Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 22 mai 2017 - 23:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Proteus Editor 0.99
(Article écrit par Nicolas Fournel et extrait d'Amiga News - septembre 1991)


Nous allons tester ce mois-ci un éditeur dédié à l'expandeur Proteus d'E-mu Systems (à vrai dire le seul actuellement disponible sur Amiga pour cette machine). L'E-mu Proteus est un lecteur d'échantillons, mais contrairement au U20 Roland, de nombreux paramètres sont réglables par l'utilisateur d'où la nécessité d'un éditeur...

La version qui est testée ci-dessous n'est pas tout à fait définitive (version 0.99) et quelques modifications mineures peuvent donc encore survenir. La documentation est en français, le logiciel reste, quant à lui, en langue anglaise (ce qui est préférable puisqu'il reprend la terminologie du Proteus).

Le menu flottant

Le Proteus Editor permet d'éditer la totalité des paramètres d'un Proteus : les préréglages, bien sûr, mais également les paramètres globaux et les tables tonales (il est par exemple possible de recréer ainsi des gammes orientales ou toute autre bizarrerie sortie de votre imagination). Toutefois, quelle que soit la famille de paramètres que vous éditez, le menu contextuel reste identique et comprend six options : charger et sauver (sur disque), transmettre et recevoir (par MIDI), tester et enfin régler les préférences.

Les opérations disques se font très simplement. Il n'y a aucune fenêtre de requête de fichiers compliquée, le programme faisant directement la liste des fichiers contenus dans un répertoire spécial nommé "Sounds", "Tables", "Global", etc. selon l'objet sur lequel vous travaillez. A ce propos, l'éditeur est livré avec un programme d'installation sur disque dur, qui s'occupe de créer les divers répertoires requis pour les "tuning tables", les sons, etc. et qui copie également la police spéciale utilisée par l'éditeur dans le répertoire "Fonts".

L'envoi et la réception d'un son se font également de manière fort simple : dans les deux cas, un tableau apparaît, contenant l'ensemble des sons présents dans la mémoire du Proteus. Il suffit alors de cliquer dans une case du tableau pour choisir quel son sera chargé dans l'éditeur, ou devra être remplacé par celui de l'éditeur, selon l'option sélectionnée.

L'option "Test" du menu flottant permet comme son nom l'indique de tester le son (ou la table tonale) actuellement édité : une fenêtre représentant un clavier apparaît alors. Il est possible de jouer n'importe quelle note sur le clavier, les flèches situées de part et d'autre de ce dernier servant à choisir l'octave la plus intéressante.

Proteus Editor

Un appui sur le bouton gauche de la souris envoie le message "Note On" correspondant au Proteus, alors qu'une fois le boulon relâché, le Proteus reçoit un message "Note Off". Cette fonction est particulièrement bien réalisée puisqu'il vous sera également possible de tester l'effet du "Pitch Bend" ou de la molette de modulation sur votre nouveau son, en maintenant le bouton gauche de la souris appuyé et en déplaçant la souris horizontalement ou verticalement.

La fonction "Préférences" permet, quant à elle, de régler quelques paramètres du logiciel tels que la palette utilisée, ou encore la sensibilité de la souris lors du réglage d'une valeur numérique (voir plus bas).

L'édition d'un son

Le Proteus Editor bénéficie d'une interface utilisateur particulièrement soignée, tant du point de vue esthétique qu'ergonomique : la page principale de l'éditeur reprend la structure interne de l'expandeur vedette de chez E-mu.

Proteus Editor

Tous les paramètres sont directement accessibles à partir de cette seule page, ce qui permet d'avoir une vue d'ensemble des préréglages sur lesquels on travaille. De plus, la disposition est identique à celle d'une feuille de patch du Proteus, ce qui accélère et facilite grandement la recopie d'un patch.

Le réglage des données numériques se fait en cliquant sur le paramètre choisi pour le sélectionner et en incrémentant ou décrémentant sa valeur en bougeant la souris (la sensibilité de la souris est paramétrable dans la fenêtre "Préférences"). Dans le cas du choix d'un objet parmi plusieurs (choix d'un instrument de base pour le son, choix d'une forme d'onde ou d'une source de modulation, etc.), la sélection s'effectue à l'aide d'un menu contextuel. Lors de la création d'un son, il est parfois plus aisé de visualiser une enveloppe que de rentrer des valeurs numériques, c'est pourquoi un gadget spécial représentant une enveloppe (que vous distinguez peut-être sur la deuxième image) permet d'accéder à la fenêtre de l'image suivante, où l'édition se passe entièrement graphiquement.

Proteus Editor

Enfin, une fonction plutôt amusante permet, au moment de nommer un son, de laisser l'éditeur créer le nom aléatoirement.

Compatibilités

Le Proteus Editor est utilisable avec les Proteus 1 et 2, ainsi que leurs versions étendues, les Proteus 1 XR et 2 XR. Les cartes Protologic Classic et Pop, qui permettent de bénéficier de l'ensemble des échantillons d'un Proteus 1 et d'un Proteus 2 dans une seule machine sont également reconnues par le programme.

Côté Amiga, le Proteus Editor est compatible AmigaOS 1.3 et 2.0 et fonctionne sans problèmes sur les Amiga 500, 2000 et 3000 (une éventuelle compatibilité avec l'Amiga 1000 n'a pas été testée). Il est entièrement multitâche, et ne nécessite que 512 ko de mémoire et un lecteur de disquette, et peut donc être utilisé sur un Amiga 500 de base, sans extension d'aucune sorte.

Conclusion

L'éditeur pour Proteus d'Atelier Numérique est le seul actuellement disponible en France pour l'Amiga et ne souffre donc d'aucune concurrence. Cependant, il m'a paru intéressant de le comparer aux réalisations similaires sur d'autres machines. Le Proteus Editor est plus clair et ergonomique que son homologue de la marque Steinberg sur Atari ST. Le fait que tous les paramètres soient visibles d'un seul coup d'oeil sur une page unique est un atout considérable, la simplicité de réglage des sources et destinations des modulations également.

Par rapport au logiciel Steinberg on pourra uniquement regretter l'absence - pour l'instant - d'une fonction de création aléatoire d'instruments (ceci dit, lorsqu'on connaît bien une machine, ce genre de fonction ne sert pas à grand-chose et fait plutôt perdre du temps). Pour un prix inférieur à 1000 FF, le Proteus Editor deviendra vite le compagnon indispensable de votre Proteus.

Nom : Proteus Editor 0.99.
Développeurs : Atelier Numérique.
Genre : éditeur d'échantillon.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire, expandeur E-mu Proteus.
Licence : commercial.
Prix : moins de 1000 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]