Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 28 avril 2017 - 04:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Photogenics 1.2
(Article écrit par Lucas Janin et extrait d'Amiga News - juillet 1995)


Photogenics La grande nouveauté de cette nouvelle version est la possibilité de travailler sur des cartes graphiques fonctionnant sous CyberGraphX. L'écran de travail peut maintenant s'ouvrir en plus de 256 couleurs (15, 16 ou 24 bits). De nombreuses nouvelles fonctions ont aussi été intégrées et font de ce logiciel une réussite totale.

CyberGraphX

Photogenics est l'un des premiers logiciels commerciaux qui utilisent ce nouveau standard RTG (ADPro et ImageFX l'utilise mais seulement en affichage final). Cet ensemble logiciel shareware permet à un grand nombre de cartes graphiques de fonctionner de façon identique : un logiciel CyberGraphX tournera sans problèmes sur toutes les cartes gérées par ce système. Presque toutes les cartes graphiques peuvent maintenant utiliser ce système (Picasso II, Spectrum, Piccolo, Piccolo SD64, Domino, Retina Zorro III et CyberVision). D'autres sont en préparation... En clair, Photogenics va pouvoir ouvrir (avec ScreenMode comme un écran classique) un écran en True Color 15, 16 ou 24 bits ! Cela permet de faire tourner cette dernière version de ce programme sur "presque" toutes les cartes graphiques (pas pour les possesseurs de Retina Zorro II et Merlin (pour l'instant)).

De nombreuses améliorations

Plusieurs modes de rendu dans les fenêtres sont disponibles : 256 et 16 couleurs (ou en niveau de gris) et HAM8. Cela permet un travail sur les machines non AGA et sans carte graphique. Les images sont maintenant affichées dans les images avec un tramage du même type que la préversion d'ImageFX ou le "Larger Ordered" d'ADPro. Lors de la sauvegarde des images, Photogenics peut conserver une ancienne version en .bak et aussi générer une icône (newicon) en 16, 64 ou 256 couleurs ou niveau de gris. Dans cette version, la sauvegarde au format IFF peut se faire en 2 à 256 couleurs ou niveau de gris (avec ou sans tramage floyd). Une option pour découper une partie d'une image a été implantée. De nouveaux GIO (que l'on peut comparer aux "Loaders" et aux "Savers" d'ADPro) sont disponibles (TIFF, PCX, HAM6, ShowHAM6, Retina, StudioII-Print, PrefsPrinter, ProGrab24, Harlequin et Targa). Maintenant, quand on redimensionne une fenêtre contenant une image, celle-ci conserve son ratio (l'image n'est plus déformée).

Conclusion

L'intégration de la gestion des cartes graphiques par CyberGraphX est une très bonne chose. En effet, cette visualisation True Color donne une nouvelle dimension au logiciel. Quelques petits détails seraient tout de même à corriger ("annuler" multiples, des visualisations types (1:1, 1:2...), une fonction de baguette magique (pour une sélection des zones) plus évidente, etc. Photogenics reste un programme très agréable à utiliser. De plus, une version française est en préparation. Son prix n'en demeure pas moins très accessible. Sans être généreux en compliment, Photogenics semble être actuellement le logiciel de l'année...

Mon avis sur Photogenics (par Éric Laffont)

Photogenics est sans conteste un aboutissement en ce qui concerne la manipulation d'image sur Amiga. Du même acabit que son collègue Art Department Pro, il propose en plus des outils de dessin directement sur l'image un peu comme un logiciel de dessin attitré. Cependant, on y trouve aussi de nombreuses lacunes surtout en ce qui concerne son manque de fonctions de traitement d'image plus pointues. En effet, on ne trouve pas contrairement aux autres logiciels concurrents (ADPro, ImageMaster, ImageFX), les fonctions de convolution réglables par l'utilisateur ou bien des contrôles de manipulation mathématique de la palette et/ou de la dynamique. Ceci fait que Photogenics est totalement dédié aux manipulations et retouches d'images mais certainement pas au traitement d'image vu le peu de fonctions disponibles directement paramétrables par l'utilisateur. Sur ce point, ses concurrents déjà cités plus haut sont meilleurs.

Par contre, pour tout ce qui est de la retouche, manipulation, dessin, conversion des images, Photogenics est sans conteste le plus abouti de ce type de logiciel sur Amiga. Pour en finir avec le programme, la présentation générale est très claire pour peu que l'on travaille en 800x600 minimum car le foisonnement de fenêtres peut à la longue surcharger la page de travail. Les outils de dessin et les fenêtres de fonctions sont retaillables et mémorisables et la présentation globale de l'écran est vraiment dans l'esprit de ce qu'est l'Amiga et son OS.

Mon avis reste que Photogenics est vraiment un outil parfait de manipulation de l'image, mais en tant que professionnel du traitement d'image, je regrette l'absence de fonctions de ce type contrairement à Photoshop sur Mac dont il se veut être le concurrent sur l'Amiga. Bien sûr, en rapport qualité/prix (surtout prix) on choisira Photogenics sur Amiga. Avec de tels logiciels on voit que l'Amiga est loin d'être mort.

Nom : Photogenics 1.2.
Développeur : Paul Nolan.
Éditeur : Almathera.
Genre : retouche, dessin.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga AGA, 68020, 8 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 599 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]