Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 septembre 2017 - 04:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : ProDAD prépare un nouvel OS pour Amiga
(Article écrit par Jac Pourtant et extrait d'Amiga News - juin 1996)


Une entrevue parue dans Amiga Magazin de Andreas Huber et Holger Burkarth de la maison ProDAD nous en apprend de belles ! A part les nombreux et merveilleux produits de leur gamme, ils travaillent actuellement à un nouvel OS.

Cavin et SSA

Pour Cavin, qui était déjà promis au salon 1994 de Cologne, on apprend maintenant pourquoi la finalisation du produit a duré si longtemps. Le projet avait débuté exclusivement chez ProDAD, puis a été étendu à Electronic Design. La conception a donc été changée en cours de route et le produit s'est transformé petit à petit. Des idées ont surgi et le produit initial n'était rien à côté de ce qui est sorti à présent.

Cavin

La coopération avec d'autres firmes comme MacroSystem ou MainConcept est très enrichissante. Le marché déborde la frontière Amiga, et pas que dans un sens. Des maisons travaillant jusque-là exclusivement sur PC sont en train d'investir le marché et dans le marché Amiga. On peut s'attendre à des surprises de taille cette année.

Jusqu'ici, le fantastique système d'animation SSA n'est pas compatible avec les cartes graphiques. ProDAD travaille actuellement à changer ça avec un SSA-G qui serait plus rapide que FLI, FLC, ANIM 5 ou 8. Ce projet est réservé actuellement à la future Picasso IV, et déjà, les plus récentes versions de Monument Designer et d'Adorage, sont préparées pour l'exploiter. VLab-Motion en bénéficiera également et on peut s'attendre à des merveilles.

Actuellement, les produits finis sont Cavin, Monument V2 pour Movie Shop et P-Net-Netzwerk. La nouvelle version d'Adorage sera prête dans quelques mois et devrait être compatible avec des cartes graphiques. D'autres projets en collaboration avec d'autres fabricants sont en cours, mais on n'en saura pas plus pour l'instant.

Le "p-OS" est pratiquement terminé

Le nouvel OS, "p-OS" se prépare à la transition vers le PowerPC. Malheureusement, la coordination avec Amiga Technologies et Phase 5 est minimale. C'est regrettable, car de nombreux fabricants ont déjà montré un intérêt prononcé pour le p-OS.

Alors, ce p-OS, quelles en sont les grandes lignes ? Même avec toutes ses qualités, AmigaOS a de nombreux défauts. Le p-OS se doit pourtant de le respecter pour en assumer la compatibilité. Il est en tout cas complètement réécrit et pratiquement terminé. Les systèmes concurrents sont lourds, lents, gourmands en ressources, peu souvent multitâche. Le système Amiga est petit, rapide, peu gourmand, mais dépendant de trop de facteurs matériels, par exemple dans le graphisme. Le projet RTG devait y pallier mais n'a jamais vu le jour. CyberGraphX a présenté une alternative mais un peu stagnante à présent.

Le graphisme doit être indépendant des programmes. Ce qui veut dire, à la limite, que le programme tourne sur un Amiga et que le graphisme sort sur un autre Amiga. Le graphisme doit être 24 bits et offrir une sortie standardisée pour permettre à n'importe quelle carte graphique de l'interpréter. Le système doit être multimoniteurs, ce qui signifie qu'une fenêtre doit pouvoir se partager entre plusieurs moniteurs.

Le noyau doit être orienté-objet. BOOPSI, qui est réservé jusque-là à Intuition, doit être étendu à Exec. Le développeur y gagne en facilité de programmation.

Les logiciels qui fonctionnent sous AmigaOS doivent être recompilés pour pouvoir se lancer sous p-OS.

L'interface graphique doit être améliorée. Les fenêtres doivent être déplaçables dans leur intégralité et non pas seulement par leur cadre. De même, en redimensionnement, on voit exactement ce qu'on doit voir. Les gadgets ne doivent pas être limités à deux images, mais doivent pouvoir jouer une petite animation.

Le système est complètement réécrit en C-ANSI et peut ainsi être plus facilement "porté" vers d'autres plates-formes ou pour d'autres processeurs. Ce choix a été fait délibérément contre le C++. Cela semblera une hérésie à certains de programmer orienté objet en C au lieu de C++, mais la portabilité est meilleure, la sécurité également.

Jusqu'à présent, le p-OS fonctionne en parallèle avec AmigaOS, mais indépendamment. Il ne sera pas prêt avant début 1997, mais il fonctionne déjà de façon très stable sur un DraCo : la sortie graphique est incroyablement rapide. Une fenêtre dans laquelle un texte est en train de défiler est mue dans son ensemble sans perte de vitesse, même si une partie était cachée par une autre fenêtre.

Le système décide lui-même si la sortie graphique se fait sur la machine même ou sur un réseau et choisit la meilleure façon de le faire.

La conception des "layers" a été complètement revue et étendue. Cela permet à un enfant-layer dans une fenêtre de gérer (d'une façon un peu analogue à MUI) les éléments cachés et de les faire défiler ou de les redimensionner. Les enfants-layers sont en outre bien plus rapides.

Pour les développeurs, il existe une "version débogueur", qui contrôle, grâce à un genre de SnoopDOS intégré, tout ce qui se passe dans le ventre de la bête. De plus, le système prévient -avant de planter- qu'on fournit de faux paramètres à une fonction.

Les bibliothèques et devices sont compatibles à 99% avec les consignes AmigaOS. La distribution des tâches est également basée sur le "Round Robin". En outre, il est possible d'assigner une plus haute priorité à la tâche qui a une fenêtre active lorsque beaucoup d'autres travaillent en arrière-plan.

Les pointeurs BCPL ont enfin disparu, une bonne raison d'accélérer le tout.

Il y a bien sûr beaucoup plus à dire sur le p-OS, mais il est encore trop tôt. ProDAD travaille également à un nouveau Workbench complémentaire du p-OS, plus moderne, plus esthétique et plus efficient. Les développeurs externes vont bientôt commencer à recevoir des versions bêta. Apple et IBM ont déjà montré leur intérêt. Tout baigne...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]