Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 20:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : La publicité sur Internet
(Article écrit par Corinne Villemin-Gacon extrait d'Amiga News - février 1997)


Culture Pub ©

La publicité sur Internet, via courrier électronique ou le réseau Usenet à un statut particulier : elle n'est pas implicitement admise ou tolérée (1). Les babas-cools réactionnaires n'y sont pour rien, la nature même du réseau est à l'origine de cette caractéristique. Tout destinataire d'une information sur le Net paye celle-ci à la quantité toutes informations qu'il reçoit. Ceux qui mettent gracieusement à disposition leurs matériels et leurs ressources informatiques à la disposition de la communauté Usenet ne tiennent pas non plus à supporter le coût d'une diffusion d'information à des fins d'enrichissement financier personnel. La publicité sauvage sur Internet représente donc un abus financier supporté par les "victimes" et un abus de ressource du réseau. Faire payer sa propre publicité est donc très mal vu et plutôt mauvais pour son image de marque.

Origine de la publicité sauvage

La publicité abusive, c'est-à-dire celle qui n'est pas explicitement demandée par le destinataire, est de plus en plus fréquente. Sa croissance accompagne celle du nombre d'utilisateurs qui rejoignent le Net. L'ignorance, pour la publicité venant de France, est la plus grande cause de son origine : une mauvaise connaissance des caractéristiques du réseau, un réflexe Eldorado pour se précipiter dans l'action sans chercher à mesurer auparavant les conséquences ou la légitimité de son acte. Certains prennent le risque que leur publicité soit tolérée (message court à une population très ciblée) et qu'elle soit plus comprise comme une information avec de la valeur ajoutée plutôt d'une réelle nuisance. D'autres se moquent complètement des nuisances qu'ils commettent en cherchant à atteindre le plus grand nombre : leur activité financière ne souffre pas d'une mauvaise image de marque (ex : messagerie rose).

Certaines publicités sont illégales (ex : les pyramides). Le fait qu'elles soient diffusées en ligne ne les légitime pas pour autant. Bien que certains textes juridiques doivent subir une harmonisation, un français qui utilise une connexion en France pour diffuser de la publicité en France est soumis à la réglementation française de la publicité et ne peut, sous peine de poursuite judiciaire, s'y soustraire.

Vous pouvez être victime de publicité abusive de deux façons. D'une part, via courrier électronique en recevant un courrier non sollicité à caractère publicitaire. Vous pouvez même être d'office abonné à une liste de diffusion ! D'autre part, vous pouvez lire ces mêmes messages dans des forums de discussions Usenet qui ne les tolèrent pas explicitement.

Aux armes citoyens !

Une partie de la communauté Internet et plus particulièrement Usenet se mobilise pour lutter contre la publicité abusive sur le réseau. Si dans la vie de tous les jours, vous ne pouvez que difficilement vous protéger (liste orange, etc.), le rapport de force est totalement différent sur Internet. Vous avez le même potentiel de réception et d'émission d'information à un faible coût que n'importe qui d'autre. Votre potentiel sera d'autant plus élevé que vous avez appris à connaître les meilleures façons d'informer et de s'informer. Il existe plusieurs façons de se préserver : outils de filtrage pour courrier électronique avec mots-clés (2) (sur les adresses de provenance, sur le titre du sujet, sur l'auteur du message, etc.), le fichier kill-file pour Usenet (présent sur tous les bons logiciels de nouvelles Usenet, ce fichier détruit sur votre disque dur, tout message en provenance de personne que vous aurez choisis).

Les actions ne sont pas simplement défensives. Dans le cas d'une publicité reçue via courrier électronique, vous pouvez répondre à l'auteur du message en question mais attention, les adresses de retour ne sont pas souvent valides (ex : spam@domaine.pays) ou encore c'est un robot qui vous répond ! Le plus efficace est encore de faire un courrier de protestation mais polie à l'administrateur (postmaster@domaine.pays). Les plus nerveux d'entre vous, vont jusqu'à "mailbomber" (3) le mal élevé pour lui apprendre à vivre ou encore abonner celui-ci avec d'autres nuisibles pour qu'ils s'échangent leur trafic. Cette technique n'est pas recommandée parce que gourmande en ressource réseau, votre attaque va pénaliser ceux qui sont pour rien dans ces abus. Mais il est vrai que personne n'est à l'abri d'un coup de sang. ;-)

Sur Usenet, la stratégie est différente : vous pouvez signaler un abus dans un forum comme news.admin.net-abuse.misc (4) ou bientôt fr.usenet.abus.rapports (5) dédié aux abus des ressources du réseau Usenet (la publicité sauvage en est un parmi d'autre) si cela n'est pas déjà fait, tout en postant un message de protestation ferme mais courtois. Cette méthode a prouvé son efficacité puisque de nombreux fournisseurs d'accès (les postmasters du domaine) voient d'un mauvais oeil, les abus de certains de leurs clients et vont dans certains cas, jusqu'à leur supprimer leur compte d'accès.

Lorsqu'il est clair que des articles publicitaires sont bien abusifs (crossposter, multiposter (6) dans des forums qui ne la tolèrent pas ou si celle-ci est un binaire dans la hiérarchie fr.* (7)), ceux-ci sont supprimés par un "cancel" (8) soit effectué par un robot pour les binaires, soit à la main par une âme charitable. Le cancel consiste à envoyer un message de contrôle à tous les serveurs de nouvelles Usenet pour leur demander de ne pas rendre visible un article dont vous avez spécifié son numéro d'identification. Attention, le cancel est un acte peu banal. Tout le monde peut annuler ses propres articles, en revanche annuler un article qui n'est pas le sien est un acte interdit (9) sauf exception comme l'annulation de publicité abusive très clairement identifiée. Bref, si vous n'êtes ni un familier de Usenet, ni de votre logiciel de nouvelles Usenet, ni de la notion de cancel et plus particulièrement des forums contre les utilisations abusives du réseau, contentez-vous de signaler ceux-ci. Certains internautes n'hésitent pas à constituer des listes d'adresse électronique des publicitaires sauvages dans le but de faire un boycott de leurs produits ou de créer des filtres d'adresse.

Bienvenu dans un monde sans pub ?

La publicité sur Internet n'est pas interdite, simplement elle ne se fait pas n'importe comment. Si vous désirez faire connaître votre page ou votre serveur Web, vous référencerez celui-ci dans les différents moteurs de recherche les plus populaires (10) comme ceux francophones (11). Vous pouvez proposer un abonnement volontaire à une liste de diffusion pour signaler les changements dans le temps. Il existe des forums Usenet dédiés aux annonces commerciales comme fr.biz.produits ou fr.biz.publicité ou encore fr.comp.infosystemes.www.annonces et fr.comp.infosystemes.pages-perso (12) si votre serveur Web n'a pas de vocation commerciale. La publicité n'est pas forcément un message de marketing direct.

Liens

1. FAQ - Non à la publicité sur Usenet, Pierre Beyssac.
2. Fight Spam on the Internet!
3. "mailbomber" signifie bombarder la boîte aux lettres d'une personne en lui envoyant des fichiers de plusieurs centaines de kilooctet. Certains usurpent l'identité d'une personne en espérant que celui-ci se fasse mailbomber.
4. Excellente FAQ sur les abus du réseau en anglais.
5. si la création de ce forum est adoptée. :-)
6. Cross-poster : poster un seul article qui sera visible dans différents forums. Multiposter : poster le même article en autant d'exemplaire que le nombre de forum où il va apparaître.
7. Les binaires, gourmands en ressource, sont exclus de la hiérarchie fr.* au profit de la hiérarchie alt.binaries.*. Ceci permet à de nombreux serveurs de nouvelles Usenet de faire le choix de les transporter ou non.
8. Lisez la Politique de suppression des articles dans fr.usenet.divers.
9. les foudres de la communauté Usenet risquent de vous tomber sur la tête comme il est difficile de se l'imaginer.
10. www.submit-it.com, altavista.digital.com, www.yahoo.com, www.metacrawler.com, etc.
11. www.yahoo.fr, ecila.ceic.com, www.urec.fr, lokace.iplus.fr, www.index.qc.ca, etc.
12. N'oubliez pas de lire les chartes de ces forums dans le forum fr.usenet.reponses ou bien sur le serveur Du bon usage de Usenet.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]