Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 27 juin 2017 - 14:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de ProWrite
(Article écrit par Ervin Bobo et extrait de Compute! - septembre 1987)


Note : traduction par Vincent Bouvelle.

A première vue, ProWrite semblait être un traitement de texte tout ce qu'il y a de plus banal mais il nous a vite prouvé qu'il savait faire bien plus. Il est à cheval entre un traitement de texte et un logiciel de PAO et pour cette raison, nous pensons qu'il est préférable de tester ces deux fonctionnalités séparément et de voir ensuite comment elles cohabitent.

Du côté traitement de texte, ProWrite possède beaucoup de fonctionnalités très intéressantes, dont le mode "Insertion" que nous avons toujours préféré au mode "Écrasement". La police par défaut est la Diamond en taille 12 points qui permet d'avoir un affichage large et donc lisible donnant l'impression d'avoir directement une version papier. Les marges droite et gauche peuvent être modifiées en déplaçant les flèches situées dans la règle, en haut de l'écran, et l'indentation du paragraphe peut être gérée en automatique. Les entêtes et pieds de page sont gérés et peuvent être affichés pendant que vous travaillez ou simplement cachés pour n'être restitués qu'au moment de l'impression.

La taille du presse-papiers rend les découpes et déplacements de textes faciles et comme ProWrite est multitâche - ce qui vous permet de travailler simultanément sur plusieurs documents - ces découpes et déplacements peuvent se faire aussi bien entre plusieurs documents qu'à l'intérieur du même.

ProWrite
ProWrite en mode haute résolution

Comme ProWrite est un traitement de texte WYSIWYG (ce que vous voyez, c'est ce que vous obtiendrez), vous pouvez être sûr de l'aspect final de votre document : il ressemblera à ce que vous avez à l'écran, y compris en ce qui concerne les couleurs. Ce programme est compatible avec plusieurs imprimantes couleurs.

Parmi les autres fonctionnalités, on trouve le "Trouve et change" - que nous connaissons davantage sous le nom "Cherche et remplace", mais aussi la possibilité de faire ressortir des mots ou des phrases en les soulignant, en les mettant en gras, en italique, ou en combinant les trois.

Mélanger texte et graphismes

Comme logiciel de PAO, ProWrite est efficace et original car il permet de combiner le texte avec des graphismes, de mélanger dix polices de caractères dans toute une variété de tailles, d'afficher et d'imprimer votre texte dans un arc-en-ciel de couleurs, et d'entourer un graphique par du texte.

ProWrite apporte une combinaison unique de traitement de texte et d'images

ProWrite reconnaît l'IFF (Interchange File Format), qui est maintenant un standard. Pour cette raison, vous pouvez incruster dans vos documents des images que vous aurez créées à partir de logiciels comme Deluxe Paint, Aegis Images, Draw Plus et autres. En créant vos images avec ces logiciels et en les combinant ensuite avec du texte, vous pouvez ainsi personnaliser vos mémos et manifestes comme jamais un traitement de texte ne l'a permis jusqu'ici.

Parce qu'il traite le texte de la même façon que le graphisme, il n'est pas nécessaire de faire des déplacements tortueux pour ajouter une image à votre document. Choisissez l'image de votre choix à partir d'un répertoire qui apparaît de façon contextuelle, sélectionnez le niveau d'ombrage que vous voulez, votre image apparaît à l'écran et vous pouvez la positionner à l'endroit qui vous convient le mieux dans votre texte. Vous trouverez également pratique de pouvoir déplacer une image d'un document à un autre aussi facilement que si vous déplaciez du texte.

Remarque : la version originale de ProWrite ne fonctionne qu'en mode haute résolution. En raison du clignotement de l'écran inhérent à la haute résolution, une mise à jour permet maintenant de travailler en moyenne résolution, sans effet de scintillement. Les dessins chargés en moyenne résolution seront écrasés horizontalement, mais seront imprimés dans leurs proportions originales. La mise à jour est gratuite pour toutes les personnes enregistrées.

ProWrite
ProWrite en mode moyenne résolution

En ce qui concerne le traitement de texte, ProWrite met à disposition toutes les polices Amiga standards ainsi que trois polices supplémentaires. La taille maximale autorisée est de 20 points, ce qui vous empêchera de faire de gros titres, mais vous devriez pouvoir tout de même attirer l'attention. Si la taille ne le permet pas, essayer de changer de couleur. Sélectionnez une zone aussi petite qu'une lettre ou aussi grande qu'une page entière, allez dans le menu déroulant et sélectionnez une autre couleur. Vous pouvez également mélanger les polices de caractères. Comme pour toutes les opérations de ProWrite, c'est simple et rapide.

Publication assistée par ordinateur ?

Concernant les fonctionnalités de PAO de ProWrite, nous utiliserons l'une des définitions les plus larges d'un terme qui sera certainement bafoué dans les années à venir. Etant donné qu'il ne contient pas de boîte à outils de création graphique (pour dessiner des lignes ou des boîtes), qu'il ne permet pas l'utilisation de polices d'une taille supérieure à 20 points, et qu'il ne permet pas le formatage du texte en colonnes comme dans un journal, il ne répond pas précisément aux définitions.

Pourtant, même si vous ne pouvez pas publier un journal, vous pouvez l'utiliser pour mélanger du texte avec des illustrations pour un livre d'enfant, un rapport pour une entreprise, un mémo ou pour vos notes personnelles.

Comme pour tout logiciel orienté graphisme, la quantité de mémoire est essentielle pour ProWrite. Une extension de mémoire sera toujours utile mais l'Amiga ne peut adresser que 512 ko de mémoire graphique. Il est donc possible d'épuiser la mémoire graphique et de planter le système alors que vous avez toujours de la mémoire disponible sur votre extension de mémoire. Heureusement, un appui sur la touche "Help" vous informe de l'utilisation de la mémoire dans une fenêtre. Nous vous suggérons de vous y référer avant d'ajouter un nouveau graphique ou d'ouvrir un nouveau document.

Étant donné que le document final est imprimé comme un graphique (même si votre document ne contient que du texte), attendez-vous à passer un peu de temps à attendre que la copie sorte de votre imprimante. Si rien n'est imprimé, vérifiez les paramètres dans les préférences - ProWrite doit être le premier logiciel que nous ayons vu définir l'impression sur le port série par défaut. La raison est que l'imprimante par défaut est une Apple Imagewriter II. Après avoir choisi l'impression sur le port parallèle, nous avons trouvé que l'imprimante couleur Okimate 20 fonctionnait plutôt bien.

La documentation est bonne, sans être trop longue ni trop ennuyeuse. Comme elle intègre énormément de protocoles Amiga, nous pensons que vous trouverez l'utilisation de ProWrite presque instinctive et que vous utiliserez la documentation juste comme un outil de référence pour certaines utilisations bien spécifiques.

Bien que ProWrite n'est ni un excellent traitement de texte, ni un véritable logiciel de PAO, il comble le trou entre ces deux domaines et il servira à ceux qui désirent créer rapidement un document qui attire l'attention. C'est un programme que vous utilisez quand les mots seuls ne suffisent pas. Et, parce qu'un dessin vaut mieux qu'un long discours, ProWrite peut transformer ce qui aurait pu être un long document en une simple page de texte avec une image.

Nom : ProWrite.
Éditeur : New Horizons.
Genre : traitement de texte.
Date : 1987.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire, Kickstart 1.2.
Licence : commercial.
Prix : 124,95 $


[Retour en haut] / [Retour aux articles]