Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 29 mars 2017 - 19:05  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Print Studio Pro
(Article écrit par Jac Pourtant et extrait d'Amiga News - mars 1997)


Voici un CD qui sort du Schatztruhe (Malle au Trésor) de Stefan Ossowski, le grand du DP allemand. Il est présenté comme un "confortable programme pour concevoir et imprimer des cartes de visite, étiquettes et autres occupations d'imprimantes". Ayant déjà été échaudé par les logiciels semi-pro qui sont souvent bien en dessous du niveau des plus mauvais sur Aminet, je commence le test plein de suspicion. Voyons voir...

Le contenu du CD

234 Mo répartis comme suit :
  • BitMap Fonts - 725 ko.
  • Clip Catalogs - 12 988 ko.
  • Colour ClipArt - 101 882 ko.
  • Colour Fonts - 5 749 ko.
  • Mono ClipArt 99 801 ko.
  • Outline Fonts - 10 461 ko.
  • Picture Cat - 960 ko.
  • Printer - 24 983 ko.
  • Print Studio Pro - 1 140 ko.
Picture Cat

C'est un visualiseur et catalogueur d'images genre "Image Desk", mais dont ni la qualité ni le fonctionnement ne permettent d'égaler le maître. Le fonctionnement est étrange, les commandes ne correspondent pas à ce que l'on attend.

Lorsqu'on sélectionne "toutes les images", des transitions imprévues passent d'une image à... la même. Quant au tramage du visualiseur par défaut, mieux vaut l'oublier et passer à un visualiseur externe. Mais là, on ne peut plus en sortir, à moins de redémarrer la machine. Ça commence plutôt mal !

Printer 24

Il s'agit d'un programme de PAO genre ProPage, Final Writer ou PageStream, mais bien plus simple que ces monstres. Il requiert au moins 2 Mo de mémoire et AmigaOS 2.0 au minimum, mais il ne pourra charger des images avec les datatypes qu'à partir de 3.0 bien sûr. Il prend, à l'installation 1,5 Mo sur votre disque dur.

Il est déclaré wysiwyg (what you see is what you get = vous obtiendrez sur le papier ce que vous voyez sur l'écran) ce qui ne veut plus dire grand-chose de nos jours. En tout cas, tous les écrans fonctionnent et CyberGraphX n'échappe pas à cette règle. Conçu avant tout pour imprimer des étiquettes, des autocollants, des enveloppes, les formats d'impression ne couvrent même pas le A4. Et pourtant, on peut très bien imprimer en A4, A3, A2 si on a la mémoire et l'imprimante adéquate.

Print Studio Pro

Largement configurable, admirez les fenêtres, on définit un cadre simple ou multiple dans la surface d'impression. On le remplit ensuite soit d'un texte, soit d'une image bitmap quelconque (les datatypes sont reconnus) ou bien encore d'un dessin vectoriel au format "Print Studio Pro", voilà le hic. Il ne charge pas le format IFF DR2D, et on ne peut charger que ce qu'on a conçu dans le programme.

Les options
  • On peut utiliser un quadrillage (grid) ou bien une ligne pour aligner les objets, images ou textes.
  • Le texte peut être édité dans un éditeur externe, choisi dans les préférences, qui est appelé automatiquement. L'ennui est qu'il ne reconnaît qu'un seul texte dans la page et qu'il n'édite que celui-là. Il semble que c'est une bogue.
  • L'aide en ligne est effectuée par le programme de visualisation de son choix (Multiview, AmigaGuide, More, etc.).
  • On peut faire apparaître ou disparaître les réglettes de positionnement, la mémoire disponible, les coordonnées de la souris. Pour les images volumineuses, en cas de mémoire réduite, un procédé PSP permet de garder les images sur disque dur, une sorte de mémoire virtuelle simplifiée.
  • Une fonction zoom (pas loupe) va de 10% (inutile) à 400% (pas assez grossi).
  • Les formes en contour ou remplies sont le rectangle, le rectangle arrondi (avec arrondissement réglable), l'ellipse, la main levée et le polygone.
  • Des fonctions pour faire passer les objets les uns devant ou derrière les autres ne manquent pas. Également, sont possibles les rotations, retourner et les centrages verticaux et horizontaux, le tri des objets qui se recouvrent pour y accéder plus facilement, les objets peuvent être distribués selon une trame définie par une matrice.
Pour l'impression, de nombreux réglages de trame, gamma, saturation, correction jaune ou magenta, etc. permettent après plusieurs essais de s'approcher du fameux "wysiwyg". Les trames ne sont pas géniales et elles prennent malheureusement le pas sur les fabuleuses trames de TurboPrint. C'est dommage.

Vous pouvez voir la liste, facilement éditable, des imprimantes intégrées dans le programme. Ce n'est pas folichon. Mais regardez la dernière ligne, j'ai rajouté moi-même les caractéristiques de mon Epson Stylus Color sous le pilote TurboPrint et ça passe. Par contre, si l'impression a été à peu près bonne (sauf le tramage) en 720x720 et en 180x180, le 360x360 a posé problème, des retours en arrière non contrôlés ont laissé des bandes blanches conséquentes au milieu de chaque image bitmap.

Print Studio Pro

Conclusion

Je n'en attendais pas grand-chose, j'ai quand même été un peu agréablement surpris. C'est un compromis entre les grands et l'impression par petits bouts avec TurboPrlnt. Malheureusement, la qualité, sans être catastrophique, n'atteint pas Studio Print (avec lequel il ne faut pas confondre ce CD : Print Studio Pro) ou TurboPrint. C'est un programme d'impression d'étiquettes et en cela, il est recommandable pour les petits budgets et les imprimantes pas trop perfectionnées. L'ensemble laisse quand même une impression de vieux, les images des exemples sont les vieux croûtons du début de l'Amiga... Quant aux clips et aux polices, ce sont des clips et des polices... Les polices ne sont bien sûr pas utilisables telles quelles, il faut les installer sur disque dur préalablement.

Je n'ai jamais personnellement trouvé ce que je cherchais dans ces interminables collections. Ni à conseiller ni à déconseiller, mais pourtant avec de la patience, on peut arriver à certains résultats.

Nom : Print Studio Pro.
Éditeur : Schatztruhe.
Genre : impression.
Date : 1996.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 2.04, 2 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 59 DM.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]