Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 novembre 2017 - 21:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : Les pixels morts sur écrans LCD
(Article écrit par David Brunet - juillet 2004)


L'année 2004 est celle où le nombre de moniteurs LCD ou TFT (écrans plats) a dépassé le nombre de moniteurs CRT (à tube cathodique). Cette avancée technologique cache pourtant un problème, certes peu répandu, mais bel et bien présent : les pixels morts sur les écrans LCD/TFT.

Le problème

Les écrans plats victimes des pixels morts Le pixel (pour "picture element") est, sur un écran, le plus petit élément de sa surface de visualisation. Il est présent par centaines de milliers, voire par millions sur chaque moniteur. Par exemple, un écran de 15 pouces et d'une résolution prédéfinie de 1024x768 pixels est constitué de 786432 pixels soit près de 2,4 millions de sous-pixels (les cellules rouge, verte ou bleue à l'intérieur des pixels). Avec un nombre aussi grand, il est presque impossible que chaque cellule fonctionne parfaitement sur chaque écran. Il est donc probable que les pixels ou sous-pixels aient une erreur et soient toujours éteints ou toujours allumés. On appelle ces derniers les pixels morts.

La norme 13406-2

Comme dans tous les domaines de l'industrie, les constructeurs de moniteurs LCD sont soumis à des normes dictées par l'organisme ISO. Pour ce qui est des écrans LCD, la norme est la 13406-2. Elle établit les exigences ergonomiques de qualité d'image pour la conception et l'évaluation des écrans plats. Cela va de qualité de la luminosité aux scintillements, en passant bien entendu par les erreurs de pixels. Évidemment, si cette norme n'est pas respectée, le client peut faire valoir sa garantie, mais faut-il encore connaître les seuils de fiabilité de chaque constructeur.

Les types de pixels morts

Il existe trois types d'erreurs de pixels. Le type I désigne les pixels toujours blancs, le type II concerne les pixels toujours noirs et le type III s'applique aux sous-pixels défaillants. Le moins gênant est l'erreur de type II car un pixel toujours noir ne "saute pas aux yeux" et la luminosité ambiante des pixels autour de lui atténue ce défaut. Par contre, c'est une autre histoire pour les types III et encore plus pour les types I : un pixel en permanence blanc est très désagréable à la longue !

La norme ISO 13406-2 définit également les seuils pour ce défaut. Cela va de la classe 1, la meilleure, qui ne tolère aucun défaut pour 1 million de pixels, à la classe 4 qui autorise jusqu'à 500 défauts ! Heureusement, presqu'aucun modèle n'est construit selon cette classe 4, les fabricants se bornent principalement à la classe 2.

Voici en un coup d'oeil les différentes classes de qualité selon les types d'erreurs de pixels (pour 1 million de pixels).

Classe qualitative Type d'erreur 1 Type d'erreur 2 Type d'erreur 3
I (A-Premium) 0 0 0
II (A-Grade) 2 2 5
III (B-Grade) 5 15 50
IV (C-Grade) 50 150 500

L'ISO 13406-2 normalise aussi le groupement d'erreurs de pixel. Il va sans dire que deux pixels morts côte-à-côte seront plus gênants que deux pixels morts séparés et au bord de l'écran.

Classe qualitative Distance maximale entre deux erreurs de pixel
(tous les types d'erreurs combinés)
Défauts associés
(tous les types d'erreurs combinés)
I (A-Premium) - -
II (A-Grade) Un défaut par 5 mm Au maximum deux défauts
de sous-pixel consécutifs
III (B-Grade) Deux défauts par 5 mm Au maximum deux défauts
de sous-pixels consécutifs
IV (C-Grade) - -

Exemple concret

Pour savoir combien de pixels morts sont tolérés sur un écran de norme ISO 13406-2, classe 2, il faut appliquer le calcul suivant :

(Norme ISO 13406-2, classe 2) x (nombre de pixels) / (1000000) = nombre de pixel morts tolérés

Écran 15 pouces de 1024x768 pixels :

Le nombre de pixels morts tolérés par la norme ISO 13406-2, classe 2, sera de :

Type I : 2 x 786 432 / 1 000 000 = 1,57
Type II : 2 x 786 432 / 1 000 000 = 1,57
Type III : 5 x 786 432 / 1 000 000 = 3,93

Donc si vous avez 2 erreurs de type I (pixels blancs) ou 2 erreurs de type II (pixels noirs) ou 4 erreurs de type III (sous-pixels défectueux) sur votre 15 pouces en 1024x768, vous pouvez faire valoir la garantie.

Écran 19 pouces de 1280x1024 pixels :

Le nombre de pixels morts tolérés par la norme ISO 13406-2, classe 2, sera de :

Type I : 2 x 1 310 720 / 1 000 000 = 2,62
Type II : 2 x 1 310 720 / 1 000 000 = 2,62
Type III : 5 x 1 310 720 / 1 000 000 = 6,55

Donc si vous avez 3 erreurs de type I (pixels blancs) ou 3 erreurs de type II (pixels noirs) ou 7 erreurs de type III (sous-pixels défectueux) sur votre 19 pouces en 1280x1024, vous pouvez faire valoir la garantie.

Si vous n'avez pas de chance, vous pouvez avoir 2 pixels blancs, 2 pixels noirs et 6 sous-pixels défectueux sans pouvoir réclamer quoi que ce soit.

Différences entre constructeurs

Mais tout n'est pas si strict. Chaque constructeur propose ses propres tolérances. Pour une résolution de 1024x768, cela va de 3 défauts (en tout) chez Hercules ou Iiyama, à 3 blancs + 3 noirs + 9 sous-pixels chez Hyundai. Il existe bien entendu des variantes : Ipure, par exemple, propose de remplacer l'écran si un pixel mort intervient dans les 100 jours à partir de la date d'achat. Certains fabricants, comme Hewlett Packard, reprend l'écran s'il y a un seul pixel blanc. Plus d'informations à ce sujet, voir la page www.hardware.fr/art/imprimer/519.

Bref, renseignez-vous auprès du constructeur de votre écran ou de votre revendeur pour en savoir plus. Le nombre de pixels morts tolérés est parfois inscrit dans la notice de l'écran.

Conclusion

Un pixel noir au bord de l'écran n'est pas très ennuyeux. Mais lorsque l'on a affaire à un pixel coloré au centre de l'écran, le désagrément est réel et il vaut mieux recourir à la garantie, si cela est encore possible (dans le cas contraire, tant pis pour vous, vous n'aviez qu'à garder votre bon vieux CRT ;-). Mais que l'on se rassure, les pixels morts ne sont pas si fréquents que ça. La norme ISO 13406-2 veille à une certaine qualité dans ce domaine, et comme toute norme est vouée à s'améliorer en proposant des seuils de qualité encore plus rigoureux.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]