 3D et Imagine), on peut aussi sauver notre travail en tant que clip pour Professional Page, donc la PAO. On peut aussi créer un fichier PostScript et HPGL (langage des traceurs HP) sans oublier une sauvegarde IFF et même DigiWorks. C'est donc un logiciel complet qui nous rendra des services aussi bien dans la PAO que pour la 3D.

Race Trace

Conclusion

L'intérêt du vectoriel réside dans l'amélioration considérable de la qualité des images pour l'impression en PAO. L'utilisation d'un tel logiciel est surtout lié à la taille des fichiers traités. Pour exemple, une image IFF numérisée moyennement complexe, en 16 gris, de 41 ko, produit un fichier clip pour Pro Page de 1,7 Mo, ce qui est assez énorme, pour une amélioration pas si évidente que cela si l'image n'est pas agrandie. Par contre, pour tout travail sur texte, ou des dessins, l'emploi du logiciel devient presque indispensable.

En ce qui concerne la 3D, c'est autre chose. Imagine propose en standard ce type de service (vectorisation d'un fichier IFF) mais en deux couleurs seulement et sans face pleine. Pour Sculpt, Real 3D, et donc Imagine, Race Trace est d'un grand secours, surtout pour du texte, même coloré et en faces pleines.

C'est donc un logiciel qui mérite de figurer dans la logithèque de tout amigaïste faisant de la PAO ou utilisant les logiciels de 3D déjà citées.

Nom : Race Trace.
Éditeur : RGB Software.
Genre : dessin vectoriel.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 990 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]