Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 novembre 2017 - 21:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Psygnosis, le plein de nouveautés
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - décembre 1992)


Noël approche et vous devez préparer fébrilement la liste de cadeaux à glisser dans vos petits souliers devant la cheminée. Cette année, le Père Noël pourrait fort bien s'appeler Psygnosis, car la grande société nous prépare un déluge de nouveautés et adaptations diverses.

Cytron (Amiga)

Cytron vous emmène dans un monde futuriste et sinistre où la technologie a atteint des sommets encore inégalés. L'action se déroule dans un immense complexe industriel extrêmement perfectionné où les ouvriers ont été remplacés par des robots. Plus question de grèves, de "pauses-café", ou d'augmentations de salaire... Deux piles dans le dos, un peu d'huile de temps en temps, une poignée de scientifiques pour s'occuper de la maintenance, et roulez jeunesse ! Mais le modernisme a aussi ses inconvénients : alors qu'aujourd'hui l'heure de la révolte a sonné chez les robots, les dirigeants commencent à regretter le bon vieux temps. Contrairement à l'ouvrier moyen qui se contentait de mordre dans son sandwich au pâté en sifflotant l'Internationale, les robots, eux, ne font pas de détail et désintègrent tout ce qui bouge à coups de laser !

Cytron
Cytron

La seule façon de libérer les malheureux scientifiques encore retenus prisonniers à l'intérieur du complexe est d'envoyer un androïde-sauveteur que vous dirigerez par l'intermédiaire d'une grosse télécommande : votre Amiga ! Le jeu est présenté en vue de dessus et vous contrôlez le Cytron, un robot capable de se scinder en deux parties plus petites (Cyt et Ron... Vous aviez deviné ?) afin de se faufiler facilement dans les passages les plus étroits. Vous démarrez la partie, équipé seulement d'un petit laser, mais vous pourrez trouver de nouvelles armes en vous connectant aux ordinateurs du complexe. Ces ordinateurs pourront également vous fournir les plans de certains niveaux ou vous permettre de refaire le plein d'énergie.

Le complexe est constitué de trente-sept niveaux qui s'enfoncent sous la terre jusqu'au centre de contrôle, qu'il vous faudra reconquérir. Chaque niveau est, comme il se doit, infesté de robots tous plus agressifs les uns que les autres, mais il ne faudra pas pour autant vous contenter de tirer à l'aveuglette et sans réfléchir. Vous devrez en effet trouver la sortie de chaque niveau avant d'accéder au suivant, ce qui nécessite souvent l'emploi de codes, de pastilles de bonus, ou de clés. La plupart des salles sont par ailleurs équipées de barrières laser qui vous empêchent de passer, mais qui, une fois que vous aurez appris à les manipuler, pourront se révéler fort utiles pour vous débarrasser de certains monstres, sans gaspiller trop de munitions. On trouve aussi des téléporteurs, et des salles remplies de mines qui ne demandent qu'à exploser sous vos pas. Un dispositif d'autant plus dangereux que, les robots ayant démoli la climatisation, il vous arrivera de faire quelques belles glissades sur un sol recouvert d'une épaisse couche de glace.

Ce jeu de castagne en vue du dessus rappelle fortement Alien Breed, dans lequel les robots étaient remplacés par d'immondes aliens échappés tout droit du film du même nom, mais l'action semble ici un peu plus élaborée. Vous devrez résoudre quelques petites énigmes et faire preuve de malice et de ruse, par exemple en trouvant l'interrupteur qui vous permettra d'éteindre la lumière et de vous déplacer ainsi sans être vu (vous êtes équipé d'un viseur infrarouge).

La réalisation est d'un très bon niveau (le jeu démarre sur une superbe musique remarquablement rythmée), avec un défilement d'une fluidité époustouflante (50 images/secondes) qui permet de déplacer le héros a une vitesse incroyable.

Walker (Amiga)

Si vous avez toujours rêvé de piloter un de ces chars a démarche de poulet tirés de Star War, ou le robot ED-209 de RoboCop, Walker est fait pour vous... Vous allez en effet pouvoir grimper à bord d'une de ces machines à l'aspect animal issues de l'imagination des créateurs de Battletech. Les touches du clavier vous permettent de faire avancer ou reculer votre engin à travers une ville en ruines tandis que vous dirigez la mire de votre viseur un peu partout sur l'écran à l'aide de la souris.

Walker
Walker

Vous disposez d'une puissante mitrailleuse et de missiles à têtes chercheuses qu'il est possible de verrouiller sur la cible de votre choix, mais les articulations de votre machine ne sont pas assez souples pour tirer derrière vous. Et c'est bien dommage, car vos ennemis n'y vont pas de main morte : les bougres vous mitraillent sans relâche depuis les fenêtres des immeubles et vous envoient des dizaines de fantassins soutenus par des chars et des voitures blindées. La défense aérienne varie, quant à elle, du deltaplane à l'hélicoptère.

Curieusement, c'est à DMA, l'équipe à l'origine des pérégrinations des adorables Lemmings, que vous devrez ces intenses moments de bonheur sadique... Quel plaisir de voir tous ces minus s'enfuir sous le feu des mitrailleuses crachant la mort dans un déluge de flammes et d'acier ! Vous aurez l'impression d'être King Kong ou Godzilla lâché au coeur d'une grande métropole ! Mais les programmeurs affirment que contrairement aux apparences, c'est bien vous le gentil, et que tous ces types, que vous massacrez au rythme échevelé d'environ 200 cadavres/minute, sont tous, sans exception, de véritables ordures. On peut raisonnablement en douter...

Quoi qu'il en soit, la réalisation est, une fois de plus, de grande qualité : les mouvements de votre Walker sont absolument superbes, et les différents niveaux de défilement parallaxe employés pour le sol donnent une bonne impression de profondeur, renforcée encore par le fait que votre machine tourne la tête vers l'arrière-plan ou vers le premier plan selon la position de votre cible. A l'instar des Lemmings, les sprites de vos ennemis sont exagérément petits, mais remarquablement bien animés. Mais, à l'exception du héros, les décors comme les personnages manquent singulièrement de couleurs (toutes les teintes semblent être passées dans l'armure et la carrosserie du robot).

A certains niveaux, vous descendrez de votre engin pour explorer à pied les installations souterraines ennemies, mais malgré tout, l'action semble répétitive, et plutôt lassante à la longue. Certes, la finesse n'est pas au rendez-vous, mais l'excellente réalisation donne vraiment envie de jouer, et les amateurs d'arcade pure et dure ne devraient pas déçus.

Combat Air Patrol (Amiga)

S'entraîner sur un simulateur de vol retraçant plutôt librement les affrontements de 1990, ça vous tente ? C'est ce que vous propose de faire Combat Air Patrol... A mi-chemin entre le jeu de guerre et le simulateur de vol, ce titre vous mettra aux commandes d'un F-14 ou d'un F-16 (et nos mirages 2000 alors ?). Toutes les options désormais classiques des simulateurs de vol seront, bien entendu, au rendez-vous, avec notamment une vue du sol comme si vous y étiez, grâce à laquelle vous pourrez voir passer votre avion au-dessus de votre tête à une vitesse surprenante.

Combat Air Patrol
Combat Air Patrol

Autre gadget, qui rappelle les images qu'on a pu voir à la télévision durant la guerre du Golfe : des caméras seront installées sur les missiles guidés. Vous pourrez choisir d'effectuer diverses missions ou une véritable campagne, car le jeu intégrera également quelques éléments des jeux de guerre et de stratégie. Les missions proposeront un vaste choix de situations différentes, allant de l'attaque d'une colonne de blindés à l'affrontement avec Saddam Hussein en personne ! Un jeu amusant, mais pas très réaliste (NDLR : heureusement !).

Lemmings 2 (Amiga)

La suite, réussie, de ce jeu fabuleux nous avait été présentée à l'ECTS, et nous n'avions pas manqué de vous en faire profiter. Mais la présentation à laquelle nous avions assisté ne nous avait pas permis de jouer nous-mêmes. C'est désormais chose faite et nous allons vous faire partager nos découvertes. Ce deuxième volet vous plonge dans douze mondes différents (plage, montagne enneigée, préhistoire...). Chaque monde couvre en fait plusieurs écrans et correspond ainsi à plusieurs niveaux du premier volet. Le but est de récupérer un talisman fragmenté en douze morceaux : seule la réunion de toutes les parties permet aux pauvres petits Lemmings de réintégrer leur patrie d'origine.

Lemmings 2
Lemmings 2

Chaque univers est caractérisé par différentes composantes. Tout d'abord, le décor est en rapport avec le contexte et l'on passe ainsi des pentes poudreuses au sable fin de la plage, assurant un complet dépaysement. Cette ambiance se retrouve à d'autres niveaux. Ainsi faut-il voir le "tombeur des plages", copie d'Aldo Maccione, bronzage de circonstance et Rayban au nez, ou le "Lemming des cavernes", cheveux en bataille et vêtu de peau de bête. Les possibilités d'action exploitent aussi les spécificités de chaque monde : nageur, surfeur, skieur, archer... (42 au total). Lemmings 2 apparaît encore plus prenant que le premier volet.

La réalisation a été améliorée, le défilement étant plus rapide et les commandes parfois plus ergonomiques. Les astuces à trouver sont toujours aussi délirantes, mais plus variées. La part d'action est aussi plus importante. En effet, dans le premier volet, il fallait attendre les niveaux supérieurs pour prouver ses capacités de coordination. Ici, au contraire, vous devrez assez vite jongler entre les changements d'ordre et les actions sur les Lemmings ainsi que sur l'environnement (ventilateur en particulier), ou même la coordination entre plusieurs Lemmings.

En voici un exemple : si vous voulez envoyer un Lemming à destination, il faut parfois l'élever dans les airs en gonflant un ballon, contrôler sa direction en faisant agir le ventilateur au bon endroit. Et, finalement, libérer le Lemming en transformant un autre Lemming, en Robin des Bois, qui tirera une flèche pour crever le ballon du premier. Le Lemming tireur à l'arc met un certain temps à armer (mouvement fort bien reproduit d'ailleurs), et la trajectoire de la flèche est courbe (comme il se doit), ce qui complique encore plus le défi, d'autant plus que la pendule continue de tourner pendant ce temps.

S'il est plus ce deuxième volet n'en conserve pas moins une excellente progression de difficulté, et l'humour omniprésent vous fera accepter, avec bonne humeur, vos échecs successifs. Lemmings 2 devrait être disponible sous quelques jours en version Amiga et un peu plus tard en version ST puis PC.

Armour Geddon (PC)

Nous vous avions déjà présenté les versions Amiga et ST de ce superbe logiciel. Rappelons qu'il s'agit d'un simulateur multi-engins qui vous place tour à tour au poste de pilotage d'un char léger ou lourd, d'un hovercraft, d'un hélicoptère, d'un chasseur ou encore d'un bombardier furtif. L'équipement de chaque véhicule est tout aussi diversifié, que ce soit au niveau de l'armement (laser, obus, bombes, roquettes, missiles) ou des équipements complémentaires : vision infrarouge nocturne, fusées servant de leurres lors des attaques, réservoirs supplémentaires, camouflage, possibilité de téléportation.

Cet aspect simulation est doublé d'un aspect stratégique tout aussi important. Il faut gérer le matériel avec économie, miser sur la recherche et le développement pour reconstruire le matériel détruit, et créer celui indispensable à une mission particulière.

La réalisation était déjà superbe sur Amiga et Atari ST. Elle est tout simplement exceptionnelle sur PC. Certes, nous avions installer le jeu sur un PC puissant (486DX 33, 8 Mo de mémoire), Mais le résultat est impressionnant : votre engin file comme le vert et les ennemis comme des étoiles filantes. Les utilisateurs de PC puissants devront-ils ralentir leur machine ? Cette vitesse hallucinante respecte la qualité graphique. Les 256 couleurs du mode MCGA ont été mises a profit pour fournir des tableaux de bord encore plus fignoles, avec un rendu parfait de la texture métallique. La 3D été retravaillée, chaque élément bénéficiant de facettes plus nombreuses. La version dont nous disposions n'incluait pas encore les bruitages, mais il serait étonnant que les programmeurs excluent cet aspect capital.

Cette nouvelle version redonne une jeunesse à ce logiciel passionnant, qui n'a pas pris une ride en dépit des nombreuses nouveautés du marché PC. Le jeu sera disponible ce mois-ci. Amateurs de simulation/stratégie, à votre porte-monnaie !

Bill's Tomato Game

Les jeux de réflexion et assimilés semblent avoir le vent en poupe en ce moment (Toddlers, Push Over), ce qui n'est pas pour déplaire aux joueurs qui, comme nous, aiment bien se triturer un peu la cervelle. Ce jeu de Psygnosis ne brille guère par son scénario : une tomate qu'il faut conduire vers la sortie de tableau en tableau. Voilà qui ne semble guère passionnant au premier abord. Et pourtant, détrompez-vous car ce jeu pourrait fort bien vous faire passer des nuits blanches ! Le principe de jeu est d'une grande simplicité et se maîtrise en quelques instants. Votre tomate sautille sur sa plate-forme de départ et devra rejoindre la plate-forme d'arrivée sans s'écraser ni se retrouver bloquée. Au milieu, un labyrinthe plus ou moins complexe vous attend, avec ses pièges variés blocs énormes, impasses, piques, tapis roulants...

Bill's Tomato Game
Bill's Tomato Game

Pour parvenir au but que vous vous êtes fixé, vous disposez d'un certain nombre d'outils qui vont interférer avec la trajectoire de la tomate. Chaque élément peut être placé où l'on veut dans le tableau, à condition que la place soit libre bien entendu. Ainsi, le ventilateur va-t-il "pousser" la tomate d'autant plus loin qu'elle passera plus à proximité. Comme vous disposez de plusieurs ventilateurs, vous pouvez, par exemple, faire effectuer une trajectoire en zigzag à votre fruit, en plaçant un ventilateur à gauche, puis un autre, un peu plus bas a droite. D'autres outils pourront vous être utiles : tremplin pour les petits sauts, trampoline pour les sauts plus importants, etc.

A la manière de Lemmings, vous ne disposez que d'un nombre limité d'outils pour chaque tableau, mais vous pourrez repositionner à volonté les outils dont vous disposez. Le nombre de tomates est illimité, seul le chronomètre joue contre vous. Si la réalisation n'est pas impressionnante, elle n'en est pas moins d'un bon niveau. L'inertie de la tomate, qui joue un rôle capital dans ce jeu, est parfaitement rendue. Le rebond sur les tremplins et autres trampolines est tout aussi bien simulé, la tomate rebondissant plus haut si, toutefois, elle arrive en plein centre du tremplin plutôt que sur les bords.

Bill's Tomato Game s'annonce comme un jeu passionnant, à tel point que la rédaction a défilé pendant l'essai pour tenter de résoudre les différents tableaux proposés. Les amigaïstes n'auront plus longtemps à attendre avant de se plonger dans les méandres de ce jeu (prévu pour le mois de décembre 1992 en théorie). Les possesseurs d'Atari ST et de PC devront, quant à eux, patienter un peu plus longtemps.

Creepers (PC)

Creepers est un autre jeu de réflexion, au scénario bien différent, mais au principe de jeu assez proche de Bill's Tomato Game. Vous êtes chargé de veiller sur la sécurité de mignonnes chenilles et de les conduire jusqu'à la tiédeur du cocon. Là, elles se transformeront en majestueux papillons.

Creepers
Creepers

Une docte chenille honoris causa se chargera de vous fournir quelques bons tuyaux au début de chaque tableau. Précaution fort louable, car ces chenilles sont vraiment inconscientes, prêtes à se jeter dans le premier trou venu. Tout comme Bill's Tomato Game, vous disposez d'un certain nombre d'outils en nombre limité : ventilateur, plan incliné pour permettre à la chenille de changer de niveau, chenilles pour boucher les trous les plus dangereux et même une insolite raquette de tennis. Mais, voilà, sous les coups répétés de cette raquette, la pauvre chenille va se mettre en boule et rebondir de place en place. Rassurez-vous, c'est pour son bien et souvent le seul moyen de l'aider à lui faire rejoindre au plus vite son cocon salvateur.

Facile au début, le jeu devient vite un véritable casse-tête, car le labyrinthe devient plus complexe et, surtout, les chenilles se multipliant. Une caméra vous permettra heureusement de "garder à l'oeil" l'une de vos protégées. Creepers devrait être disponible incessamment sous peu, sur PC uniquement (du moins dans un premier temps).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]