Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 26 mai 2017 - 13:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Quake 3 Arena
(Article écrit par David Brunet - février 2006)


Comme pour les premiers Quake, id Software a rendu disponible sous licence GPL le code source de Quake 3 Arena. MorphOS et quelques autres systèmes d'exploitation vont enfin pouvoir en profiter.

Installation

Quake 3 Arena est le troisième opus de la série des Quake, développé par id Software depuis 1996. Cette version date déjà de 1999, mais c'est seulement en 2005 que ses auteurs ont jugé bon de rendre disponible le code source sous licence GPL. L'adaptation à MorphOS est l'oeuvre de Mark Olsen, elle nécessite la version 1.4 de MorphOS, 256 Mo de mémoire, TinyGL 50.9 et une carte 3D gérée. De plus, une connexion à Internet est obligatoire pour pouvoir récupérer la mise à jour Q3A 1.32. Quake 3 pour MorphOS est téléchargeable sur bigfoot.morphos-team.net/files/morphosquake3.lha.

Pour l'installation, décompressez l'archive et déposez le répertoire "Quake III" là où vous souhaitez installer le jeu. Double-cliquez ensuite sur "InstallQuake3" et laissez-vous guider. Soyez patient durant l'installation, cela va prendre plusieurs minutes. L'icône "InstallUpdate" n'est nécessaire uniquement si l'installer refuse de télécharger la mise à jour.

Astuce : pour faire tourner Quake 3 sur les machines ayant peu de mémoire (les 128 Mo de l'Efika 5200B par exemple), il suffit d'éditer le fichier "q3config.cfg" qui se trouve dans le répertoire "baseq3" de Quake 3. Parmi les variables de ce fichier, modifiez les valeurs seta com_hunkMegs à "50", seta com_soundMegs à "1" et seta com_zoneMegs à "8". Vous pouvez, en plus, démarrez sans startup-sequence pour économiser davantage de mémoire.

Modes de jeu

Contrairement aux précédents Quake, le mode solo n'est pas une aventure guidée par un semblant de scénario. Ici, ce qui vous attend, c'est une suite de combats à mort (deathmatches) contre des bots. Ces différents combats sont de difficulté progressive, vous apprendrez à parfaire vos techniques et vos réflexes. Vous serez confronté durant 24 niveaux à un panel d'adversaires plus ou moins coriaces. Le dernier niveau étant un combat seul à seul contre Xaero, le plus redoutable combattant de l'arène.

Quake 3 Arena

D'autres modes de jeu sont possibles. id Software a réuni tout ce qu'il est possible de faire en la matière. On retrouve donc le chacun pour sa peau, le combat par équipe, la capture de drapeau et le tournoi. Dans chacun des quatre modes, on peut choisir le nombre d'alliés et d'adversaires, la carte du combat, ainsi que d'autres options de jeu.

Le système de bots (personnages gérés par l'intelligence artificielle du programme) est assez bien vu. Non seulement leur force est paramétrable, mais en plus, on peut à présent leur donner des ordres et ils n'hésitent pas, n'importe quand durant la partie, à (vous) insulter.

Le nombre de niveaux est petit, tout comme leur taille en règle générale. Ils ont été taillés pour les modes multijoueurs. Mais comme Quake 3 grouille de tableaux supplémentaires disponibles gratuitement sur Internet, cette petite lacune se révèle peu importante. A noter que les niveaux originaux de Quake 3 proposent des pièges ou des parties secrètes bien mieux cachés que dans Quake 1 ou 2. Leur connaissance sera un atout de taille lors de vos combats contre d'autres joueurs humains. La nouveauté dans les tableaux de Quake 3 est la présence des accélérateurs qui remplacent souvent les vieux et classiques élévateurs mécaniques.

Quake 3 Arena

Les bonus et armes n'ont pas subi de changements criants. On retrouve les armures, kits régénérateurs, munitions, invisibilité, rapidité ou encore le Quad Damage. Ceux qui connaissent les armes dans les jeux de id Software (à partir du premier Doom), seront déçus de voir que celles-ci refont leur apparition en masse : neuf armes seulement au total dont les éternels fusil, mitrailleuse, lance grenade, lance roquette, fusil-éclair, laser et BFG 10000. De plus, les armes n'offrent qu'un seul mode de tir.

On peut jouer à Quake 3 sous les traits d'un personnage possédant ses propres habillages, animations et sons. Sur un total de 32 personnages, la variété est de mise mais certains sont graphiquement laids et peu détaillés.

Outre les niveaux supplémentaires disponibles sur Internet, vous pourrez récupérer de nouveaux habillages, de nouvelles armes et surtout des modifications totales basées sur le moteur de jeu. Ces dernières sont, sans doute, le point fort de Quake 3.

Techniquement

Quake 3 est techniquement supérieur à Quake 2 et en 1999, seul Unreal Tournament rivalisait avec lui. Aujourd'hui, le fait étant que peu de jeux sortent sous AmigaOS ou MorphOS, on peut affirmer que Quake 3 est pour le moment le jeu le plus technique de notre plate-forme. Les textures 32 bits, les effets de lumière partout, le brouillard volumétrique, les fumées, le dessin des armes et des items, bref presque tout est de haut niveau graphiquement.

Pour arriver à ces prouesses graphiques, un simple Pegasos I G3/600 MHz avec une Voodoo3 suffit à en profiter en 640x480. Si vous souhaitez mettre les options graphiques au maximum dans des résolutions plus élevées, un Pegasos II G4/1000 MHz est nécessaire, tout comme l'utilisation d'une carte Radeon. Ceci dit, Mark Olsen a annoncé sur le forum de MorphZone qu'un gain de vitesse de l'ordre de 80% était prévu pour les Voodoo3 pour Quake 3 dans une prochaine mise à jour des pilotes 3D de MorphOS.

Quake 3 Arena

Le domaine sonore est contrasté : musiques pas terribles mais bruitages réalistes saupoudrés de voix numérisées. Reste enfin la jouabilité, qui est sans faille avec une prise en main immédiate. On retrouve parfaitement les sensations d'un Quake 2 et on entre directement dans le vif du sujet sans devoir passer par un fastidieux apprentissage.

Conclusion

Techniquement impressionnant pour l'époque, Quake 3 Arena reste très correct à l'heure actuelle, surtout sous MorphOS où les jeux 3D de ce style ne sont pas très nombreux. Avec la puissance des Pegasos et des pilotes 3D de MorphOS, le jeu est tout à fait fluide pour le moment, mais les futures améliorations des pilotes Voodoo3 et l'optimisation du portage actuel permettront aux configurations modestes de tirer parti au maximum des possibilités de Quake 3.

Le côté technique ne faisant pas tout, on peut qualifier ce troisième opus des Quake comme le moins prenant. Il souffre d'une carence d'originalité (armes, ambiance graphique, but du jeu...) et d'un mode solo uniquement fait de combats à mort, ce qui lasse vite le joueur.

Nom : Quake 3 Arena.
Développeurs : id Software.
Adaptation : Mark Olsen.
Genre : jeu de tir subjectif.
Date : 2005 (date originale : 1999).
Configuration minimale : MorphOS 1.4, TinyGL 50.9, 256 Mo de mémoire.
Configuration souhaitée : MorphOS 1.x, TinyGL 50.9, 256 Mo de mémoire, carte graphique Radeon 7500 ou supérieure, PowerPC G4/1000 MHz.
Licence : moteur sous licence GPL, données commerciales.

NOTE : 8/10.

Les points forts :

- Le niveau technique général.
- Les modifications totales (mods) nombreuses et de qualité.
- Jouabilité parfaite.
- Les modes tournois, capture du drapeau et chacun pour sa peau totalement paramétrables.

Les points faibles :

- Le mode solo uniquement fait de combats à mort.
- Le jeu original propose peu d'armes et peu de niveaux.
- Concept peu original.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]