Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 29 mars 2017 - 21:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Prehistorik
(Article écrit par Antekrist et extrait de Emunova - septembre 2008)


Titus, un éditeur français aujourd'hui dans la tombe (mis en faillite en 2004), a réalisé et édité deux jeux en 1991. Le premier, c'était Les Aventures de Moktar (alias La Zoubida, featuring Lagaf' en personne, oui monsieur). Le deuxième, c'était Prehistorik. Et figurez-vous que ce n'est pas forcément celui auquel on pense en premier qui est le plus foireux.

Prehistorik

Chronique de l'à-peu-près-histoire

Comme dans pas mal de jeux de plates-formes à l'époque, que ce soit sur micros ou consoles, vous incarnez un homme préhistorique, ce qui nous arrange pas mal vu que c'est un peu le nom du jeu.

Prehistorik

Alors qu'il rêvassait sur son fauteuil de pierre (les Flintstone ont dû passer par là), pensant à un chouette rôti de ptérodactyle, sa famille disparaît. Il part donc à la recherche de sa jolie femme, de son ado boutonneux, de son bébé grassouillet et de son perroquet domestique.

La survie du plus fort

Prehistorik est composé de sept niveaux. Et ceux-là sont de deux types. En fait, vous alternez entre une phase de plates-formes et un combat contre un boss, mais ces combats sont considérés comme des niveaux.

Prehistorik

Vous commencez par une phase de plates-formes dans une région montagneuse, puis vous affrontez votre premier boss, un tyrannosaure. Vous continuez dans une région glacée, avant d'affronter un tricératops (j'suis super bon en dinosaures, hein ?). Ensuite, à vous l'exploration de la forêt primaire, avant votre dernier boss. Mais dernier boss ne rime pas avec fin du jeu, puisqu'il vous restera un dernier stage à traverser : une caverne volcanique.

Notre homo héroïcus est capable de sauter, ce qui lui permettra de franchir les zones de vide, et il donne des coups de massue pour se débarrasser de ses ennemis.

Au fil du jeu, vous trouverez une hache de pierre, bien plus efficace, mais également des fruits qui vous redonnent de l'énergie et des os qui augmentent votre score.

Prehistorik

Lorsque vous vous faîtes toucher, une aura vous entoure un court moment, vous rendant invincible. Notez enfin que le jeu est chronométré, il vous faudra donc vous dépêcher.

Une époque formidable

Autant on peut être compréhensif avec un jeu comme Og! qui est un jeu développé par un mec tout seul au fond de sa cave, autant là c'est plus difficile de faire l'impasse sur les tares d'un jeu commercial.

Prehistorik

D'abord l'ambiance préhistorique bourrée d'anachronismes, ça commence gentiment à gaver. C'est pas comme si c'était novateur. Ensuite, le visuel n'est pas particulièrement agréable. En toute franchise, le jeu aurait pu sans difficulté tourner sur un Commodore 64 si on veut rester dans la marque. Les graphismes manquent de finesse, les couleurs sont ternes, les animations sont limitées. Le jeu ne se fatigue même pas à défiler comme un jeu de plates-formes bien élevé, il est juste découpé en écrans. Et avec tout ça, la bande son est rachitique et les bruitages affreux.

Même à jouer, Prehistorik n'est pas agréable. La portée des coups du bonhomme est limitée, et la longueur de ses sauts aussi. Ajoutons une difficulté assez élevée - du fait de ces problèmes de jouabilité justement - et une durée de vie ridicule (vingt minutes pour boucler l'aventure) et on obtient un tout petit jeu.

Nom : Prehistorik.
Développeurs : Movie Interactive.
Éditeur : Titus.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]