Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 19 octobre 2017 - 00:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Pianeta Amiga 2006
(Article écrit par Amiga Blitter et extrait d'amigaworld.net - septembre 2006)


Note : traduction par David Brunet.

Je suis arrivé à Empoli tôt le matin et, par chance, le temps était magnifique. Empoli est une ville tranquille et reposante : peu de trafic, des gens cordiaux et une sensation d'ordre qui ne peut être que bien accueillie par les habitants d'une ville comme la mienne.

Peu après, j'ai scruté autour de moi et j'ai demandé mon chemin : "Excusez-moi, pouvez-vous me dire où se trouve le Pala Esposizioni ?". Par chance, il était vraiment très proche, seulement à quelques encablures de la gare.

Pianeta 2006
Empoli

Alors que je marchais pour arriver à temps à l'événement le plus attendu de l'année, j'observais les gens se détendre sur les confortables chaises des cafés, ainsi que des jeunes qui traînaient joyeusement dans les rues à un moment où ils devraient être à l'école (ce qui me rappelle quelque chose et quelqu'un). Un de mes points faibles fut également stimulé : les sympathiques propriétaires d'un bar, qui parlaient le dialecte d'Empoli, m'ont conseillé de goûter à une délicieuse pomme avec confiture "sfogliatine".

Après cette courte et rafraîchissante pause, j'ai traversé un marché ouvert bondé et je suis enfin arrivé au Pala Esposizioni. J'aperçus les visages impatients des premiers fans devant la porte du bâtiment. Au-dessus de la porte dominait une immense banderole marquée "Pianeta Amiga 2006 - Decima Edizione" (Pianeta Amiga 2006 - Dixième Édition). J'étais tout heureux d'y entrer.

Pianeta 2006
La banderole du Pianeta 2006 (photo prise par Nubechecorre - os4games.it)

Pianeta 2006 Pianeta 2006
L'entrée

Après m'être acquité du prix du billet d'entrée, je suis entré et j'ai exploré tous les recoins avec des yeux d'enfants, et je n'ai pas été déçu. Le Pala Esposizioni est agréable et accueillant. Il y avait déjà beaucoup de monde aux portes de l'entrée. J'ai alors accroché mon badge sur lequel figurait mon pseudo et, au lieu de voir si je reconnaissais des visages familliers, j'ai tenté de lire les pseudonymes sur les badges. J'en ai reconnu immédiatemment plusieurs comme AmiTV, afxgroup, Varthall, Lecta, Shoman, Delsig, Mordock, Petarray, Nubechecorre, et enfin m3x, Amiga-One et Heyvid, tous trois occupés et excités, comme s'ils étaient dans la salle d'attente d'une maternité attendant la naissance de leur premier enfant. D'une certaine manière, ils étaient vraiment dans cette situation, j'y reviendrai plus tard.

Après avoir vu et touché de mes propres mains (malgré les panneaux disant "Don't touch" (ne touchez pas)) une chose que j'attendais avec impatience (la carte Samantha), j'ai aperçu des amis qui nous ont honorés de leur présence : Jan Zahurancik (auteur d'Amikit), Nicolas "Nicomem" Mendoza et Andreas Loong (de Guru Meditation) qui vinrent avec des surprises.

Pianeta 2006 Pianeta 2006
Jan Zahurancik (Amikit) et Nicolas Mendoza (Aminet)

A côté d'eux, d'autres personnes vinrent de différentes parties de l'Europe. J'ai par exemple rencontré des amis de Pologne et j'ai pu entendre des gens parler allemand. A certains moments, la salle fut tellement bondée qu'on avait du mal à se déplacer. On pouvait malgré tout y respirer une atmosphère très passionnante.

Je suis repassé devant la Samantha, le "bijou" dont je vous ai parlé plus tôt, afin d'en faire un examen plus approndi, cette fois avec un oeil plus critique. Mais même en étant exigeant avec elle, je n'ai rien eu à redire dessus. La carte, comme dit précédemment, est un véritable bijou technologique. Libero "Amiga-One" Moschella est enthousiaste à son sujet, comme tout le monde, après tout. Je tiens à ajouter que son enthousiasme est contagieux et ses mots traduisent une certaine euphorie et une bonne dose d'optimisme, ce qui ne nuit certainement pas à la communauté Amiga. La même chose peut également être dite de ses collègues : Massimiliano "m3x" Tretene et Enrico "Heyvid" Vidale.

Après avoir pris des photos en haute résolution de la carte, je suis passé aux stands suivants. Cela a commencé par une visite du stand de Nicola "Mordock" Morocutti et de Stefano "Lecta" Guidetti. Nicola Morocutti montrait le dernier numéro en date du magazine Bitplane, qui proposait une avant-première détaillée sur la Samantha. La couverture titrait, en fait : "Nome in codice : Project Samantha" (Nom de code : Projet Samantha). Je me suis acheté ce numéro, mais je le lirai plus tard dans le train du retour. Le stand proposait plusieurs anciens numéros de Biplane, et je peux vous assurer qu'ils sont tous imprimés avec qualité, soin et dévotion.

Pianeta 2006 Pianeta 2006
Nicolas Morocutti montrant le magazine Bitplane et le flyer Amigaworld

Sur le stand de Stefano Guidetti, j'ai pu voir la dernière version de l'AmgaOS 4.1 en action, avec notamment la nouvelle fonction de l'icon.library permettant d'afficher des icônes en 32 bits, avec ombre et canal alpha. Hyperion et Massimo Tantignone ont vraiment fait du bon boulot. De plus, ces icônes gardent une caractéristiques très appréciée d'AmigaOS : le double état (cliqué et non cliqué).

Pianeta 2006
AmigaOS 4 est 32 bits avec les icônes à double état
(photo prise par Nubechecorre - os4games.it)


Tous les AmigaOne tournaient et montraient toutes sortes de programmes : jeux, démos, applications, émulateurs et bien plus. MilkyTracker tournait joyeusement sur nombre d'entre eux, contribuant au pimpant rythme qui ondoyait l'air du Pianeta Amiga 2006.

Nous avons été rejoints par quelques représentants de la société Cloanto qui vinrent avec pas mal de copies gratuites d'Amiga Forever 2005 Web Edition, et même avec quelques DVD vidéo et des vidéos historiques au sujet de l'Amiga. Je me suis précipité pour un prendre un. Merci à Cloanto pour ce cadeau inattendu !

Pianeta 2006
Amiga Forever 2005 Video Edition

J'ai tenté un test sur les possibilités d'un AmigaOne, en lançant quelques vidéos alors que MilkyTracker continuait à jouer des modules dans le même temps. La fonction d'AmigaOS permettant de tirer les écrans est incroyable, et le système n'a pas bronché du tout, comme s'il n'était pas dérangé.

Pianeta 2006 Pianeta 2006
MilkyTracker et un AmigaOne

En me déplaçant sur les autres stands, je me suis rendu compte que beaucoup de fans étaient venus avec pas mal de choses à montrer : d'anciens magazines C64 et Amiga, de vieux jeux vidéo, du matériel trouvable nulle part ailleurs, etc. Au Pianeta Amiga, il y avait quasiment tout. J'ai visité les stands GX2 puis du C64 DTV (C64 Direct-to TV, une implémentation d'un C64 dans une manette branchable sur une télévision), et je peux dire que ce sont deux choses que j'aimerais posséder.

Pianeta 2006 Pianeta 2006
Les programmes en vente chez Virtual Works, et le C64 DTV

Pianeta 2006 Pianeta 2006
Le stand MorphOS se met en place, et quelques rares magazines C64

Pianeta 2006
Un marché de divers matériel

Il y avait un stand où était montré l'émulateur Amithlon dans sa dernière incarnation et avec le noyau le plus récent. Ce que je peux dire c'est... wahou ! J'adore !

J'ai enfin pu voir tourner la dernière version en date de MorphOS. Le système est très rapide. Quelques démos tournaient dessus à une incroyable vitesse.

Pianeta 2006
MorphOS

Je suis retourné jouer sur l'AmigaOne de Varthall, sur lequel Quake 3 tournait. Selon moi, le compteur d'image par seconde devait être déréglé, car le jeu tournait à une vitesse impressionnante.

Je me suis ensuite approché du stand de Jan Zahurancik. Les gens sont très intéressés par son paquetage Amikit, dont la dernière version montrée ici avait la fonction de mise à jour automatique (AutoUpdate). J'ai pu entendre beaucoup de commentaires positifs à son sujet, et pas mal de personnes ont acheté un exemplaire. Bravo Jan !

Pianeta 2006
Amikit 1.2.0

Je me suis rendu sur le stand de Nicolas Mendoza, alors qu'il préparait des affaires pour la conférence développeur, et on a pu échanger quelques mots.

Sur le stand de Guru Meditation, j'ai pris le temps de voir les deux cartes conçues par Troika : l'Amy'05 et la Panda. Elles sont très bien réalisées. Je ne peux que souhaiter qu'elles trouvent bientôt une place sur le marché, sachant que les gens de chez Troika ont travaillé dur sur ces cartes. Je serais heureux de les voir en action.

Pianeta 2006
Andreas Loong (Guru Meditation)

Pianeta 2006 Pianeta 2006
Amy'05 et Panda

Ci-dessous, nous pouvons voir le sympathique Andrea Palmatè en compagnie d'Andrea Vallinotto (je surnomme ce dernier "the boot man", même s'il fait plus que cela) et de Nicolas Mendoza. Ils étaient très impatients de participer à la conférence développeur qui fut organisée l'après-midi.

Pianeta 2006 Pianeta 2006
A gauche : Andrea "Afxgroup" Palmatè et Andrea "NTN" Vallinotto. A droite : encore Andrea Palmatè

Quelques journalistes ont couvert l'événement, ils ont été ensuite suivis par des gens de la télévision, qui se sont entretenus avec quelques personnes. Je suis impatient de voir ces reportages quand ils seront diffusés.

Pianeta 2006
La Samantha est déjà célèbre et prête à accordée une entrevue

Le moment de la présentation officielle devint de plus en plus proche, et finalement "la triade" (Enrico Vidale, Libero Morchella, Massimiliano Tretene), accompagnée de Andrea Vallinotto, arriva sur l'esplanade équipée d'un projecteur qui illustrait les principales caractéristiques de la carte. Libero Moschella fixa avec soin la carte sur son support tout comme un père le ferait avec sa fille dans un berceau. Le travail effectué par ces gens a été incroyable. Il a été réalisé avec passion et dévouement.

Pianeta 2006
La salle de la démonstration publique de la Samantha

Pianeta 2006 Pianeta 2006
A gauche : Andrea Vallinotto, Enrico Vidale et Libero Morchella.
A droite : Massimiliano Tretene et Libero Morchella


Ce qui a été fait est remarquable. La Samantha a été construite de zéro en tout juste sept mois. Considérant la qualité du produit et ses caractéristiques, nous pouvons dire qu'il s'agit presque d'un miracle. Nous aurons donc finalement un nouvel ordinateur Amiga. Enrico Vidale a expliqué comment les trois sociétés (Soft3, Alternative Technologies et Virtual Works) se sont démenées pour réaliser ce projet et il a annoncé que les trois sociétés précédemment mentionnées fusionneront en une seule entreprise. Nous les félicitons de la manière dont ils ont collaboré, devenant un exemple de coopération et de synergie. Libero Moschella, qui est selon moi infatigable, a expliqué dans quel secteur du marché la carte sera positionnée et comment la nouvelle société agira à cet égard.

Puis vint le tour de Massimiliano Tretene. Lui et Andrea Vallinotto ont détaillé les aspects techniques de la carte. A la fin de la présentation, le nombreux public a spontanément applaudi.

Pianeta 2006 Pianeta 2006
Libero Morchella parle à propos de sa création

Pianeta 2006
La Samantha dans toute sa beauté

La conférence développeur, qui s'est tenu dans une autre salle, a sans doute été très intéressante. La compétence de Palmatè, Mendoza, Vallinotto, Delsig et d'autres aurait été suffisante pour me scotcher à ma chaise. Malheureusement, d'autres obligations m'ont éloigné de cette intéressante conférence de développeurs Amiga. J'espère chaudement que ce genre d'initiative se reproduira à l'avenir.

Pianeta 2006 Pianeta 2006
Andrea Vallinotto et Nicolas Mendoza à la conférence développeurs

Juste avant que la conférence ne commence, un message arriva tel un éclair, stupéfiant tout le monde. Ce fut Bill McEwen lui-même, CEO d'Amiga Inc., qui salua le salon via un message qui paraissait positif et rassurant (pas seulement pour les participants du salon, mais aussi pour toute la communauté Amiga). La coopération entre Amiga Inc., l'équipe de la Samantha et Hyperion est une nouvelle très positive qui a vraiment renforcé la foi chez les fans. Ces derniers ont attendu longtemps le retour de l'Amiga et, maintenant, ils peuvent sentir que ce n'est plus simplement une chimère.

Pianeta 2006 Pianeta 2006


[Retour en haut] / [Retour aux articles]